AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mar 8 Mar - 9:52

Eh bien, si on me l'aurait dit, j'y aurais pas cru. J'aurais jamais pensé arrivé à Iwa avec des Anbus de ce coin. Ces derniers sont allés eux-même portés les corps des trois abrutis aux services adaptés. Quand à moi, je faisais comme je voulais, tant mieux. J'avais pas envie qu'on me colle, surtout qu'au fond, j'ai du boulot... Je n'ai pas oublié la raison de mon départ du village, je n'ai pas oubliée que je chercher des réponses à des tas de questions. Je n'ai que peu de temps, je le sens... Mais pour l'instant, j'étais exténuée, encore un peu énervée par les trois zigotos qui se sont mis en travers de mon chemin, et comble du sort, bien que je ne supporte pas l'alcool, je me dirigea vers une des nombreuses tavernes du coin. Le nombre d'endroits de ce genre me fit presque peur... Manquerais plus que je sois chez les ivrognes maintenant !! Quand j'entra, c'était déjà le boucan, les hommes (oui, y avait que des mecs dans ce trou) parlaient fort et joyeusement. Bandes de machos va... Je remis bien mon masque et fit en sorte que mon écharpe recouvre bien ma poitrine, histoire de pas avoir trop d’ennuis. Direction le comptoir, mais je n'eu pas vraiment le temps d'y aller qu'on m'interpella déjà :

-Eh gamin ! T'est pas du coin si ?

En effet, je n'étais pas d'ici...Ça se voit tant que ça ? Certes, ma tenue est contre le sable et... Bah tiens, c'est là le problème ! Ici, c'est le royaume des cailloux, pas du sable, suis-je bête. En tout cas, gamin..j'aime pas plus que ça, mais bon, au moins, il on pas remarqué que j'étais la seule femme qui s'est pointée ici. Et quand j'y pense, un détail risque de me faire repérer : ma voix. En effet, c'était l'une des rares choses qui était vraiment traitre. Je n'ai jamais vu quelqu'un maitriser son timbre comme ça en claquant des doigts. Je me décida à jouer le muet, c'était sûrement la solution la plus sûre. Je me contenta donc de hocher la tête pour répondre à l'individu qui m'avait questionné. Il me laissa tranquille et je pus enfin rejoindre le comptoir. En fait, l'ambiance n'est pas si mal ici. Aucune dispute n'opposait les buveurs d'alcool, à croire qu'ils savent se modérer. Le gérant arriva en me demandant d'un air joyeux ce que désirais le petit nouveau. C'est sûr qu'en ne pouvant pas parler, passer commande n'était pas évident. Je me contenta alors d'envoyer un shuriken vers une bouteille. L'arme se planta juste à coté, histoire d'être précise. Il comprit et je le paya avant d'avoir ma bouteille . Mais je ne l'ouvris pas, je me contentais de regarder le liquide danser dans sa prison de verre et me plongea dans un réflexion qui dura trois secondes car on me dérangea de nouveau

-Eh le mioche ! C'est ma place là !

Et bien voilà, on me soule avec ça, j'étais encore sur les nerfs et malgré ma blessure et mon besoin de me calmer, je pris ma bouteille à pleine main et regarda l'autre abruti. Je parlais clairement sans cherchez à me cacher de ma féminité :

-Alors toi, tu va pas m'énerver !! J'ai déjà dû me farcir trois Nukenins de chez vous et ça m'a valu une blessure au bras et un bon coup sur les nerfs, alors tu va pas en rajouter compris !!!

Je ne le laissa pas le temps de répondre que ma bouteille encore pleine s'abattit sur le crâne du gars, l’assommant pour un moment. Non mais oh, on ne soule pas une Nushi ma parole !! Et voilà, j'étais de nouveau bien énervée. J'espère que personne n'aura la bonne idée d'en rajouter une couche, parce que sinon, il sera pas juste assommé... Seul soucis, en frappant l'autre guguss, j'ai rouvert ma plaie au bras. Heureusement que j'ai le bandage, mais il devient sacrément rouge...
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mar 8 Mar - 12:18

Comme à son habitude, Caien faisait le tour des tavernes. Être Tsuchikage et un client habituel offrait de nombreux avantage ou, plutôt, de nombreux verres gratuits. De bâtiment en bâtiment, il buvait jusqu'à atteindre un état d'ébriété très poussé. Quoique … Cela ne l'arrêtait pas et il continuait. Ce qui déplaisait énormément à Mamoru qui avait du mal à supporter les effets secondaires de l'alcool. Ce point, il n'en avait rien à faire ! Après tout, il fut le premier à habiter ce corps, ce qui fait de lui le chef et des autres les larbins.

Ses pas finirent par le mener au « Poulets cuités ». Ce n'était pas son préféré, car seul la gente masculine le peuplait. Et oui, s'était une taverne gais. Seul avantage qu'il pouvait en tiré était le nombre de coup que l'on lui offrait pour finir dans son lit. Une cause perdu, mais qu'il servait très bien ! Où il y a boire, Caien ira ! Surtout quand c'est gratuit.

A moitié défoncé, il ouvrit la porte et gueula un : « A boire tavernier ! » avent de recevoir un tabouret en pleine face. Cela lui rappelait de vieux souvenirs en compagnie du Raikage … Cette fois-ci, il ne se laisserai pas mettre hors jeux par Mamoru. Violemment il s'empara de l'objet qui avait osé venir s'écraser dans sa poire et il l'écrasa sur le premier poivrot venu. L'objet vola en éclat et fit perdre connaissance au malheureux qui s'affala sur Caien. S'empressant de se débarrasser de ce poids par la fenêtre la plus proche pour aller piquer une bonne bouteille, il ne vit pas qu'un homme s'était glissé dans son dos. Ce ne fut que quand il sentit une main sur son fessier qu'il réagit :


« -Nan mais oh ! Ça va pas la tête ??? Je suis pas gai moi !!! »

A la parole se mêla un coup de pied qui expédia l'importun loin … Très loin ... Une plaie béante était apparu dans un mur laissant entrevoir son trajet. Cette action avait retardé son avancé jusqu'au boisson et, déterminé comme jamais, il la reprit mettant tous ceux qui se trouvaient sur son passage hors course. Le comptoir atteint, il s'empara de quelques bouteilles, fit couler leur contenu dans son gosier et finit par les balancer sur des cibles quelconques.

Lors de la descente d'une énième bouteille, un gamin vint se heurter à lui, laissant diverses traces rouges sur ses vêtement :


« Alors là, gamin, tu viens de signer ton arrêt de mort ! »

A deux mains, il se saisit du morceau de verre pour obtenir une plus grande force et précision. Son geste fut arrêté par Mamoru :

*Caien, c'est une femme ! *
*Une femme ? T'es sûre ? Bah, de toute façon j'en ai rien à foutre ! Elle va payer pour avoir salit mes vêtements ! *
*Et elle saigne … *
*Elle saigne ? D'où tu tient ça, l'idiot ? *
*Réfléchit deux secondes, qu'as tu sur tes vêtements ? Du sang triple andouille ! *
*Ah … Rien à battre moi aussi je saigne et j'en fait pas tout un cirque ! *
*Je vois que je n'ai plus le choix … Je vais devoir LE faire. *
*Non ! Pas ça ! Non ! Non … no … *

La conscience de Caien fut évincé par Mamoru à la vue de la situation dramatique. Rapidement, il se débarrassa de la bouteille et il s'empara du bras de la jeune femme. La blessure était plus grave qu'il avait pensé … Elle n'avait pu se faire cette estafilade lors de cette rixe. Il fallait qu'elle se fasse soigner sinon, elle risquait de s'infecter et ce ne serait plus une partie de plaisir pour l'inconnue. A l'hôpital, il devait la mener même contre son grès.

Sans informer ce qu'il allait faire, il s'empara de la ninja, la hissa sur ses épaules et il fila en direction du bâtiment de soin. Là-bas, elle recevrait le traitement adéquate et lui, il trouverait le moyen de décuver …
Revenir en haut Aller en bas
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mar 8 Mar - 19:30


Et c'est parti... Grâce à ce pauvre idiot, c'est une vraie baston qui s'est déclaré dans la taverne . J'aurais jamais dû venir, c'est clair et net. Je voyais des tabourets, des bouteilles, des armes et même des tables voler dans tout les sens. Quand au pauvre barman, il s'est réfugié sous le comptoir. J'aurais pu me joindre à la bagarre comme n'importe quel ninja avide d'action, mais ce n'est guère une bonne idée avec moi...

Il ne faut pas oublier ce que j'étais avant de rejoindre Suna. Il y a longtemps, j'étais un vrai monstre, une criminelle sans aucun sentiment. De mon sabre noir, je tuais tout ceux que je croisais sur mon chemin, détruisant les villages qui se trouvaient sur mon passage. Je me régalais des pleurs et des cris de douleur de ces pauvres gens. A l'époque, jamais on ne m'aurait vu sans avoir de la peur en voyant mon regard noirci par les ténèbres. Mon visage déjà masqué semblait bien plus démoniaque, mais l'enlever signifiait vouloir périr. Les seuls qui y sont parvenus n'ont vu qu'un sourire de démon avant de périr dans d'atroces souffrances. Au fond, me faire revoir ces images du passé me font atrocement souffrir, pire encore que la plaie qui me déchire le bras.

Cette réflexion disparu bien vite en voyant un de ces ivrognes me foncer dessus et me cogner durement. C'est qu'ils sont musclés ces crétins ! Autre soucis, je suis littéralement tombé sur encore un autre gars et mon bandage ne servant plus à rien, je l'ai sali de sang. Galère galère.... En plus, il semblait pas apprécier, mais alors pas du tout... Je sentais que ça allait être son tour de me mettre une patate, mais il fut comme...retenu.. Par quoi ? J'en sais rien moi... Peut-être était-il bien moins bourré que les autres... En tout cas, il me chopa au vol pour me mettre sur ces épaules et m'embarquer. Non mais il est fou ou bien ?! J'ai pas l'intention d'être embarquée par un pervers que je connais même pas ! Mais alors là, ce mec rêve de trop ! Je ne pris pas longtemps à me dégager pour retourner au sol sur mes deux pieds. Je me tenais le bras, la douleur commençait à devenir atroce, j'avais l'impression qu'on me dévorait depuis cette déchirure dans ma chaire. C'est horrible, mais j'ai d'autre préoccupations. Je suis dans une taverne où sévit un baston général et un de ces hommes veut m'enlever ! Il est pas question de me laisser faire, j'ai une mission à accomplir et je me dois de le faire. Si je suis à Iwa, c'est pour cette raison et rien d'autre ! L'autre semblait bien déterminé, j'allais devoir me battre alors... Ça me faisait de la peine, j'ai déjà eu ma dose de meurtre, j'espère que ça ira pas trop loin, sinon, je vais replonger... Mais...ne serait-je pas déjà en train de sombrer de nouveau ? Je me dis ça car j'ai comme une envie de massacre incontrôlée. Je regardais le jeune homme d'un regard presque sombre, j'avais raison... Et c'est d'une voix menaçante que je préviens que je n'étais pas d'envie à me laisser faire :

-Écouter moi bien car je ne le répètera pas... Je ne suis pas là pour me faire enlever, j'ai un but précis et je compte bien l'accomplir, même si je dois vous tuer pour cela ! Retiens bien mon nom : Je suis Iguru Nushi, mais peut-être me connaissez-vous sous le nom de ...DakuIguru..


Je ne mentais pas, étant criminelle, je sévissais sous ce nom, preuve ultime de mon dévouement aux ombres. Et aujourd'hui encore, ce surnom me poursuit. A ce que j'ai entendu, tout les Nushi portait un surnom comportant Daku suivi d'un nom d'animal. Si je trouvais le surnom d'Ishina, mes pistes augmenterais. Je saisis mon rouleau géant et l'ouvris d'une traite. L'individu pouvait voir dix sceaux sur le papier. Je posais ma main recouvert de mon sang sur l'un de ces sceaux et apparu ma marionnette du Lion. Il brillait à la faible lumière qui passait par la porte et les fenêtres. J'usa de ma technique particulière, et le félin d'acier rugit de toutes ces forces. Même avec un seul bras, je pouvais encore me défendre. Mais cette plaie me fait un mal de chien..et le pire, c'est que je commence à ne plus voir bien net... Je perd trop de sang....et merde... si ça continue, ça va vraiment pas allez, mais je peux pas me laisser faire ainsi....Je veux pas...je ne..dois pas..échouer... Je n'arrive même plus à tenir mon pantin, je fus obligé de le ramener direct dans le parchemin, sous peine de tomber encore plus vite dans les pommes... Mais là, ça ne change plus grand chose. Ma main est posé sur ma blessure, essayant en vain de tout calmer... Je reste là, le regarder d'un regard sombre...il fallait qu'il comprenne que je n'ai pas l'intention de me laisser embarquer comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mer 9 Mar - 17:26

Il avait manqué de tact … Foutu Caien ! Il ne faisait qu'empirer les choses avec sa passion effréné de l'alcool. D'habitude, il aurait usé d'une voix plus diplomatique comme, expliquait ce qu'il allait faire ou bien, donnait son grade. Mais non, il l'avait attrapée et hissée sur ses épaules avant d'essayer de filer vers l'hôpital. Aucune explication, juste de l'agissement. Cela, l'inconnu ne l'avait pas apprécié et elle s'était démenée pour s'échapper de sa poigne. Rien de tel pour empirer la situation. Sur ce coup, il retenait son collègue. Ils allaient avoir une longue discussions très constructive une fois cette situation catastrophique passée.

Le regard de la jeune femme n'était pas amical, pas amical du tout. Mamoru ne l'appréciait pas, il avait déjà vu au travers de Fujimaru et cela signifiait que des ennuis. Le mal n'est pas très amiable, et cette personne en était habitée. Néanmoins, cela ne changeait rien à la situation : elle était blessée et Iwa se devait de l'aider. De plus, il avait un peu mérité … Même beaucoup :


« - Écouter moi bien car je ne le répètera pas... Je ne suis pas là pour me faire enlever, j'ai un but précis et je compte bien l'accomplir, même si je dois vous tuer pour cela ! Retiens bien mon nom : Je suis Iguru Nushi, mais peut-être me connaissez-vous sous le nom de … DakuIguru. »

Cette menace, il ne l'avait pas volée ! Mais elle n'était pas indispensable … Au moins, il avait pu apprendre une partie de la prèsence du ninja, car, en effet, il avait remarqué le bandeau qu'elle portait. Et aussi, son nom : Iguru Nushi alias DakuIguru. Dommage pour l'inconnu il n'avait jamais entendu parlé d'elle, quelque soit le pseudonyme. Bah, il enquêterait sur elle pendant que des soins lui seraient prodigués.

Il voulu prendre la parole pour expliquer ce qu'il l'avait poussé à la hisser sur son dos ainsi que lui présenter ses plus plates excuses, cependant elle ne lui en laissa pas le temps. Avec un peu de peine, elle s'empara d'un long parchemin où dix sceaux reposés. Une marionnettiste … Intéressant, mais sa folie l'était encore plus ! Elle devait avoir besoin de ses deux bras indemne pour avoir un rendement maximum alors, en utiliser un blessé ne pourrait qu'aggraver la situation de la sunajin. La grimace qu'elle tira lorsqu'elle délivra un magnifique lion confirma son intuition. Tergiverser ne servait plus à rien, il fallait agir !

Tout en dégainant son sabre, il fit signe à sa garde rapprochée de le rejoindre. Quatre ANBU vinrent se poster autour de lui de telle sorte à couvrir tous les côtés. Cette mesure de précaution s'avéra inutile. La dénommé Iguru commençait à vaciller à cause de ses efforts et, d'un geste souple rangea son pantin avant de compresser sa blessure. Elle voulait empêcher le sang de s'évader de la plaie, en vain. Son regard était toujours aussi dur, cependant il ne l'empêcherait plus de parler :


« -Iguru Nushi, vous êtes gravement blessé et vous devez vous rendre rapidement à l'hôpital pour y recevoir les soins adéquates. Vous n'êtes pas apte à m'affronter, mais si tel est votre souhait, quand vous serez guéri, demandait Caien Shimiu au palais du Tsuchikage. Là, j'accepterai de vous affronter. Je ne vous accompagnerez pas jusqu'à l'hôpital vu que la relève est arrivée. Deux de ces ANBU vous accompagneront. »

Il s'apprêtait à s'en aller quand il se rendit compte qu'il avait oublié une chose importante :

« - Ah ! Et aussi, je tiens aussi à m'excuser de mon comportement inadapté … L'alcool a embrumé mes raisonnements. Veuillez accepter mes plus plates excuses. »

Sur ces derniers mots, il prit la direction de sa bâtisse pour retourner vaquer aux affaires du village, demander une enquête sur la Sunajin et attendre, prochainement, sa visite.
Revenir en haut Aller en bas
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mer 9 Mar - 22:20

Alors là, j’avais eu le droit à tout, mais alors, vraiment tout !! Je résume, je tombe sur trois crétins sur le chemin, j'arrive avec des ANBUs, je me retrouve dans une taverne de cinglés et je manque de me faire embarquer sans raison par un des ces cinglés. Mais quand j'y pense, ce mec est bizarre, il a voulu me tuer, et là, il veut m'embarquer à l'hosto pour me faire soigner . Je me demande si c'est vraiment le même homme. En tout cas, il insiste bien, parce qu'il va même jusqu'à appeler les forces spéciales pour me dissuader de résister davantage. N’empêche qu'il a raison. Je me sens faible, et j'arrive même pas à me défendre. Si je ne parviens pas à survivre, comment trouverais-je ma voie ? J'avais désormais un nom autre que celui d'Ishina en tête : Caien Shimiu. Je me demandais si c'était vraiment le nom de ce mec ou si c'était quelqu'un d'autre... Mystère, mystère (voyage, voyage ♪♪, euh...).. Je ne pense que j'en serais plus de suite. Mais pour l'instant, le calme revenait dans le bar et je sourit en voyant les assommés revenir à eux-mêmes. Quand à moi, direction les soins signés Iwa. Bon, je ne ferrais pas de commentaires sur les lieux, c'est mieux foutu que chez moi, enfin, à mon gout. Le temps d'attente ne fut pas bien long, et les médecins semblaient habitués à recevoir des gens en plein coma éthylique. Ça me surpris un peu au départ, puis, en réfléchissant, plus rien ne me surpris. J'eu le droit de me taper la discut avec le médecin qui s'occupait de mon cas :

-Euh..c'est courant ces bagarres dans vos bars ?


-Eh oui, malheureusement, depuis que le Tsuchikage Shimiu a pris le pouvoir, ça n'en finit plus. Lui et ses hommes sont de vrais ivrognes . Heureusement qu'on est là, sinon, y aurait plus de ninjas au village. Au sujet de votre cas, vous êtes priés de ne pas forcer sur votre bras, la plaie est profonde, et ça se rouvre au moindre geste brusque ces cochonneries. Une bonne semaine de repos et ça ira mieux.

-Merci doc...

Malheureusement, je savais ce que je voulais savoir. L'homme qui a manqué de me tuer à coup de bouteille est le Tsuchikage lui-même. Eh bien, je vais avoir une sacrée réputation après ça. Quand j'y pense, je me demande si lui rendre visite n'est pas une si mauvaise idée. Je ne suis pas si rancunière, alors, autant profiter de l'instant présent. Et mon petit doigt me dit que je suis attendue..
Après avoir remplie la paperasse et remercier ceux qui m'avaient aidés, je partis vers le lieu qui me semblait le plus être celui que je cherchais. Le bâtiment le plus imposant me semblait logiquement être le lieu de travail du chef de village. J'ai quand même des neurones, faut pas croire..
J'entra et déjà, on me demanda mon identité. J'avais une flemme immense de parler moi-même, alors c'est Yuki, le lapin en chiffon qui allait s'en charger. Il est tellement petit que ça me coute rien de l'éveiller. Le lapin avec son éternel sourire était assis sur mon épaule et regardait les gardes avant de séparer ces dents pour sortir les mots que J'AI choisi :

- Je suis Yuki, la poupée de chiffon. Ma camarade Iguru désire voir Caien Shimiu. Apparemment, ils ont à parler. Moi, je ne sais pas plus que ça, je ne suis qu'une poupée après tout ni hi hi...

Les deux gardes ne cherchèrent pas à comprendre et l'un d'eux se dirigea en courant vers le bureau (enfin, je le suppose), tandis que l'autre me surveilla attentivement, le lapin toujours sur moi. Certes, ce que j'ai fait sert strictement à rien, mais j'ai envie de me détendre. J'ai comme un sentiment, une sensation que ça va allez très loin tout ce bazar...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Jeu 17 Mar - 23:34

Deux caisses ! Voilà ce qu'avait commandé Caien … Ce n'était pus une dizaine d'articles qu'elle contenait, mais plutôt plusieurs centaines ! 500 par pièce … Fois deux cela faisait mille sucettes ! Comment le budget allait survivre … Comment ?! Il n'en pouvait plus ce bon à rien, il n'en pouvait plus ! Des réprimandes, il avait beau en lancer cela ne changeais rien. Monsieur, fais ce qu'il veut, car c'est lui à avoir eu le corps en premier. Ouais, et bien c'est pas lui qui se décarcasse à avoir du fric. Gonflant, mais qu'est ce qu'il était … Au moins, pour une fois, ce n'était pas de l'alcool et il pourrait en profiter.
Abattu, il s'empara d'une des friandises et la glissa, après l'avoir débarrassée de son plastique, dans sa bouche. Un délicieux parfums de fraise clairsemé d'un soupçon de framboise accompagné d'une pointe de mûre vint chatouiller ses papilles. Exquis ! Finalement, s'était un on investissement que son compatriote avait fait. Enfin, sur le long terme, il ne le serait plus. Chassant de nouveau les mauvaises pensées qui l'accablaient, il repartit à sa dégustation de friandise.
Caien n'était pas si niais que ça, car il choisit ce moment pour reprendre sa place. Mamoru fut littéralement expulsé et alla s'exploser violemment contre une des parois crâniennes. Le choc lui fit perdre conscience … De retour à sa place première, l'alcoolique s'apprêtait à se jeter dans les caisses quand un des ninjas de l'accueil pénétra dans le bureau :


« -Tsuchikage-sama, lança l'homme en s'inclinant, une poupée de chiffon ma dit qu'une dénommée Iguru devait vous parler. Est-ce vrai ?

-Heing ? T'as pris quoi l'ami ? Une poupée de chiffon … En tout cas ça devait être de la bonne … Il t'en reste ? Et pis c'est qui ce con ?

-Je n'ai rien pris Tsuchikage-sama, se défendit-il, c'est vraiment une poupée qu'il me la dit ! Pour le « Con », il s'agit en réalité d'une femme et j'espérais que vous m'éclairiez de votre lanterne ... »

Pour la quatrième fois de sa vie, Caien réfléchit ou plutôt, tenta. Comment connaissait-il cette femme ? Il avait du la rencontrer quelque part, car le nom sonnait étrangement comme s'il l'avait déjà entendu … Pendant cinq bonne minute, il resta immobile, le regard dans le vide, a chercher à caser ce nom. Puis, il oscilla et répondit désinvolte :

« -Connait pas ! Mais bon ... Faites la quand même venir, j'ai peut-être loupé quelque chose d'important. »

L'homme s'inclina et revint peu de temps après avec la dénommé Iguru. Intensément, il examina la jeune femme : elle était belle, très belle. Enfin, pour ce qui n'était pas caché par un masque. Elle portait un sombre vêtement qui contrastait avec sa chevelure blonde. Par-dessus, une cape salit par les intempérie avait été ajouté. Pour finir, elle avait non pas le bandeaux d'Iwa mais celui de Suna. Mais qu'elle idée avait traversée l'esprit de la jeune femme pour qu'elle parte aussi long de son pays ? Il tenta de cogiter pour la deuxième fois de la journée, cependant il craqua et s'affala mollement sur son fauteuil. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'il aperçut des notes de Mamoru à son égard :

Citation :
Caien, une dénommé Iguru Nushi est censé passer nous voir. Étant donné que tu pionçais en fin de soirée, tu n'as pas du assister à sa fin. Après l'avoir embarqué, je du lui offrir des éxplications, mais vu son état, je n'ai pas était très bavard. Je lui est proposé de venir nous rendre visite pour me faire pardonner. Elle est en droit de t'affronter en duel comme te demandait quelques informations. Mais attention ! Ne donne pas n'importe quoi, juste ce qui n'est pas confidentiel ! Bien, j'espère que tu t'en sortira, Mamoru.
P.s : Tu dois regretter amèrement de m'avoir mis hors service.

Pour regretter, il regrettait ! Raclure de Mamoru, il a toujours un coup d'avance sur lui ! Et maintenant, il allait devoir s'occuper de son invité au lieu d'aller au bar … Enfoiré !

« Euh … Je sais pas si tu me connais, mais moi c'est Caien ! Mon sale chien de colloc' c'est fait mettre hors-service … Donc, c'est moi que tu devra supporter. Il m'a dit que j'avais le droit de répondre à tes questions où a t'affronter en duel … Ça ne m'enchante pas, mais c'est toi qui vois. »

Avant de lui laisser le temps de répondre il ajouta :

« -Une sucette ? »
Revenir en haut Aller en bas
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Sam 19 Mar - 17:57

Je vais vous dire, même quand la marionnette parle parce que vous le désirer, sa compagnie n'est pas désagréable. Ah cette chère Yuki, ce vieux lapin tout défraichit. Je suis sûre que si je lui donnais la vie, elle m'en serais reconnaissante. Bah quoi ? C'était moi ou la déchetterie. Quand je l'ai récupérée, elle était à deux doigts d'être jetée. Elle appartenait à la famille, mais sans nouvelle, on nous pensais éteint. C'est triste, mais c'est vrai... Des souvenirs remontent...l'esprit du passé..Je suis la dernière, je le sais bien. En rejoignant Suna, j'ai fais mon choix de vivre et de vouloir redorer notre blason, souillé par le sang de la guerre, souillé par la haine de ces frères et sœur s’entretuant. Pour des raisons débiles en plus. Je n'eus pas à attendre longtemps, le guguss qui était partit revenu en me demandant de le suivre. Mais je suis inquiète, j'ai comme l'impression que ce Tsuchikage n'est vraiment pas comme les autres...

Une fois arrivée, tout me semblait normal, et j'écouta cet homme en face de moi. Alors c'était vraiment lui, Caien le leader d'Iwa. Un ivrogne sur le trône ?! Mais où va le monde bon dieu... Ou alors, ils sont deux et.... Mais oui ! C'est donc ça ! Ce changement brutal de comportement, tout ce bazar ! Cet homme n'est pas seul dans sa tête ! Ne vous mettez pas à croire que je suis discriminante, ça me surprend juste, nuance ! Tout s'explique enfin.. Mais bon, ça va pas m'aider plus que ça, surtout que j'ai l'impression que c'est le coté ivrogne qui a repris la barre du bateau :

« Euh … Je sais pas si tu me connais, mais moi c'est Caien ! Mon sale chien de colloc' c'est fait mettre hors-service … Donc, c'est moi que tu devra supporter. Il m'a dit que j'avais le droit de répondre à tes questions où a t'affronter en duel … Ça ne m'enchante pas, mais c'est toi qui vois. »

Dans le mille émile. J'étais maintenant sûre de moi. Et je me mis à réfléchir au possibilités que m'offrait le Tsuchikage. Comme promis après la bagarre, j'avais le droit de ma battre. Mais non, de un, je n'avais plus l'envie et de deux, j'ai cette fichue plaie au bras. Une semaine de repos, ça va être long. Quand aux questions...Je pourrais toujours remplir mes recherches, mais mon petit doigts me dit qu'il ne sait pas plus que moi...

« -Une sucette ? »

Sa voix m'avait totalement interrompue dans mes pensées. Bizarrement, je l'aimais bien cette voix là. Je ne pu m’empêcher de sourire sous mon masque, on dirait un gamin dans un corps d'adulte. Rien que son regard le trahit. C'est à la fois marrant et attendrissant. Je plaignais d'avance celle qui deviendra sa femme, à mon avis , y a du boulot, beaucoup de boulot de rééducation à faire sur ce pauvre garçon. Ce regard... On le croirait perdu face à moi. Je ne suis pourtant pas si effrayante, et c'est pas Yuki qui fait vraiment peur. En parlant d'elle, j'ai décidé de m'amuser un peu :

-Alors, c'est vraiment vrai ?! On est face au Tsuchi ! La grande classe !! Dis Iguru, je peux prendre la sucette ?
-Navré mon lapin, c'est pour moi.

Je m'amusais, simplement.. Et je dois l'avouer, Caien rajoutait une petite touche à cela. Toujours souriante sous mon masque, j’attrapai d'un geste rapide la sucette dans sa main avant de le regarder. Je n'étais plus aussi dure que dans la taverne et sans le quitter du regard, je répondis tout simplement:

-Bien...Déja, je souhaite m'excuser pour ce qui s'est passé à la taverne. Je pense que cet affrontement aurait pu être évitée. Ensuite, je me présente. Mon nom est Nushi.. Iguru Nushi. Juunin de Suna. Si j'ai quittée mon village, c'est que je suis en quête d'informations. Pour être précise, je cherche des renseignements sur Ishina Nushi. Je cherche à établir sa biographie pour en savoir plus sur moi même. Mais je ne vais pas vous embêter avec ça maintenant. J'ai tout le temps. Ah, j'allais oublier, le truc en tissu sur mon épaule, c'est Yuki. Je suis marionnettiste et c'est l'un des mes pantins. Sachez que je n'ai pas l'intention de vous affronter. Vous êtes sûrement plus puissant que moi, et je n'ai pas le droit de combattre pendant une semaine. Dernière chose, merci pour la sucette, je la mangerais un fois au calme. Je suppose que vous deviner pourquoi...

Ce fameux pourquoi, c'est mon masque. Je n'ai pas envie de dévoiler mon visage, et j'ai mes raisons .. Je ne vous le dirais que le jour où ce fameux masque tombera. Yuki s'agita avec son sourire idiot :

-Enchantée ! Bon Iguru, c'est pas que je t'aime pas, mais je vais te laisser seule avec le beau gosse hein ?

Hum ? Oh, je sais ce que vous penser. C'est certes moi qui décide ce que va dire Yuki, mais je tente surtout de créer un personnage, une entité à part entière. Mais je ne vous cacher pas qu'il y a une part de vérité dans les dires de Yuki, trouver laquelle.. Je relâcha ma technique de marionnettiste, et le lapin tomba dans la main. J'aurais pu la remettre dans son parchemin, mais je me contenta de l'assoir sur le bureau du chef, adossé contre un carton. Je me retourna vers Caien , toujours là. Attendant sagement sa réaction. Mais plus je le regardais, plus il m'attirais. Il est si étrange, si mystérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Dim 20 Mar - 18:50

Le jeune Kage dévorait sa visiteuse du regard. Il ne parvenait pas à le détourner et il essayait de noter chacun de ces traits : de la plus infime mèche à la taille. Cet intense
contemplation ne lui était jamais arrivé hormis lors de l'achat des délicieuses sucettes. Cela le troublait, bien qu'il n'en laissait rien voir. Après tout, il devait rester impassible à la vue de son statut enfin, s'était plus tôt qu'il n'arrive pas à se défaire de son aire niais. Ça, personne n'avait besoin de le savoir.
L'absence de sucre sur son palet le tira de sa léthargie. Dans sa main, il ne restait plus qu'un morceau de bois, vestige d'une exquise sucette. D'un geste désinvolte, il le jeta contre un mur puis, d'une vivacité méconnue, il s'en empara d'une au parfum de menthe. Une fois le film protecteur arraché, il l'enfourna dans sa bouche et commença à la déguster.


« -Alors, c'est vraiment vrai ?! On est face au Tsuchi ! La grande classe !! Dis Iguru, je peux prendre la sucette ?
-Navré mon lapin, c'est pour moi. »

Un hochement de sourcil fit une brève apparition. Sans aucun doute invisible à l'œil de la sunajins, le fait qu'il soit passé était le signe d'un étonnement manifeste. Briser le faciès surprenant qu'il arborait mérite de mainte félicitations. Elle était, à ne pas douter, la première à avoir réussi. La raison en était la ridicule peluche : il n'avait rien pris et il jurerait l'avoir entendu causer. Mais où va le monde si même quand il est sobre des hallucinations le frappe ! Le monde, ne bougera sans doute pas, Iwa, par contre, serait plus que dans la merde.

-Bien...Déja, je souhaite m'excuser pour ce qui s'est passé à la taverne. Je pense que cet affrontement aurait pu être évitée. Ensuite, je me présente. Mon nom est Nushi.. Iguru Nushi. Juunin de Suna. Si j'ai quittée mon village, c'est que je suis en quête d'informations. Pour être précise, je cherche des renseignements sur Ishina Nushi. Je cherche à établir sa biographie pour en savoir plus sur moi même. Mais je ne vais pas vous embêter avec ça maintenant. J'ai tout le temps. Ah, j'allais oublier, le truc en tissu sur mon épaule, c'est Yuki. Je suis marionnettiste et c'est l'un des mes pantins. Sachez que je n'ai pas l'intention de vous affronter. Vous êtes sûrement plus puissant que moi, et je n'ai pas le droit de combattre pendant une semaine. Dernière chose, merci pour la sucette, je la mangerais un fois au calme. Je suppose que vous deviner pourquoi...

Ouf ! Il évitait le combat, ça, s'était plus qu'une bonne nouvelle. Ne pas devoir se taper dessus le rassurait à un tel point, qui poussa un gros soupir de soulagement. Néanmoins, lui fournir des informations sur une Ishina Nushi était plus problématique … De un, il ne savait pas où ce type de dossier reposait et, de deux, il était un flemmard pour tout ce qui ne concernait pas les tavernes ou les confiseries. Mais le pire, s'était son envie d'aider Iguru ! Chose qu'il n'avait jamais éprouvé et qu'il aurait ne jamais … Et oui, l'éprouver. Heureusement qu'elle avait le temps parce que le coup que Mamoru s'était vu offert le mettre hors-jeu pendant encore quelque temps … Bref, il apprit aussi que le vieux machins qui causait était une poupée et que grâce à ces talents de marionnettiste, la sunajin pouvait la faire parler. A croire que l'on engageait même des saltimbanque. Cette remarque, il la garda bien pour lui. Mieux vaut éviter de se faire une réputation de goujat. Bien qu'elle soit déjà entamé …
La chose concernant la sucette était pour lui irréaliste. Ne pas manger une sucette immédiatement … Mais elle est folle ! Cette délicieuse sucrerie au mille parfum que se suçote délicatement offrant au papille une explosion de joie. Y résister ne signifiait qu'une chose : la Nushi était une alien ! Cela résolvait beaucoup de mystère …


-Enchantée ! Bon Iguru, c'est pas que je t'aime pas, mais je vais te laisser seule avec le beau gosse hein ? 

Beau gosse ? Les poupées de chiffon pouvait avoir des émotions ? Bizarre … Les objets ne savent normalement que volé à travers les pièces pour s'écraser sur les ivrognes. La thèse d'une extraterrestre ce révélait de plus en plus probable. Bon, il n'allait pas ce terrer dans le mutisme toute la journée :

« Euh … Au-revoir petit machin, annonça-t-il à la poupée avant de se retourner près de sa maîtresse. Alors, je suis bien content qu'il n'y ai pas de noise à donner. Ensuite, pour les infos, c'est mort. C'est pas moi qui gère ça donc dans l'immédiat, impossible à fournir. Et pour finir, vous faites comment pour renoncer à l'appel d'une sucette ??? »
Revenir en haut Aller en bas
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mer 23 Mar - 13:02

Ahlalala, seigneur, c'est vraiment un cas que j'ai en face de moi. Cet homme là est vraiment étrange, mais c'est ça qui fait tout son charme. Un gamin dans un corps d'adulte, voilà en quelques mots sa description mentale. M'enfin, mieux vaut ça que moi qui peut devenir une criminelle en trois secondes.. Il me semblait vraiment perdu, rien que son regard le trahit. Je suis habituée à voir ce genre d'expression, totalement égarée devant une chose si étrange pour lui. Le temps où je tuais par pur plaisir est bien loin maintenant, mais toujours si près. Il est là, prêt à se ruer sur ma conscience pour l'éradiquer et me rendre de nouveau..Un monstre .. Ça me fait mal, pensant qu'en un instant, je pourrais de nouveau prendre la vie d'innocents en sans aucun remord.

Comme prévu, le Tsuchikage ne pouvait pas m'aider (du moins, cette part de lui actuelle), arf, ce n'était pas grave, comme je l'ai déjà dit, j'ai tout mon temps. Il me posa une question qui m'intrigua quand même. Résister à l'appel d'une sucette... Eh eh, j'avais raison, franchement, cet homme-là est vraiment unique. C'est vrai que cette boule sucrée sur un bâton est fort attirant, mais des fois, il faut savoir se retenir, attendre sagement que le moment soit présent pour savourer au maximum.. Et je comptais lui dire à ma manière :

-Alors, c'est simple, pour résister, il faut patienter..attendre le bon moment et après... ATTAQUER!!!

Avec le dernier mot, je lui enfourna ma friandise dans la bouche sans lui laisser le temps de réagir. J'étais ironique, je m'amusais au fond, tout ça en m'imprégnant de son caractère étrange. Certes étrange, mais à la fois attirant et amusant. Ça me rappelais la mission avec la petite gamine. Cette dernière ne savait que dalle de la vie en extérieur. Bah lui, c'est presque pareil, du moins de mon point de vue. Je ne pu m'empêcher de sourire sous mon masque, un vrai petit ange. Ce masque.. je l'ai toujours eu, et j'ai mes raisons. En dessous se cache une horreur que je tente avec peine de camoufler. Une damnation, souvenir d'un temps horrible, celui que je ne cesse de citer quand je parle de mon passé... J'espère ne jamais le revoir, c'est pour ça que je me refuse d'enlever ce masque, du moins totalement, pour ne pas avoir à regarder de nouveau cette marque. Une marque oui...une marque d'origine guerrière, un souvenir de guerre... Je ne vais plus m'attarder, ça me rend malade rien que d'y penser. Je me contente juste de le regarder, Caien. Lui au moins est innocent, ou alors, je ne le connais pas... En même temps, ça fait à peine une heure qu'on s'est tombé dessus, alors se connaître...Nous allons dire que le mot n'est pas encore le bon.

Un soupir, et je me rapprocha avant de poser une main sur les cheveux du chef de village. Je n'ai aucune crainte, il y a bien pire que se que je suis en train de faire. J'espère juste que les ANBUs ne vont pas rabouler. Je le fixais dans les yeux, inspectant toujours son regard si curieux. Une fois encore, je lui parla :

-Vous êtes vraiment étrange vous savez, mais..c'est votre charme, Tsuchikage-sama.... Pour vous répondre,je résiste aux sucettes car je ne peux pas enlever mon masque, je ne peux pas....

Qu'est-ce qui m'arrivait bon dieu?! J'ai l'impression d'être perdue d'un coup, est-ce ces souvenirs brutaux, avec ces cris de douleur venants d'enfants et d'adultes? Non..pas encore ça... Je ne suis plus comme ça..plus jamais... Ça m'étouffe brutalement. J'ai peur, « elle » est revenue. Cette voix.. :

-*Iguru...c'est trop dangereux.. Je te le dit, c'est un piège!*
-*Non..fout-moi la paix!!! Lui au moins est pur! Dégage!*
-* Cesse de résister! Tu dois te sauver!*
-*Dégage maintenant ou je t'assure que tu va regretter! Je veux pas le quitter pigée!*
-*Tsss, tu semble déterminée à rester avec ce gars-là... Bon bah, comme je suis généreuse, je te laisse avec, mais n'oublie ce que tu est au fond de moi petit oiseau...*

Je sais bien qui je suis...Une ancienne criminelle, rien de plus... Mon regard se retourne vers Caien, je n'ai pas menti à cette voix, je ne veux plus partir d'ici, je veux rester là, prêt de lui, et je n'arrive pas à comprendre pourquoi... Il fallait que je finisse ma phrase aussi, sinon, il allait s'interroger :

-Je ne veux pas.. Montrer ce que j'étais..
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mar 3 Mai - 6:19

-Alors, c'est simple, pour résister, il faut patienter..attendre le bon moment et après... ATTAQUER!!!

Sur ce coup, il s'était fait avoir ! La sucrerie s'enfonça directement dans sa bouche sans lui laisser la moindre réaction. Surpris de cette réponse, il avala à plusieurs reprise sa salive. Cette dernière, ne souhaitant pas emprunter le gosier, lui provoqua une violente quinte de toux. Un peux long à la réaction, Caien oublia qu'il avait toujours la sucette dans la gorge, et dans un nouveaux toussotement, il parvint a se planter le bâton dans le palet.
Les larmes lui montèrent aux yeux. Nom de dieu mais qu'est-ce-que ça lui faisait mal !
Lentement, il battit en retraite vers le fond de son bureau. Il ne fallait pas que l'on le voie dans cet état … Sa réputation en prendrait un coup ! Bien qu'elles soit déjà sacrément amoché …
Atteignant le fond de la pièce, il retira, enfin, le bâtonnet de sa bouche laissant s'évader un mince filer de sang. Son goût n'était pas terrible, pas terrible du tout. Et dire que quand Fujimaru faisait la loi, il en avait ingurgité des litres. Rien que d'y penser, la nausée lui montait. Son ancêtre était un vrai démon.
Tentant tant bien que mal d'arrêter l'écoulement du liquide, il finit par l'arrêter en plaquant sa langue contre la blessure. Au bout de quelques secondes, il la retira et rien ne vint. Une bonne nouvelle. Son intervention médicale terminé, il remit la sucrerie dans sa bouche et retourna près d'Iguru.
La jeune femme posa la main sur la tête de Caien. Ce dernier se sentir rougir. Pourquoi ? Il ne le savait pas, mais ce simple contact l'emplissait de joie. S'était un peu comme le jour où il avait goûter sa première sucette sans pour autant être pareil … Bizarre, mais bon.


-Vous êtes vraiment étrange vous savez, mais..c'est votre charme, Tsuchikage-sama.... Pour vous répondre,je résiste aux sucettes car je ne peux pas enlever mon masque, je ne peux pas....

Étrange ? Lui ? Ah … Bah ça, il ne le savait pas. Il se coucherait moins bête ce soir, encore une victoire de l'intelligence sur son idiotie. Çà devenait un peux trop courant à son goût … Il faudrait qui se rattrape de le reveil de l'autre … D'ailleurs pionçait-il encore ? Ou faisait-il semblant ? Il allait devoir aller vérifier …
Charme ?! Ce mot fit irruption telle une tempête dans son crâne. Elle avait parlé de Charme ? Mais qu'est-ce-que c'est que ce foutu Charme ? Il était sûre de l'avoir entendu auparavant, mais pas moyen de mettre une définition dessus. Quelle tare ! S'il posait la question, il passerait encore pour un gros boulet … C'est dur d'être Tsuchikage … Nan, il n'est pas le chef, c'est Mamoru ! Donc, c'est à lui d'assumer ses responsabilités !


*Mamoru, idiot de service ! Debout !*
*Quel doux appel … Tu te rend à peine compte de mon réveil ? Cela fait une bonne demi-heure que je suis là … En faite, il me semble avoir simulé mon évanouissement pour te mettre en position délicate. Une franche réussite à ce que je vois. *
*Enfoiré ! Tu as toujours un coup d'avance sur moi … Bref ! Maintenant que je te tiens tu ne partira pas ! Que veux dire Charme ? *
*Alors … Charme du latin carmen, -inis, formule magique veux … *
*Abrège ! *
*Très bien … Dans cette situation, ça signifie que ton idiotie te rend intéressant. Tu comprends ? *
*Pas le moins du monde ! Tu n'as pas plus … *

Caien fut coupé par la jeune femme qu'il avait malheureusement oublié :

-Je ne veux pas.. Montrer ce que j'étais..

Alors là … Il ne comprenait plus rien … Il en avait manqué un morceau ?

*Elle avait laissé sa phrase précédente en suspens ! D'après le temps de réaction j'ai tiré plusieurs schéma de possibilité différent et un est le bon … Maintenant, il ne me reste plus qu'à faire une sorte de talonnage pour tomber sur le bon … *
*Passionnant … Et je fais quoi, moi ? *
*La première chose qui te passe par la tête ! *

La première chose qui lui passait par la tête … Mais rien ne passait dans sa tête ! A moins que … Oui … Une chose venait de faire son apparition.
Rapidement, il se précipita vers sa fenêtre et monta sur le rebords. Il allait jouer à superman ! Faisant fléchir ses jambes, il était près pour le grand plongeon. Fort heureusement, il n'eut pas lieux, car Mamoru utilisa sa technique ultime « la baffe de la mort » pour ramener l'idiot de service à la raison :


*Es-tu con ou tu le fait exprès ?*
*Je crois bien que c'est la première solution … *

L'intellect soupira … Il allait devoir prendre la situation en main.
Contrôlant le corps, il le ramena dans le salon près de la femme. Dès lors, il fit ce que Caien aurait dû faire : réconforter Iguru. De ces bras, il l'enlaça et porta son visage près d'une oreille de la troumenté :


« Qu'y a-t'il ? Sites moi ce qui ne vas pas, car le tourment n'a nul raison d'être. Je suis là et je vous protégerez »
Revenir en haut Aller en bas
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   Mar 3 Mai - 18:23


Je crois qu'on est deux phénomènes dans une seule pièce sur ce coup-là. Alors, on a un Tsuchikage qui semble être schizophrène (je dis bien semble, j'ai pas encore la preuve claire et formelle) et dont l'intelligence semble être assez limité. Et puis, il y a moi, ancienne criminelle aujourd'hui shinobi avec des tendances de rechutes psychologiques.. Je me demande ce qui peut être pire.. Je pense savoir.. sûrement moi en plein rechute. J'ai toujours vécu comme un monstre, telle une machine à tuer. J'en prenais plaisir même ! Devoir quitter la vie que j'avais à cette époque me semblait improbable, mais regarder-moi aujourd'hui ! Je n'ai tué que pour ma défense, malgré le fait que j'ai bien ressenti un plaisir pendant ce meurtre. Je ne sais plus ce que je dois être car dans mes deux cas, j'ai un mal énorme qui me ronge le cœur. Est-ce mieux de sombrer dans la folie ou de lutter éternellement sans raison ? A première vue, la folie serait presque un cadeau. Mais une chose, une chose invisible à mes yeux me dit « Tiens bon, ton appui n'est plus très loin ».

Je sortis de mes pensées en voyant le chef de village se diriger vers la fenêtre. Mais qu'est-ce qu'il fait ?? On dirait qu'il va... Non mais il est pas bien !!! Soit je me fais des idées, soit il va sauter !! Une envie de me jeter sur lui pour l’empêcher de faire un plongeon qui l'aurais sûrement blessé si ce n'est tuer... Sans que je comprenne pourquoi, il fit demi-tour. Quand je dis que c'est un cas, c'est vraiment un cas !

Et puis soudain, une chaleur. Un feu que jamais je n'avais connu. Une sensation que mon corps, que mon âme n'avait jamais connu. Qu'était-ce donc ? Pourquoi avais-je l'impression d'avoir milles cœurs battant dans mes oreilles ? D'habitude, j'ai un ressenti pareil quand vient la peur, mais là c'était différent. C'était accueillant, et l'envie de m'en défaire ne me vint pas. Je revient à la réalité, et je constate qu'on m'avais prise dans des bras, sans vouloir me tenir en otage ou me blesser. Non. Cette étreinte était nullement un danger, et jamais je ne connu ça. Et c'était lui, c'était l'homme que je venais de rencontrer qui me tenait. J'aurais pu avoir peur, être dans une telle situation peut être gênant, surtout quand on sait le grade de l'homme concerné. Mais je m'en fichais bien, je ne voulais plus partir. Juste rester là, à tenter de découvrir toute les facettes de se ressenti qui m'envahit. Connaître le nom de ce feu qui me consume à la place de la douloureuse flamme de la Haine. Aurais-je trouver mon appui ? Peut-être, rien n'est sûr.

Une voix, sans danger, une voix que je connais, qui est toute proche. C'est celle de l'individu avec qui je suis en ces lieux. Voulant me rassurer, me débarrasser de mon tourment. Mais j'avoue que ça me déboussole. Ce n'est quand même pas la même personne qui a voulu se jeter par la fenêtre tout de même !! Pourtant si, la même voix, le même chakra, mais pas le même comportement. Mes doutes au sujet de son éventuel schizophrénie se dissipent pour l'évidence. Le changement est trop brutal et flagrant pour que ce soit vraiment le même esprit. Et pourtant, je suis toujours là, dans ces bras. Partir ? Je n'y songe plus. Sombrer ? Pourquoi faire ? Une voix, comme un esprit ancien dans ma tête qui me dit quoi faire :

-*Il est là.. Cet appui que tu cherche. Tends les bras et sert-le, que cette chaleur reste dans ton cœur Iguru. Ton passé est résolu, plus rien d'autre que toi décidera de ton futur. Ne laisse pas la Folie te guider, tu a fait le bon choix le jour où tu a déposer les armes. Tu n'a plus rien à craindre, le pire est passé depuis longtemps. Ressent-tu cet aura ? Si étrange certes, mais pourtant, tu l'aime...*


Pendant que ces mots s'enchainaient dans ma tête, et sans vraiment savoir pourquoi, j’emprisonnais le jeune homme dans mes bras. Pourquoi ? Moi-même ne sait pas, j'eus cette envie, partager cette chaleur qui m'embrasse tel un doux feu de l'Enfer. Partir... Pourquoi je pense encore à ce mot là ? Pourquoi m'enfuir alors qu'on me dit que je suis en sécurité ? Seule une paranoïaque aurait fuit au moment de ce contact. Enfin, j'y songea, à lui répondre. En pensant aux mots que j'allais dire, je ne pus m’empêcher de le serrer davantage. J'avais mal au cœur, je pensais que du mal de moi. Au fond, je me croyais sans lumière aucune part. Mes yeux qui se ferment, et c'est en cherchant en entendre un cri rassurant que je m'expliqua :

-J'ai toujours été un monstre.. Juste une créature aimant tuer des gens juste pour le plaisir de les faire souffrir. Même en laissant tomber ma haine, je reste rongée par ce passée si sombre. Je ne trouve plus ma voie. Mon chemin, où est-il ? Dans la Folie du Passé ? Ou bien dans l'incertitude du Futur ? Je ne trouve pas.. Et je dois sans cesse me cacher pour ne pas retourner dans le Mal. Même mon visage doit être masqué pour que mon cœur cesse un instant de me torturer. Je n'arrive pas à boucher cette plaie béante et j'ai l'impression qu'elle grandit avec le temps. Dites-moi.. Êtes-vous capable de comprendre la douleur que je subis tout au long de mes jours ? Vous ou..votre autre mentalité ?

Aucune menace dans ma voix, j'ai dit ça comme si cela fait des années que je suis au courant. Pourtant non, je dirais même pas cinq minutes. Je ne pus me retenir de vouloir me blottir davantage, de chercher un repère. Ce repère, je finis par le trouver. Mon oreille collé sur le corps du Tsuchikage, j'écoutais son rythme cardiaque, rajoutant encore une flamme au brasier déjà immense. Une larme et une seule main lâcha prise pour aller vers mon masque. Je plongea deux doigts entre le tissu et ma peau pour descendre doucement le cache de mon visage. Doucement, pas beaucoup, juste de quoi apercevoir un début de tatouage. Dur de deviner ce qui est représenté cependant. Moi, je le sais que trop bien. Je restais là, près de lui, peut-être trop. Mais peu importe maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]   

Revenir en haut Aller en bas
 
-T'est bourrée ? -Moins que toi en tout cas.. [Pv : Caien]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Tsuchi no Kuni-
Sauter vers: