AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de Rang S Kubira Fuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kubira Fûko
Ninja légendaire de Kiri
Ninja légendaire de Kiri
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Affinités : Suiton, Fûton, Hyôton
Modus Operanti:

MessageSujet: Mission de Rang S Kubira Fuko   Mer 15 Mai - 16:22


Il faisait beau ce jour là quand la Mizukage m'envoya un crétin taper à la fenêtre de ma chambre d'hôtel... Bon d'accord c'était plus une chambre d'hôtel, de passe... Mais qui ose venir me déranger en ces lieux?! C'est d'un irrespect total et la Mizukage devrait peut être revoir l'apprentissage de ses futurs larbins, c'est bien une femme ça a donner des ordres à des petits crétins qui obéissent à la lettre sans dire un mot. Enfin il faut dire qu'il n'y a pas que ses belles paroles qui peuvent nous convaincre... Sa poi... politesse* Que dis je ses injures, sa dangerosité, ses menaces à nous faire bouillir comme un homard.... Bref vous l'auriez compris je me remettais de la cuite de la veille et si j'avais fini en ces lieux c'est évidemment parce que le patron est un ancien collègue, que j'avais séquestré avec mon maitre il me semble... Ah non, ancien Oinin... Oui je me disais bien que ça collait plus avec le fait que ce soit un ancien collègue.... (Je m'ether-nise)

*toc toc*

"Un message important de la part du Mizukage !"

"Il y a les boites aux lettres pour ça!!"

"On m'a dit de vous le remettre en main propre"

"Il y a les pigeons pour ça!!"

"Et bien justement il n'y en avait plus en réserve!!"

Je me décidais alors à me lever, lorsqu'il s'aperçut que je ne dormais pas avec mon masque il tourna la tête par respect...

"On dirait que non..."

Je continuais d'avancer et ouvra la fenêtre, je pris la lettre et le poussa en espérant qu'il se rattrape pour ne pas s'écraser quelques mètres plus bas et avoir sa mort sur la conscience... Je fermais la fenêtre et je rompais le sceau du parchemin quand je compris que j'étais: en sous vêtement et que ma chambre donnait sur la rue... Il était 10h du matin tout les habitants venaient se promener et faire leurs achats dans les différents commerces alentours. Pire, j'étais au rez de chaussez et le pigeon me regarda du l'autre coté de la fenêtre avec un large sourire tout en me faisant un signe de la main...

" Va t'en maintenant !! Imbécile !!"

Je déplia le parchemin et commença la lecture:

Un groupuscule a fait main basse sur la plupart des gangs qui sévissaient sur l'ile et les a unis sous une seule et même bannière. Avec tous les fond réunis par leurs actions illégales, ils ont montés une petite armée qu'il envoient attaquer Kiri par la mer. Vous devrez vous charger de ces derniers. Certains d'entre eux étant ninjas, les envoyer par le fond ne suffira pas. Vous êtes libre de décider de leur sort.

" Vous êtes libre de décider de leur sort... libre de décider de leur sort."

Je m'habilla sans trop me dépêcher lorsque je me rendis compte que j'avais perdu mon masque dans ce bordel. Des plumes partout, des bouteilles de saké VIDE, des sous vêtements de type féminins et masculins, que l'on remarque grâce à la partie postérieur et surtout par l'ensemble monocoloré former par l'ajout du sous vêtement supérieur... Puis sous cette longue nappe coloré décoré par des motifs de fleurs je vis un pied. Avec une grande crainte je souleva ce qui restait du rideau qui avait été sauvagement arraché, déchiré ou je ne sais de quelle manière. Après quelques instants de réflexions je pris mon courage à deux mains et je soulevais le rideau.

"Ahhhhh !!!!!!! "

"Ahhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!! "

" Oh mon dieu j'avais rêvé de ça depuis des années!"

Une femme, forte heureusement, se releva et se précipita vers la sortie, nue, laissant apercevoir ces belles forme dans un déhanché rapide et rythmé qui était en fait une course.

" Nan mais revenez il faut qu'on discute de..."

Je vis plus loin un autre pied près du lit, enfin plutôt sous le lit. sauf que celui ci semblait plus velu.

"... de ça !!!! Ahhh !!!!!!!"

Je partais également en courant et après quelques secondes le shoot d'adrénaline se dissipa et je me trouvais dans le couloir en compagnie de cette jeune demoiselle nue qui apparemment avait perdue sa clef de chambre... Je lui tapota l'épaule bien que tenter de lui tap ...(Hey oh il y a des enfants ici)

"Excusez moi, vous pouvez me dire où j'ai mis mon masque? Vu qu'on était dans la même chambre je me disais que vous pourriez me renseigner"

"Ah... euh... non ... euh! Il ne faut pas que mon mari l'apprenne !! "

"Bah à la limite si il le sait ça m'arrangerais..."

"Mais... Quoi! Vous... Vous êtes malade !! Ca vous plait tant que ça que tout le monde saches avec qui vous couchez?!"

"Euh... Nan mais je parlais du masque moi.... Sinon ... vous vous parlez de quoi j'ai un peu de mal à suivre...?"

" Et bien vous l'avez vu! J'étais nu, il était nu, c'était torride j'en avais besoin et..."

Après m'avoir raconter l'histoire dans son intégralité je pu m'en aller serein, enfin pas tant que ça étant donner que le directeur de l'hôtel m'avait refiler une chambre occupé mais que bien trop saoul pour le remarquer je m'étais couché la où ... "Puis je me suis accroché au rideau et..." Nan finalement il n'y avait rien eu à cet endroit où les gens dorment habituellement. Bref j'ai éviter la casse.
Je descendais maintenant les escaliers quand... (attends j'suis pas au rez de chausser?)

Je me dirigeais vers l'accueil pour pouvoir discuter avec le dirigeant de l'établissement et ainsi retrouver mon masque mais malheureusement il avait disparu de la circulation... Je ne l'aurais pas pris lors de mon arrivée à l'hôtel à ... 5h du mat?! Où étais je pendant tout ce temps?!

Je me résignais, je ferai cette mission à visage découvert! Pas pratique dans le cadre de cette mission mais bon... Des bandits qui voient ma tête j'ai intérêt à tous les liquider si ils ne veulent pas se venger un de ses jours... Oh mais que suis je bête !! A ce moment là où je sortais de l'établissement je ferma la porte vitrée et me retourna et me fit face à mon reflet. Je m'autoprovoquais et grimaçais tel un enfant découvrant son anatomie pelvienne.
Les passants ne le voyaient pas du même oeil que moi... En fait je tentais de découvrir si j'avais un visage de bandit, de grand malades prêt à attaquer Kiri. Mais finalement lorsque je vis les regards des passants je pensais plus que j'avais une tête à finir dans un hôpital, à être interné, ne plus voir la lumière du jour....

Je pris la direction des quais tout en m'habillant de façon convenable en plaçant mes parchemins de manière correct au niveau de ma ceinture et non sur l'épaule... Je sortis quelques senbons pour m'attacher les cheveux qui semblaient avoir goutter au saké et m'enveloppa dans ce kimono qui me servait de cape et trainait sur le sol.
Après quelques mètres un jeune homme m'interpela:

"Hey mam'zelle, azy t'es trop mignonne"

Je me retourna et le regarda d'un air tendre, puis je lui souris:

"Grrrr"

Oui ma dentition laisse à désirer... Surtout que je n'aimerais pas qu'une demoiselle possède des dents de requins... Il comprit rapidement que je n'étais pas une femme, il fallait vraiment que je retrouve mon masque pff...

Ah me voila enfin sortis de ce putain quai qui pu l'gay!! Oui mais c'set pour entrée sur une putain de mer pleine d'excrétions de mouettes pour être plus correct...
La voila la mer et il me fallait désormais trouver le bateau. Je cherchais alors un télescope pour scruter l'océan tel un touriste venu du village d'Iwa qui n'a jamais vu de l'eau.
Après de longues minutes, et n'ayant pas assez de monnaie je devais me résigner et je devais marcher sur l'eau en espérant le rencontrer, ou attendre ici mais je n'aurais alors que très peu de temps pour les arrêter et étant donné qu'ils doivent être nombreux je ne pourrais pas tous les arrêter il y en aura forcement qui réussiront à débarquer et attaquer Kiri...

" Oh bah la journée commence bien!! "

"C'est magnifique de voir des gens heureux de nos jours! Et vous avez raison cette journée commence bien ma petite dame, regardez cette mer, même pas agitée, un grand soleil et une fine brume pour nous raffraichir! La journée par...."

"NON ELLE N'EST PAS PARFAITE MONSIEUR!!! NON JE NE SUIS PAS UNE DAME !!! NON JE NE REGARDE PAS LA MER CE N'EST PAS COMME SI JE LA SCRUTAIS DEPUIS 15 MIN A TROUVER UN FICHU BATEAU AVEC DES GRANDS MALADES QUI COMPTENT CRAMER VOS POISSONS !!! "

"gloups"

Mais c'est à ce moment la que je compris que les propos de ce pêcheur allaient m'aider dans cette rude mission. en effet la mer n'était pas agitée, un soleil qui ne tape pas fort, parfait pour gelée toute une portion de mer sans aucun problème et ainsi les arrêter! Cependant il me restait toujours un soucis... les localisés!

"Euh dites moi vous pourriez me prêtez votre bateau?"

" Oui ! oui ! oui, allez y prenez le il est tout à vous, bonne journée! au revoir merci!"

Je vis le pécheur partir en courant dans la direction opposé à son bateau... J'avais du lui faire peur, le soucis c'est que je sais pas naviguer...
Finalement j'eu une autre idée en tête. Je sauta par dessus la rembarre de sécurité et marcha sur l'eau. Je fis quelques signes et une dizaine de clones jaillissaient de la mer. Avec ça j'allais pouvoir les trouver facilement!


Dans une région maritime lointaine très lointaine, un navire perçait la brume. Et une voie résonnante se faisait entendre au loin:

"Un homme à la mer!"

A bah eux ou moins ils savent que je suis un homme.

"Une femme à la mer!"

Okay d'accord...

"Hey Calimaru t'a trop bu de saké! Tu vois des sirènes maintenant! On a une guerre à mener alors arrête un peu et fais ton boulot!

Je reçu un shuriken en plein visage me confirmant ainsi la présence de ninjas à bord mais je n'étais pas informer de leur nombre exact. La position je la connaissais désormais et je courrais le plus rapidement possible dans leur direction pour leur faire face.
Après quelques longues minutes de courses, je voyais le bateau au loin. Il ne fallait pas que je me fasse repérer. Je n'étais pas agile en genjutsu, mais très agile en sceau et en kenjutsu, rien de très utile dans cette situation... quoi que...

"Suiton Kirigakure no jutsu!"

Cette fois ci ce n'était pas une fine brume qui surplombait la surface de l'eau mais bien une brume épaisse. J'en profitais et je courrais en direction du bateau pour les prendre par surprise. Le problème était qu'avec un temps si majestueux qu'aujourd'hui une brume si improbable qui se dissipera très bientôt, les ninjas ne métraient pas beaucoup de temps à se douter de quelque chose.
Je monta à bord du navire et la brume commençait largement à se dissiper. Mes talents d'assassins silencieux étaient tout bonnement parfait dans cette situation. Mais pour ne pas éveiller l'attention je me concentrais à placer rapidement un piège au niveau de quelques endroits stratégiques. Je vis la porte principale qui donnait sur les quartiers du capitaine, il était à peu près sur que les ninjas logeraient ici... je ne vois pas en quoi des ninjas qui ont pour objectif d'attaquer Kiri s'amuserait à se pavaner sur le pont.

"Kyoumen Shuuja no Jutsu ! "

Je plaçais un sceau, enfin ça ressemblait plus à une pancarte du type: soulevez mes jupons avec un dessin de jeune femme presque nue.... Pas trop de risque, ils tomberont forcement dedans...

La brume se dissipait et je me tenais prêt, j'avais aperçu quelques têtes faciles d'accès, j'envoya des senbons à ce moment précis où la brume se dissipa.
Lorsque le soleil perça les quelques endroits encore embrumés les navigateurs constataient les dégats: deux hommes morts sur le pont. A ce moment là fut crier l'alarme et le piège n'allait pas tarder à être activer. Cependant Caliméro ou autre criait une fois de plus:

"Un homme à la mer!"

Cette fois ci, j'étais repérer. J'avais eu le temps de sauter par dessus le navire pour mettre en place ma deuxième phase d'attaque mais il fallait que je fasse plus vite que prévu car maintenant j'étais repérer.
Je pris un Kunai de ma main droite et je renvoyais les shurikens qui se dirigeaient vers moi. de ma main gauche je composait mes signes:

"OK c'est parti! Mizu Bunshin!!"

5 clones apparurent et envoyaient des techniques hyouton en visant la coque du navire:

"Hyouton - Sensatsu Suisho! Millier d'agiuilles"

La coque ne semblait pas être sensible à ce genre de technique, quelques trous furent crées mais rien de bien suffisant pour y faire pénétrer l'eau et faire couler le navire. Très bien il fallait surement y aller plus fort... J'apposais mes mains suites à une séries de signes:

"Hyouton - Haryuu Mouko! Dragon de givre!"

Un dragon de glace qui provenait des abysses remontait à la surface et perça la coque du navire latéralement créant une forte entrée d'eau à l'intérieur du bateau.
A ce moment des ninjas s'accéléraient et se dirigeait vers moi, 5 d'entre eux se jetèrent à l'eau et me faisait désormais face. Les quelques restants que je ne pouvais dénombrer encore sur le navire venaient d'achever 2 de mes clones grâce à des kunais très bien placer. Voila qui commençait à devenir plus corsé... (ah ah corsaire, pirates, bateau.... ) Je vis l'un des hommes du navire, ou plutôt deux même hommes, mon sceau avait bien fonctionner il se battait désormais contre lui même.

Une vague de kunai et shuriken étaient maintenant dirigée contre moi, je pu l'arreter grâce à une barrière aqueuse mais une fois de plus un clones termina dans les profondeurs... Ils n'étaient plus que deux et je ne savais vraiment plus quoi faire ... Ils étaient peut être trop nombreux et je ne connaissais pas du tout leur potentiel offensif. Je leur renvoyait donc la pareil en leur jetant des senbons mais leur esquive était plutôt bonne, aucun points vitaux de toucher.
Il fallait en finir, alors que je composait mon sceau et que je m'appretait à invoquer Nuibari mes clones restant lancèrent 2 Dragons de givres en directions des assaillants sur le navire.

" Ketsugousouseiji Fuin !"

Dans un nuage je réapparaissais avec nuibuiari en main. J'envoya le câble et frappait les adversaires au niveau des pieds, tel un coup de fouet. Deux d'entre eux tombèrent et mes clones se précipitaient sur eux pour les enfermer dans une prison aqueuse. J'utilisais trop de chakra il fallait de la réserve il en reste encore sur le navire. Les ninjas restants m'attaquaient de face et leur taijutsu était surprenant, très rapide et surtout très puissant je fus envoyer au loin plus d'une fois mais contrairement à eux sur l'eau ne je tombe pas si facilement!
Je les voyais désormais se précipiter vers moi sabres en main, ils foncèrent en ligne en ma direction. J'avais quelque mètres d'avance peut être que c'est jouable!

"Mizu bunshin!"

Un clone apparu au beau milieu de la mer, voyant bel et bien la ligne parfaite qu'ils constituaient à eux trois, je jeta Nuibari dans la direction du clone, celui l'attrapa et dans la seconde où il l'a recevait, il l'envoya telle un kunai!

" C'est une belle brochette ! Il ne manque plus que le feu pour allumer le tout et le repas est servi! "

J'avias peut être parler trop vite, seulement deux d'entre eux venaient d'être embrocher et disons que je n'aime pas voir nuibari dans la possession de quelqu'un d'autre, bien qu'il soit un de mes clones, ce n'est pas réellement moi...
Et ce dernier justement avait peut être envie d'un barbecue, une énorme boule de feu se dirigeait vers moi et allait bientôt m'illuminer tel une lanterne. Je me décidais je plongea!
Après dissipation de la fumée causée par cette flamme le ninja me cherchait mais ne se doutait pas que je pouvais être sous l'eau. Dans un combo à l'aide de mon clone j'attrapais nuibari qui coulait avec les deux cadavres et de l'extrémité opposé, à la surface mon clone tira grâce au câble pour me faire remonter à la surface.
Dans ma remontée je composa des signes et dès lors que je sortis de l'eau:

"Hyouton - La surface de marbre noir"

La mer virait au noir et se durcissait fortement, les clones et prisons aqueuses qu'ils avaient effectués se gelaient également, l'eau qui avait englobé le navire presque de moitié fit de même.

" Et la c'est mon moment préféré."

Le ninja adverse glissa et s'écrasa la tête la première contre la glace alors qu'il tentait m'attaquer de face.

" Et oui entre l'eau et la glace ce n'est pas les mêmes quantité de chakra qu'il faut utilisé!"

Je me dirigeais contre lui et le transperça au niveau de la gorge. La fatigue commençait à se faire ressentir et il était sur que je ne pouvais plus utilisé de chakra désormais. Je me dirigeais sur le navire qui semblait être déserté. Je vis le ninja, enfin les deux mêmes ninjas, toujours en train de se battre l'un contre l'autre... Je ne m'en soucia pas et je continuais d'explorer le navire à la recherche du bon vieux caliméro... Non Calimaru c'est ça?

"Calimaru!!!"

Je constata qu'ils étaient en fait dans la cale du navire dont la moitié du corps venait d'être durcit de glace noir.

"Aidez nous par pitié !!!"

"Hum... Disons que la je peux plus rien faire pour vous! Désoler!"

En effet si je rompais ma technique ils mourraient dans d'atroce souffrance et se faisant complètement brisé la moitié base du corps, ou si je rompais ma technique, ils allaient se noyer...
Je repartais sur le pont pour voir où en était l'autre crétin avec lui même, il venait de se prendre un kunai en pleine gorge... Au début je n'étais pas très sur du qui avec tuer qui... mais lorsque je vis les deux s'effondrer je compris de suite que mon sceau avait finalement réussit a venir à bout d'un ninja...

Je continuait d'explorer le navire en me rendant au niveau des quartiers du capitaine qui étaient tout bonnement vide. Ils n'étaient pas si nombreux finalement...

"Heyyy!!! AIDEZ NOUS !!!!! "

* Ah tiens l'autre gueule encore... Bon qu'est ce qu'il veut...*

Je retournais dans la cale lorsque je découvrais la zone de couchage de l'équipage, elle était complètement gelée et des corps semblaient s'y reposer paisiblement. finalement ils étaient plus nombreux que ça mais ce sont des gros fainéants!

"S'il vous plait!!! Ne les aidez pas eux, ce sont des mercenaires qui ont le mal de mer, nous nous somme que de simples marins!"

"Avec ta moustache et ton cuir de vache, je ne me sentirai guère à l'aise avec toi Caliméro."

"C'est Calimaruuu! Et je suis ..."

"Allez bonne journée!"

Je m'en allais tranquillement pour retourner voir mes deux prisons de glaces pour pouvoir interroger les ninjas mais il semblerai que j'ai un peu trop trainer, ils étaient mort depuis longtemps...
Je pris une des barques et m'installa dessus avec quelques bouteilles de saké en main (j'ai rempli la barque en fait), sur la glace. eE je rompais ma technique Hyoton. A cet instant le navire craqua de part en part et un bruit assourdissant se fit ressentir, il coula et la mer tourna du noir au rouge.

"Oups..."

J'effectuais mon sceau inverse et rangea nuibari sagement à sa place. A cet instant le navire coula entièrement et un bruit de Klaxonne résonnait au loin. Je lui fis signe lorsqu'après quelques minutes je constatais que c'était le vieux pécheur de toute a l'heure. Il me fit signe de grimper sur son bateau.

"Mauvaise journée vous aviez raisons mon cher... finalement je n'ai pas de poisson aujourd'hui... Je vous ramène?"

Je lui repondis que oui et en montrant du doigt cette marre rouge sang:

"Oh et bien je crois qu'un requin c'est fait un bons gros diner ce matin, ça expliquerait peut être pourquoi..."

Revenir en haut Aller en bas
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Mission de Rang S Kubira Fuko   Ven 24 Mai - 16:46

De trop nombreuses fautes de conjugaison pour valider ( pour la plupart du type: " je déplia", "Je constata", "Je m'habilla" ,etc ). Corrige ça pour que je puisse valider ta mission ^^



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de Rang S Kubira Fuko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Zone RPG :: Mizu no Kuni :: Mer de Kiri-
Sauter vers: