AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voilà Kakuzu [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kakuzu

avatar


Feuille de personnage
Expérience:
10/0  (10/0)
Affinités : Katon, Suiton, Doton, Raiton, Fuuton
Modus Operanti:

MessageSujet: Voilà Kakuzu [En cours]   Sam 28 Jan - 14:37


~ Roliste ~
Nom (facultatif) : Ah, mais bien sûr !
Prénom (facultatif) : Je ne crois pas, non ..
Age : 18 ans
Temps depuis lequel vous avez commencé le RP : J'ai commencé il y a 5 ans et arrêté il y a 3 ans. Je reprends là.
Pays : France
Comment avez-vous connu le forum : Grâce à Naruto vs Sasuke.
Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum ? Il y a suffisamment de peuple pour bien rp, un staff qui n'a pas l'air d'être constamment constipé, un contexte qui se situe un peu avant Naruto Shippuden (donc Kakuzu est présent), et de bons graphismes Smile
Code des règles :
Spoiler:
 
Une suggestion ? Nope.






~ Personnage ~
Nom : /////
Prénom : Kakuzu
Surnom (facultatif) : /////
Age : 91 ans
Grade désiré : Membre de l'Akatsuki (Nukenin de Taki/Rang S)

Descriptions physique : Kakuzu est, on peut le dire, un homme aux caractéristiques physiques pour le moins étrange. Âgé de 91 ans au moment où l'on parle, il a gardé les traits de ses trente ans. Mesurant un mètre et quatre-vingt centimètres pour un poids de seulement soixante-trois kilogrammes environ, il n'a pas une carrure véritablement imposante, il est donc plutôt fin. Bien qu'il ait les cheveux mi-longs et raides, de couleur bruns, personne ne le sait étant donné qu'il porte une cagoule grise, presque blanche, partant du bas de la nuque jusqu'au front, recouvrant au passage oreilles et cheveux. De plus, un masque noir est également présent sur le reste de son visage, cachant également les joues, le nez, la bouche et le menton. Seuls ses yeux, étrangement de couleur pourpre avec des pupilles vertes, sont visibles. Il possède un regard froid et sévère en permanence. Membre de l'Akatsuki oblige, il porte leurs signes distinctifs lui aussi : les ongles des mains et des pieds couverts de vernis indigo, une bague sur son majeur de la main gauche, avec comme inscription "Kita" ("Nord"), et, bien entendu, la légendaire et très crainte cape de l'Akatski au col long, le tout de couleur noire et parsemé de nuages rouges aux contours blancs. Cependant, qu'y a-t-il si l'on enlève cet habit ? Eh bien, outre un pantalon bleu marine, un débardeur noir et une ceinture blanche à la taille, on peut alors voir ce qui fait de Kakuzu un homme si mystérieux, en plus de son âge. Son corps, que ce soit ses bras ou son torse, est couvert de cicatrices bien visibles. De plus, les fils noirs que l'on trouve à chacune de ces cicatrices peut laisser penser qu'on l'a recousu à de très nombreuses reprise. Enfin, c'est tout de même dans son dos que se se cache sa véritable puissance. On y trouve en effet, en plus d'entailles anciennes et de fils noirs, quatre masques collés au dos, tous de couleurs et de formes différentes. Il y a un Lion, un Aigle, un Taureau et un dernier masque indéfini. A vrai dire, c'est grâce à cela qu'il peut maîtriser chacun des cinq éléments .. Voilà pour la description d'un centenaire atypique.

Description mentale : Kakuzu apparaît en premier lieu comme un homme de cupide, ne s'intéressant qu'à l'argent. Il est très matérialiste et dit sans arrêt que la seule chose importante dans ce monde est bel et bien l'argent. Cependant, cela est en partie dû à son ancien métier de chasseur de primes, qu'il a pratiqué pendant bien des années, ainsi qu'à son actuel poste de "trésorier" au sein de l'Akatsuki. Il est d'ailleurs dit que c'est parce qu'il pensait pouvoir s'enrichir que Kakuzu aurait rejoint l'organisation criminelle, ce qui n'était sûrement pas pour déplaire à Nagato et Tobi qui l'ont alors nommé trésorier. Mais il serait surtout vrai de dire que Kakuzu a, avant tout, très mauvais caractère. Contrariez-le, contrariez ses manières, contrariez son travail, et vous avez 99% de chance d'y rester, allié ou pas. Insultez-le, moquez-vous de lui, ou bien parlez trop, et ses pulsions meurtrières prendront le dessus. Il semble d'ailleurs judicieux de préciser que Kakuzu a tué, sans exception, chacun des partenaires qui lui a donné Pain. Néanmoins, bien qu'étant un assassin ayant travaillé seul durant des années, il reste loyal et obéit sans discuter aux ordres de Pain durant les réunions. Il sait rester prudent. C'est d'ailleurs pourquoi il ne sous-estime presque aucun adversaire, bien qu'il ait beaucoup plus d'expérience que ses ennemis. D'un naturel pas bavard, il préfère l'action plutôt que de tailler la bavette. C'est en ça qu'il contraste avec son partenaire, Hidan. Ce dernier est en effet sans arrêt en train de parler, de poser des questions, de se plaindre ou encore de faire l'éloge de son Dieu, Jashin, ce qui énerve Kakuzu au plus haut point. Hidan exècre, en plus de cela, la passion du vieil homme pour l'argent, qu'il considère comme futile et éphémère. En contrepartie, Kakuzu hait le culte que voue son équipier pour sa religion, religion qui leur fait perdre beaucoup de temps et, surtout, qui l'empêche de tuer Hidan, même en le décapitant. C'est pourquoi il sont constamment en train de se provoquer et de se menacer, mais les facultés d'Hidan leur permettent également de travailler parfaitement en équipe : Hidan combat en combat rapproché, et Kakuzu peut attaquer sans relâche à distance sans avoir peur de blesser son partenaire. C'est pourquoi ils forment un si beau duo.

Histoire :
Que dire de Kakuzu le sanguinaire ? Son enfance, très lointaine, est inconnue et désormais oubliée de tous. Kakuzu est originaire de Takigakure, à savoir le Village Caché de la Cascade du Pays de la Cascade. Il y est né, y a grandi et y est devenu un shinobi. Bien que ce village soit spécialisé dans les jutsus Suiton, Kakuzu a été une exception, son élément étant la Terre, donc les jutsus Doton. Il est monté en grade durant ses jeunes années, comme tout le monde, dans ce village qu'il appréciait et voulait défendre. Cependant, un jour comme un autre, les dirigeants du village lui confièrent à lui, et à lui seul, un mission peu commune et de la plus haute importance : éliminer pour de bon Senju Hashirama, à savoir Shodaime Hokage. Kakuzu accepta la tâche et affronta le Hokage dans un duel acharné, mais il fut vaincu et obligé de fuir face à la puissance du Mokuton. De retour à son village, Kakuzu n'eut pas l'accueil qu'il espérait : il fut blâmé et jeté en prison pour son échec. Kakuzu prit ce traitement comme un affront de la plus haute gravité, lui qui avait frôlé la mort pour son propre village. La haine envers ses dirigeants naquit en lui. Dès qu'il le put, il s'évada de prison et pris pour cible les Anciens de Takigakure. Il les tua tous, sans exception, leur arracha le coeur, et quitta définitivement le village avec.

Dès lors, il commença une nouvelle vie en tant que Nukenin. Etant, pour ainsi dire, inconnu en dehors de son village natal, il fut considéré en premier lieu comme un Nukenin peu important, d'autant qu'il venait d'un village peu important. Mais au fil des années, il se fit connaître et gravit les rangs en tant que chasseur de primes redouté. Il devint obsédé par l'argent, la seule chose qui lui permettait vraiment de vivre. Il fut assez vite élevé au rang de criminel international très dangereux, un Nukenin de rang S. Cependant, malgré les années qui passaient, Kakuzu n'avait pas vieilli. Il avait en effet trouvé, en un sens, la voie l'immortalité. Tandis que le Sannin déchu Orochimaru changeait de corps régulièrement pour continuer à vivre, Kakuzu, lui, changeait de coeur. Lorsqu'il trouvait un shinobi puissant à affronter et qu'il le tuait, il prenait son coeur et se le greffait. Ceci, en plus de lui permettre de continuer à vivre indéfiniment, lui permettait aussi d'avoir accès aux cinq natures de Chakra qui existait, en se greffant quatre coeurs différents en plus du sien, maîtrisant le Doton.

C'est ainsi qu'il se fit également repérer par une nouvelle organisation criminelle secrète qui avait besoin de ses talents : l'Akatsuki. Kakuzu était cruel, froid, calculateur, puissant, prêt à tout, et c'est exactement ce dont avait besoin cette organisation dirigée par un homme étrange possédant le Rinnegan : Pain. Kakuzu vit très vite l'intérêt financier qu'il avait de rejoindre ces hommes, et il fut nommé "trésorier" de l'Akatsuki, car celle-ci avait également besoin d'argent pour exister. Cependant, Kakuzu n'avait plus fait équipe avec qui que ce soit depuis qu'il avait quitté son village des décennies auparavant, et il était, à l'époque, beaucoup plus tolérant. Or, l'Akatsuki voulait n'être formée que de duos, et Kakuzu, ne parvenant pas à s'entendre avec qui que ce soit, tua chaque coéquipier qu'on lui assignait au bout d'un certain temps. L'arrivée de Hidan fut un soulagement pour l'Akatsuki. En effet, celui-ci est immortel et a, de ce fait, été désigné pour être le partenaire de Kakuzu. Bien que le centenaire promet sans arrêt qu'un jour il tuera l'immortel, il ne le peut pas et ils continuent donc de faire équipe ... C'est encore le cas au jour d'aujourd'hui. Le but de l'Akatsuki est de capturer tous les Jinchuurikis et d'en extraire les Bijuus à l'aide d'un jutsu spécial. Ils n'ont encore aucun Bijuu à leur disposition, bien que Hoshigake Kisame et Uchiha Itachi se soient déjà rendus à Konoha pour obtenir Uzumaki Naruto et donc Kyuubi. A l'heure actuelle, ce Naruto est parti en entraînement avec le Sannin et ermite Jiraiya. Mais les choses recommencent à bouger, l'Akatsuki ne tardera pas à attaquer fort, et Kakuzu attrapera des proies bien plus difficiles à avoir que ces vulgaires ninjas recherchés ...


[/!\ La suite de l'histoire n'a eu lieu que dans le manga (ou animé, même si j'aime pas ..>.<), pas dans le rp du forum. C'est pour agrandir le tout. /!\]

La première fois que l'on vit Kakuzu, celui-ci était accompagné de son partenaire Hidan, comme toujours, et tous deux pourchassaient Yugito Nii, l'une des kunoichis de Kumo et la Jinchuuriki de Nibi. Alors qu'ils la rattrapaient enfin, Nii se tourna vers eux et fit s'écrouler toutes les sorties, pensant, bêtement, avoir une chance d'arrêter deux membres immortels de l'Akatsuki. Tandis que Hidan s'apprêtait a faire un long et pénible discours pour Jashin, la jeune Jinchuuriki se transforma sous leurs yeux en gigantesque chat violet enflammé. C'est la véritable forme de Nibi ... Elle attaqua immédiatement, écrasant Kakuzu de son énorme patte avant avant de lâcher une attaque de feu dévastatrice sur Hidan. Cette bataille entre un monstre de Chakra et deux immortels dura suffisamment longtemps pour détruire entièrement leur lieu de combat, mais Hidan parvint cependant à vaincre le Bijuu et a mettre hors d'état de nuire Nii, qu'il cloua littéralement à un mur avant de prier. En effet, selon sa religion, ne pas tuer, ne pas répandre la mort partout où il passe, laisser un ennemi en vie, tout cela est considéré comme un véritable pêché. Tandis que Kakuzu trouvait cette prière de trente minutes bien trop longue, et que Hidan se plaignait du comportement de son partenaire, Zetsu, le seul membre non combattant de l'Akatsuki, apparut afin de leur demander de partir pour le Pays du Feu, chercher leur nouvelle cible : Kyuubi. C'est ainsi que les deux "frères zombies", comme les appelaient Hoshigake Kisame, entamèrent leur longue et sanglante marche pour Konohagakure, pour trouver le jeune Genin Uzumaki Naruto, qui avait déjà, avec ses amis, posé de nombreux problèmes à l'organisation en tuant Sasori et en amochant salement Deidara. Zetsu, quant à lui, pris le corps encore vivant de Nii ...

C'est de mauvaise humeur que Kakuzu arriva, en compagnie de son insupportable partenaire, au Pays du Feu. Celui-ci n'avait eu de cesse, durant tout le trajet, de geindre et d'exaspérer le vieux shinobi, comme il le faisait sans arrêt. Et l'arrivée dans un nouveau pays, pour infiltrer de nouveau un village et tuer tous les être vivants qu'il croiserait ne faisait que de l'exciter encore plus. Pour lui, seule comptait sa religion et les massacres, c'est pourquoi il n'arrêtait pas de se plaindre de ne pas offrir de morts à Jashin, son Dieu. Cependant, Kakuzu ne voulait pas s'occuper du Jinchuuriki de Kyuubi maintenant. Il avait en tête une première cible bien plus facile à atteindre, mais bien plus rentable : il s'agissait d'un dénommé Chiriku, un moine du Temple du Feu et l'un des anciens 12 Ninjas Gardiens. En effet, une prime de trente millions de ryos était offerte au marché noir en échange du corps de cet homme. Sa destination, que Hidan ignorait, était donc le temple de ce moine. Malgré les incessantes jérémiades de cet ignare de Hidan, ils arrivèrent vite au Temple abritant Chiriku, dont la grande porte en fer ne résista pas au coup de poing du Nukenin de Takigakure. Hidan fut ravi de voir tous ces moines se précipiter à l'entrée de leur sanctuaire pour faire face aux intrus : il allait pouvoir respecter sa religion. Très vite, le moine nommé Chiriku se plaça devant les deux hommes, voulant leur faire face seul. Encore une fois, Kakuzu laissa Hidan se charger seul du chef des moines. L'avantage de Hidan était qu'il n'utilisait pas, ou bien très peu, de Chakra, ce qui n'était pas le cas de Kakuzu. Mais ce dernier prit tout de même part au combat en empêchant les autres moines du temple d'intervenir, en les tuant tous, sans exception. Une fois la tâche accomplie et la prière de Hidan terminée, ils se dirigèrent tous deux, Kakuzu portant le cadavre de l'ancien Ninja Gardien, vers l'un des points d'échanges que connaissait Kakuzu, en tant qu'ancien chasseur de primes et actuel maître des finances de la plus dangereuse organisation criminelle internationale. Sur le chemin, Hidan recommença, au plus grand déplaisir de Kakuzu, à se plaindre de ses projets et de son comportement vis à vis de l'argent, ce qui finit par une menace de mort de l'un envers son équipier et une moquerie de l'autre ...

Arrivés à un bâtiment isolé, les deux membres d'Akatsuki entrèrent dans des toilettes, à la surprise du plus jeune. En effet, le lieu d'échange était caché derrière un mur dont il fallait toucher un endroit précis pour y accéder, ce que fit Kakuzu. Ils furent accueillis par un homme à l'apparence peu charmante qui identifia le corps comme celui de Chiriku, et qui offrit par la suite au chasseur de prime une mallette remplie de billets. Tandis que celui-ci commença à vérifier si les trente millions de ryos promis étaient bel et bien là, Hidan, insupporté par l'odeur de cadavre et d'urine, parti prendre l'air. C'est à ce moment qu'il se fit attaquer par quatre shinobis de Konoha envoyés par le village avec d'autres équipes afin de capturer ou tués les deux intrus qu'étaient ces criminels : deux Chuunins nommés Kotetsu et Izumo, un gamin du clan Nara, Shikamaru, et un autre Ninja Gardien, comme ce Chiriku, en plus d'être le fils de Sandaime Hokage, Sarutobi Asuma. Alors que Hidan venait d'être piégé par le Kagemane no jutsu de Shikamaru et qu'il venait d'être transpercé de part en part par les deux autres Chuunins, Kakuzu intervint, s'attaquant au plus jeune des trois Chuunins. Cependant, Asuma s'interposa immédiatement, et Kakuzu, comme tout chasseur de prime qui se respecte, reconnut immédiatement l'homme dont la prime s'élevait à trente cinq millions de ryos. Hidan, frustré d'avoir été ainsi empalé, demanda à Kakuzu de ne pas intervenir dans ce combat. S'ensuit alors un combat au corps à corps entre l'immortel de l'Akatsuki et le Jounin de Konoha, et, en fin de compte, Hidan parvint à obtenir un peu du sang du Sarutobi sous les yeux froids de Kakuzu, qui regarda sans plaisir ni remord son ennemi si rentable se faire, dans un premier temps, gravement brûler, avant d'être blessé à la jambe gauche, tout comme Hidan. C'est alors qu'intervint à son tour le jeune Nara, qui avait compris la technique du Nukenin de Yugakure. Il immobilisa ce dernier et l'obligea à sortir de son cercle ensanglanté, indispensable pour le rituel. Une fois ceci fait, Asuma le décapita d'un seul coup, sans que Kakuzu ait bougé un orteil. Alors que les quatre ninjas de Konoha se tournaient vers celui-ci afin de se préparer à l'affronter, la tête de Hidan se mit à injurier Kakuzu, puis à le supplier de remettre sa tête sur son corps, sous les regards ébahis et consternés de ses quatre spectateurs. Kakuzu s'exécuta au bout d'un long moment, et Hidan fut de nouveau comme neuf, prêt à offrir à son Dieu quatre cadavres hors de prix. Néanmoins, son partenaire se décida à participer au combat, ne pouvant plus supporter la longueur de ses rituels. Il se chargea des Chuunins tandis que Hidan prenait le Jounin déjà affaibli. Kotetsu et Izumo chargèrent immédiatement Kakuzu ensemble. L'un des deux invoqua une arme très étrange tandis que le second utilisa un jutsu Suiton pour divertir le plus expérimenté des shinobis de l'Akatsuki. Leur combo, pourtant bien exécuté, fut toutefois inutile, et Kakuzu, allongeant ses bras à l'aide des nombreux et étranges fils gris/noirs composant la totalité de son corps. Il attrapa les deux amis à la gorge pour les étouffer, alors que son propre partenaire s'apprêtait à porter le coup de grâce à leur capitaine, ce qui fut fait quelques secondes plus tard ... C'est alors que les trois survivants regardaient s'écrouler Asuma que des corbeaux apparurent et entourèrent entièrement Kakuzu et Hidan. Un nouveau ninja de Konoha, marqué d'une laide cicatrice sur le visage, apparut également à son tour devant Kakuzu et tente de lui transpercé le crâne avec son sabre. Kakuzu esquiva de justesse et s'éloigna, rejoignant Hidan d'un bond en arrière, tout en relâchant son emprise sur les deux Chuunins. Leurs renforts étaient arrivés. Sarutobi Asuma fut écarté du champ de bataille et placé sur le toit du bâtiment, entouré de ses trois élèves et d'un autre Jounin de Konoha, l'utilisateur des corbeaux : un dénommé Aoba. Kakuzu ne voulait absolument pas laisser filer sa prime si près du but, pour que cet homme ait droit à une sépulture décente. Il les rejoignit sur le toit, près à tous les affronter, laissant son équipier face à l'homme au sabre. Mais alors que s'entamait un combat au Taijutsu entre lui et cet Aoba, Pain, le chef de l'Akatsuki, leur ordonna, à eux tout comme à Itachi, Kisame, Deidara et Tobi, de se réunir sur le champ pour sceller Nibi. Bien qu'il coûtait à Hidan de laisser tant de monde vivre et qu'il coûtait à Kakuzu de laisser sa proie partir, ils se replièrent, laissant leurs adversaires affronter la mort de leur capitaine. Ils trouvèrent alors, après avoir fui, un gros rocher sur lequel il s’assirent et restèrent pendant les trois jours suivant, le temps de sceller le Bijuu qu'ils avaient eux-mêmes capturés ...

Les trois jours passèrent relativement rapidement. C'est pendant ces trois jours que Pain, le leader, exposa à Hidan et Tobi, le deux derniers venus, son objectif ultime avec l'Akatsuki, ce qui avait, malgré tout, égayé légèrement cette réunion, alors que d'habitude, personne ne parlait. Seuls Konan, la partenaire de Pain et seule femme de l'Akatsuki, Itachi et Kakuzu n'avaient pas prononcé un mot ... Une fois leur réunion terminée, Kakuzu et Hidan se levèrent, prêts à partir pour Konoha et trouver leur second Jinchuuriki. Ils en étaient à cinq Bijuu de sceller avec Nibi. Ils entamèrent leur avancée vers Konoha en prenant soin d'éviter de passer par le lieu d'échange, où une embuscade de Konoha les attendait certainement de pieds fermes. Mais même en changeant d'itinéraire, il furent vite repérer par leurs ennemis. Une fois encore, il s'agissait de Nara Shikamaru, Akimichi Chouji et Yamanaka Ino, les élèves de celui que Kakuzu appela devant eux "35 millions de ryos-kun". Cependant, Leur leader, Shikamaru, était tout de même parvenu, grâce à sa tactique, à attraper les deux membres d'Akatsuki grâce à son Kagemane no jutsu et aux lames laissées par Asuma après sa mort. Il tenta alors d'éliminer celui qu'il croyait mortel et dont il ne connaissait pas les capacités, grâce à Hidan. Contrôlant son corps, il fit prendre à celui-ci sa faux, et le fit courir en direction de Kakuzu en agitant sa faux dans tous les sens. Mais Kakuzu se libéra de l'emprise du jutsu de Shikamaru juste à temps grâce à son bras gauche sorti du sol, en étant attaché à aucune partie du corps de son propriétaire, et en éloignant la lame d'Asuma. Il esquiva les coups répétés de Hidan, mais fut très vite bloqué par un arbre. C'est alors qu'un boulet lui tomba dessus à toute vitesse ... Il se protégea à l'aide son son jutsu Doton Domu, qui durcit entièrement son corps et le rendit invulnérable, mais son coeur fut immédiatement derrière transpercé par le Raikiri du célèbre Hatake Kakashi, aussi appelé "Sharingan no Kakashi". Il s'écroula, supposé mort. Cependant, alors que le nouveau venu s'apprêtait à attaquer Hidan, lui-même toujours immobilisé par le jutsu du Nara, Kakuzu se releva et donna un violent coup de pied dans le buste du ninja copieur, qui fut propulsé vers un arbre non loin. Et, Tandis que la technique utilisé sur Hidan s'estompait, Kakuzu enleva sa tenue de l'Akatsuki, laissant voir son corps. L'un de ses masques dans le dos, était troué à cause du Raikiri. Kakuzu se concentra et libérade son corps quatre corps aux formes étranges, tous composés d'un masque. Puis l'un d'entre s'écroula, vaincu. C'était le coeur que Kakashi avait anéanti. Il restait donc quatre coeur à Kakuzu. Leur première cible fut, encore une fois, le capitaine du groupe, le plus dangereux. Hidan chargea Kakashi, faux en main, et l'affronta en combat rapproché. Puis, en plein combat, l'un des corps noirs masqués de Kakuzu arriva et utilisa un puissant jutsu Fuuton sur Kakashi et Hidan en même temps. Sans même savoir ce qu'était devenu son partenaire et son adversaire, un autre des corps étranges masqués libéra une puissante technique Raiton sur les trois membres de l'Equipe 10, sauvés uniquement par le Raikiri de Kakashi. Sans qu'ils aient eu le temps de souffler, Kakuzu enchaîna avec son troisième corps noir, qui cracha un puissant jutsu Katon vers les quatre ninjas de Konoha. Tous parvinrent à éviter le déluge de flammes, mais à peine sorti de la fumée, Kakashi devait de nouveau esquiver les attaques incessantes de Hidan. Et le combat se prolongea ainsi, un moment, avant que Shikamaru ne décide de les séparer et de les affronter individuellement. Il réussit à capturer Hidan avec sa technique, tandis que Kakashi affrontait Kakuzu, et partit avec dans la forêt. Le Nukenin de Taki se vit affronter Kakashi, mais soudain, alors qu'il était sur le point de l'achever, une douleur fulgurante le transperça. Kakashi lui expliqua qu'il lui avait prélevé un peu de son sang lors de son tout premier Raikiri et qu'il l'avais donné à Shikamaru pour que celui-ci fasse croire à Hidan qu'il avait son sang. De ce fait, techniquement, Kakuzu mourut une seconde fois ... Mais son corps Raiton retourna en lui, lui redonnant vie immédiatement. Ses deux corps Katon et Fuuton retournèrent également en leur propriétaire, transformant alors en partie ce dernier. Cacune de ses nombreuses cicatrices s'ouvrit, laissant apparaître les fils gris le composant. Ils sortaient de partout, que ce soit de ses bras, ses épaules, son torse, son dos ou même sa bouche, en paquet. Pour la seconde fois, alors qu'il allait tuer Kakashi et ses équipiers avec lui, en combinant ses jutsus Fuuton et Katon en une attaque dévastatrice, Naruto, le Jinchuuriki de Kyuubi, et Yamato, un capitaine d'équipe utilisant le Mokuton, stoppèrent son attaque avec un jutsu combiné de vent et d'eau. Ils étaient aussi accompagné de Haruno Sakura, amie et équipière du Jinchuuriki, et de Sai, un membre de l'ANBU Racine. Ceux-ci disparurent presque aussi tôt pour prêter main forte à Shikamaru, toujours en train de combattre Hidan. Kakuzu pouvait donc affronter le Jinchuuriki. Ce dernier insista pour l'affronter seul et tester une nouvelle technique baptisée "Fuuton - Rasen-Shuriken". Il échoua lors de sa première tentative, son jutsu s'évaporant juste avant le contact avec Kakuzu. Dans le doute, L'immortel préféra passer dans ce qu'il appelait le mode "longue distance". Il concentra la quasi-totalité de ses fils dans son dos, lui permettant donc d'attaquer de très loin. Naruto, pour son deuxième essai, créa de nouveau trois Kage Bunshin, comme la première fois, et, une fois sa technique prête, chargea Kakuzu avec trois corps en première ligne, et celui possédant la technique un peu plus derrière. Kakuzu préféra ignorer les trois de devant et voulut s'attaquer au plus dangereux. Il fit un large bond par dessus les trois premiers Naruto, et envoya tous les fils de son dos vers le quatrième, qui fut transpercé de toute part. Cependant, le vrai corps faisait parti des trois en première ligne, et Kakuzu fut violemment touché par le Rasen-Shuriken. Il subit alors des millions d'attaques en très peu de temps sur ses cellules de Chakra, ce qui lui tua, par la même occasion, deux coeurs en même temps ... Il était encore néanmoins vivant qu'incapable de quelconques mouvements. Il se demandait comment il avait fait pour être vaincu par des shinobis dont leurs âges cumulés n'égalaient pas le sien, lui qui avait vécu si longtemps et tué tant de puissant ninjas dans sa vie. Kakashi tenta de lui expliquer que les nouvelles générations surpasseront toujours les anciennes. Puis il l'acheva avec un dernier Raikiri ...


[Terminé. Plus trop inspiré vers la fin ..]




Revenir en haut Aller en bas
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Voilà Kakuzu [En cours]   Dim 29 Jan - 12:47

Bien bien bien ... ^^ Joli présentation sans trop de répétions. Quelques passages avec des tournures peut être un peu lourdes mais sans que cela ne devienne gênant.

Donc un petit test rp histoire de voir comment tu le joue et cela devrait être bon ^^ On va faire simple pour une fois.

=> Raconte ta rencontre avec Hidan depuis les prémisses des présentions jusqu'au premier combat que tu exécute avec lui. ( rien de bien méchant ici, tu t'occupe de gérer les pnj comme tu le sens ^^ )



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Kakuzu

avatar


Feuille de personnage
Expérience:
10/0  (10/0)
Affinités : Katon, Suiton, Doton, Raiton, Fuuton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Voilà Kakuzu [En cours]   Dim 29 Jan - 13:27

C'était une journée des plus ordinaires, comme j'en avais vu passer tellement durant ma longue vie. Il ne faisait ni chaud ni froid, il n'y avait ni pluie, ni vent, ni soleil. Seulement des nuages d'un blanc éclatant dans ce ciel si bleu. Comme presque chaque jour depuis des années, je voyageais d'un pays à l'autre, attendant de trouver un shinobi dont la tête était mise à prix au marché noir, ou bien un quelconque ordre de mission donné par l'organisation dont laquelle je faisais partie : l'Akatsuki. Celle-ci était constitué de neuf ninjas Nukenin tous de Rang S. On avait tous tué un bon nombre d'hommes au cours de notre vie, moi sûrement plus que les autres. Mes raisons étaient cependant différentes de celles des autres ... Uchiha Itachi, par exemple, avait exterminé tout son clan, important au village de Konoha, pour "tester ses capacités". Un certain Deidara, quant à lui, jeune blondinet prétentieux et beaucoup trop bavard à mon goût, tuait pour son "art". Ridicule. Dans ce monde, seuls la vie et l'argent sont importants. Je tuais pour vivre le plus longtemps possible, et toucher un maximum de ryos. Voilà des intentions nobles.
Enfin, je dis "neuf membres", mais c'était en théorie. En réalité, nous étions la plupart du temps au nombre de huit. Pain, notre chef à tous, celui qui avait crée l'Akatsuki, avait du mal à me trouver un partenaire digne de ce nom que je ne tuais pas le jour même de son arrivée. Tous m'horripilaient, du plus marrant au plus cruel. A tous, je leur arrachais le coeur ... Le code de notre organisation voulait que l'on soit toujours par deux, ni plus ni moins, excepté cette plante nommée Zetsu. Faible, il restait seul. Pain, le leader, était accompagné d'une fille appelée Konan. Cet Itachi se trimbalait un gros lourdingue de Kisame, toujours en train de parler. Et l'"art" de Deidara devait faire équipe avec l'"art" de Sasori, Nukenin de Sunagakure. Ces deux là se disputaient tout le temps à propos de leur passion. Inutile ... Moi, je restais accompagné une journée, tout au plus, avant que mes envies meurtrièresne reprennent le dessus à cause d'un ignare ne connaissant rien à l'argent. Si mon ex-partenaire avait une prime sur lui, c'était encore mieux, et plus rapide.


Ce jour-là, Pain m'avait convoqué moi, uniquement avec ces quelques mots : "Viens tout de suite au repère". L'Akatsuki avait de nombreux repères sur tout le continent, mais ce type avait des yeux partout et je savais qu'il m'attendait au repère le plus proche de ma position. Je m'étais exécuté. Je savais qu'il ne valait mieux pas le contrarier, même si je ne connaissais rien de ses capacités. De plus, il m'avait nommé "trésorier" de l'Akatsuki, rôle qui me plaisait plus à moi qu'à mes équipiers, et qui me permettait de continuer la chasse à l'homme. Je ne rencontra personne entre ma position de départ et le repère ou j'arrivais, ce qui n'avait rien d'étonnant étant donné que l'Akatsuki avait choisi des lieux reculés pour s'abriter. Même si notre puissance égalait celle d'un des cinq grands villages ninjas, nous préférions être au calme et discrets, ce que je comprenais. Mais une fois arrivé à l'entrée de la grotte servant de repère dans cette zone là, j'entendis des cris provenant de l'intérieur ...

" ... shin-sama réclame des sacrifices !! J'ai pas rejoins cette organisation morbide pour rien, enfoirés !!"

Cette voix m'agaça dès le début. Cependant, je ne la reconnaissais pas. J'entra et m'avança au centre de la caverne, ou je retrouva Pain, Zetsu et une tête inconnue. Ce nouveau était vêtu de la même manière que tout membre de l'Akatsuki, avec cette longue cape noire parsemée de nuages rouges. Je compris immédiatement que c'était le nouveau partenaire qu'on me donnait. Il me regardait, un sourire idiot affiché sur son visage. Il n'était pas très beau à voir. Il portait dans son une grande faux rouge à trois tranchant. J'espérais déjà pour lui qu'il savait la manier, s'il voulait survivre.

"Oïe ! T'es qui toi, hein ?! Tu veux quoi ?"

L'envie de le tuer et de lui arracher tête et coeur me montait déjà à la tête. Il fallait lui apprendre le respect envers ses senpais. Tandis que je fis un pas vers lui, afin de lui faire comprendre qui je suis, Pain prit la parole, sachant ce que j'allais faire.

"Calme Kakuzu, inutile de t'en prendre à lui. C'est ton nouvel équipier. Tâche d'être gentil."

"Gentil" .. ? Ma mission, mon but, était de tuer des êtres humains, que ce soit à l'Akatsuki ou en tant que chasseur de prime. Être gentil ne faisait pas partie de mes attributs pour ce travail.

"Je n'ai pas besoin d'un partenaire, vous savez comment ça se termine. Celui-là a l'air particulièrement abruti et faible en plus."

"Hé toi là, le masqué ! C'est qui l'abruti, hein ?! T'as vu ta gueule ? Tu ferais un bon sacrifice pour Jashin-sama, enfoiré !!"

En un éclair, je sépara mon avant bras du reste, le propulsa vers cet ignare, le durcit au maximum avec mon jutsu Doton, et le transperça de part en part au niveau de la poitrine. Un coup mortel pour n'importe qui. Un sourire s'afficha sur mon visage, mais personne ne le vit. Je venais de faire une victime de plus, ce n'était rien. Mais débarrasser le monde d'un poids comme celui-là me faisait plaisir, de temps à autre.

"Voilà ce qui arrive quand on ne respecte pas ses senpais. Tu es celui qui a duré le moins longtemps."

Je ressortis mon poing de fer de son corps, qui s'écroula instantanément, puis je me tourna vers mon leader. Celui-ci n'avait pas bougé le petit doigt malgré ce qui s'était déroulé sous ses yeux. Zetsu, légèrement plus loin, regardait la scène stoïquement. La partie blanche de son corps s'extasia face à ce qu'il s'était passé.

"Wow t'as vu ? Trop cool ce coup ! Il a pas fait un pli le religieux !"

"Pain, il faudra trouver quelqu'un d'autre, capable au moins d'esquiver ma première tentative de meurtre."

C'est quand je lui tourna le dos pour ressortir du repère secret que Pain me répondit calmement : "Si je t'es dis que c'est inutile de te prendre à lui, c'est pour une raison". Je sentis alors le danger derrière moi juste à temps. J'eus à peine le temps de durcir mon dos pour éviter tout dégât porté par la grande faux de l'homme supposé mort. Celui-ci se trouvait derrière moi, arme en main, un sourire sadique sur le lèvres et un regard de dément. L'attaque ayant été paré par mon jutsu, il retenta une, puis deux, puis trois, puis dix fois de me trouer le corps. J'évita chaque coup puis m'écarta d'un bon en arrière pour faire une pause. C'était impossible qu'il ait survécu, par avec un coup comme ça. Ce coup aurait tué n'importe quel ninja excepté moi-même, grâce à mes facultés. Mais je savais que j'étais le seul à posséder plusieurs vies. Un ninja médecin ? Impossible. Même le jutsu suprême de Tsunade-hime, la Sannin et Godaime Hokage, ne lui aurait pas permis de se soigner d'une telle blessure. C'était autre chose ...

"Kakuzu ! Je t'ai trouvé le partenaire idéal : un immortel. Il s'appelle Hidan. Tente ce que tu veux, tu ne le tueras jamais. Il est agaçant, mais c'est tout ce que tu auras. De plus, il se trouve qu'avec ses techniques et au vu de les tiennes, il ne peut pas te tuer non plus."

"Agaçant ? Hé, hé !! Je suis pas une marchandise, pauvre con ! Tu veux finir en sacrifice pour Jashin-sama, hein ?! C'est ça ?!"

Un immortel ? La vraie immortalité ? C'était impensable, je ne pensais pas que ça existait. Il avait cependant un trou de la taille d'un point en plein milieu de la poitrine, ce qui laissait penser que c'était vrai ...

"Alors je fais équipe avec ce type glauque ? On va bien s'amuser lui et moi ! J'espère qu'on tuera suffisamment de gens pour Jashin-sama !"

"Il se trouve que Kakuzu est le trésorier de l'Akatsuki. Il a pour mission de remplir les caisses de notre organisation, ce qui l'amène à rencontrer plus de cibles que les autres groupes. C'est avec lui que tu pourras tuer le plus de personne pour ton Dieu."

Son Dieu ? Après les capacité de l'un et l'art d'un second, maintenant, c'était un gars qui tuait pour son Dieu ? Il ne connaissait pas les réels valeurs de ce monde. Mais les capacités de ce nouveau binôme étaient intéressantes, je le vis tout de suite. J'avais un partenaire qui allait durer, et nos capacités pouvaient se compléter.

"Vous avez d'ailleurs une mission. Trois Nukenins ont été repérés au pays du Fer. Deux de rang B et un de rang A. Ils voyagent ensemble et une prime respective de 2 millions, 3 millions et 7 millions de ryos est versée pour eux, morts ou vifs. Kakuzu, tu sais ce qu'il vous reste à faire."

"On part pour le Pays du Fer. Hidan ? C'est parti, c'est pas la porte à côté."

Je tourna les talons et me dirigea vers la sortie.

"Oïe !! T'es du genre à donner des ordres hein ? Hé, attends, attends !!"

Bien qu'étant dehors, je pus tout de même entendre les dernières paroles du leader. Elles étaient adressées à mon nouveau coéquipier stupide.

"Et Hidan ... Manque moi de respect encore une fois et tu le regretteras. Tu tues pour ton Dieu, mais sache que je tue en tant que Dieu. Souviens-t-en."

J'accéléra le pas en ne pus entendre la réponse de Hidan. Il me rejoignit assez rapidement, se plaignant, dans un premier temps, du comportement de Pain avant de se plaindre du mien. Pour lui, seul Zetsu blanc était marrant.
Le voyage jusqu'au Pays du Fer, situé en plein milieu du continent, dura plus de deux jours. Durant ces deux jours, je ne compta même pas le nombre de fois où je voulus étriper ce type, qui parlait plus encore Kisame ou Deidara. Sauf que, contrairement à ces deux-là qui disaient la plupart du temps des choses sensés, Hidan parlait pour ne rien dire. Il priait, il racontait ses meurtres, il se plaignait de ne pas avoir de sacrifice pour son Dieu, il se plaignait de trop marcher, il se plaignait de marcher trop lentement, et, arrivés au Pays du Fer, il se plaignit du froid hivernal. Je me demandais quel effet ça ferait de lui arracher la tête du corps. Mais cela ne l'empêcherait pas de parler, et il le ferait encore plus fort. Ce Hidan était de loin le plus énervant des partenaires que je n'avais jamais eu. Il ne restait plus qu'à savoir s'il était le plus inutile.
Le Pays du Fer était un pays unique. Neutre depuis des décennies, il ne comptait absolument aucun shinobi sur ses terres, exceptés les trois Nukenins que je chassais, ainsi que Hidan et moi. Ce pays était sous le contrôle des Samourais. Nombreux et relativement puissants, ils valaient mieux éviter de se faire remarquer par ceux-là. Avec un idiot comme Hidan, criant partout le nom de son Dieu, c'était difficile ...


"Venez, proies de Jashin-sama !! Venez goûter à la souffrance suprême ! Ha ha ha !!"

"Ferme-la, Hidan. On doit juste s'occuper des Nukenins, pas du pays entier."

Entendre sa voix non-stop depuis presque trois jours me rendait dingue. Je me demandais également combien de temps j'allais mettre avant de lui arracher le coeur. La patience n'était pas mon fort. Cependant, il nous fallait à présent trouver trois déserteurs qui se cachaient dans un pays plutôt vaste, ce qui était compliqué. Je n'avais aucun don pour le pistage, et à en regarder Hidan, je pouvais affirmer que lui non plus.

"Hé, tu te prends pour qui?! Je vais te maudire tu sais, et alors tu ..."

"Vous faîtes beaucoup de bruit pour des intrus qui n'ont rien à faire là, vous savez ?"

Cette voix provenait de derrière eux. je me retourna et vit deux hommes l'un à côté de l'autre, emmitouflés dans d'épaisses capes blanche, idéales pour ne pas être remarqué la journée, dans cette région gelée. Ils arboraient tous deux un bandeau frontal de Kawagakure, rayé. Ils s'agissaient donc de Nukenins, sans doute nos cibles. En fin de compte, les cris incessants de mon cher équipier les avaient faits venir jusqu'à nous. Il en manquait juste un ... qui apparut soudain juste au dessus de moi, son sabre prêt à me trancher en deux. Je leva mon bras gauche au dessus de moi et le durcit au maximum, ce qui rendit l'attaque de ce mec totalement indolore. Puis je repoussa aisément le shinobi qui se retrouva auprès des deux autres.

"Eh bien eh bien. Voilà nos dix millions de ryos réunis, Hidan. Prends le type au sabre, je m'occupe des deux autres."

Je n'eus pas besoin de le lui dire deux fois, il fonçait déjà sur nos trois ennemis du jour, empoignant fermement sa faux. J'aurais pu le laisser se débrouiller seul, étant apparemment immortel, mais j'avais décidé d'intervenir. Alors que Hidan engageait le combat au corps à corps avec l'homme au sabre, probablement le Nukenin de rang A, je fis face aux deux autres.

"Vous allez m'offrir cinq millions de ryos, c'est déjà pas mal. Approchez."

Sans un mot, mes deux adversaires exécutèrent les mêmes mudras : "Suiton ! Mizurappa !". Ils crachèrent tous deux un fort jet d'eau sur moi, en même temps. Je n'eus pas à bouger un seul membre, mais seulement à durcir de nouveau mon corps en entier. Je faisais cela grâce à un jutsu Doton, ce qui annula totalement leurs deux jutsus. Ces vers ne l'avaient même pas remarqué. Puis je lança, en étant encore immobile, mes deux avant bras, chacun ayant une cible différente. Je ne pus atteindre qu'un seul des deux rats qui me servaient d'adversaire. De nouveau durcit, mon avant bras droit frappa violemment ma cible en plein estomac, puis je l'attrapa par la gorge. J'aurais pu l'étrangler, mais je préféra le projeter contre un rocher voisin pour m'occuper plus sérieusement du second. Mes deux avant bras se rattachèrent à mes coudes et je me prépara au prochain assaut. L'autre ninja était au sol, peinant pour se relever. Le choc contre le rocher lui avait probablement cassé quelques côtes ... "Suiton ! Teppoudama !". Mon ennemi cracha à la suite deux grosses sphères d'eau vers moi. Je me mis à courir droit vers les deux larges boules aqueuses qui, une seconde plus tard, me frappèrent de plein fouet et explosèrent. Je sortis immédiatement du nuage d'eau, à un mètre du Nukenin de Kawa. Les poins de nouveau durcis, je le frappa à trois reprises dans le ventre, avant de lui asséner un coup de pied dans le visage qui le propulsa dix mètres plus loin. Il atterrit sur le dos, mais je l'empêcha de se relever en écrasant sa cage thoracique à l'aide de mon genou renforcé. Une giclée de sang s'échappa de sa bouche, à mon plus grand plaisir. Je savais qu'il essayait de hurler de douleur, mais ça lui était impossible, ce que j'apprécia fortement, les discours incessants de Hidan m'ayant déjà donné mal au crâne. Avec mon dernier coup, j'avais écrasé ses deux poumons et son coeur. Le ninja déserteur perdait déjà connaissance. Je n'en revenais pas qu'un être aussi faible ait été élevé au rang B de Nukenin. Mais je ne voulais pas que sa mort dure plus longtemps. Je me redressa, serra mon poing droit, toujours noir grâce à mon jutsu, et écrasa la tête de cet homme si inintéressant. le sang gicla, mais aucune goutte de m'atteint. Il allait être dur de leur prouver qu'il s'agissait du vrai corps, mais avec les cadavres des deux autres, ça allait peut être s'arranger. Je regardais ce qu'il restait de l'ancien shinobi, allongé à mes pieds. Ce n'était pas le premier que je tuais et sûrement pas le dernier ...

"Tu n'as même pas remarqué que ma capacité à durcir mon corps est du Doton ... Pitoyable."

"Alors prends ça : Raiton ! Rairyuu no Tatsumaki !!"

Mon premier adversaire s'était relevé, se tenant les côtes, mais il était parvenu à lancer un jutsu dans mon dos. Il créa un dragon composé de foudre, qui me chargea immédiatement. J'eus tout juste le temps de faire sortir de mon dos l'un des masques que je possédais : "Fuuton, Atsugai !". Le masque cyan, composé également d'un corps de très nombreux fils noirs, lâcha une bourrasque surpuissante à l'encontre du dragon électrique qui disparut sur le coup tandis que mon jutsu continua sa route vers mon ennemi. Celui-ci parvint à l'éviter en bondissant de rocher à rocher, mais à peine le vent c'était calmer que ma créature au masque rouge frappa à son tour : "Katon, Zukokku !". Ne pouvant esquiver, il créa une barrière d'eau autour de lui, le protégeant entièrement de cette technique. Je profita du fait que sa visibilité était réduite pour charger, mon corps entier étant devenu tout noir. Mes deux corps retournèrent en moi et, tandis que la barrière aqueuse du shinobi en fin de vie commençait à peine à disparaître, j'y plongea mon bras, l'attrapa par la gorge et le fit sortir de son jutsu. Je le souleva alors, mon regard plus cruel que jamais. De ma main libre, je lui brisa les deux bras en les tordant, alors qu'il s'en servait pour essayer de se libérer, puis, en appuyant suffisamment fort, je lui brisa également la nuque. Sa tête bascula et son corps devint inerte. Je lâcha donc prise, et me retourna vers Hidan, toujours aux prises avec son unique adversaire, tandis que le cadavre s'écroulait dans mon dos.

"Alors, toujours pas terminé ?"

Les deux hommes continuaient de s'affronter, la faux heurtant violemment le sabre à chaque mouvement. Suite à mes paroles, le combat cessa temporairement.

"Hé ! J'aimerais t'y voir toi ! Il est rapide, j'arrive pas à l'égratigner !"

"Tu veux l'égratigner ?"

"Oui, pourquoi ?!"

"Fuuton, Atsugai ! Katon, Zukokku !". Mes deux coeurs Fuuton et Katon sortirent légèrement de mon dos, crachant en même temps leurs jutsus respectifs sur mon incapable de partenaire, qui me tournait le dos, et sur son adversaire, surpris de me voir ainsi lancer une technique mortelle sur mon équipier. Il furent tous deux engloutis par les flammes, qui brûlaient tout sur leur passage. Lorsqu'enfin la fumée se dissipa, je pus voir Hidan, debout, au même endroit que l'instant auparavant. Sa tenue était, quand à elle, à moitié en cendre.

"Hé ! Pourquoi t'as fais ça, pauvre con ! J'ai été pris dedans !!"

"Réfléchis, ça te changerait, partenaire ... Tu es immortel, lui non. Regarde-le. Sa technique Suiton ne l'a pas empêché d'être blessé. Achève-le, qu'on s'en aille."

Hidan jeta un oeil au Nukenin survivant. Il était mal en point, défiguré par la douleur et les brûlures, mais il restait reconnaissable. Le nouveau de l'Akatsuki prit alors sa faux et s'approcha lentement du blessé.

"V ... Vous êtes des monstres ... !"

Hidan sourit de plus belle.

"Non, lui c'est un monstre. Moi, je suis croyant ! Maintenant ... Souffre avec moi pour Jashin-sama !!! Ha ha ha ha haaaa !"

Puis il écorcha légèrement la joue du ninja paralysé par la douleur grâce à un coup rapide de sa faux. Il en lécha le sang, et soudain, son corps changea de couleur, devenant presque entièrement noir avec des marques blanches à l'emplacement de ses os. C'était la première fois que je voyais ça en plus de 80 ans d'existence. Il traça ensuite sur le sol une marque qui m'était inconnue, le tout avec le sang de l'homme dont la tête valait sept millions de ryos. Enfin il sortit un bâton noir pointu et le dirigea vers sa poitrine.

"Goûtons ensemble au plaisir de la douleur une dernière fois ... Meurs !!"

Mon coéquipier déjanté se planta sa propre arme en plein coeur, mais ce fut l'autre qui s'écroula, mort de la même blessure. Je connaissais à présent la véritable capacité de mon partenaire immortel : à l'aide d'une seule goutte de sang de l'ennemi et un symbole sur le sol, il pouvait faire ressentir à l'autre ses propres blessures. C'était une capacité unique tout comme le fait d'être immortel.

"Bien, si tu as terminé, on va tous les emmener à ..."

"Oïe oïe ! Kakuzu ! La religion demande beaucoup de temps ! Je dois prier pour Jashin-sama ..."

Sur ces paroles, il s'allongea au milieu du symbole dessiné sur le sol, son arme toujours planté dans son coeur, puis ne bougea plus. Je devais donc attendre, mais je n'y pouvais rien. Je me jurais qu'un jour, je trouverai un moyen de le tuer pour de bon. Trois en sa compagnie étaient déjà de trop ... Je rassembla les trois cadavres en attendant Hidan. Trente minutes après, ce dernier se releva et arracha son arme de sa poitrine.

"C'est bon ! Quand même, j'ai du mal à croire que ces types étaient des Nukenins de rang B et A ! Les nuls ..."

"Tu es bien un Nukenin de rang S, et tu as pourtant été incapable de toucher l'un d'eux sans mon aide. Qui est faible ici, Hidan ?"

Je pris les cadavres de mes deux victimes, laissant le soin à Hidan de porter la sienne.

"Hey Kakuzu, tu ..."

"On y va."

Puis nous repartîmes ...

-----------------------
Kakuzu
Hidan
Pain
Zetsu blanc
Nukenins
Revenir en haut Aller en bas
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Voilà Kakuzu [En cours]   Dim 29 Jan - 21:53

bon le test me va je valide donc ^^

par contre fait attention à tes verbes qui sont parfois ma conjugués:

Je ne rencontra personne entre ma position de départ et le repère ou j'arrivais, ce qui n'avait rien d'étonnant étant donné que l'Akatsuki avait choisi des lieux reculés pour s'abriter.

Je ne rencontra n'existe pas " rencontrât " à la rigueur en vieux françois mais là c'est le présent à la troisième personne ( il rencontra ). Surtout qu'après tu met le bon temps et cela perturbe le plus ^^' .



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Kakuzu

avatar


Feuille de personnage
Expérience:
10/0  (10/0)
Affinités : Katon, Suiton, Doton, Raiton, Fuuton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Voilà Kakuzu [En cours]   Dim 29 Jan - 21:56

Merci !

Et désolé ^^' Je fais beaucoup de fautes d'inattentions, comme des mots oublié ("peut oublié" au lieu de "peut être oublié"), ou des lettres, ou encore des trucs qui n'existent pas ^^' Je me relis pas assez, je ferai gaffe pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voilà Kakuzu [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voilà Kakuzu [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Préface :: Shinobis :: Présentations d'Akatsuki-
Sauter vers: