AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si je te faisais cramer abruti?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Et si je te faisais cramer abruti?!   Jeu 23 Juin - 10:08


~ Roliste ~
Nom(facultatif):
Prénom(facultatif):
Age: 18 ans, j’me fais vieux...
Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: Oula, au moins... Beaucoup !
Pays: France
Comment avez-vous connu le forum: Lampe de poche !!
Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum? Le minibar est pas sécurisé.
Code des règles: *Hum... Correct !*
Une suggestion? Laisse le minibar ici, sinon mon poing ta tête le mur.






~ Personnage ~
Nom: Kirintai
Prénom: Karuo
Surnom(facultatif): L’aveugle aux larmes de sang
Age: 16 ans
Grade désiré: Nukenin de rang S

Descriptions physique: Karuo aurait pût être albinos que personne ne s’en serait étonné, bien que se ne soit pas le cas. Sa peau est certes pâle et ses cheveux, descendants jusqu’au niveau de ses côtes, sont aussi blancs que la neige du pays du fer, mais cette perte de coloration est peut être due aux années à être enfermé dans des cachots sans lumière, ou aux expérimentations dont il était le cobaye…L’aveugle est légèrement plus petit que la moyenne du haut de son mètre 67, mais a un corps à la fois svelte et musclé, taillé pour les combats sans répits. Une chose dans son physique est tout de même choquante : ses yeux, si on peut vraiment appeler cela ainsi. Son œil droit, au lieu d’être vert ou marron, est violet. Ni voyez pas la marque d’un dojutsu particulier, il s’agit juste d’une pigmentation particulière, peut être un héritage des gènes de son premier propriétaire...L’autre œil par contre est bel est bien un dojutsu. C’est un blasphème du monde, une création d’Orochimaru, un œil rouge sang. C’est en fait un sharingan créé artificiellement et comportant nombre de lacunes, le fait qu’il n’y est aucun tomöe n’étant que le signe extérieur de ces imperfections. Ses yeux ne bougent que rarement, seul signe extérieur de sa cécité.
L’aveugle ne porte pas de vêtements qui signaleraient qu’il est un shinobi. Il porte des vêtements décontractés, un pantalon de toile noire, une chemise de la même couleur et un veston de cuir, marron celui-ci, sont son apanage habituel, auquel on rajoute un bandeau de soie (noir) qui recouvre ses yeux, plus des sandales de ninja (noires). Il porte tout de même une poche à projectiles sur chaque cuisse, ainsi que deux lames courtes attachées aux chevilles.

Description mentale: On pourrait s’attendre d’un adolescent de 15 ans qu’il soit quelqu’un d’ouvert, de curieux... Mais ce serait mal connaître Karuo. En fait, il s’agit plutôt d’un monstre sanguinaire mis en liberté sans penser aux conséquences. Enfermé depuis sa plus tendre enfance, il ne connaît pour ainsi dire rien du monde extérieur, si ce n’est le combat et la violence. Peu habitué à côtoyer d’autres que lui-même pendant plus de 5 minutes (soit le temps maximum avant qu’il ne tue l’autre personne), il vaut mieux éviter de lui adresser la parole car c’est un meurtrier capable de tuer pour le simple plaisir de laisser couler le sang. Il ne croit en aucune croyance stupide de l’être humain comme le bien, le mal, le pêché, le paradis, etc... Pour lui, il n’y a que des menteurs, et ces menteurs se révèlent lors des combats. Si ils meurent, ce n’étaient que des faibles qui se mentaient à eux-mêmes. Mais si ils survivent et parviennent à lui tenir tête, alors il commence à chercher quelles vérités conduisent cet homme. Le combat est la seule manière pour lui d’apprendre, presque de retrouver cette humanité qui lui a été volée. Il est également à noter que Karuo commence déjà, à peine huit mois après sa « libération », à fumer et à boire, alors on peut déjà imaginer qu’est ce qu’il sera d’ici quelques années... Cela dit, il semble naturellement (à moins qu’Orochimaru ait également agit là-dessus ?) bien supporter l’alcool, même si une bonne cuite le met rapidement par terre. Dernier détail, il hait les jeux de cartes puisqu’il perd tous le temps.
On ne peut pas dire que Karuo soit un stratège hors pair, loin de là, étant donné que sa seule stratégie se limite communément à frapper l’ennemi directement. Cela dit, il lui arrive parfois de réagir d’instinct, instinct qui, combiné à la faculté de son sharingan artificiel, lui permet parfois de se sortir de situations tendues. De plus, l’aveugle semble ne pas connaître la peur, ou savoir en faire abstraction. Il faudrait vraiment quelqu’un d’incroyablement puissant pour le faire sentir la peur dans ce qu’elle a de plus grand, mais qui sait, avec un cinglé pareil, ce serait possible de le renforcer encore plus.
Quelques derniers détails, Karuo semble préférer affronter des adversaires plus grand que lui, lui permettant ainsi d’accomplir diverses acrobaties et de profiter de l’agilité que lui confère sa relative petite taille. Associez cela à sa force et à ses capacités qu’il a entraîné dur depuis qu’il n’est qu’un gamin (ainsi qu’à un penchant pyromane), et vous comprendrez l’origine de sa force.

Histoire:

Nous ne connaissons presque rien de l’enfance de Karuo avant qu’il ne devienne un cobaye. Son père lui était inconnu, et le peu de souvenirs qu’il a de cette période était une marche interminable au travers du pays du riz. Mais, si un jour doit particulièrement rester dans la mémoire du désormais aveugle, c’est bien celui-ci. Là où se dresse l’actuel village caché d’Oto no Sato, sa mère et lui furent interceptés par des bandits qui demandaient tout ce que la triste femelle et sa progéniture avaient. Cependant ils n’avaient rien, où plutôt rien de valeur. Les voyous ne voulant pas en finir les mains vides profitèrent des attributs génétiques de la femme et assouvirent leurs pulsions naturelles en elle. Leurs envies perverses calmées et la mère laissée comme morte, ils ne tardèrent pas à se demander ce qu’ils allaient bien pouvoir faire de deux clochards dont un qui leur arrivait à peine à la taille (pour ne pas parler d’une autre partie de l’anatomie humaine plus explicative…). L’enfant et sa mère seraient probablement morts dans les heures qui auraient suivit si un autre individu ne s’en était pas mêlé. De lui, Karuo garda l’image d’un individu des plus puissants qui soit, mais par la suite des plus vils et des plus dégoûtant. Tendant les bras vers les individus, des serpents en sortirent et déchiquetèrent les geôliers du jeune garçon. Puis la mère de celui-ci, avec le peu de forces qu’il lui restait, demanda pourquoi il avait fait sa. Orochimaru, car s’était bien lui, lui dit alors que désormais il avait droit de vie et de mort sur eux, et déclara à la femelle qu’il serait celui qui s’occuperait de l’enfant, ne demandant que son nom. Il embarqua alors Karuo avec lui, et se fut la dernière fois qu’il vit le visage de sa mère.
Par la suite, Orochimaru mata la plupart des bandes violentes de Ta no Kuni ou les rallia à sa coupe, soudoya le seigneur féodal du pays et s’installa comme shodaime Otokage. Pour le jeune enfant commença alors une nouvelle vie, une vie de ce que l’on pourrait appeler un ninja. A l’âge de 7 ans, il eut donc pour « maître » l’ex-sannin de konoha, mais se doutait qu’il y avait autre chose derrière sa. On murmurait que l’individu cherchait le pouvoir d’yeux très convoités, et qu’avec son assistant, Kabuto Yakushi, il cherchait le moyen de parvenir à le recréer. Mais peu importait Karuo qui, au fur et à mesure qu’il grandissait devenait plus fort, plus habile, mais aussi plus violent et plus dangereux. Finalement, il comprit un jour pourquoi le serpent blanc l’avait recueilli. Sans prévenir, son larbin à lunettes avait injecté un produit anesthésiant au bientôt aveugle afin de l’amener dans ce qu’on pourrait appeler un bloc opératoire. Lorsqu’il se réveilla, ses yeux étaient bandés, mais il ne le ressentait que par la tension qui entourait son crâne. Il avait beau avoir ouvert les paupières, il ne voyait que l’obscurité. Kabuto arriva alors, lui racontant qu’il avait eut l’honneur d’être choisi pour être l’un des individus à porter l’œil artificiel dont on parlait tant, et il entendit pour la première fois le nom de Sharingan. Mais hélas, l’expérience avait été un échec. Il était l’un des deux seuls survivants. Chez tous les autres, la greffe avait été fatale. Karuo payait néanmoins le prix de sa survie par une baisse énorme de sa vision, qui conduirait inexorablement à la cécité. Plus aucune opération n’aurait put changer ça car les nerfs optiques eux même étaient atteints. Pendant 3 semaines l’enfant souffrit le martyr, preuve que le vil serpent avait été trop loin dans ses recherches. Son œil gauche explosa tandis que son jumeau était en train de réduire en miette le peu de raison qu’il restait au presque ninja, hantant ses nuits de paroles sombres, celles là mêmes qui allaient forger ce qu’il est aujourd’hui. Kabuto lui greffa un œil à l’étrange coloration violette pour remplacer le sharingan artificiel qui avait explosé, dans un étrange élan de bonté. Finalement, le seigneur des serpents le fit affronter l’autre cobaye survivant, une jeune fille du nom de Tokito et qui maîtrisait le pouvoir octroyé par ses yeux. Il fut dominé tout au long, dominé par cette apprentie kunoichi à l’instinct quasi animal et dont les yeux, dernière vision de l’enfant, exprimaient la même envie que celle qui rongeait Karuo depuis la greffe : une soif de sang insatiable. Alors qu’il allait être vaincu, il trouva une nouvelle force dans les ténèbres qui l’entourait et surmonta la malédiction du sharingan artificiel, tuant Tokito par la même occasion. Orochimaru regretta d’avoir provoqué ce combat, le seul cobaye fiable finissant mort, tandis que le dernier vivant était désormais inexploitable. Alors qu’il allait abandonner l’idée de pouvoir récupérer un jour l’œil maudit du clan Uchiha, on lui annonça la nouvelle qu’un survivant de ce clan autre qu’Itachi avait survécu, Sasuke Uchiha...Gardant Karuo malgré tout au cas où il pourrait lui être utile, l’ancien sannin se mit alors en quête de corrompre le dernier survivant de la purge du clan descendant du premier fils du Rikudo Sennin. Et pour cela, il avait encore du temps...
Pour Karuo cependant la vie n’était pas rose. Le pré-ado aurait put se laisser aller et attendre la mort, mais tel n’était pas son but. Non, les expériences et la vie qu’il avait subit jusque là lui avaient forgé un caractère tenace et indéfectible. Ainsi et contre toute attente, après environ 3 années de supplices et d’efforts, il parvint à atteindre ce que l’ont croyait un mythe : le sixième sens, les yeux de l’âme, la vue de l’aveugle. Orochimaru, impressionné par cela et part le regain de puissance de l’aveugle, ne regrettait pas d’avoir laissé la vie à un cobaye portant l’une de ses pires expériences. Il lui permit de devenir l’un de ses agents à l’extérieur mais appris vite qu’il valait mieux l’envoyer seul, ou faire un trait sur quiconque aurait put gêner l’adolescent. Karuo devint quelqu’un capable de tuer pour le plaisir, son sadisme et sa puissance augmentant à chaque mission. Finalement, il découvrit que l’œil qui lui avait été octroyé disposait tous de même d’un peu du pouvoir de l’authentique Sharingan : il se surprit à voir les actions de ses ennemis (ou de ses « proies » tel qu’il les appelait) avant qu’elles n’aient lieu, ce qui lui accordait un bonus une fois encore considérable. Mais il garda cela pour lui, considérant que c’était bien normal après ce qu’il avait subit...
Finalement, alors que Karuo avait un peu moins de 15 ans, le quintet du son, sur ordre du serpent blanc, partit récupérer Sasuke Uchiha. Des 5 ninjas d’élites d’Otogakure, on ne retrouva jamais la trace. Tous avaient été tués par les shinobis qui poursuivaient le dernier survivant du clan maudit. Et finalement on le vit arriver au repaire principal de son nouveau maître, épuisé et au bord de la mort. L’aveugle ne le rencontra qu’une fois, après avoir récupéré des informations qu’Orochimaru voulait absolument et qui concernaient une organisation nommée « Akatsuki ».
Laissant sa soif de sang parler à sa place, l’exécuteur provoqua l’Uchiha en défi, défi qu’il accepta. Le combat fut violent, Karuo tombant enfin sur un adversaire capable de le pousser dans ses derniers retranchement. Mais malgré toute son expérience et sa puissance, il ne put vaincre Sasuke. Orochimaru craignant que son expérience ne parvienne un jour à tuer son futur réceptacle, il fut enfermé dans une cellule. Karuo ne s’arrêta pas à ça et se promit, dans les ombres, qu’un jour il sortirait de là, entièrement libre, et que le monde brûlerait.
Et il n’eut pas à attendre longtemps, car peu après une attaque fut lancée par Kumo pour capturer, ou tuer le cas échéant, Sasuke Uchiha. Certains des membres de l’unité d’assaut arrivèrent dans les quartiers où étaient enfermés Karuo, et celui-ci parvint à leur faire croire qu’il les aiderait à accomplir leur tâche si ils le libéraient. Mais à peine sortit de sa cellule, l’aveugle massacra ses sauveurs. Le combat fut long et violent, les kumojins devant affronter un monstre en liberté, ayant affiné son ninjutsu afin de rendre ses coups encore plus violent. Seul leur chef, Sunsay Higure, fut à même de lui tenir tête. Au plein cœur du combat, et sans raisons apparentes, il dessina des larmes de sang sous ses yeux aveugles, et fini par écraser le juunin de Kumo, comme si le fait de dessiner ces motifs tribaux l’avait rendu encore plus puissant. L’attaque d’Oto par les Kumojins échoua lamentablement, tandis que Karuo goûtait enfin à cette liberté qui lui avait été enlevée depuis des années. Il se fit vite un nom dans les grands pays pour de multiples meurtres, vols et saccages. Mais ce qui lui offrit son grade fut le meurtre d’un haut dignitaire d’Iwa, de sa suite et de sa garde, tout ça à cause d’une histoire de saké renversé. Cela offrit une énorme prime sur sa tête, et, associé à tous les crimes commis en à peine 8 mois, son titre de nukenin de rang S. Karuo Kirintai est aujourd’hui libre, et il compte bien marquer le monde... Ou tout au moins, l’emmerder grave.





Dernière édition par Karuo Kirintai le Dim 5 Mai - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: Et si je te faisais cramer abruti?!   Jeu 23 Juin - 11:14

Une lecture fluide bien qu'il y a quelques répétitions ainsi que peu de fautes. Une histoire captivante et prometteuse ! (Emmerder le monde POWA !) Je ne vois rien qui pourrait te priver du grade que tu demandes (sachant que tu le possèdes déjà...). Bref validé comme déserteur d'Oto de rang S ! (premier membre validé de la V2... Youpi !)


Revenir en haut Aller en bas
Karuo Kirintai
Nukenin d'Oto
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
205/1000  (205/1000)
Affinités : Katon, Futon
Modus Operanti: Pas touche à mon saké!

MessageSujet: Re: Et si je te faisais cramer abruti?!   Dim 5 Mai - 16:13

Evolution du personnage au cours des périodes


Step One: Snake, Toad and Training!

Age à la fin de la période: 17 ans et quelques mois

Evolution physique: Le physique de Karuo a surtout évolué au niveau de sa taille, atteignant désormais le mètre 75. Sa peau et ses cheveux sont toujours aussi pâles, et ses traits quoique légèrement plus bruts sont toujours assez fins. Il porte les cicatrices de nombreuses nouvelles autres blessures, conséquences de ses combats face à des adversaires toujours plus puissants. Son corps est aussi devenu encore plus musclé et plus solide, capable d'encaisser de nombreux coups. Même s'ils le sont un peu moins qu'à son évasion, l'aveugle continue de garder les cheveux assez longs, atteignant le milieu de ses omoplates. Son bandeau noir continue de cacher ses yeux.
Son style vestimentaire n'a pas beaucoup changé non plus, même s'il lui arrive désormais, en prévision de la bataille d'Oto orchestrée par Hayashi no Kuni, de porter des ceintures de kunais et autres petites lames en bandoulières.

Evolution mentale: L'année presque complète de liberté accordée par son évasion a permit à Karuo de voyager et de découvrir le monde au travers de sa vision de l'âme. Il en a tiré la conclusion que ce monde était faux et abject, et que ses crimes n'y changeraient rien. Il vit sa vie au jour le jour et tue ceux qui se mettent en travers de sa route.
Cependant, alors qu'il n'était qu'un tueur solitaire après son évasion, Karuo a fini par accepter l'idée de pouvoir faire équipe avec d'autres shinobis, puisqu'il s'est allié avec Shioon Ogami, le yamikage d'Hayashi. Il a également commencé à poser les bases d'une certaine rivalité avec Sunsay Higure, le shinobi qu'il avait affronté lors de son évasion. En dehors de ça, sa mentalité sauvage, impulsive et incontrôlable n'a guère changé. Bien qu'il ne fume que peu, il a la descente facile et le saké est généralement son remède à toutes les situations.
Il convient cependant de noter que les derniers mois ont prouvé une sorte de génie primaire chez ce nukenin, étant donné qu'il a réussi à créer plusieurs techniques redoutables en plein combat.

Evolution de l'histoire: La liberté obtenue par Karuo suite à la débâcle de l'opération de Kumo sur Oto lui permit de voyager et de s'éloigner un peu de sa terre natale qu'il haïssait tant. Son périple l'arrêta dans un petit village du pays du riz où il y fit la rencontre d'un mystérieux individu qui utilisa ses capacités de combat et son tempérament meurtrier pour manigancer quelque chose contre Orochimaru. Il fit alors un massacre chez un caïd de la pègre locale allié au Seigneur des Serpents et ne laissa personne en vie.
Au cours de cet évènement, il se mit à dos les Nakamikage, un groupe d'épéistes mercenaires dont il tua les membres un à un, y compris leur chef au cours d'un terrible duel.
Il eut également l'occasion de rencontrer de puissants shinobis, dont rien de moins que Jiraya, le sannin. Leur combat aurait put être digne des plus grands si l'Ermite n'y avait pas coupé court, laissant l'aveugle frustré de ne pas avoir put aller jusqu'au bout.
A Kiri il rencontra Tokuro, un ANBU nukenin d'Iwa qui avait rejoint la cause d'Hayashi no Kuni, un pays en pleine expansion. Le colosse d'or affronta Karuo qui, intéressé, accepta de le suivre au pays du bois pour y voir Shioon Ogami, le nidaime Yamikage. Chose qu'il fit en affrontant le concerné pour tester sa force. A la suite de combat qui laissa le chef des ninjas d'Hayashi vainqueur, il accepta de joindre sa force aux siennes.
Il fini cependant par retrouver la trace du kumojin qu'il avait laissé aux portes de la mort lors de son évasion d'Oto, Sunsay Higure, et ils s'affrontèrent au cours d'un terrible combat épique. Une fois de plus les deux survécurent à ce combat, avec la certitude qu'ils se rencontreraient à nouveau et que cette fois ci, leur duel serait à la fois épique et extraordinaire.
Au crépuscule de cette étape, Karuo Kirintai est prêt pour la Bataille d'Oto.
Revenir en haut Aller en bas
http://jdr-terres-dastra.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si je te faisais cramer abruti?!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si je te faisais cramer abruti?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Préface :: Shinobis :: Présentations des Nukenins-
Sauter vers: