AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon choix...ma destinée [RP flashback solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Mon choix...ma destinée [RP flashback solo]   Ven 11 Mar - 13:00

Cette forêt, ce lieu où est mêlé pour moi mystères et réponses. En ces lieux, j'ai rencontré l'oiseau de pierre, qui me dit quel devait être ma destinée. Celle d'être une dominatrice avant d'aller rejoindre les Sables. Je me suis toujours demandée pourquoi moi.. Etait-je vraiment née en Enfer, au milieu des flammes et de la torture? Je ne sais pas, je n'ai pas de souvenirs.. Tout ce que je sais, c'est qu'on m'a laissé avec un psychopathe pédophile. Ce fou..les cheveux noirs..je me souviens encore de son sourire malsain quand il tenait le fouet alors que j'étais par terre, les mains sur la tête, à deux doigts de pleurer et suppliante...J'étais si faible à l'époque.. Il y a déjà plusieurs années que cet épisode est résolu, que j'ai pris connaissance de ce que je suis au fond de mon sombre cœur. Ahlalalala. Cet oiseau de pierre en morceaux qui fut mon guide jusqu'à sa destruction. Sans jamais le dire, je lui avais donné un nom, un nom sans vraiment de sens par rapport à lui. Je l'avais nommé Aka. Il était gris comme la roche qui le constituait, mais je l'avais nommé comme la couleur du sang que j'ai fais tant couler.. Sans pitié, sans émotions, je tuais, réduisant les cadavres en cendres et regardant les regards de terreur des témoins... Je ne ressens rien quand je les exécute si ce n'est la joie de les mettre en pièces, je regarde le ciel rougir, signe que l'astre solaire descend tandis que la lune monte régner avec les étoiles. Ma période favorite de la journée, celle où c'est la lumière de la lune qui éclaire le vaste monde. Et j'adore surtout la voir rougir avec la Mort que j'apporte à ceux qui me croise.
La stèle toujours en morceaux, elle cachait un profond secret, un secret que je connais, mais que je n'ais jamais exploré vraiment. Qui sait quels mystères m'y attendent. Je me sentais bizarre au moment où j'écartais la plus grosse pierre pour laisser voir un trou béant, un fossé obscur dont on ne voyais la fin. J'avançai un pied par-dessus l'ouverture dans la terre, puis le deuxième, et c'est verticalement que je chuta dans une confiance totale, la chute était rapide, ma tenue et les cheveux volaient, et le collier autour de mon cou fut emportée dans le vent. Tant pis, j'en trouverais un autre encore plus beau et.. utile.. Quelques secondes plus tard, mes pieds retrouvèrent enfin le sol dur. Je me réceptionna sans soucis, mes genoux avaient juste fléchis pour bien amortir le choc. Une fois relevée, j'observais autour de moi. J'avais atterri dans une sorte de sanctuaire où tout les murs gris clair était gravées. Gravées de scène de combat entre des dieux ou bien entre des humains. Je vis par exemple un loup géant combattre un homme-aigle aux ailes de lumière, au milieu d'humains se combattants aussi. Je regardais également le combat entre un serpent et un crapaud. Tous ces murs rayonnait d'un teint bleuté, une mousse lumineuse d'un étrange bleu. Pas besoin de lumière, ce végétal bien étrange se chargeais de donner de la visibilité aux visiteurs. Au milieu de ces scènes de conflits de minerai, les couloirs trop nombreux était garnis de statue diverses. Des créatures, des humains célèbres, des animaux. Je reconnais les démons à queues dans un couloir, des Kages dans un autre et même des célèbres invocations dans encore un autre! Quel endroit étrange.. d'où viennent toutes ces statues? Qui a fait ces gravures? Qui a creusé le sol pour faire ce lieu et surtout.. Quel est ce lieu? Je cherchais une issue dans tous ces couloirs, même moi qui suis si insensible commençait peu à peu à ressentir une certaine crainte... Ce n'était pas seulement la posture agressive de certains monstres de pierre ou l'horrible chaos qui progressait dans les murs. C'était la crainte d'être prisonnière, de ne peut-être jamais ressortir et mourir parmi toute cette pierre. Je me mis à courir, à changer de couloir tout les dix pas de course. Toujours ces morceaux de montagne, ces représentations horribles, commençant à montrer d'horribles rituels, des rituels de sacrifice... Et d'un coup..le cul de sac.. Coincée devant ce qui semblait être une immense porte recouverte de la fameuse mousse bleutée. Gravée elle aussi, une énorme tête de loup au sommet, une tête calme et reposé, les yeux fixant au loin. En dessous, d'étranges symboles, on dirait des écritures, mais je ne parvenais pas à les lire. Et tout en bas, à mon niveau, des pattes de loup en relief, éparpillées au hasard comme si un enfant s'était amusé avec un tampon. Je me disais que cette porte était mon issue de secours, mais la poussez ne m'amena nul part. C'était trop lourd, bloqué. Je tapa de rage, faire marche arrière ne me ramènerais pas à la sortie. J'étais bel et bien coincée là.. J'allais sûrement périr en ces terrifiants lieux.. Ma curiosité m'aura coutée cher, je n'aurais finalement pas accompli mon sinistre destin de grande tueuse et de maitre du monde. Je m'énervais profondément. Mon pouvoir entra en ébullition , furieux comme moi. Et je laisse tout exploser dans un cri de rage. Une vague ardente d'énergie noire alla envahir les couloirs qui ne bronchèrent pas d'un poil. J'avais vidé au moins la moitié de ma réserve d'énergie d'un coup. Ça soulageait de ma frustration. N'empêche que j'étais coincé ici.. Enfin, c'est ce que je pensais. Les yeux du loup s'illuminèrent et une étrange voix retentit dans toute la structure :

-Chakra analysée.. Autorisation d'entrée..Accordée..

Hein?! Mais c'est quoi cette histoire? Je n'eus pas le temps d'y réfléchir plus en profondeur que la porte géante s'ouvrit. Je ne voyais que du noir, mais j'avançai doucement dans cette masse d'ombre, je les sentais, toute proche. Mes alliées de toujours étaient bien là, près de moi. J'entendis les battants de l'ouverture immense se refermer dans un bruit sourd, laissant presque une onde de choc toute légère. J'allais tout droit, sans peur. Puis enfin, la fin.. Un autre cul-de-sac. Plutôt grand, un bel endroit pour s'entrainer. Des parois irrégulières portant des gisements de cristal de couleur bleu, verte, des deux. Ça faisais un mélange fort sympathique. Je sentais que j'allais aimer l'endroit, mais il n'empêche que je me demandais toujours ce que c'était et ce que je faisais là. Pourquoi la porte s'était-elle ouverte? Je regarda aux alentours quand une voix douce et fantomatique se fit entendre à mes oreilles :

-Bien..venue....Qui est...tu?

D'où ça venait cette voix? Ça résonnait tellement que je n'arrivais pas à donner une source à cette étrange sonorité. En tout cas, je n'étais pas seule ici, et vu le timbre de voix, ce n'était pas un humain vivant, mais c'était masculin. Je me décida à répondre :

-Iguru Nushi. Qui est-ce? Où êtes vous? J'exige de vous voir!!

-Tu exige de...me voir? Mais..je suis juste..devant...toi...

Je regardais devant, mais je ne vis rien, c'est juste en baissant le regard que je perçu mon interlocuteur. C'était un loup, un loup gris. Il semblait fait à l'encre de chine. Ces oreilles allongées lui donnaient l'apparence d'un fennec. De nombreux motifs noirs et blancs recouvraient son dos gris alors que ces pattes et son ventre étaient d'une blancheur éclatante. Il avait deux queues et j'en fus surprise. Ce n'était pas un simple loup. Ces yeux sans pupille me fixaient intensément. Je ne pus me détachez de leurs beauté. Oui..je trouvais cette créature merveilleuse, si étrange, énigmatique. Il se mit à bouger, tournant doucement autour de moi, fixant son regard à moi.
Spoiler:
 
Agacée, je l'agressa presque de la voix en lui posant une simple question:

-Répondez!! Qui êtes-vous!!

Je fus surprise encore une fois quand je vis un certain sourire apparaître sur les lèvres du canidé mystérieux, soit il avait une idée, soit je l'amusais. Je n'aime aucune des deux solutions. Son son si fantomatique retentit en réponse :

-Je suis ta faiblesse...Ton cœur encore trop pur..Ton incertitude..Ton hésitation. Je suis.. Ton présent.

Mon présent? Qu'est-ce que cela voulait-il dire? Ce loup me représenterait-il à l'heure qui l'est? Je n'y crois pas, je ne suis pas faible, je ne suis pas incertaine!! Je sais ce que je suis bon sang. Mais ça n'a pas l'air d'être l'avis de l'esprit :

-Nomme-moi..Difference. Écoute...tu est encore coincée entre le Bien et le Mal. Tu pense que tu est totalement malveillante, mais ton cœur hésite encore. J'en suis l'incarnation. Tu va devoir faire ton choix en m'affrontant. Si tu me bat, tu rencontrera quelqu'un de particulier. Sache une chose, tu ne repartira pas les mains vides. A chaque victoire, tu repartira avec des réponses, mais aussi un objet particulier. Bien.. Maintenant, en DUEL!!!

Puis, il sauta sur les cristaux, les utilisant comme appuies pour sauter encore plus haut jusqu'en haut. Son regard ne me quitta pas, il semblait prêt à en découdre. Je serra bien le poing et frappa violemment le sol pour tout faire trembler. Du cristal chuta, mais pas l'esprit qui était bien placé. J'enrageais, je voulais l'atteindre, mais je n'y parviens pas, les cristaux ne tenaient pas mon poids. Il ne bougeait pas, attendant sûrement que je l'atteigne. Ou bien.. Je me souviens de ces paroles, il est mon hésitation, ce qui veut dire que pour le faire disparaître, il ne faut plus que j'ai peur... Je fermais les yeux, me concentrant d'un coup sur mon énergie. Tout était en harmonie, mon corps, mon esprit, mon pouvoir. L'esprit sembla le ressentir, tout s'accordait entre nous, la chair, le sol, l'inexistant.. Et brutalement, une onde à la fois faite de lumière et d'ombre quitta mon harmonie pour parcourir l'espace restreint, brisant les cristaux atteint, faisant chuter Difference de son piédestal. Je n'avais rien vu au final, les yeux étant clos, mais dans ma tête, dans mon cerveau, je voyais comme l'onde qui avait tout tranché.
Quelques secondes plus tard, la créature était à terre, se redressant avec difficulté. Ces yeux me fixèrent encore et sa voix qui commençait à me manquer parviens de nouveau à mes oreilles :

-Tu a trouvée mon enfant..Tu a trouvé une harmonie entre toi et ce qui t'entoure. Mais...ton cœur est toujours indécis entre le Bien et le Mal...Je t'ouvre les portes de ton passé.. Franchis-les, affronte l'esprit de ton passé et choisis ta voie....Prend garde cependant, un mauvais choix peut te coûter cher.. Et le bon sera définitif...N'ai crainte, découvre ce que tu étais pour choisir ce que tu sera.. Pars avec dans tes mains, le casque du démon..

Et je vis les morceaux de cristaux au sol se relever, se réunir, former une étrange masse qui prend des couleurs, de la densité, une forme.. C'était une sorte de casque oui... Un casque blanc, avec deux grandes et fines cornes tordues se décalant vers l'extérieur avant de repointer l'avant férocement. Le crâne rond est chauve, je vis une ouverture à la nuque, peut-être pour les cheveux. Des orbites de forme étranges, nous laissant voir des yeux rouges sans autre sentiment que ma haine, des yeux démoniaques, comme nul autre ne possède. Pas de nez, du moins en apparence... La bouche, dépourvus de lèvres, on n'y voit que des dents blanches et bien alignés, semblant humaines, mais dépourvus de canines ou de molaires. Ce masque n'est pas entièrement blanc, des marques noires allant jusqu'au cornes ornent le faux visage. Je mis le fameux casque, je le sentais se fixer à ma peau, mais je parviens à la retirer, étrange.. Qu'est-ce vraiment?
Spoiler:
 

Puis des portes de lumière s'ouvrirent devant mes yeux et sans hésiter, je les franchis... Vous voulez savoir ce qui s'est passé après? Je vais vous le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Re: Mon choix...ma destinée [RP flashback solo]   Ven 11 Mar - 13:03

Toujours aussi sombre, malgré la mousse bleue qui éclairait la voie. Le couloir me semblait si long... Je réfléchissais pendant que je m’enfonçais dans le sanctuaire. Difference m'a parler de l'esprit de mon passé...De qui pouvait-il s'agir ? Est-ce également un animal, ou bien une personne que je connais où que je dû connaître ? Les murs rutilaient d'une faible lueur, me dévoilant d'autres scènes d'affrontements entre créatures et humains. Des représentations toujours aussi effrayantes. Bien que se ne soit que des gravures, je me sentais immergée dans ces conflits infinis. Il me sembla entendre les cris des guerriers, les hurlements effroyables des monstres, le claquement du fer et je ressentis le feu sur mon visage. Plongée dans une bataille qui n'existait pas, je me laissais envouter par ces impressions si étonnantes. Le casque qui était dans ma main glissa pour rejoindre le sol. Le bruit me sortit de l'illusion du combat. Un écho répondit pendant environs cinq secondes. Alors que je me pencha pour ramasser l'objet, je vis une main faire de même. Je relevais la tête et vit qu'un étrange individu était également présent. Je ne voyais pas son visage, masqué par un étrange casque. On se remit droit au même instant, et je me le détailla.
Spoiler:
 
Un casque blanc suivi d'une combinaison noire et blanche. On aurait dit un samouraï. Des cheveux gris d'une longueur incroyable. Son corps était totalement couvert, on ne pouvait deviner la couleur de sa peau. Ni même celle de ces yeux. Sur ces épaulettes, au niveau des poignets et au mollet, des yeux rouges vous épient à vous faire frissonner de peur. Cet homme portait à son dos une épée aussi grande que lui. Niveau taille, il me dépassait d'une tête. Si mystérieux et effrayant.. Je me demandais ce qu'il faisait là. Je le sentais me fixer bien que je ne puisse pas voir son regard. Sa vois, une voix fantomatique et grave résonna dans mon crâne comme celle du loup que j'avais croisé avant :

-Bienvenue Iguru... Il me tardait de te rencontrer...

Alors là...il avait fait fort. Je n'avais pas dit un mot, et il me connaissait déjà. Mais...était-ce le fameux esprit dont parlait mon fameux présent ? Je le regardais d'un regard surpris, et je l'entendais rire avant qu'il ne reprenne parole :

-Ne t'en fait pas, je vais m'expliquer. Déjà, je me nomme Hakumen. Je suis l'esprit de ton passé. Mais soyons précis. Je suis aussi vieux que ce monde. J'ai vu que le Rikodu Sennin affronter de terrible Juubi et le diviser en les démons à queues. J'étais un grand samouraï, peut-être le premier. Ce qui fit ma réputation était mes soucis de personnalités. Tantôt sympathique, je devenais meurtrier sans donner d'explication. Au début, je ressemblait à un humain comme les autres, mais avec le temps et les blessures, j'ai préféré me cacher sous cette armure. Je ne l'ai plus quitté, même après ma mort. Je suis mort de façon disons...bizarre. Alors que je combattais Kyubbi avec Nibi et Gobi, mon cœur à cessé de battre. Je n'ai jamais su vraiment pourquoi, mais je pense que l'énorme dose de chakra dans l'air a désordonner mon système nerveux et donc mon cœur. J'aurais pu disparaître purement et simplement, mais Nekomata, pris de pitié pour moi, sauvegarda mon âme en ces lieux. J'y suis enchainé et je ne m'en plains pas. Tu vois ces sculptures ? Ces gravures ? C'est moi qui les ait faites, j'ai tout créer de mes mains pendant les milliers d'années qui se sont écoulés entre le moment de ma mort et aujourd'hui.

Il se tut, me regardant encore. Je comprenais son histoire, mais le rapport avec moi...Ce point-là me resta extrêmement très flou. Alors je lui demanda :

-Quel rapport avec moi et mon passé ?

-Laisse-moi finir...J'eu un fils que j'avais nommé Nushi. Il s'agit du fondateur de ta famille. Tu l'ignore, mais les tiens ont une histoire hors-norme. Tous une fois criminels, vous vous êtes développés dans de nombreux arts, tout en restant très discret.. Un jour, un grand cataclysme eu lieu. Une guerre déchira les nations et les Nushi s'entretuèrent. Un seul a survécu...Et il eu un seul enfant qui à son tour, eu une descendance unique, ect ect, jusqu'à toi. Tu est la dernière, ta mère étant décédée pendant la dernière guerre. Maintenant, je vais te poser une question, que ressens-tu quand tu tue ?


La question était délicate, mais bien sortit. Il me fallu un instant de réflexion, me replongeant dans l'époque des massacres au clair de la lune rouge. Je retourna mon regard vers le samouraï et répondit :

-Une sensation de puissance, l'impression d'être un dieu parmi les mortels. Ce sang qui coulait, ces cris qui fusaient, le feu qui dévorait ma chair, tout cela me donnait l'envie d'aller encore plus loin, au delà des limites elle-même de la mort. La torture, la douleur, puis la Mort... Vous devez savoir ce que c'est la Mort, puisque vous êtes décédé.

Bizarrement, il me sembla qu'il sourit à ma réponse, puis il dégaina son sabre immense. Il était plus grand que moi. Il le tendit vers moi, un centimètre de plus que je finissais transpercée. Encore une fois, il prit parole :

-Certes, mais ce n'est le bon chemin. Crois-moi, donner la Mort de cette façon ne t'apporte rien au final. Tu n'est pas plus forte et tu t’attire toutes sortes d'embrouilles. Je sais ce que c'est, tout les tiens sont passé par ce moment-là. Certains ont choisis de renoncer au crime, d'autres ont continuer, mais généralement, ces derniers sont morts assez vite. Tu est la dernière, tu te dois de faire la bon choix. Difference te l'a dit, tu dois prend la bonne décision, car la mauvaise te conduira à la mort. Si tu le désire, je serais ton guide pour ta vie future. Il me faudra juste un peu de temps et de l'entrainement pour toi. Mais ensemble, nous honorerons notre nom, Nushi, les seigneurs. Fais-moi confiance. Ne plonge pas dans la spirale infernal du Mal. Si tu accepte mon aide, transperce-toi de ce sabre et court vers la fin du couloir. Fais-moi confiance..je te guiderais....


Comment réagir ? Je ne savais pas...Faire confiance à ce fantôme et abandonner la voir du crime ou bien ne pas le suivre et continuer à aller dans le sens où je suis ? La question était cruelle, mais je n'avais pas beaucoup de temps. Je ferma les yeux, repensant aux morts que j'avais fait. Certes, j'étais au dessus d'eux, mais serais-je toujours aussi forte ? Je ne pense pas... Hakumen a raison, mieux vaut cesser d'aller dans la voie la plus dangereuse.. Je pris la lame de mes deux mains et je me laissa traverser par le fer tranchant. Je ne sentis rien, si ce n'est une sensation qu'une nouvelle présence rentre en mon esprit. Une lueur recouvrait l'esprit qui disparu, la lumière allant sur la lame pour pénétrer en mon corps. Puis la lame se retira, et chuta au sol. Je la ramassa et le remit en son fourreau, toujours là lui aussi. Quand au casque du démon, je ne parviens pas à mettre la main dessus. Tant pis, je dois courir, aussi vite que je le peu vers la sortie, c'est ce que m'a ordonné l'esprit. Je mis le sabre à mon dos et fonça vers la sortie. Ça me sembla si long pourtant, les gravures, les statues, s'enchainaient à mon regard comme le vent en sens inverse. Sa voix me revena , il me dit de ne pas m’arrêter, que la fin était proche. Puis d'un coup, il me dit « Saute !! », je m’exécuta, et je vis le trou par lequel je suis arrivé. Dieu merci, c'était enfin l'issue. Il me plut de respirer un air frais et de revoir la lumière du jour, mais étrangement, je n'ai pas envie de tuer....Tellement étrange, avant, ce serais la première chose à laquelle j'aurais pensée. Mes envies et opinions aurait-elle vraiment changée avec l'aide du Samouraï ? Je ne sais pas, je sais juste que j'ai son sabre, et que lui n'est plus existant. Du moins, c'est ce que croyais jusqu'au moment ou je le vis en face de moi, les bras croisés, me regardant :

-Bien joué, on est sortis d'ici. Ah.. ça me manquait de revoir le dehors, après tout, ça fait des millénaires que j'étais coincé en bas. Bon écoute, t'est la seule à me voir et m'entendre. Je suis en toi désormais. Je vis au travers de toi, je vois par tes yeux, je touche par ta peau. Si tu meurs, je disparais avec toi. Moi Hakumen, suis désormais une part de toi. Hum attends...

Il fit un signe, et son sabre disparu dans un nuage de fumée. Il reprit parole juste après pendant que je m'assis pour me détendre :

-Tu n'a pas besoin de ce sabre pour le moment, je te le rendrais au cas où. Je ne sais pas quand je pourrais te parler de nouveau, il faut du temps pour que ton corps s'habitue à ma présence. Ne t'en fait pas, je te ferrais signe dès que je peux. Ensemble, nous rendrons l'or de notre blason. N'est-ce pas Iguru ?

Je lui sourit, j'avais une dette envers lui maintenant.... Il disparu et je me releva pour partir vers Suna, j'avais pris ma décision, tout simplement...



Cette histoire s'est passé il y a quelques années, je n'étais pas encore de Suna, et s'était peu de temps avant que je prenne la décision de rejoindre le village. Depuis, Hakumen ne s'est pas re-manifesté, à croire que j'avais déliré pendant tout ce temps.., j'en ai même oublié son existence, jusqu'à ce jour où on me demanda :

-Comment a tu choisi de quitter la vie de criminelle ?

Je ne lui ait pas raconté tout cela, je lui ait juste dit :

-J'ai rencontrée une personne très particulière, et c'est grâce à elle que j'ai fait mon choix...
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: Mon choix...ma destinée [RP flashback solo]   Mer 23 Mar - 12:40

Alors, + 35 xp, mais tu aurais pu en avoir bien plus ...

La ponctuation est composé de signe précis. Le « . » existe, le « ... » aussi, mais le « .. » non.
Certains mots ne sont pas approprié : "Il y a déjà plusieurs années que cet épisode est résolu" En l’occurrence le mot révolu irait mieux ...
Des tournures inapproprié : "La stèle toujours en morceaux, elle cachait un profond secret, ". Cela aurait été plus juste d'écrire : "La stèle, toujours en morceaux, cachait un profond secret".
Et toujours des temps mélangé ...

Bref, corrige ces divers points au lieu d'écrire des pavés qui sont difficile à lire à jusqu'au bout à cause de ces maladresses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon choix...ma destinée [RP flashback solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon choix...ma destinée [RP flashback solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Autres pays-
Sauter vers: