AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Iwa, voilà l'Aigle!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iguru Nushi
Juunin de Suna
Juunin de Suna
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
50/1000  (50/1000)
Affinités :
Modus Operanti: Je vais vous réduire en sushi

MessageSujet: Iwa, voilà l'Aigle!   Dim 20 Fév - 12:40



Me voilà arrivé, ça doit faire une ou deux semaines que j'ai quitté Suna pour me diriger vers Iwa. Eh oui, souvenez-vous, j'avais décidée de quitter le village des sables pour explorer le monde afin de chercher des traces d'Ishina Nushi. Je sentais qu'aucune trace ne m'attendait dans le désert, alors j'ai vais ligne droite directement, j'ai évitée les escales inutiles. Bon, il à bien fallu que je m'arrête à Ame (eh oui, pile entre les deux). J'ai pas trop aimée cet arrêt, j'ai trouvé les gens assez sombres, sûrement que depuis les derniers événements, la vie de ces personnes est très bouleversée. Je vous passe donc les détails de cet escale à Ame pour me concentrer sur mon arrivé au pays de la Terre, puis au village de la Roche. Bon d'abord le pays, je peux vous dire, j'ai vite remarqué que j'avais changé de nation. Je ne voyais plus de sable, et je revoyais enfin de la pluie. La pluie, cet eau bénite qui tombe du ciel, ça me faisait à la fois bizarre et plaisir. Bizarre car cela faisait longtemps que je n'avais pas vu et senti la pluie sur moi. Plaisir, cette sensation d'être en plein cœur de la nature est incroyable. Et je voyais de la roche et des montagnes, un nouveau paysage pour mes yeux d'ors. C'était si étrange et fascinant. J'avais l'impression d'être redevenue un enfant qui sors de la maison pour la première fois. Je marchais d'un pas calme sous la pluie intense, le sol devenait boueux avec le temps et l'eau, mais je m'en fichais bien, ça ressemblait au désert, mais en froid et collant. Décidément, rien que le fait d'avoir changé de pays était incroyable, alors je me demande ce que se sera quand j'aurais pénétré Iwa. Je continuais d'avancer dans le décor rocheux. Depuis le début, rien de dangereux ne s'est passé. J'ai bien dû croiser quelques bêtes dans les sables, mais je m'en suis vite débarrassé. Je pensais qu'il en serait de même ici, mais non. Entre deux pierres jumelles, je fus prise en étau par deux ninjas. A leurs bandeaux, c'était des nukenins. Et ce sont des vilains souvenirs qui sont revenus brutalement. Des souvenirs du temps où je haïssais les Hommes. Il ne fallait pas que je retourne dans la folie. J'ai agi vite, prenant mon parchemin aux dix pantins, je fis sortir Sagittaire. Il faisait partie de mes douze armures d'ors, bien que ce ne soit que du métal polie. Cette carapace à la forme de centaure était immense, dans les deux mètres. Tellement grand que je ne peux l'utiliser en présence d'un autre pantin. Il me prend mes dix doigts. Je regardais les deux nukenins avec un regard aux limites du sombre. Et c'est une voix dangereuse qui les menaca :

-Vous deux, prenez garde, ou subissez la fureur d'une Nushi.

A l'entende de ce nom, l'un des deux s'inquiéta :

-Nu..Nushi?! Tu est de la même famille que le tyran??? Alors...MEURS!!

Ils se jetèrent sur moi comme deux tigres enragés. Il ne firent pas attention à ma marionnette ce qui est une grosse erreur. D'un simple mouvement de doigt, je retourna juste le torse et les bras de l'armure vers les criminels, arc tendu vers l'un des deux. La flèche était prête à être tirer. Trois, deux, un, et le projectile quitta l'arc pour aller vers le dos du criminel. Dans son élan, il ne remarqua pas l'objet se diriger sur lui et il fut transpercé de plein fouet. Un de moins, et l'autre n'a pas du tout apprécié cette situation. Sagittaire avait encore des flèches en stock et je le prépara à tirer. Cette fois, mon adversaire était vigilant à mon armure. Bonne chose très cher. Mais cette fois, tu ne t'en sortira pas en vie, Iwa sera content si je te ramène. Je fis tirer le centaure, mais la flèche n'atteint pas son but, la cible ayant esquivé rapidement, se plaçant derrière l'archer dans un déplacement très rapide. Il pensait que je n'aurais pas le temps de réagir, tout faux. J'ai les réflexes d'un aigle, et en une seconde, une troisième flèche était déjà prête à transpercé la chaire d'une proie. Ce coup-ci, tu n'aura pas le temps de réagir que l'arme t'aura dans le cœur. Et voilà, en trois coups d'arcs, deux nukenins d'Iwa était tombés. Comme si je voulais donner vie à mon armure, je la fis avancer jusqu'à devant le corps du dernier tombé. Il semblait majestueux. Mais je n'eus le temps d'avoir d'autre pensés que je vis encore d'autres ninjas. J'étais prête à les embrocher sur des flèches. Mais ce ne fut pas la peine, car ceux-ci étaient des Oi-nins, des chasseurs de criminels. Je venais de leurs rendre services en éliminant ces deux-là. On allaient tous repartir à Iwa quand l'un des ANBUs, un jeune vu sa voix et ses réactions fit une réflexion :

-Dites-moi..ils n'étaient pas trois à l'origine?

On s'étaient tous arrêtés, et un kunaï sortit de nul part se planta généreusement dans mon bras droit sans que je puisse esquiver. Le fameux troisième était bien là, caché dans la roche elle-même et son arme m'avait eu. J'ignorais si le projectile était empoisonné, j'espérais que non, je n'avais pas envie de voir mon voyage s'achever maintenant. Une fois l'objet retiré de mon corps, j'avais bien l'intention d'en finir avec ces satanées nukenins. Mes yeux ne montraient plus que de la fureur et mes compagnons d'Iwa comprirent qu'ils ne faillaient pas rester dans mes pattes. Ces derniers se mirent donc à l'écart. J'étais décidé à en finir. D'un geste, l'armure du Sagittaire retourna dans le parchemin, d'un autre mouvement de main sur la page, je fis apparaître Aigle. Ah, Aigle, cet oiseau bleu métallique, seul moi arrive à le faire voler. Des mouvements de doigts permanents et régulier font qu'il reste en l'air. Son regard ciblait intensément la cible qui ne bronchais pas. Et j'envoyai l'oiseau en piqué sur la proie humaine, au même moment pour l'effrayer, je fis usage d'une petite technique de mon cru. Pendant que le pantin fonçait sur le criminel, ces yeux s'éclairaient davantage et une voix digne d'un oiseau se fit entendre :

-Tu a osé d'en prendre aux Nushi, tu va le payer de ta vie!

Je venais de faire parler la marionnette, j'aimais faire ça, c'était comme leur donner la vie, même si au fond, c'est moi qui leur disait quoi dire par la pensée. C'était juste ça, mais j'appréciais la chose. Je vis que mon adversaire fut déconcentré par la voix qu'il venait d'entendre, apparemment, lui non plus n'a jamais vu de pantins parler. Eh bien, tant mieux pour moi, tant pis pour lui. Dans sa perte de concentration, il n'avait pas vu que l'oiseau l'avait attrapé de ces serres aiguisées. Il ne pouvait pas s'enfuir, tant que je le tenais. Le regard de l'Aigle le fixait intensément et c'est la dernière chose que verra ce criminel, vu qu'un des ANBU profita de la situation pour transpercer de plein fouet le Nukenin. Il était fait, et à peine les griffes d'Aigle séparées de sa chaire, le corps tomba sur la terre de pierre d'Iwa. Je remis ma marionnette dans le rouleau, j'aurais largement le temps de faire l'entretien une fois arrivée au village des Roches. Il n'empêche que je n'ai pas arrangée ma blessure en combattant encore. Un marionnettiste sollicite beaucoup ces bras quand il combat, ce qui fait que le sang a du beaucoup circuler dans cette partie de mon corps et avec la plaie, j'ai perdu beaucoup du fameux liquide rouge. Si je continuais ainsi, j'allais tomber dans les pommes. Heureusement qu'ils avaient un médecin les ANBUs. Bon, ce n'était pas un pro, mais au moins, la plaie cessait de saigner et j'étais condamnée au bandage pour encore un moment. Mais peu importe, cette fois, le compte était bon, ces trois-là étaient morts, et j'allais pouvoir enfin atteindre mon but. Je me demandais bien ce qui m'attendait là-bas. A ce qu'on dit, c'est un peu la reconstruction. Donc voilà... Après m'être fait deux semaines de voyage, trois Nukenins et un bandage, j'arrive enfin à Iwa. Et mine de rien, je sens que ça être bizarre....
Revenir en haut Aller en bas
 
Iwa, voilà l'Aigle!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Tsuchi no Kuni-
Sauter vers: