AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ Tokuro - ANBU ] Présentation de Tokuro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: [ Tokuro - ANBU ] Présentation de Tokuro   Dim 27 Fév - 15:19


~ Roliste ~ Nom(facultatif): //
Prénom(facultatif): //
Age: Seize ans, mais je vais sur mes dix-sept très prochainement
Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: C'était un mardi, il pleuvait donc bon je me suis dit que je voulais pas m'ennuyer donc j'ai trouver un forum et j'ai commencé à rp. C'était il y a un peu plus de 2 ans.
Pays: J'ai des origines diverses et variés mais j'habite bien en France.
Comment avez-vous connu le forum:Oh tu sais moi je suis là depuis le commencement, et puis j'ai suivi les différents url si tu vois ce que j'veux dire.
Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum? C'est le sale fou qui corrige les fiches, entre autre, mais il fait du bon boulot niveau design aussi, et puis l'ambiance est super.
Code des règles: Code Validé By Sunsun ^^
Une suggestion? Nan j'a pas.




~ Personnage Chronicles ~ Nom: Inconnu
Prénom:Tokuro
Surnom(facultatif): Tokuro le samouraï ( en référence à son armure )
Age: Vingt-huit ans
Grade désiré: ANBU
Descriptions physique:

Une carrure imposante, impressionnante, mesurant deux mètres pour cent-trente kilos de muscles, sa simple prestance en a effrayé plus d'un. Le colosse porte une armure composé de plusieurs éléments distincts : des épaulières, s'allongeant jusqu'aux pectoraux, en pierres, s'accordant avec des protèges avant-bras exactement du même style. On peut ensuite voir qu'il porte des jambières en bronze, et qu'une plaque de la même matière protège ses abdominaux. Tokuro a aussi des protèges genoux en bronze eux aussi qui sont soutenus par une étoffe de soie jaune, qui lui sert également de ceinture et présente aussi dans son casque. Parlons donc de ce casque : c'est un ancien casque du style samouraï, il y a un cache nez en métal bleu, qui dispose d'un système de coulisse pour que Tokuro puisse exécuter les techniques nécessitant un libre accès à sa bouche. Ainsi, lorsque celle-ci est visible on peut voir un menton assez carré avec une cicatrice en croix sur ce dernier, des lèvres fines et pincés d'un rose pâle s'accordant avec sa peau, un nez fin et assez pointu. Son visage peut laisser l'impression d'un homme plutôt dur et sérieux. Le haut du casque est fait d'un métal noir ornée d'une tête de mort et de deux flammes en or. De plus le casque a été forgé de manière à ce qu'on ne puisse voir qu'une ombre au lieu de voir les yeux de celui qui le porte, mais il s'avère que ses yeux sont d'un gris plutôt foncé. En dessous de ces pièces d'armures, Tokuro revêt un haut noir moulant, ainsi qu'un pantalon moulant de la même couleur.
Un détail supplémentaire et que sur les biceps et les côtes se dessine une sorte de tissu de la même teinte que le cache nez du casque. On peut également ajouter qu'il ne porte pas de chaussure.

Autre détail frappant : la hache de Tokuro. Cette dernière fait environ deux mètres cinquante, et pèse aux alentours de soixante-dix kilos. Pourtant Tokuro la manie avec aisance, mais ceci est une autre histoire.
Il n'y a pas grand chose à dire sur cette arme, elle a un manche en alliage d'or, et sa lame est quelconque bien que très tranchante.

Vous vous demandez surement ce qui ce cache sous cette armure, mais bien rare ce qui ont la chance de le voir, non pas parce que Tokuro les a tué, mais car il ne se montre jamais.
Le géant a divers tatouages tribaux, de nombreuses cicatrices, et le teint de sa peau est plutôt bronzé. Il a les cheveux d'un blond assez foncé, quasiment châtain.
Du fait qu'on ne peut quasiment jamais le voir, la description physique peut donc s'arrêter là.

Description mentale:

Tokuro est un homme à l'intelligence vive, il n'est peu être pas un fin stratège mais réagit très rapidement et avec logique au cœur des combats. Mais ce caractère «fonce dans le tas» lui a fait côtoyer la mort à au moins cinq reprises. Il est très puissant physiquement et très endurant. Une volonté d'acier fait de lui un homme inébranlable. Le Shinobi sait garder son sang-froid, quitte à prendre sur lui face aux provocateurs. Tokuro est respectueux, et c'est un homme d'honneur. Il respecte les valeurs des anciens et n'est jamais arrogant avec les personnes qu'il côtoie ou qu'ils rencontrent, même lorsqu'il s'agit de ses adversaires.
De nature impulsive, il agit parfois sans réfléchir, même si ceci est compensé par sa vivacité de réflexion. Ce qui lui vaut d'être souvent considérer comme un bourrin. Il est direct et ne mâche pas ses mots, sans toutefois être insultant. C'est un être belliqueux, brutal. Il est aussi machiste, voir misogyne, sauf avec les vielles femmes. Têtu, et avec des préjugés plein la tête, il ne change quasiment jamais d'avis, même si on lui démontre ses erreurs. Ce caractère fait de lui un homme qui n'est pas vraiment conscient des conséquences de ses actes, mais sans pour autant avoir des regrets, car sa philosophie de vie et de ne regretter de rien car quoi qu'il advienne, on ne peut pas changer les faits déjà passés. Fier et vantard, il aime raconter ses nombreux exploits, même si ces derniers ne sont parfois pas très fameux et mériterait de ne pas être relater.
Jeune homme solitaire, d'où la volonté de devenir Nukkenin, et mystérieux, il ne quitte jamais son armure et son casque non pas pour des raisons esthétique ou de fuite, mais car il ne veut jamais révéler sa véritable identité. De plus, il ne sait pas vraiment qui il est, car étant issu des services secret d'Iwa, et à cause de son enfance.
Certains le diront complexé, mais la vérité en est autre, vous le comprendrez rapidement au fil de l'histoire de cet homme prénommé : Tokuro.

Histoire:

Il y a tant de chose à raconter, tant de détails à révéler, afin de comprendre le personnage de Tokuro.
Commençons alors par le commencement. Le début de la vie, la naissance :

Chapitre I : Un destin imposé

Tokuro est né dans une bonne famille d'Iwa, il l'avait vite comprit, car même si il n'a jamais connu son nom de famille, il voyait bien qu'il vivait dans une immense résidence, qu'il avait accès à de nombreux privilèges. Il était entouré des meilleurs Senseï de tout le village. Son avenir était tout tracé par sa famille : il serait ANBU, car son grand-père en était un, son père en était un, son grand frère en était un. C'était une tradition familiale, de vivre dans le secret, vivre corps et âme pour son village, jusqu'à s'oublier soi-même, se renier. Mais Tokuro n'avait rien choisi de cela, mais il était trop jeune pour comprendre, de plus devenir plus fort lui plaisait beaucoup. De plus il apprendrait bien un jour ou l'autre la raison de ces entrainements intensif. La soif de pouvoir était quelque chose qui avait un intérêt certain pour un être solitaire comme le jeune garçon qu'était Tokuro. Il n'avait pas d'amis, ne fréquentait pas sa famille, toujours en mission secrète, il n'allait pas à l'académie, du fait qu'il avait les meilleurs professeurs particuliers.
C'est comme ceci qu'il devint un être solitaire, étant plus fort que les autres il ne voyait pas ce qu'ils pouvaient lui apporter. Tokuro s'accommoda ainsi à la solitude, ne côtoyant pratiquement que ces professeurs.
Il grandissait vite, et les séances du musculations intensive recommandé par son meilleur maitre, un dénommé Kurotsuchi, avait fait de lui un être à la carrure hors norme dès ses douze ans. Deux ans avant de devenir Chuunin


Chapitre II : La découverte de nouvelles capacités

En effet, alors qu'il maitrisait déjà plus que correctement le Doton, le père de Tokuro, Kirishima, vint le voir un matin, et il lui annonça qu'il comptait sur lui pour respecter la tradition familiale et de devenir ANBU, ce que le jeune homme accepta, sans trop savoir ce qui l'attendait, ce que c'était, mais il allait le savoir plus rapidement que prévu. Et c'est vers ce moment là que Tokuro, avec l'aide de ses professeurs, ou plutôt à leur initiative, décida de développer des autres capacités que la maitrise du Doton. Il s'initia ainsi à l'art des sceaux. Le garçon avait toujours été intrigué par les capacités extraordinaire de son frère ainé, Shin, qui était un grand maitre du Fuinjutsu. Et ce dernier fut son initiateur. C'était la première fois qu'il passait autant de temps avec son frère, mais celui-ci était bien trop sérieux, et leur relation fut simplement celle d'un senseï et d'un élève, sans plus d'affinités.
Mais Tokuro décida, et c'était pour une fois son choix, de faire en sorte que ses capacités puissent être combiné, il passa alors son premier pacte, le pacte familiale avec les rhinocéros, le Kushiyose était donc acquis. Mais ce n'était pas ça qu'il recherchait. Lui qui aimait tant les armes, il avait entendu parler de techniques mêlant le Kushiyose et le Fuinjutsu. Dès lors, il continua son apprentissage du Fuinjutsu, s'entrainant à graver, grâce au Shikoku Fuin. Mais cette technique n'était que dérisoire, il recherchait plutôt à savoir comment s'améliorer à travers les sceaux, comment ces derniers pourraient lui être utile, pour ses combats. Ainsi il décida d'apprendre le Kuchiyose - Raikou Kenka, afin de pouvoir invoquer des armes blanches à son aise. Sceau qu'il remastérisera suite à l'acquisition de sa hache. Et parlons en donc.

Chapitre III : Une ascension militaire rapide

Tokuro, qui était dors et déjà Gennin à huit ans, Chuunin à quatorze ans. Le jour de ses vingt ans, fut le jour où il fallait faire le choix de devenir simple Juunin, ou bien membre de l'unité secrète d'Iwa. Enfin, avoir le choix est un bien grand mot, mais à présent qu'il savait l'honneur que représentait le fait d'être ANBU, et il choisit donc cette option.
Une génération de plus de cette famille mystérieuse c'était donc mit au service du village caché de la Roche. Et une grande fête s'en suivi dans la résidence familiale et il reçut de nombreux cadeaux :
la fameuse hache et la fameuse armure étaient les plus beaux. Et c'est face à leur poids que le jeune homme se replongea dans le Fuinjutsu. Pour la première fois il voyait un but à celui-ci. (cf futur fiche technique) Mais surtout, il commença l'apprentissage du Kenjutsu, une si belle arme ne pouvait pas devenir une simple décoration, et cette armure lui serait bel et bien utile également.
De vulgaires artifices de décoration, Tokuro en avait fait sa signature. De plus, ces pièces lui étaient bel et bien utile au combat, et le casque de l'armure lui permettait de se passer des vulgaires masques d'animaux distribuer aux membres des services secret.

Chapitre IV : Toujours plus de capacités

Alors même que Tokuro pensait avoir un panel de technique plutôt complet, avec le Doton ainsi que ses trois spécialité, il s'avéra qu'il lui était aussi possible de maitriser le Katon. Cette découverte, bien que tardive, lui sembla insensé, et il fit tout pour rajouter le Katon à son éventail de Jutsu. Et le colosse joua bien sur la carte de la puissance, tout en limitant l'apprentissage, en effet, ses réserves de chakra n'étaient pas illimités, et il serait une perte de temps de s'embêter à apprendre une multitude de Jutsu pour n'en utiliser que très peu. L'idée qui lui vint par contre à l'esprit, surement sorti tout droit de sa créativité et de son amour pour les combinaisons de technique, Tokuro fit tout son possible pour réussir à utiliser le Yoton.
Il mit dès lors sa carrière entre parenthèse un an durant, et au bout de cette année, il parvint à réaliser cette prouesse. Même son père n'en revenait pas, lui qui, avec le Fuuton et le Doton, n'était jamais parvenu à produire ne serait-ce qu'une étincelle de Jinton, éprouvait de la jalousie mais aussi de la fierté pour son enfant.
C'est donc avec un certain talent, mais surtout des années d'entrainements intensif, parfois imposé par sa famille, que Tokuro est devenu le ninja plutôt complet qu'il est aujourd'hui

Chapitre V : Un manque de reconnaissance

Tokuro, alors âgé de vingt-six ans, était passé chef de son unité. Avec ses deux compagnons, ils enchainaient mission sur mission, et succès sur succès. Pourtant, plus le temps passait, plus le Tsuchikage lui même semblait émettre des doutes sur l'équipe Tokuro, et ce dernier ne comprenait pas, comment après de bon et loyaux services des années durant, le Kage du village d'Iwa pouvait manquer de confiance en eux. L'ANBU trouvait se manque de reconnaissance affligeant et scandaleux, et dès lors il commença à se poser des questions sur ses choix. Il ne les regrettait pas vraiment, mais il aurait espéré une vie plus sereine et peut être aussi ressentir plus de fierté d'être le ninja exemplaire qu'il était devenu. Ces ressentiments commencèrent alors à se retransmettre sur le terrain, mais aussi dans ses idées.

[center]Chapitre VI : Un choix personnel : la liberté !|/center]

Pour la première fois de sa vie, Tokuro avait décidé de faire son propre chemin, il ne savait pas vraiment si il s'agissait d'un bon choix ou non, mais le grand gaillard était au moins sur de lui, quitte à le regretter. Cela fait à présent deux ans qu'il attend ce moment. Aujourd'hui âgé de vingt-huit ans, il patiente en silence, n'ayant prévenu personne de son geste, la bonne occasion …


Vous comprendrez la suite de l'histoire, si ce n'est déjà fait, en suivant les aventures de Tokuro sur le forum.







~ Personnage Memories ~ Nom: Inconnu
Prénom:Tokuro
Surnom(facultatif):
Age: Quatorze ans
Grade désiré:
Descriptions physique:
Description mentale:
Histoire:




Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
 
[ Tokuro - ANBU ] Présentation de Tokuro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Archives administratives :: Présentations-
Sauter vers: