AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Karuo's Training!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Karuo's Training!    Lun 19 Déc - 10:56

Nom du Jutsu: Katon – Akuma Tsume (Katon – La serre du diable)

Inventé-Manga: Inventée

Avantages, inconvénients (Si inventé): Le Akuma Tsume dispose d’une puissance conséquente canalisée dans le bras de Karuo, ce qui implique une puissance de frappe redoutable. Cependant, c’est une technique gourmande en chakra et aussi dangereuse que le Akuma Kasai, qui ne peut pas être utilisée en même temps qu’une autre technique demandant une utilisation des mains.

Rang Jutsu: S

Description: Karuo peut canalyser la puissance du Akuma Kasai dans son bras droit, l’entourant de flammes qu’il peut relâcher en un coup d’une puissance redoutable. Cette technique est aussi gourmande en chakra que l’originale (elle consomme donc 1/5 du chakra de Karuo par utilisation), mais sa puissance est concentrée en un seul point (ou poing dans ce cas), infligeant donc beaucoup plus de dégâts. La puissance de cette attaque est à même de briser toute protection ou jutsu de protection de rang A ou moins et peut infliger de sérieux dégâts à n’importe qui se prenant l’attaque. Il est à noter que Karuo ne peut pas utiliser d’autre jutsu qui requiert ses mains en même temps, et ne peut infliger qu’un seul coup par utilisation, mais il s’agit toujours d’une attaque d’une puissance terrifiante.

= = =

Ne vous êtes vous jamais dit que le hasard ou le destin vous joue parfois bien des tours ?

Comme toujours, cette histoire avait commencé d’une manière assez violente... et, toujours comme d’habitude, dans une taverne. Quelques bouteilles de saké, deux trois poivrots balancés dehors, bref, une soirée habituelle dans la vie de notre alcoolique de service. La nuit s’écoulait comme d’ordinaire, et le nukenin gardait une bouteille dans la main gauche, l’autre main prête à dégainer une arme au premier mouvement suspect.
La porte s’ouvrit alors et laissa alors entrer une créature de rêve. Formes parfaites, allure fière et sûre d’elle, une jeune femme vint s’asseoir près du jeune criminel, accoudé au comptoir. S’en suivit alors un léger moment de pression entre les deux, l’un toujours prêt à faire face à une attaque, même venant d’une femelle, et l’autre le jaugeant du regard. La femelle finit par offrir à boire à l’aveugle et la soirée continua son chemin. Les deux quittèrent l’auberge et passèrent ensuite une nuit fort peu reposante, mais interdite au détail aux mineurs.

Le nukenin ne se souvint pas tellement du déroulement de la nuit, mais il se réveilla la femelle sous le bras, une lame pointée sous la gorge.

« Merci pour la nuit chéri, c’était super sympa. Mais tu m’excuses, j’ai un boulot à remplir, et même si tes bourses sont pas mal remplies, celle que j’peux gagner avec ta tête est plus intéressante... »

L’aveugle ne répondit qu’avec le genre de sourire carnassier habituel chez lui et saisit violemment la femelle par sa crinière rousse avant de prendre le kunai en pleine main (avec l’autre main...) et de l’arracher vivement des bras de son agresseur (ou agresseuse ?) pour le retourner contre elle.

« Sympa, je savais pas qu’on me payait des putes pour me crever... »

La femelle fut d’abord surprise, avant d’avoir un léger sourire en coin.

« Hum... Disons que quitte à tuer, autant prendre son pied au passage... »

Ce léger moment suffit à l’aveugle pour éjecter son agresseur (ou agresseuse ?) par la fenêtre. Des mouvements habituels d’une sortie de lit rapide le rendirent présentable en à peine 1 minute avant qu’il ne sorte à son tour par la fenêtre. Aucune trace de la femelle. En revanche, autour de lui se tenait une quinzaine de shinobis bien armés.

« Halte ! Vous êtes en état d’arrestation ! »

Karuo se passa la main dans les cheveux et fit une moue d’exaspération.

« Nan j’crois pas... En état second limite... »

Un silence d’incompréhension passa dans l’assistance, suffisamment pour laisser au sanguinaire le temps de sortir plusieurs couteaux de lancer et les planter dans ses proies. Le temps qu’ils réagissent, le nukenin avait atteint les autres gardes et planté ses lames dans leurs cœurs. Il n’en resta rapidement que 3, tenant fébrilement leurs armes face au démon qui était devant eux. L’aveugle rangea ses armes et s’avança paisiblement vers deux d’entre eux. Ils ne sentirent que les poings du nukenin atteindre leur gorge et provoquer une hémorragie impossible à arrêter. Pris de panique, le dernier lâcha son équipement et s’enfui au courant jusqu’à ce qu’un dernier couteau se plante dans son omoplate et n’atteigne le cœur.

La foule en panique s’enfuit le plus possible tandis que l’aveugle récupérait ses armes (pas de gâchis !) et cherchait un survivant à son massacre. Par chance, il y en eu un qu’il saisit vivement par le col.


« Où est la pétasse ? »

Le malheureux eut beaucoup de mal (et surtout peu envie) à répondre, mais quelques coups bien placés de l’aveugle le firent parler.

« Arrêtez ! Elle est partie vers... le mausolée... au sud... »

Pour tout remerciement, le sadique lui brisa la nuque et laissa son cadavre parmi les siens avant de partir en direction du batiment. Arrivé là bas, il ne put qu’émettre un sifflement d’admiration devant l’empilement de cadavres face au mausolée.

« Hey bah ma connasse, on peut vraiment dire que t’es bonne dans tous les sens du termes... J’pourrais presque devenir amoureux si j’avais un cœur... »

Le nukenin s’empara d’une tête et la fit se balancer dans sa main tout en entrant dans l’édifice. Celui-ci était plutôt petit, dans le style des bâtiments du Japon médiéval. L’intérieur était sombre, ce qui ne gênait en rien le nukenin de part sa vision si particulière. De nombreuses statues représentaient d’anciens guerriers en armures composites, portant tous une sorte de sabre à deux mains dont un ricasso parcourait l’arrière de la lame. La forme de ces sabres rappelaient au nukenin une de ses anciennes victimes, un mercenaire engagé par un débauché, lui-même ayant été engagé pour tuer ledit débauché.

« Tu comprends mieux pourquoi on vient te tuer, Massacreur ? »

L’aveugle se retourna et vit la silhouette ébène de son coup de la nuit. Cette fois ci, elle était engoncée dans le même genre d’armure composite qui laissait malgré tout une vue fuyante sur sa poitrine, et dans son dos était attachée le même genre de sabres que les statues.

« Z’allez quand même pas me dire que vous êtes une secte ou une confrérie ou une connerie du genre, si ? »

La femelle se mit à rigoler doucement.

« Clan, secte, confrérie... appelle nous comme tu le souhaites. Nous sommes les Nakamikage*, et nos lois sont claires : si le sang d’un des nôtres coules, le sang de son meurtrier doit couler aussi. Tu as tué le Nakami Nakuso** Senotsuke. Ta mort s’impose donc. »

*Littéralement : lame de l’ombre
**Littéralement : lame égarée

« Parce qu’en plus vous vous donnez des p’tits surnoms ? Si c’est pas mignon... »

Cette moquerie sembla être la goutte de sang qui fait déborder le cadavre, car le nukenin eut à peine le temps de reculer le haut du corps pour éviter un coup de sabre. Il s’appuya alors sur la lame, se rétablit pieds près de la garde, passa au dessus de sa proie avec l’élan et donna un violent coup de poing façon karuo style directement dans son dos.

« Euh... c’était quoi cette pichenette ? »

L’aveugle lui-même ne comprit pas ce qui c’était passé. Son coup de poing, habituellement mortellement efficace, n’avait pas fait le moindre dégât. Au contraire, il semblerait presque que c’était son propre poing qui saignait.

« Tu plaisantes ou quoi ? Même les Nakami Nakuso portent les armes et armures des Nakamikage, parfaitement résistantes aux coups. Même si Senotsuke était un des plus faibles d’entre nous, il était capable de s’en servir. Tu es vraiment celui qui l’a tué ? »

L’aveugle se souvenait que lorsqu’il avait affronté le mercenaire, celui-ci devait porter une sorte de masque très résistant. Il ne connaissait rien à ce groupe de débiles, mais il était prêt à parier qu’ils portaient une sorte d’armure intégrale conçue dans un matériau spécial capable de faire face à des coups puissants. Un avantage pour lui : la femelle ne semblait pas porter quoi que se soit au visage. L’aveugle sourit et tenta sa « théorie » instinctive immédiatement, portant un coup de poing au visage de sa proie. Celle-ci émit un léger ricanement et le poing du nukenin n’avait pas atteint sa cible qu’il sentit une terrible douleur au ventre avant d’être envoyé au loin. Une profonde blessure saignait désormais son torse.

« A ton avis, si je me promène sans casque, c’est que je dois bien avoir l’habitude que vous vous attaquiez à mon visage, tu ne crois pas? »

L’aveugle se releva plutôt aisément, habitué à recevoir des coups puissants comme ceux-ci. Il tenta alors de se souvenir de la technique qu’il avait utilisé contre le vioque, et la réponse lui parut évidente : le Akuma Kasai, une de ses techniques les plus puissantes. Seulement, la femelle semblait être plus agile, plus rapide et surtout plus concentrée que son ancienne proie. Le sadique n’avait pourtant pas le choix.

Il soupira puis émit un léger ricanement :


« Tu sais ce qui me fait marrer connasse ? C’est que t’es sûre d’être capable de me crever... Pourtant, quand j’vois comment t’as jouie rapidement cette nuit, j’me dit que t’es pas si forte que tu le dis... Et si t’essayais de m’attaquer pour voir ? »

L’attitude désinvolte, et les paroles sans rapports de Karuo semblèrent amuser la Nakamikage qui répondit à sa demande en fonçant sur lui, lame au clair. Le sourire sadique de l’aveugle atteint son paroxysme lorsqu’il composa ses signes, le dernier composé pile quand la lame allait atteindre sa tête. La jeune femme vit cependant le coup venir et lâcha son arme au dernier moment pour pouvoir échapper au périmètre de l’embrasement du diable. Les flammes léchèrent le mausolée, y mettant feu.

« Y’a une ambiance de folie pas vrai ?! Ahahahaha !!! »

Malgré ses paroles pleines d’optimisme et de confiance en soi, l’aveugle savait très bien qu’il était normalement impossible d’échapper au Akuma Kasai en étant dans son périmètre, surtout en étant en train de porter un coup. Sa proie était forte, très forte. Il n’eut d’autre choix que de laisser apparaître le Sharingan Artificiel fasse à ce redoutable adversaire. Mais la solution ne lui venait toujours pas. Son poing atteignait sa cible au corps, mais ne laissait pas la moindre marque. La femelle était tellement habituée à se faire attaquer au visage qu’elle donnait des coups aisément, et même si elle avait lâché son sabre à deux mains, nul doute qu’elle avait d’autres armes sur elle. Le Akuma Kasai était potentiellement la seule technique capable de l’éradiquer, mais elle réagissait si vivement qu’elle parvenait à échapper à son champ d’action. Tant réfléchir n’était pas dans les habitudes de Karuo, si bien qu’il ne put s’empêcher d’avaler une bouteille de saké qui était accrochée à sa ceinture (réflexe vital). L’idée lui vint alors. Si son poing atteignait, et que le Akuma Kasai détruisait... Pourquoi ne pas combiner les deux ? Ce serait un essai sur le terrain, comme toujours. Mais un essai très dangereux, car le Akuma Kasai mal utilisé avait tendance à se retourner contre son utilisateur.

*Et puis, reste le plus important... Jl’appelle comment cette technique ?*

Il n’eut pas le temps d’y réfléchir que déjà la femelle fonçait à nouveau sur lui, deux lames courtes en main forgées dans le même style que le sabre à deux mains. Le sharingan artificiel lui permit d’éviter la première tandis que la deuxième se logea dans son épaule. Trop tard, les signes avaient déjà était effectués, et maintenant la femelle risquait de moins pouvoir s’en sortir. Le nukenin arma son poing en direction de la poitrine de la jeune femme...

« Arrête, tu sais que c’est pas possible... »

... c’est alors que son poing s’embrasa soudainement des mêmes flammes que le akuma kasai.

« Ah ouai, et qu’est ce que tu dis de ça ?! Katon : Akuma Tsume no jutsu ! »

La serre de diable, sous les yeux ébahi de la nakamikage, explosa sans peine l’armure et traversa son corps, pile entre les deux seins, laissant une gerbe de flammes tout autour de la marque du poing.

« Tu... »

« Ouai je sais, même quand j’te crève je matte tes nibards, c'est pas ma faute si t'es si bien roulée! Mais t’inquiètes, si je croise tes potes, j’leur dirait que t’étais un bon coup... et j’leur conseillerait de t’essayer, une fois dans l’autre monde... »

L’aveugle laissa tomber le cadavre au sol et entreprit de sortir du mausolée avant que celui-ci ne s’effondre. Il s’était fait de terribles adversaires, mais était peut être encore plus terribles qu’eux... Et avec le Akuma Tsume, il disposait désormais d’une technique redoutable, à même de percer la plupart des armures.
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Lun 19 Déc - 12:27

tiens le premier entrainement ^^

donc technique validée ^^ -45 xp ^^



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Mer 29 Fév - 16:39

Nom du Jutsu: Karuo’s style - frappe

Inventé-Manga: Inventé

Avantages, inconvénients (Si inventé): Le mode frappe du Karuo’s style est plus efficace contre des ennemis massifs ou lourdement protégés. En contre partie, il demande l’utilisation de mudras (composable à une main), au contraire du mode griffe du Karuo’s Style. Il reste toujours aussi éreintant et inflige moins de dégâts personnels que le mode griffe.

Rang Jutsu: S

Description: Variante du Karuo’s style, le mode frappe est inspiré d’une des techniques de Sunsay Higure. Là où le mode griffe crée des griffes d’air comprimé, le mode frappe crée une zone d’air comprimée qui se décompresse à chaque coup portée. Cela accentue grandement les effets du coup, pouvant projeter la victime sur quelques mètres en arrière. Etant donné qu’il s’agit d’une attaque contondante et non tranchante, le mode frappe est plus efficace contre les ennemis lourdement protégés ou massifs. Il est cependant moins blessant, porte un moindre coup au moral que le mode griffe et demande l’utilisation de mudras, pouvant être effectués à une main, avant une première utilisation.
Note : la technique qui porte actuellement le nom de Karuo’s style devient le Karuo’s style – griffe.

Lors de cet entrainement, Karuo apprend également à composer des signes à une seule main. Ceux-ci peuvent être utilisés dans les techniques suivantes : bunshin bakuha, katon : hozenka, endan et dai endan, hi bunshin, futon : daitoppa et kaiten shuriken (soit la plupart des techniques de rang B ou moins de Karuo plus une technique de rang A. Les autres techniques à mudras demandent encore une utilisation à deux mains).

= = =

Au contraire de Tokuro, l'aveugle n'avait pas été aussi pressé de quitter Kiri. En effet, il avait d'autre chats à tabasser avant, et avait pour cela fouillé les restes de la pagode qui avait servi aux nakamikage. En faisant cela, il avait récupéré un mot sur le cadavre du recruteur. Sorti de l'eau, il le lut alors.

~ Le Massacreur est à Kiri. Essayez de le recruter et si vous y parvenez, amenez le moi au théâtre Kabuki en périphérie du village. Les shinobis de Kiri laisseront tranquille notre cible tant que nous tiendrons la gamine en otage.
Chikaka~


Cette information plut au nukenin qui savait désormais où trouver le chef de cette bande d'imbéciles. Après plusieurs heures à parcourir le village, il tomba enfin sur le fameux temple Kabuki. Ouvrant les portes d'un coup de pied, il entra tranquillement à l'intérieur, quelques têtes en mains. Il avança dans l'allée, faisant se balancer les crânes de ses dernières victimes, tout en gardant son expression malsaine envers ceux qui se tenaient sur les planches. 5 guerriers qui portaient l'armure des nakamikage et leurs claymores habituelles. Néanmoins, l'armure d'un d'entre eux semblait plus chargée en éléments honorifiques, sans oublier des brassards où étaient montés de petites lames, sans doute pour surprendre ses ennemis. Ce même genre de lames se trouvaient sur ses genouillères et ses épaulières mais dans un modèle plus grand. Il inspirait la force. Aucun doute, c'était Chikaka.


"Voilà le Massacreur... Mais pas dans les conditions dans lesquels nous t'attendions, Kirintai. Tu as encore versé le sang des nôtres..."

Les paroles du chef des Nakamikage firent rire le Nukenin qui se contenta d'envoyer les têtes dans celles des autres spadassins. Des kunais furent préciséments envoyés dans la petite faille au niveau de la gorge des armures, les traversant de part en part et laissant les cadavres au sol. Il venait ainsi de se débarrasser d'un geste de 4 ennemis qui l'auraient gêné. Il sauta légèrement et atterrit devant sa véritable proie. Cella ci resta stoïque, les bras croisés.

"Impressionnant... avoir trouvé la faille de nos armures et l'exploiter ainsi par des coups d'une telle précision... Remarquable. Je comprend mieux comment tu as pu tuer Somatsu... Dommage, une fille tout à fait remarquable..."

"Une vraie bonnasse ouai!"

Le maitre spadassin ne se laissa pas impressionner par le ton vulgaire qu'il avait employé.

"Mon clan ne se résume donc, maintenant, plus qu'à une personne... moi. En très peu de temps, tu as éliminé le peu d'entre nous qu'il restait. Nous avons été exterminés peu après la 3ème guerre, tu comprendras que les guerriers comme nous ne sont pas appréciés dans une période de pseudo paix... Maintenant viens, Massacreur. Il y a un bon moment que je n'ai pas eu d'adversaire à ma taille."

L'individu porta sa main a son épée mais le nukenin ne lui en laissa pas le temps. Il composa très rapidement ses mudras et le Akuma Tsume enveloppa son avant-bras droit, tandis qu'il frappait d'un coup extrêmement violent vers le coeur. Il fut arrêté par le plat de la lame qui résista parfaitement à son coup, lui laissant des fourmillements dans le bras tandis que les flammes se stoppèrent.

"Ne crois pas que je ne sois pas capable de dégainer aussi rapidement que tu attaques..."

Il l'envoya alors s'écraser dans les sièges des spectateurs. L'aveugle s'en extirpa d'un coup et enchaina de nombreux coups, préférant utiliser ses griffes de chakra plutôt qu'une technique aussi puissante, mais aucune n'atteignit sa cible. Au contraire, l'homme maniait sa claymore à une main et avec des gestes incroyablement rapide et précis, arrachant une nouvelle blessure à l'aveugle à chaque fois. Celui-ci tenta de nombreux coups instinctifs et des combos improvisés, mais l'homme semblait lire ses mouvements. Ils s'éloignèrent alors chacun d'un côté de l'estrade, reprenant leur souffle.

"Tu es puissant, je l'admet... Mais on dirait que tu n'es pas en position de me battre... Je vais te dire ton erreur: ton attaque mise trop de puissance en un coup... Si je fais échouer ce coup, tu gaspilles ton chakra pour rien."

Le maitre épéiste donna alors un coup dans le vide, qui souleva une lame de vent qui vint s'écraser à proximité du sadique de service qui eut tout juste le temps d'esquiver. Au contraire des autres, cet homme maniait le ninjutsu, le fuuton pour être exact... Soit une des affinités contre lesquelles Karuo avait un avantage. Il défit légèrement son bandeau, laissant apparaitre son Sharingan Artificiel. Lui aussi savait anticiper les mouvements des autres. Mais pas suffisamment bien... En effet, il chargea et s'il parvint à prendre l'avantage sur son ennemi en lui tranchant le bras droit d'une de ses lames, laissant la claymore tomber au loin, il ne remarqua qu'au dernier moment le coup de poing de son adversaire qui brisa son bras gauche, laissant à son tour tomber son arme avant d'être propulsé dans le fond du plateau. Il se releva, une douleur terrible lancinant son bras tandis qu'il était recouvert de son sang et de celui de son ennemi. Celui ci s'empara de la lame courte de l'alcoolo avec la main gauche et fonça sur lui.

Une fois de plus, l'aveugle serait mort sans son instinct. Mais celui ci lui trouva une solution très simple. Plutôt que de griffer, il lui fallait marteler... Il tenta de transformer ses griffes en sorte de petits marteaux et cogna son ennemi, qui ne sentit strictement rien de plus que des fourmillements. Chikaka en profita pour planter la lame dans son omoplate, mais l'aveugle ne le laissa pas la dégager et força sa chance en s'éloignant.


*T'ain... cette technique sera pas faisable sans mudras... Et pis comment j'la modèle, hein? Tss, me faudrait une technique comme celle de l'autre... con... Mais ouais putain!!*

L'aveugle se souvint alors de son altercation avec "l'abruti de kumo" qui avait utilisé une technique formant une sorte de coussin d'air comprimé dans sa paume pour propulser son adversaire au loin. S'il parvenait à la reproduire mais suffisamment concentrée au niveau de ses phalanges, il pourrait enfoncer l'armure de sa proie et même lui assener un coup rapide et puissant... Seul problème, un tel jutsu demandait des mudras, et Karuo avait un bras cassé. Mais c'était sans compter sur son instinct surhumain... Comme s'il avait toujours su le faire, il tenta de composer les signes à une seule main et forma ses petits balles d'air comprimé qu'il décompresserait dès qu'il serait en contact avec son ennemi. Celui ci sorti une petite lame formée pour infliger un maximum de souffrance avant de tuer sa victime. Les deux guerriers se foncèrent dessus et la lame de l'épéiste se planta dans son flanc. Trop tard, le poing du sadique s'écrasa dans son armure et y laissa de nombreuses fissures.

"Ce ne sera pas suffisant..."

Mais pour le faire mentir, le nukenin surmonta la douleur et planta son bras cassé au même endroit, faisant voler l'armure en éclats (et faisant sortir un des os de l'aveugle par l'autre côté de son bras). Sous le coup de la surprise, Chikaka s'éloigna et lâcha son arme, que l'aveugle saisit entre ses dents et d'une pirouette le décapita. S'en était fini du dernier membre des Nakamikage... avant que le sadique lui même ne tombe dans le coma.

Lorsque celui ci se réveilla, il constata qu'il était recouvert de bandages et que son bras avait été soigné. Il trouva ses armes à côté de lui, ainsi que la lame déchiqueteuse de sa dernière victime. Il se trouvait dans une petite masure, qui semblait entourée d'arbres. Un lieu étrangement calme.
Le nukenin explora quelque peu l'endroit et trouva une lettre posée sur la table basse, à côté d'un bol de riz qui était déjà froid depuis un moment, et d'une bouteille de saké. Celui qui l'avait ramené ici connaissait ses goûts... Même si des brochettes de volaille grillées auraient été acceptées volontiers.
L'aveugle ouvrit la lettre et la lut (ouai un aveugle qui lit... bah quoi, on est bien dans un univers où les grenouilles parlent et où les morts mentent...)


~Cher Karuo Kirintai,
Je te remercie d'en avoir terminé avec les Nakamikage et d'avoir permis, involontairement, la liberté de ma fille. Désormais, sache que l'accès à Kiri t'es interdit, n'ayant pas put passer outre tes crimes. Néanmoins, j'ai une dette envers toi pour la liberté de mon village, et souhaite t'en remercier.
Je sais par mes informateurs que tu songes à participer à l'assaut d'Hayashi sur Oto, si bien que j'ai fais en sorte que tu sois soigné et déposé à proximité du pays du bois, ainsi tu n'auras pas à chercher bien longtemps.
Nous aurons sans doute l'occasion de nous revoir à nouveau, en ami ou en ennemi. Sache qu'à ce moment là, je n'oublierai pas ce que tu as fais.

Un ami.~
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Mer 29 Fév - 18:18

Bien technique validée ^^ - 45 xp ^^

( j'ai bien aimé le plantage de bras xD )



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Sam 4 Mai - 19:10

Nom du Jutsu: Karuo's Style - Frappe Colossale (ou fus ro punch)

Inventé-Manga: Inventé

Avantages, inconvénients (Si inventé): La Frappe Colossale offre à Karuo une technique de moyenne et longue portée très puissante et déstabilisante, et encore plus effroyable à courte portée. Elle laisse cependant Karuo vulnérable pendant son exécution et requiert des signes à deux mains.

Rang Jutsu: S

Description: Version améliorée du mode Frappe du Karuo Style, le mode "Frappe Colossale" consiste à envoyer une puissante explosion d'air comprimé sur plusieurs mètres à partir du poing de Karuo. Elle est à même de faire s'effondrer les constructions sommaires et de mettre à terre les personnes situées sur la trajectoire de l'attaque. La puissance de celle ci décroit au fur et à mesure du chemin que l'explosion d'air traverse: à proximité de Karuo, la technique est dévastatrice, mais loin de lui, elle peut même devenir insignifiante. La technique consomme une quantité de chakra qui n'est pas très élevée, mais pas négligeable non plus.

= = =

Le traité d'alliance entre Hayashi et Karuo avait été signé de façon assez houleuse, étant donné le combat qui l'avait opposé à Shioon Ogami, le nidaime Yamikage. Celui ci s'était avéré un adversaire puissant, à même de se faire accepter comme chef (temporaire) par l'aveugle aux larmes de sang.

Celui-ci avait d'ailleurs eu une belle démonstration d'une technique similaire à celle qu'il avait inventé contre le chef des Nakamikage, mais à plus large échelle. Sans Tokuro, il aurait également put sentir sa puissance.
Cela donna une idée dans notre malade de service: quitte à avoir une technique redoutable, autant l'améliorer au plus possible! Pour une fois, il allait ainsi concevoir une technique non pas dans le feu de l'action, mais en utilisant ses capacités actuelles pour la développer.

Après être sorti une deuxième fois en trois jours de l'hôpital d'Hayashi, suite à sa confrontation avec Sunsay Higure, il se réfugia dans les forêts avec quantité de vivres et de boisson (alcoolisées, bien évidemment) pour mettre au point cette technique.

Il commença par tester sa technique habituelle contre un arbre. Il composa donc les mudras et matérialisa les petits "marteaux" de vent et frappa le tronc. Son écorce vola et son poing s'enfonça dans le végétal jusqu'à peu avant son coude. Il le ressortit violemment, mais ne fut pas satisfait par ce résultat. Il lui fallait quelque chose de plus puissant, de plus violent, de plus... Karuo.

Le raisonnement le plus simple qui vint à l'aveugle fut d'augmenter la puissance de ses "marteaux", mais le test ne fut guère concluant. Au contraire, il se rendait compte que l'air comprimé avait tendance à se décompresser avant qu'il ne frappe. Il tenta alors à l'inverse d'augmenter la pression de sa technique, et il eut alors un effet dévastateur... pour lui.

En effet, le nukenin fini propulsé en arrière et aurait put continuer longtemps sa course s'il n'y avait pas eu un arbre derrière lui. Il sentit la douleur traverser l'intégralité de ses vertèbres, mais surtout l'arbre qui fini par chuter sous l'impact.


"Oups..."

Le jeune homme se releva tant bien que mal et liquida une bouteille de saké pour se remettre de ses émotions (car oui, Karuo a des émotions!), avant de se reconcentrer (enfin si c'est possible pour lui) sur la situation.

Il avait tenté plusieurs choses, et le résultat n'avait été au final que d'avoir mis un arbre à terre, et par absence de contrôle sur la technique. Cependant, cela inspira Karuo.

Il comprit tout de suite le problème: il n'avait fait que des mudras à une main pour cet entrainement. Hors, si cela était faisable pour des techniques dont la difficulté de préparation était minime, l'utilisation de signes complets, à deux mains, était nécessaire dès que la technique devenait plus complexe.

Il composa ses mudras et, instinctivement, préféra composer une seule bulle d'air comprimée plus grande au lieu de plusieurs petites. Il regarda un arbre de taille importante, sourit et, comme inspiré, s'écria.


"FUS RO DAH!!!"

Avant de donner un coup de poing dans le vide qui fit s'effondrer aussi sec l'arbre.

Fier de lui, il grignota un morceau avant de revenir vers le campement militaire.


*Au fait... pourquoi fus ro dah?*
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Sam 4 Mai - 20:06

xD ça me va ^^ -45xp pour l’apprentissage de ta technique ^^



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Sam 11 Mai - 21:35

Nom du Jutsu: Kuchiyose no Jutsu (serpents), petite version

Inventé-Manga: Manga

Rang Jutsu: C

Description: Cette technique permet d'invoquer des êtres depuis une autre dimension. Seulement la trop faible connaissance dans le domaine ne permet pas d'invoquer de grands animaux de plus d'un mètre vingt.
Karuo peut ainsi invoquer de petits serpents pour diverses utilités : faire peur aux gamins, récupérer rapidement du chakra, se lancer dans la décoration d’intérieur... mais surtout pour :

Nom du Jutsu: Kushiyose - Senei Jashu ( Kushiyose - Poigne du serpent spectral )

Inventé-Manga: Manga

Rang Jutsu: C

Description: L'utilisateur invoque trois serpents qui peuvent attraper une cible et la ramener à l'utilisateur. Pacte avec les serpents requis.

Note: il s'agit d'un double entrainement, comme convenu avec Sunsay, ainsi je dépenserai le nombre d'xp des deux techniques et devrais attendre deux fois plus de temps que d'habitude avant le prochain entrainement (logique).

= = =

[HRP: ce rp se passe durant la future bataille d'Oto. J'adapterai mon rp durant celle ci afin de rendre la chose logique et de pouvoir utiliser cette technique au moment venu.]

Karuo et Caien s'étaient infiltrés profondément dans le repaire principal d'Orochimaru, qui composait la place forte de l'Otokage, laissant de multiples cadavres sur leur sillage, principalement tués par le meurtrier aux larmes de sang. Celui ci n'arborait pas son maquillage de sang, mais cela ne changeait rien à sa furie sanguinaire. Depuis le début de la bataille, il avait massacré quiconque se posait sur sa route, entrant souvent en conflit avec le bras droit du Yamikage à cause de cela et de sa perte de lucidité de plus en plus aggravée. Au fur et à mesure qu'il tuait, les gestes devenaient instinctifs et automatiques. Sa vision de l'âme elle même semblait devenir totalement blanche, ne laissant plus apparaitre que les silhouettes colorées qui mouraient sous ses armes. Leur mort était la meilleure des drogues pour Kirintai. Il était en extase totale, se riant de ses blessures et hurlant sa joie au milieu des brasiers qu'il déclenchait.

Un autre Otojin tenta de lui barrer la route, mais l'aveugle était lancé et se moquait bien de cette misérable proie qui raccourcissait inutilement sa vie. Il ne prit même pas la peine de ralentir et fonça directement dedans, sa cape en peau de shinobi qu'il avait dépecé quelques temps auparavant lâchant enfin ses épaules. Les deux individus percutèrent une porte blindée mais pas suffisamment apparemment étant donné qu'elle céda sous l'impact. Le nukenin abaissa sa vision de l'âme vers sa victime et, avec un rire satanique, brisa sa nuque.

Il senti la présence de Caien un peu plus loin mais, loin de toute proie potentielle, il sembla légèrement se calmer. La vision de l'aveugle redevint à peu près habituelle, reformant les lignes de la pièce. Sa joie machiavélique s'estompa petit à petit lorsqu'il revit, en noir et blanc, la pièce dans laquelle Kabuto exerçait et surveillait les expériences de son maître. La table d'analyse, sur laquelle un sujet semblait avoir lâché son dernier souffle en pleine chirurgie, les nombreux ustensiles d'analyses, les comptes rendus des diverses expériences menées par le Seigneur des Serpents, tout y était.
Karuo passa près de ceux-ci, des parchemins classés dans des cases précises contre un mur, notées et numérotées. Sa "vision" s'arrêta sur celui qui le concernait: l'expérience Sharingan Artificiel. Il récupéra le rouleau et le plaça dans une de ses poches. Il trouverai bien quoi en faire, et avait décrété qu'en tant que seul possesseur de cette tentative catastrophique de faire renaître la capacité des Uchihas, il était normal qu'il soit également le seul possesseur de tout ce qui concernait son oeil droit.

Il continua alors d'avancer dans la pièce et passa de l'autre côté, dans une sorte de petite bibliothèque qui contenait les techniques que le Seigneur des Serpents aimait inculquer à ses expériences et à ses potentiels corps à venir. Une idée vint alors à l'esprit du sanguinaire. Une idée qui fit renaître son sourire satanique sur son visage.
Il chercha dans les divers supports pour en sortir celui concernant le kuchiyose des serpents. Orochimaru avait réussi à acquérir ce parchemin après avoir été au mont Hebi (ou autre nom dont je me souviens pas XD), pour pouvoir s'en servir pour ses besoin personnels. L'aveugle l'ouvrit d'un coup sec et constata que le dernier nom à l'avoir signé était Sasuke Uchiha. Ce nom fit doucement ricaner Karuo. Quel minable... Il le tuerait en même temps que son "maître", ce beau parleur inutile. Néanmoins, il déduisit rapidement la marche à suivre car en effet, il n'avait jamais conclu de pacte. Il s'entailla le creux de la main droite et avec la gauche écrivit son nom avant d'appliquer sa paume contre le parchemin. Le parchemin sembla alors se refermer de lui même. Le nukenin ignorait si cela avait marché, et composa alors les mudras avant d'appliquer sa main contre la table. Un petit serpent apparut alors et tenta de s'enfuir en descendant du meuble, mais la semelle du nukenin vint l'accueillir et l'aplati.
Il tenta alors d'utiliser la technique phare de l'ex sannin de Konoha: le Sennei Jashuu. Il se souvenait avoir entendu le Seigneur des Serpents avoir expliqué le principe, à savoir de faire apparaitre les serpents depuis son bras comme s'ils étaient invoqués depuis le chakra circulant dedans.

Un otojin pénétra alors dans la bibliothèque par la porte face à lui, tentant de fuir vraisemblablement Caien qui semblait s'en donner lui aussi à coeur joie (ou presque). Malheur à lui, car ses yeux se fixèrent sur le sourire ampli de sadisme de l'aveugle aux larmes de sang qui parvint, assez facilement, à faire apparaitre les trois serpents de la technique en direction de sa proie. Celle ci se débattit comme elle put mais le sadique attira le shinobi à lui et le décapita proprement à l'aide d'un de ses tantôs.
La silhouette bleu-vert de Caien apparu alors dans le cadre de la porte.


"Ah, te voilà! Mais où étais tu passé?"

L'aveugle lâcha sa victime et s'avança, toujours le sourire aux lèvres.


"Oh, rien, j'apprenais deux trois trucs sympas..."
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Karuo's Training!    Sam 11 Mai - 21:40

Sauf si Shioon vois quelque chose qui cloche dans le rp, validé - 40 Xp ( 20x2 ) Pas de nouvel entrain avant deux semaines ^^



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karuo's Training!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Karuo's Training!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Rassemblement :: RPG divers :: Terrain d'Entrainements-
Sauter vers: