AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ Caien Shimiu - Kage ] Caien, la légende au mille sucettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: [ Caien Shimiu - Kage ] Caien, la légende au mille sucettes   Ven 18 Fév - 13:19


~ Roliste ~ Prénom(facultatif): Appelez moi John.

Age: 16 ans et des bonbons !

Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: 2 ans ... Peut-être plus ...

Pays: Français ... Enfin, plutôt France ^^

Comment avez-vous connu le forum: Par Sunsay, enfin je crois bien ... Vous en avez à me poser des question aussi vieille !

Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum? Honnêtement ... Ces membres ...

Code des règles: Code Validé By Sunsun ^^

Une suggestion? Oui, Sun ! Faut que tu me dise ce que tu pense de mes anneaux !!!



~ Personnage Chronicles ~ Nom: Caien ... Euh ... Shimiu ... Je ne sais plus lequel c'est ...

Prénom: Celui qui n'est pas mon nom.

Surnom(facultatif): J'en ai reçu de nombreux du style : "le boulet", "l'attardé", "l'idiot", "le poulet", "le gros c**" et j'en passe !

Age: 26 ans, il me semble ... Vous savez, je sais juste compter jusqu'à 10, donc j'ai du arrêter après mes dix bougies. C'est Fujimaru qui m'a dit que j'avais cet age. Lui et la vérité, ça fait deux.

Grade désiré:Tsuchikage / Mangeur de sucette number one / Glandeur d'Iwa / Caienphrène

Descriptions physique:
Caien pèse soixante-dix kilos pour un mètre quatre-vingt-sept. A priori, vu qu'il n'a jamais pris la peine de vérifier son estimation. Son visage est celui d'un ange *gros mensonge* ou plutôt, devrai-je dire, celui d'un drogué... D'un certain point de vue, ce dernier est un ange. Mais s'attarder sur ce point est inutile. Ses cheveux châtains, ne sont pas des plus courts et ils ont donc l'habitude de masquer ses yeux. Ceci est, sans aucun doute, l'un des facteurs principaux des nombreuses chutes sur obstacle invisible du jeune homme. La raison principale est son sens de l'équilibre inexistant. Néanmoins, aller chez le coiffeur pour enlever les quelques mèches qui masquent sa vue serait une nette amélioration. Seulement... et bien que le salon de coiffure se trouve à deux pas de chez lui, sa flemmardise l'emporte à chaque fois. Cependant, il trouve toujours le moyen d'aller au bar qui se trouve à l'autre bout du village... Mais... cela est une autre histoire ! Ses yeux sont marron clair et constamment cernés. Son manque de sommeil, dû à sa volonté de conserver son titre de « Roi des Bringueurs », en est la raison. La seule expression qui ne quitte presque jamais son visage est celle d'une personne, toujours et irrévocablement, à côté de la plaque !

Pour ce qui est de son côté vestimentaire (Et oui ! Il est assez civilisé pour porter des habits. Ça vous épate, n'est-ce pas ? Bon, je vous l'accorde on ne sait pas très bien d'où il les a sortis mais, au moins, la volonté y est.), il porte un vieux bas de kimono noir où de nombreuse traces de terre se dessinent. Pour cinglé ce dernier, c'est un vieux morceau de tissu blanc, poussiéreux, qui fut choisi. Pour ses chaussettes, d'anciens bandages ont été utilisés. Comme chausse, rien de tel que de vieilles tongues en paille trouvées dans la décharge du village. Son seul vêtement en bon état est un gant, d'un noir profond, qui se trouve sur sa main droite. Néanmoins, ce n'est pas son vêtement préféré. En effet, le seul qu'il ne quitte jamais (Et quand je dis jamais, c'est JAMAIS) est son manteau. Cette veste noire aux bordures blanches, ne dispose plus de la manche droite et est déchirée sur tous les bords. Un losange blanc barré de noir a été brodé sur le dos. C'est cette veste qui finie sa tenue et qui lui offre, définitivement, cette magnifique apparence de clochard.

Bien que le manteau soit l'objet auquel Caien tient le plus, il n'est pas le seul à ne jamais le quitté. En effet un katana, un masque et un anneau l'accompagnent en permanence. Pour ce qui est de l'arme, il s'agit d'une magnifique lame noir avec une garde de la même couleur représentant une croix gammée fait de barre de métal encastré ensemble. Je tiens à vous prévenir que ce ne fut pas le premier qu'il obtint. En effet, celui qu'il utilisait avant était rose bonbon et lui avait été offert par « Sucrerie en tout genre » qui était et est toujours, sa confiserie préférée. Manque de chance, la résistance de cette arme n'était pas excellente et elle s'est brisée quand il essaya de faire tombé les kaki avec. Dès lors, il préféra opter pour cette lame de meilleure facture et éviter, ainsi, à avoir à chercher un bâton pour pouvoir obtenir le délicieux fruit qu'est le kaki. De plus, il y ajouta une chaine au bout du pommeau pour pouvoir pécher le poisson à n'importe quelle heure de la journée. Mais les nombreux échecs de capture de ces animaux l'obligea à trouver une autre utilité à cette chaine ... D'ailleurs, il la cherche toujours. Maintenant, passons au masque. Se trouvant constamment sur son épaule gauche, il est blanc. Deux fentes ont été faites pour les yeux et, en guise de bouche, une magnifique gravure représentant des dents de squelette a été mise. De nombreux traits rouges parsème la partie gauche de l'objet. Caien ne la jamais aimé, bien qu'il le possède depuis sa naissance. Bien sûr, il a déjà essayé de s'en débarrasser, mais il semblerait que le masque ne veuille pas quitter le jeune homme. Et, quand ce dernier le jette, il revient automatiquement et de façon violente ce ficher sur l'épaule de son propriétaire. Depuis qu'il a compris que s'était le retour de l'accessoire qui lui avait valu la majorité de ses séjours à l'hôpital, il n'a plus tenté de s'en débarrasser et a fini par s'accoutumer à sa compagnie. Pour finir, passons à l'anneau. Fait d'un alliage inconnu, il est serti d'une magnifique pierre précieuse ronde couleur ciel. Le voir autour de son annulaire en a stupéfié plus d'un ! Un objet aussi petit et toujours en sa possession, on croirait rêver quand on sait qu'il a réussi à en perdre des plus gros. Cela laisse songeur ...

Pour finir, nous allons parler d'une partie de son apparence que personne n'a pu voir. Je ne sais même pas si on peut parler de la sienne, car, en réalité, c'est celle de Fujimaru. Bien sûre, elle n'est encore jamais apparue et espérons que cela n'arrive jamais. Cependant, il n'est pas impossible qu'un jour cela advienne. Et, la connaître, vous permettra de prendre la fuite immédiatement. L'homme qui se tiendra devant vous aura des désirs en tout point comparable à ceux d'un bijuu et il fera de vous son repas. Alors, écoutez bien et, surtout, n'oubliez pas ! Pour commencer, Fujimaru voit le blanc de ses yeux devenir noir. De plus, son iris et sa pupille jaunisse et s'unisse. Ensuite tout devient blanc. Manteau, cheveux, peau, katana ... Rien n'est épargné hormis la ceinture qui prend la teinte de l'obscurité. Fujimaru est plus comparable à un spectre qu'à un humain. Que ce soit dans son mode de pensée ou que dans son physique.


Description mentale:

Comment vous expliquer la complexité de ses pensées ... Vous savez ce que c'est qu'un schizophrène ? Ces enveloppes charnels qui abritent deux personnes. Vous voyez ? Et bien, Caien l'est. Mais ce n'est pas tout ! A cause d'un phénomène inexplicable, son ancêtre démoniaque à, lui aussi, élu domicile dans le même réceptacle ! Je ne vous explique pas le bordel que c'est, surtout pour tomber d'accord ! Sans tarder, je vais, pour vous, décortiquer le mental de ces trois hommes ...

Commençons par celui qui est le plus présent : Caien. Son esprit fut le premier à apparaître ce qui lui a permis d'être le chef des trois comparses et, aussi, le plus ... Le plus .. Comment dire ... Idiot, niais, attardé, stupide, con, enfantin ... Bref, ce n'est pas le plus fin penseur auquel le monde eu le droit. Son Q.I, peut développer, ne lui sert pas à grand-chose ... En effet, il n'a jamais réussi à compter jusqu'à 10 et l'on se demande comment il a appris à parler. Il est une personne dénuée de toutes capacités cognitives. Ces goûts vestimentaires sont des plus ... Insolite ; comme vous avez pu le remarquer précédemment. Les alimentaires suivent le même chemin. Une passion ardente pour les sucreries et, tous particulièrement, les sucettes brûlent en lui. Continuellement en train d'en manger, il lui est arrivé de vendre son bandeau pour pouvoir en obtenir. Chose qui lui a valu de nombreuse réprimande. Le plus étonnant est que le sucre à pour propriété d'améliorer les réflexes du cerveau ! Dur à croire quand on connait Caien ...
Le plus grand fêtard du monde shinobi ! Tel est le titre dont il s'est auto-proclamé. Passant ses nuits en boîte et ses journées au bar, il est rare de le voir sobre ou clean. Grand adepte de la bière, une boisson d'un petit brasseur d'Iwa, il a essayé de la faire passer au rang de religion. Heureusement pour le pays, il fut retenu par ses colocataires ... Il est aussi un grand amateur de plante. Pas celle vivante ! Juste celle qui sont rajoutés dans le tabac ... Vous voyez de ce que je veux parler, hein ! Niveaux combat ... Il est nul. Quand je dis nul c'est nul ! Il ne doit même pas être capable de battre un genin ! A la réflexion, si. Grâce à sa chance de cocu, il lui est arrivé de remporte de nombreux affrontements. Des victoires atypiques ... Il se baisse pour examiner une pierre intrigante lui faisant éviter, par la même occasion, une attaque adverse. Ensuite, il voit un papillon et armé de son katana il le prend en chasse. Je vous laisse deviner la suite ... Comme je vous le disais, il possède une chance dont beaucoup l'envierai. Dommage que son cerveau ne suive pas ....

Passons à Mamoru. De loin, il est le plus réfléchit ainsi que le plus calme des trois. Possédant un mode de réflexion hors du commun, il est considéré comme un « emmerdeur » par les deux autres. Néanmoins, il semble qu'il arrive toujours à leur faire entendre raison avec ses belles paroles. Oui, il sait exactement quoi dire pour les faire fléchir. Même si, cela, nécessite un temps plus ou moins long. Comme vous l'avez deviné, c'est lui qui assure le rôle de Kage.
Les vêtements que Caien a choisit, lui convienne. Bien qu'il ne paye pas de mine, il n'entrave en rien ces mouvements. Chose dont Mamoru et bien content. De plus, il aurait du mal à faire changer d'avis son confrère. Les vêtements, c'est sacré. Contrairement au précédent numéro, il ne supporte pas l'alcool et tous les produits qui ce fume. A cause de cela, il a toujours un peu de mal quand il récupère le corps. Néanmoins, il tue vite les toxine avec le nombre de tasse de thé qu'il ingurgite. Pour lui, en boire, est une addiction. De plus, il est lui aussi un grand gourmet des sucrerie. Mais contrairement à Caien, il en récupère le positif.
Ne souhaitant pas soustraire le corps à son juste maître, il ne le garde jamais longtemps. Cependant, il trouve quand même le temps de s'instruire grâce des ouvrages antiques, ainsi qu'à s'entrainer pour mieux faire face au péril qu'engendre ses obligations … Des fois, il se trouve obligé de virer Caien pour pouvoir mettre à jour la paperasse qu'il laisse s'entasser.
En combat, il préfère la stratégie que le rentre dedans. Bien entendus, il s'en sert mais que quand la situation l'exige. Sa quiétude et son impassibilité lors des échanges en a rendu fou plus d'un. Cela se comprend … Avoir un adversaire qui semble ne porter aucun intérêt à ce qu'il pratique est déstabilisant. Mamoru l'a bien compris et de cela, il en a fait son atout. Il n'a pas la chance de Caien, il la compense par son regard critique et par son cerveau. Face à lui, plus d'un homme a été étonné ce qui est, logique quand on a vu l'autre zigoto … L'habit ne fait pas le moine !

Et pour finir, voici : Fujimaru ! Le moins commode et le plus dangereux des trois. Impatient, irréfléchie, cannibale, sanguinaire … Un désir de pouvoir intarissable. Monsieur : « Je tape et après, je discute », vous l'aurez compris, il n'est plus un être humain mais un monstre. Impulsif et hargneux, il se fera un plaisir de vous ôter la vie d'en d'atroce souffrance. Heureusement, il est totalement bridé par Mamoru, le colocataire qu'il hait le plus. D'ailleurs, s'il n'était pas dans le même corps, il aurait étripé depuis longtemps.
Ses goût sont bizarrel … Pour lui, les vêtement n'ont aucune utilité et le corps, si on pourrait vivre sans, cela ferai déjà longtemps qu'il les aurait abandonné. L'alimentaire … Ce n'est pas très commode... Viande animal ou humaine cru avec, comme boisson, du sang. Vous voyez, Fujimaru n'est pas humain ; C'est un démon.
Son style de combat est tout sauf posé. Attaquant sans répit jusqu'à ce que la défense de sa cible se fragilise et, au moindre écart, il se fait un plaisir d'arracher à morceau de chair...

Pour résumer : un idiot, un intelect et un démon ont élu domicile dans le même corps. Si cela vous arrive, c'est que vous êtes atteint caienphrènie.

Histoire:

Une famille au destin tragique, un démon intérieur, une quête de paix et un pouvoir exceptionnelle ; tel fut forgé l'histoire de Caien.

"Le mal frappa deux fois et chacun de ses coups fragilisa le jeune homme. Sa mère disparut et son père fut assassiné. Des événements sans aucun lien, mais tout aussi violent. On lui retira ce qu'il chérissait, le laissant seul dans les abysses de la vie ... Tourmenté et meurtri, sa vie fut à jamais détruites ..."

Des rêves, il en avait. Vivre en paix, devenir riche, goûter à toutes les sucettes, dormir à la belle étoile ... Beaucoup ne se réaliserait pas, néanmoins il espérait que son plus grand devienne possible : être un ninja. Des larmes perlèrent, sa mère lui fut retirées et il finit par atteindre l'académie de ses rêves. Il n'était pas un as, juste un cancre. L'année d'apprentissage fut difficile. Un sommeil troublé de vision étrange et une incompréhension des bases faillirent le briser. Mais il vainquit et genin, il devint.

Un drôle de maître et des équipiers cyniques lui furent offert. Son aventure , ainsi, débuta. Dans des missions, il fut embarqué et, difficilement, il s'en sortit. Son arme, sur un arbre se brisa, en trouver une autre, il devait. A un petit marchand, ses pieds le menèrent et une nouvelle lame, il obtint. Prêt, de nouveau il fut et ses quêtes, de plus belle, reprirent. Une grande force, il se forgea et pour l'examen chonin, prêt il fut. Le gong du mal, une deuxième fois résonna. Son père, assassiné, tomba ...

"L'âme brisait se transcenda. En plusieurs partis elle se retrouva. Dans les ténèbres, il fut englouti. Un démon oubliait chercha son dus. Une grande vengeance grondait et le glas de la mort ne cessera de sonner ... Tourmenté et meurtri, son esprit fut à jamais détruit ..."

L'examen, quand même, il passa et la première épreuve, un fiasco ce fut. Se rattraper, il espérait et de courage, il s'arma. La deuxième, à un fil, il s'en tira et sa volonté, il brandit ! La troisième, avec brio, il réussit et chonin, il fut promu. Une gloire nouvelle, l'envahit, mais la tristesse, le dessus, reprit. Le démon, l'occasion saisit et maître, il devint. La puissance, à flot se répandait, les ténèbres il allait répandre. A jour, il fut percé et s'enfuir, il dut ...

Les montagnes, un abri lui offrit. La vengeance de Caien le torturait, se débarrasser de ce fardeau, il devait. Des informations, il chercha et des idiots, les lui offrirent. Un chemin de haine, se dessinait et en marche, il se mit. Des jours passèrent, les nuits suivirent. Le repère des assassins, introuvable semblait. Infatigable, il scruta le monde et enfin, il y arriva. De son sabre, il les tua et de leurs sangs, il s'abreuva. Imbattable, il apparaissait et sa garde, il baissa. Mamoru apparut et à Caien, il rendit le corps ...

"Maître, il voulait rester. En quête de paix il partit. Vers des territoires inconnus, il marcha et déterminé, il combattit le mal. Armé de sa seule idiotie, il traversa de nombreux épreuves et un don, il obtint. Mais la guerre le rattrapa et l'enfer apparut. Tourmenté et meurtri, son esprit fut à jamais détruit …"

L'inexploré, il foula et de ses écrit, il le révéla. Une faune étrange, il étudia et une flore exquise, il découvrit. Dans des lacs luisant, il se baigna et dans des obscurs forêt, il se perdit. A travers les monts, il courut et par les vallées, il s'enfuit. Dans une grotte, sept anneaux lui furent remis. Percé leurs mystère il devait. Sa mission première, il n'oublia pas et le démon, il soumit. Grandi, il en sortit mais une sinistre mélopée, ses oreilles, atteignit. La guerre explosé, elle venait … S'y rendre, obligées lui était.

Kusa, maudit elle devint. La mort, tel un loup, grondait et la peur, forme, elle avait prise. Les ténèbres, heureux, il s'abattait et les démonds, forme, ils avaient prie. Avec son cœur, le jeune se battit et son impuissance, Fujimaru, elle libéra. Le chaos, dédoublé, il fut … Le sang, représentant des spectres des vivants, plus présent il était. Les familles, brisées, elles se retrouvèrent mais le bien, la victoire, il décrocha. La fatigue frappa … Une grave blessure, Caien subit. Dans l'obscurité, il disparut …

"Son âme jongla entre deux mondes … Une lumière luit et sa vie, rendu, lui fut. Le mal, s'incliner, il du. Tsuchikage, Caien, on nomma et une nouvelle ère pour Iwa, de commencer, venait. Con et ivrogne, son esprit fut à jamais restauré..."




~ Personnage Memories ~
vers le personnage Chronicles
Nom: Uchiha

[u]Prénom: Sasuke

[u]Age:
16 ans.




Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
 
[ Caien Shimiu - Kage ] Caien, la légende au mille sucettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Archives administratives :: Présentations-
Sauter vers: