AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Kiri] Euh... Bah juste Kyonaga Michitsune.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiyonaga

avatar


Feuille de personnage
Expérience:
5/1000  (5/1000)
Affinités : Fuuton
Modus Operanti:

MessageSujet: [Kiri] Euh... Bah juste Kyonaga Michitsune.   Mer 8 Mai - 17:17


~ Roliste ~
Nom: L'hirondelle
Prénom: Jacquouille
Age: 18
Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: Plus ou moins un an
Pays: Je suis pas français, je suis Normand !!!
Comment avez-vous connu le forum: C'est pas ma faute, c'est de la faute à Karuo
Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum? Essayer l'auto-modération
Code des règles: Okay ^^
Une suggestion? Bah pas tout de suite en tout cas^^






~ Personnage ~
Nom: Kyonaga
Prénom:Michitsune
Surnom(facultatif):
Age: 21 (Côte d'or!!!)
Grade désiré:Genin, je veux être une sous-merde^^
Descriptions physique:
Michitsune est une personne de petite taille, autour des 1m68 en fonction des chaussures qu'il porte. De corpulence en moyenne musclée, en moyenne car SON unique bras est relativement musclé, ses jambes peuvent tenir de longues courses mais cependant, michitsune tient à son muscle le plus développé: le muscle du saké. Ses cheveux d'un blond éclatant et son teint légèrement pâle ne font que ressortir ses petits yeux d'un noir profond et lumineux. Son visage angulaire cache en son sein des traits assez fins pour un homme robuste tel que lui, l'expression de sa virilité réside en partie dans ses rouflaquettes qu'il arbore depuis que dans une rue, une grand mère l'ai appelé "madame" c'était pour lui insurmontable, depuis plus de problème. Michitsune ne porte pas de vêtement particulier si ce n'est un sous-vêtement fétiche: un string rose à fleur bleu qu'il évite, en général de montrer.
Ah si, il est gaucher.

Description mentale: Les deux choses qui représentent bien Michitsune sont d'abord son machisme sans égal et son goût très prononcé pour la procrastination ! Son grand passe-temps est, vous l'auriez sûrement deviné, la sieste. Cependant il arrive à maîtriser ce vilain élan quand il part en mission, en effet, en mission, tant qu'elle n'est pas fini, il est rare qu'il se repose ou qu'il remette au lendemain ce qu'il a à faire. Ce qui lui fait donc plus office de défaut est donc sa fâcheuse tendance à considérer les dames comme des sous-merde même s'il sait parfaitement que certaines d'entre elles lui démontent la gueule d'un seul coup. Et c'est d'ailleurs ce qui lui a coûté un bras ! De caractère amical, il ne faut pas pour autant le prendre pour une bille et encore moins l'énerver sinon, sinon, sinoooooon.... Bah je vais pas te faire un dessin quoi^^ La chose qui l'énerve plus que tout c'est.... Le chocolat.... Et oui vous l'aurez deviné, à cause de cette célèbrissime phrase "pas de bras pas de chocolat" bah.... Il l'a tellement entendue que rien que de lui tendre du chocolat le fait entrer dans une rage terrible !


Histoire:
L'histoire de notre ami Kiyonaga michitsune débute à sa huitième année, ça ne sert à rien de le questionner sur ce qu'il s'est passé avant, il en a tout simplement aucune idée. En effet, un jour, en jouant au ballon avec quatre de ses camarades, il tomba en arrière et se prit une pierre angulaire à la base du crâne. Grâce au grand talent et à la rapidité d'exécution (de son travail hein pas de décapitation infantile) du médecin de son village, sa blessure ne fût pas mortelle ni trop handicapante. C'est donc ici le premier jour du reste de sa vie (j'ai toujours voulu placer c'te phrase bateau).
Ensuite, il se retrouve comme tout bon cancre à l'Académie de ninja, le seul problème c'est qu'il passait plus de temps à rêvasser qu'a étudier réellement ce qui lui valut le privilège d'être le plus reclassé de Kiri. Quand au bout d'un certain temps, les maîtres en avaient marre de le voir, ils lui remettaient enfin son diplôme, il était le plus vieux diplômer. Son diplôme en poche, il pouvait dès lors flâner, il n'avait plus de diplômes à passer, ses parents étaient condamnés sans le savoir à le servir jusqu'à ....... Pas si loin en fait. Un jour alors que l'escouade dont son père faisait partie rentra de mission, il ne comptaient que 3 membres de retour contre 4 à son départ. Vous l'aurez compris son père n'est pas rentré. C'est alors que le commandant de l'unité s'avança vers Mme Kiyonaga et lui annonça quelque chose de ce genre: "Toutes mes condoléances Madame, je tenais à vous annoncer sa mort personnellement et vous dire qu'il est mort en héros, sans son sacrifice, nous y serions tous passées." Voyant sa mère retenir ses larmes du mieux qu'elle put et demandant les circonstances de sa mort, lui en avait déjà trop entendu. Son père était mort. Le reste ne lui importait pas. Héros ou non, il était mort. Et ça personne ne peut le changer. Il partit courir au hasard des rues pour penser à autre chose. Taper, voilà ce qu'il voulait. Il voulait venger la mort de son père. Le soir il rentra chez lui, son plan: soutenir sa mère et, une fois endormie, sortir et aller dérober le rapport de mission pour voir où et qui l'avait fait trépasser. De retour chez lui, son plan s'effondra, il retrouva sa mère pendue avec à ses pieds une lettre. Michitsune la ramassa et la lut:
"Mon chère enfant, je suis désolé de t'abandonner de cette manière mais aujourd'hui, l'honneur de la famille est mort, ton père était un remarquable shinobi digne d'être traité en héros, mais ce n'est pas ton cas. Je m'excuse de te le dire de cette manière, mais tu n'est rien, tu voues toutes tes journées à la procrastination, de son vivant ton père rétablissait l'équilibre mais maintenant parti, je ne pourrai supporter les remarque des autres. Avant, je prenais sur moi et disait "vous verrez un jour, il comprendra et ce jour, il vous surpassera tous, il surpassera son père" mais ce n'étais que des paroles en l'air. Tu est seul maintenant libre à toi d'inverser la tendance mais ne compte plus sur moi pour le faire.
Adieu"
Lisant ceci, il accusa les ennemis d'avoir tué son père et sa mère. Empli de rage et de désespoir, il parti de ce pas dans l'intention de voler le rapport mais assis sur le rebord de la fenêtre, se tenait une femme, long cheveux soyeux, bruns le teint halé les reflets de la lune sur son visage la rendait plus belle que l'aube, plus étincelante que le soleil, bref la femme parfaite.
"Tu compte aller où comme ça ??", elle se tenais maintenant debout face à lui.
"Ce ne sont pas tes affaires !! Va-t-en !!"
"Non, je ne vais nulle part, reviens à la réalité, tu ne peux plus rien, ils sont déjà loin, tu ne les rattrapera pas, si ton père a échoué, tu n'as pas son expérience ni son talent au combat"
"Laisse moi !!!", de son bras gauche il l'empoigna et la poussa sur le côté, d'un geste vif elle attrapa son bras, et, avec l'élan de sa chute le jeta avec violence contre le mur d'en face.
"Je ne te laisserai pas gâcher ta vie alors qu'elle est encore longue pour toi !!"
"Je fais ce que je veux de ma vie et d'abord qui est-tu" dit-il en se relevant avec peine.
"Ta mère, une femme que je respecte et admirait m'a demandé de veiller sur toi et je compte bien honorer mon engagement", se ruant sur lui elle le plaqua au sol
"Lâche moi, une femme ne peut pas comprendre ce que je ressens !!"Il tenta de se débattre, en vain elle était trop forte.
"Stupide abruti !!!!"
"C'est vrai quoi tout a toujours été rose pour toi tu ne connais ni la peur, ni la souffrance"
"C'est faux !! Je suis orpheline moi aussi..."
"Oh..." Il se sentait seul d'un coup "Ouasi mais c'est pas pareil t'es une fille!!"
Elle se releva d'un coup, empoigna Michitsune le lança contre le mur le choc était tel que la collection de kunaï accroché au mur tomba et se planta dans le bras gauche de notre ami. Pour un total de 24 lames plantés du milieu de la main jusqu'en haut du bras (Au niveau du tubercule majeur de la diaphyse humérale pour les connaisseurs, ah oui je suis en médecine héhéhéhé).
Voyant l'action se faire, elle n'eut pas le temps de réagir qu'un cri de douleur envahi d'un coup la pièce déchirant le calme de la nuit. Prenant son courage à deux main, elle le frappa d'un coup sec à la tête pour ne plus qu'il souffre et l'emmena auprès de la guérisseuse, celle qui l'avait soigné une dizaine d'année au par-avant. Malgré ses efforts, il perdit l'usage de son bras, les lames avaient touchés trop de points sensibles. Elle fut donc obligée de l'amputer sur le champ.
Ses trois dernières années, Michitsune passa son temps à s'entraîner pour pallier au manque de son bras moteur, essayant tant bien que mal à "devenir droitier". Son entraînement lui permit d'être à son aise même avec un bras en moins. Agilité et force, voilà ce qu'il avait travaillé, il était maintenant capable de grimper à une falaise à un seul bras sans gène. Le seul domaine où il n'arrivait pas à s'améliorer est la précision, il était encore incapable de lancer un quelconque projectile sans passer à deux mètres de sa cible. Mais c'est promis, un jour il y arrivera !





Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: [Kiri] Euh... Bah juste Kyonaga Michitsune.   Jeu 9 Mai - 18:22

Quelques fautes d'accords et pas mal de répétition... Mais rien de bien méchant ^^.
Le premier point peut-être en partie éviter par le logiciel Bonpatron que tu trouveras aisément par une petite recherche sur google. Le deuxième, il ne faut pas hésiter à utiliser des métaphores ou synonyme. Il y a aussi les connecteurs logiques qui peuvent aider. Enfin bref... Validé, Genin de Kiri. Bienvenu parmi nous et bon rp !


Revenir en haut Aller en bas
 
[Kiri] Euh... Bah juste Kyonaga Michitsune.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Préface :: Shinobis :: Présentations de Kiri-
Sauter vers: