AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mission de rang D] Sales ivrognes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oïshi Shugen
Bras droit du Tsuchikage
Bras droit du Tsuchikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/10000  (0/10000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: [Mission de rang D] Sales ivrognes...   Lun 21 Fév - 16:22

La guerre était terminée, après de sanglants combats, tout avait pris fin depuis quelques semaines maintenant. Avec la fin de cette guerre prenait fin les missions intéressantes que l’on avait pu me confier durant cette dernière. Et comme un ninja ne peut pas attendre bien sagement une mission un tant soit peu motivante chez lui, le village m’avait convoqué pour m’en attribuer une autre. Déjà que le messager qui était venu me prévenir de cette nouvelle m’avait tiré d’une bonne nuit de sommeil, lorsque l’on m’a filé le document contenant l’ordre de mission j’ai cru que j’allais me pendre. Le Tsuchikage faisait fort là, nettoyer les ordures qu’une bande de porcs avait semés un peu partout sur la place du village après une soirée très agitée. Niveau mission bien ennuyante, j’crois qu’on ne pouvait pas faire mieux. Même s’occuper du vieux grincheux avait été plus amusant que de jouer aux agents de propretés. M’enfin bref, une mission était une mission et je me devais de la mener à bien. J’avais d’ailleurs une idée bien précise en tête pour me débarrasser des petits déchets comme les gobelets ou autres. Un bon coup de lance-flamme et le tour serait joué. Je partais en direction de la place, une barre chocolaté dans la main droite, un verre de ma boisson préférée dans l’autre, prenant le temps de bien déguster en chemin. À mon arrivée sur la place, ce fut un sacré choque. Y’avait toujours autant d’animation que d’habitude certes, mais il y avait aussi un sacré foutoir ! Bien plus que d’habitude. Les vitres de la quasi-totalité des boutiques se retrouvaient tachées d’une sale encre verte fluorescente, ces idiots avaient essayé d’écrire une phrase dénuée de sens à mes yeux. C’est en ajoutant bout à bout les différentes inscriptions sur les vitres que la phrase reprenait tout son sens, ou pas...

- C’est à Iwa qu’on boit le mieux, vive le zaaaaaaaaaké !

Je n’avais rien contre le fait que l’on veuille affirmer la supériorité du village dans ce domaine, mais l’horrible faute que contenait la phrase me fit grimacer, ces jeunes avaient encore beaucoup à apprendre. C’est par cela que je décidais d’entamer la mission, il fallait faire disparaître au plus vite ce message affligeant aux yeux des étrangers. Ce genre de vandalisme faisait facilement fuir les plus craintifs, alors si en plus on leur donnait les moyens de croire que le village se trouvait être peuplé de gosses incapables d’écrire une phrase correctement. Après avoir demandé un saut et une éponge imbibée d’un produit nettoyant, je lavais toutes les vitres de la place qui avait eu le malheur de subir la stupidité des ivrognes. Vite fait, bien fait, elles ne tardèrent pas à briller comme jamais elles ne l’avaient fait auparavant. Place à la tâche suivante. Par quel moyen ils s’étaient procurés ce truc-là, je ne voulais même pas le savoir, néanmoins ces petits malins se sont amusés avant leur départ, à enguirlander toute la place de papier hygiénique. Pour l'enlever, j’croyais avoir une méthode toute simple et efficace. Je me trompais... Ma solution consistait à prendre un bout de la guirlande de papiers toilettes et de remonter en enroulant le tout autour de mon bras jusqu’au bout du papier. Dit comme cela, le truc paraissait tout simple. Sur le terrain, avec un tas de gens pas forcément sympa et très compréhensif, cela l’était beaucoup moins. Et puis, il fallait voir où ces types avaient balancé le papier, certains endroits ne furent pas simples d’accès.

Le plus compliqué fut le toit de ce bâtiment près du marchand de sucettes. Sucettes qui attirèrent si bien mon attention que je ne pus m’empêcher d’en acheter une. Sucette à la bouche, je frappais à la porte de la demeure en question, un grand sourire aux lèvres. Une grosse dame à la peau mate vint m’ouvrir. Son regard fut si déstabilisant que je balbutiais ces quelques mots.

- B-Bonjour, je voudrais pou-pou-pouvoir...
- Hors de la maison de madame Shizuka sale voyou !
- Mais vous n-ne comprenez pa-pas ma-ma...


Encore une fois elle mit fin à ma phrase, mais différemment cette fois-ci. Pas de paroles, seulement un magnifique coup de casserole de bas en haut, plus puissant encore qu’un hypercut, le coup me repoussa des mètres en arrières, la porte se referma aussitôt. Je me retrouvais au sol, bras et jambes étendues au sol, à demi-inconscient. Ce que j’avais fait pour mériter une telle chose ? Rien de particulier, de la même manière qu’elle m’avait mis mal à l’aise, elle avait dû prendre peur en voyant mon accoutrement. En tout cas, elle ne manquait pas de force dans les bras, ma mâchoire s’en souviendrait un long moment de ce coup-là. Bien décider toutefois d'accomplir ma mission, j’optais pour un autre moyen d’accès au toit du bâtiment. Déversant un peu de chakra sur la plante des pieds, je grimpais facilement la façade de la demeure et me retrouvait en un rien de temps au sommet. Ce foutu papier s’était accroché à l’une des tuiles, je l’y en décrochais aussitôt et pouvait redescendre. Une fois le papier totalement disparu de la circulation, il ne me restait plus qu’à balayer le sol de toutes ces cochonneries. C’est maintenant que mon idée allait me servir. Exécutant un rapide série de mudras, je faisais jaillir de ma bouche une multitude de petites boules de feu. Housenka no Jutsu, une technique parfaite pour ce genre de situation. Pas assez grosse pour foutre le feu aux environs, je pouvais cramer aisément les détritus jonchant le sol sans avoir à me fatiguer. Le coût en chakra restait néanmoins important vu le nombre d’objets qu’il y avait à brûler. À ma grande surprise, les passants ne furent pas plus affoler que je le pensais par ma technique, ils se contentèrent seulement de s’éloigner lors de mon passage, évitant ainsi de me mettre dans une situation délicate. Ma mission se termina lorsque le dernier détritus parti en fumée, je posais alors mes mains sur mes hanches, affichant un grand sourire de satisfaction, avant de déclarer de vive voix.

- Mission terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Shioon Ogami
Nidaime Yamikage
Nidaime Yamikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
505/1000  (505/1000)
Affinités : Katon, Raiton et Fuuton.
Modus Operanti: Ne jamais abandonner !

MessageSujet: Re: [Mission de rang D] Sales ivrognes...   Lun 21 Fév - 16:45

Validée, + 10 xp.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission de rang D] Sales ivrognes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Tsuchi no Kuni-
Sauter vers: