AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une tapisserie pleine de mystères... [ Contexte +1 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Une tapisserie pleine de mystères... [ Contexte +1 ]   Mar 17 Jan - 22:16

Les légendes... Des histoires fabuleuses que l'on dit inventées par l'homme. Je n'y crois pas. Pour moi comme beaucoup d'autre humain, elle tire leur naissance de faits réels si insolites qu'on les a relégués au rang de mythe. Mais ils ont bien eu lieux. Certaines personnes, que l'on nomme chasseur de trésor ou pilleur, passent leur vie à recherché les objets cités dans ses contes. En fouillant dans les écrits anciens ou en écoutant attentivement les odes ou chansons qui nous racontent ces récits, ils parviennent à trouver des informations sur ce qu'il recherche. Une fois le lieu déterminé, ils s'y rendent et fouillent la zone à la recherche de ce qu'ils convoitent. Malheureusement, toutes ne sont pas vrais... De plus certains lieux ont déjà étaient pillés. Il est rare de parvenir à ramener une antique relique. Pourtant, je garde l'espoir de parvenir à trouver celles qui sont cachées dans Hayashi no Kuni. Et ce fut par l'étude d'une tapisserie que je pu me rapprocher de la réalisation de ce rêve...

Sukegawa – QG militaire des forces d'assaut d'Hayashi – Jour un de ma quête.

Comme j'avais pris l'habitude de le faire lors de mes minutes de répits, je me tenais immobile devant une grande tapisserie. Dessus était représentée une magnifique ville aux colonnes de marbres finement ouvragées, aux bâtisses somptueuses et aux grandes arches couvertes de verdures. A son centre une fontaine faisait jaillir de grands jets rougeâtres... Du sang. Dans la ville, une bataille faisait rage. Deux groupes de personnes se faisait face : un habillé de vêtement de soie marron et vert, l'autre portant de robuste armure d'acier. Ils s'entretuaient, se poignardaient, se mutilaient... La scène représentées était d'une horreur sans pareil, mais malgré tout on pouvait remarquer, en regardant attentivement derrière les combattants, sept pierre qui irradiait une douce lumière. Une lumière apaisante. Elle m'apaisait et semblait pouvoir faire de même avec les guerriers. Mais il en était rien. Le combat continuait. Un affrontement infini figeait ainsi pour l'éternité.

« -La chute d'Agdalah, Shioon-sama... »

Je sursautais. L'œuvre m'avait tellement hypnotisée que je n'avais pas remarquer l'arrivé de mon plus fidèle protecteur et ami : Caien. Lorsque Nero me pris comme apprenti, il me présenta ce jeune homme aux cheveux batailleur et au visage toujours souriant. La raison de cette rencontre était qu'il voulait voir un sourire comme le sien s'afficher sur mon visage. Ce ne fut pas facile, mais à force de pitrerie il parvint à le faire apparaître. Depuis ce jour, nous sommes devenus d'excellents amis et lorsque je vint lui proposer de devenir mon garde personnel, il accepta sans l'ombre d'une hésitation.

« -Caien... Ne me fait plus peur comme cela, fis-je mine de le réprimander, et puis... Ne m'appelle pas Shioon-sama, nous sommes amis je te rappelle ! »

Je me retournais pour me retrouver face à un ANBU mesurant une dizaine de centimètre de plus que moi. Son visage était masqué par un masque cabalistique. Je n'avais jamais vraiment apprécié sont design, mais Caien y tenait extrêmement beaucoup. Il ne m'avait jamais révélé pourquoi et je ne comptais pas l'y forcer : chacun à ses petits secrets.
De sa main gauche il enleva son masque laissant libre cour à ses cheveux qui vinrent masquer ses yeux. De son autre poing, il me donna une bourrade amical :


« -Shioon-samaaaaa, me charia-t'il, permission de parler ?

-Bien-sûr... Bougre d'âne, répliquais-je.

-J'ai dépêché un de nos meilleurs ANBU pour espionner le dénommer Kaimetsu Higure. Il a été décrété qu'il me transfert un rapport tous les trois jours. Si au bout de cinq nous n'avons rien reçu, cela signifie qu'il a été découvert.

-Excellent boulot, dis-je en lui donnant une tape sur l'épaule. Toujours aussi efficace à ce que je vois !

-Toujours quand c'est pour vous grand et au vénérable Shioon-sama »

Nous nous mîmes à rire de plein cœur, puis mon intention fut de nouveau attiré par l'œuvre. Agdalah... S'était donc le nom que l'on donnait à cette ville. Il me disait quelque chose. Je l'avais déjà entendu, mais où ? Bigre ! Ce n'était par l'oral que j'en avais pris connaissance, mais par l'écrit ! Sur la carte du pays était représenté des ruines portant le même nom au centre de la foret de Shikoayoma. Nul doute possible, elles étaient celle de la ville représentée devant moi. Voilà qui était fort intéressant.
Tandis que je passais ma main sur le tissu, je questionnais mon compagnon :


« - Tu as parlé d'Agdalah... Si je ne me trompes pas il s'agit là d'une représentation des ruines mystérieuse qui se trouvent cachées dans la forêt ancestral, n'est-ce-pas ? »

Il sourit, puis se gratta la tête faisant mine de tenter de se rappeler. Il adorait me faire patienter alors qu'il savait pertinemment que cela me mettait hors de moi :

« - Bon... Tu vas me répondre ou merde, hurlais-je à son égard.

- Patience... Les infos ne s'envoleront pas, petit scara... »

Avant qu'il eu le temps de finir sa phrase mon poing vola jusqu'à son estomac lui stoppant, sur le coup, sa respiration. A moitié plié sur lui même, il toussa de nombreuse fois avant de relever un visage rouge comme une tomate vers moi.

« - Celui-là... Je ne l'avais pas volé, me souffla t'il. Si tu pouvais t'abstenir de recommencer, ça serait très sympa...

- Cela dépend du temps que tu décides de me faire poireauter avant de me donner les réponses que j'attends... Ah et... J'en ai encore plein d'autre en reverse rien que pour toi, ajoutais-je avec un sourire carnassier.

- Vu ta façon de sourire... Je pense qu'un autre coup me tuerais, plaisanta t'il avant de redevenir sérieux. Agdalah... Tout comme tu l'as fait remarquer, il s'agit bien là d'une représentation des ruines à leur état originel. Cette tapisserie a été tissé il y a très, très longtemps... Il est même probable qu'elle est été faites quand la ville existait encore ou peu de temps après sa chute. La scène représentait est l'assaut des Némériens, ceux représentés en armure, contre les agdaliens, les autres. On est pas certain de la raison de cet affrontement, mais une légende urbaine dis que se sont sept pierres au pouvoir immense qui en sont la cause. Il paraît que ces joyaux fantastiques pouvait arrêter le temps ou même assouvir les esprits. Mais tous cela ne reste bien sûr que mythes et fariboles... »

Ce que m'avais appris mon compagnon ce révélait plus utile que je ne le pensais. Je pouvais enfin donner un sens à ce à quoi je faisais face. De plus, j'avais la possibilité d'augmenter grandement la puissance de mon pays, car ce que prenait mon ami pour une légende urbaine était pour moi bien réel.
Mon regard s'enflamma.


« - Oh non... Je n'aime pas ce regard...

- Caien... Prépare tes affaires, nous partons faire une randonnée !

- Ne me dis pas que tu crois à cette légende ? Personne n'a mis les pieds dans ces ruines depuis des lustres à cause des créatures qui y rôdent ! C'est pure folie ! »

Tout en souriant, je lui répondis :

« - Oh que oui... C'est pure folie... Mais c'est ça qui est bon ! De plus, cela signifie qu'aucun chasseur de trésor ou pilleur sera passé avant nous. Autant dire que c'est une aubaine !

- Mais...

- Pas de mais, le coupais-je, va préparer tes affaires et en route. Et puis... N'oublie pas que rien nous ait impossible ensemble. »

Il marmonna une phrase inaudible avant de prendre la direction de ses quartiers pour préparer son équipement. Je fis de même : de longues journées de marches et de recherches n'attendaient que nous. D'une main habile nous nous en saisirons !
Revenir en haut Aller en bas
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Une tapisserie pleine de mystères... [ Contexte +1 ]   Jeu 1 Mar - 16:58

validé + 15xp



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
 
Une tapisserie pleine de mystères... [ Contexte +1 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Zone RPG :: Hayashi no Kuni :: Sukegawa-
Sauter vers: