AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stairway to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hakira Daikiri
Godaime Hokage
Godaime Hokage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
40/1000  (40/1000)
Affinités : Meiton ~ Raïton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Stairway to hell   Lun 15 Nov - 0:58

Le ciel commençait à se couvrir de menaçants nuages lorsque l'ombre du feu se décida à partir des contrées inhospitalières et meurtries d'Ame. La déesse des lieux, Wish, avait fait preuve d'un tact sans équivoque en ce qui concernait le traité d'alliance entre leur deux nations. Et Konoha se retrouvait doté d'un allié intéressant, ainsi que d'une potentielle avancée sur les autres territoires, en échange de quoi ils s'engageraient à redresser le pays de la pluie, peu importe le moyen. Et l'hokage comptait premièrement envoyer quelques ninjas aider à fournir protection et assistance aux populations. De nombreux ninjas pourraient ainsi profiter d'un pseudo-entraînement en situation réelle, et chacun pouvait dès lors en tirer un avantage certain.

Composant quelques signes afin d'invoquer une loutre de petite taille, il lui transmit un parchemin contenant ses ordres pour son retour, afin que les préparatifs aient déjà commencé lorsque que Hakira revienne sain et sauf au village caché de la feuille. Dans un excès de prudence, mais aussi parce que les temps qui courraient ne faisaient pas le bonheur des vagabonds et manants, il précisa que si il n'arrivait pas au bout de deux jours, c'était qu'il s'était fait intercepté en cours de chemin. Il dégagea toute responsabilité du village de la pluie qui n'avait rien à gagner à le tuer ou l'emprisonner, et c'est ainsi qu'il se mit en route pour le siège de sa fonction.

Les nuages se faisaient de plus en plus imposants, et l'air commençait à se charger en humidité, bien que l'orage ne veuille pas encore éclater. Un bon signe en soi, Hakira allait pouvoir faire une bonne distance avant de penser à se reposer. Ses blessures du combat contre les jashinistes s'étaient plutôt bien refermées, mais c'était toujours avec la même prudence qu'il voulait se montrer au meilleur de sa forme alors qu'il se voyait déjà au village de Konoha. Les choses allaient bon train depuis qu'il avait repris le poste de la vieille Tsunade, Konoha disposait de deux puissants alliés désormais...

Il sauta de branches en branches, accélérant à chaque fois le rythme pour ne pas perdre de temps. Le souffle régulier montrait son endurance au même titre que le contrôle qu'il exerçait sur son corps. Un vrai démon capable de parcourir tout le Yuukan à une allure régulière, une cape d'un rouge flamboyant qu'on pouvait difficilement manquer au travers des arbres, et un pas léger qui faisait à peine plier les branches sous son poids... Des qualités dignes d'un excellent combattant, bien que peu discret. Mais qu'importe, il voulait être rapide, pas discret.

La forêt s'éclaircit lorsqu'il tomba dans une clairière dégagée. Nuages installés, il redoutait une pluie abondante, mais apparemment cette dernière tardait encore à venir. Il avait parcouru une bonne distance jusqu'ici, se situant à peu près dans la forêt du pays du feu, sans doutes quelques kilomètres après la frontière commune avec le pays de la pluie. C'était une bonne chose en soi, il se rapprochait de plus en plus de son village, et il allait pouvoir s'atteler à ses devoirs de kage. Il allait pouvoir respecter les engagements de son traité d'alliance avec la jeune femme qu'est Yoko. Il ne lui avait sans doutes pas donner son arme fétiche pour une raison quelconque...

Mais les instants de rêveries n'eurent plus leur place ici quand quelques gens apparurent à l'orée du bois. D'un pas lent mais empli d'assurance, Hakira s'approcha d'eux avant de se positionner à une bonne vingtaine de mètre d'eux. Qui étaient-ils ? Leur visages ne lui disaient rien, aussi en conclut-il qu'ils n'appartenaient pas au village caché de la feuille. Etaient-ils là pour lui ? Auquel cas cela était de mauvais augure. Pourquoi étaient-ils là finalement... Hakira se risqua alors à leur poser la question, une pointe de méfiance perçant sa voix :


Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ?
Revenir en haut Aller en bas
Takezō Shimmen
Marchand du Crépuscule
Marchand du Crépuscule
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Stairway to hell   Dim 12 Déc - 22:39

Ce que je me plaisais à appeler « la cérémonie » était maintenant terminée. Nous étions maintenant, et de manière officielle des « marchands de crépuscule ». Il est vrai que cette jeune organisation n’avait pas d’existence réelle dans le monde shinobi, ou du moins ne s’était pas encore présentée à cet univers. Avec la fin de sa grande sœur, l’Akatsuki, le Yuukan se réorganisait et se pensait sorti de cette ère de terreur. A l’insu de tous, un nouveau groupuscule naissait et allait bientôt commettre son premier forfait.

Les ordres de Shino étaient simples. Il nous fallait intercepter Red Valentine, le 7ème Hokage du nom. Je ne sais par quel procédé, quoique j’aie ma petite idée, le marchand de mort écarlate savait ou le trouver. Sitôt « la cérémonie » terminée il nous donna les coordonnées d’un point d’interception où nous devrions nous rendre immédiatement. L’empressement qu’il marquait pour cette interception en disait long sur l’urgence de la chose. C’est donc sans perdre de temps que nous nous mîmes en route. Il fallait se trouver à l’orée du bois, aux abords de la forêt du Pays du Feu à quelques kilomètres de la frontière avec le pays de la Pluie. D’après les calcules de trajectoires, on devrait y retrouver l’ombre du feu.

Nous quittâmes donc le repaire et partîmes faire nos premiers pas en tant que « marchands de crépuscule ». Nos silhouettes filaient dans la dense forêt de Konoha que nous avions déjà rejoint. Malgré l’apparence peu commode de mes tabis, je virevoltais de branche en branche avec une agilité digne des plus grands ninjas. Au fur et à mesure de notre progression, le ciel s’obscurcissait. Les nuages annonciateurs d’une tempête s’accumulaient sur notre tête.

J’étais bien même très bien. Le don que Shino nous avait fait coulait en moi une source une source de vie, un nouveau souffle, même si je ne l’avais jamais utilisé. Il y avait simplement deux ombres à mon plénitude totale : premièrement, le tonnerre qui se mettait à gronder au loin. Je n’aimais pas ce son sourd, peu mélodieux qui souvent gâchait mon art. Deuxièmement, il y avait ce type qui évoluait à mes côtés, ce cheepandle comme je le surnommais, ou du moins comme je l’évoquais en pensant à lui. Je redoutais de devoir travailler avec lui, mais apparemment mes prières ne furent pas entendues. Il est vrai que nous étions les deux seules recrues de Shino … à ma connaissance. Enfin qu’importe.

Nous arrivâmes enfin au point de rendez-vous. Shino nous informa que le Hokage ne tarderait plus. Je m’adossai alors contre le tronc d’un gros arbre et attendis. J’ajustai mon chapeau sur ma tête et espérai patiemment l’arrivé de notre victime Je me mis à siffloter un air que ma mère me chantait pour m’endormir étant jeune, ce qui ne manqua pas d’attirer l’attention de mes compagnons. Mais je m’en foutais et continua ma mélodie, la répétant à chaque fois qu’elle touchait à sa fin.

Soudain, un bruit de branche se fit entendre dans les bois et j’interrompis ma symphonie, et regardai du coin de l’œil vers la direction de ce bruit. Il était là maintenant, en face de nous, celui que le Yuukan surnommait Red Valentine, orné de son apparat rouge flamboyant.

*Un Shinobi qui s’habille de la sorte doit avoir une grande confiance en son potentiel de combat…méfiance Takezo, celui-ci n’est surement pas un amateur.*

Il nous avait vu. L’assurance avec laquelle il approcha de nous confirma mon impression : il était sûr de lui, et d’une voix ferme et posée nous interrogea :

Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ?

Un petit silence se posa. Personne ne répondit alors je pris la parole :

- Qui nous sommes, cela n’a que peu d’importance. Que faisons-nous là ? Ben nous vous attendions, nous souhaiterons nous entretenir avec vous. Veuillez collaborer, et tout se passera pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Stairway to hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Hi No Kuni-
Sauter vers: