AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ambition (pv: Kaiho et Takezo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shino Mujou Akaishonin
Leader d'Akatsuki
Leader d'Akatsuki
avatar


MessageSujet: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    Mar 19 Oct - 19:14

L'homme à depuis toujours chercher à s'élever au-delà du seuil commun. Rongé par cette avidité chacun rêvait de pouvoir toucher les étoiles. Cette course à la perfection leur fit perdre leur humanité. Les réduisant à l'état d'être incomplet. Ce que l'on nomme instinct et la règle qui régie ce monde. L'humanité même est continuellement divisée en trois castes : la caste faible, la caste moyenne et la caste forte. Qu'importe l'époque ou le contexte. Ce système hiérarchique n'a jamais vraiment évolué. Ainsi les faibles s'inclinèrent devant la norme qui s'inclina devant les forts qui à leur tour s'inclinèrent devant les dieux. La caste moyenne cherche perpétuellement à écraser celle des forts et ceux quel qu'en soit le prix. Même si cela revient à exploiter les faibles. Tandis que les forts, ne pouvant s'élever au rang de dieux, à pour devoir de conserver sa place. Ces vices ne sont ni plus ni moins à l'origine des guerres et conflits. Il arrive que des individus s'éloignent de la masse dans l'espoir d'obtenir l'accession au pouvoir absolu en dénaturant leur conscience. Dans ce genre de situation la caste forte et la caste moyenne viennent alors à s'allier dans le but d'empêcher cette suprématie, et cela dans leur unique intérêt. En effet, si un n'être venait à dépasser tous les autres il deviendrait alors impossible à chacune des deux castes de pouvoir dominer. La moyenne ne pourrait alors devenir forte et la forte perdrait toute son autorité sur les autres, car n'étant plus la première. Un individu tentant d'enrailler cet équilibre se verrait annihilé par l'union des deux castes. L'exemple le plus connu est l'attaque de l'Akatsuki et principalement d'Uchiha Madara ou les grandes nations furent obligées de s'allier pour faire face à la menace. Les villages ninjas ne sont en rien l'origine du problème. Ceux ne sont que les épées des forts, les Daimyo. Cependant, les éliminer n'apporterait rien car ils seraient automatiquement remplacés par d'autre.

En cherchant à écraser l'instinct Madara aurait certainement pu rompre temporairement ce système. Mais une fois libéré de l'illusion les esprits seraient demeurés inchangés et les conflits reprendraient. La solution consisterait à s'en prendre directement à la hiérarchie de façon à ne laisser seulement deux castes : La moyenne, qui représenterait la norme, et Dieu. Un Dieu au pouvoir inébranlable qui régirait les hommes. Un seul pour tous les dominer. La réalité se trouve là. Les hommes ne changeront jamais tant que ceux-ci resteront soumis par leur instinct. Seul un ordre absolu pourrait réprimer leur rêve de puissance. Ne pouvant être détrôné, il deviendrait impossible à la norme d'entrer en conflit pour gagner en force. En dehors de Dieu, tous les hommes se retrouveraient égaux. Face à cette réalité, les mentalités se mettraient à changer d'elle-même. La quête de pouvoir deviendrait alors une notion totalement abstraite.

« Ceux désirant la paix devront se préparer à faire la guerre »

Shino fixa d'un air songeur l'imposante carte du Yuukan accrochée sur un mur en face de lui. Malgré la formidable avancée de ses projets depuis ces dix dernières années, il réalisait parfaitement l'ampleur de la tâche qui lui restait à accomplir et du chaos qu'il s'apprêtait à engendrer. Alors qu'il se trouvait à l'article de la mort son existence dans ce monde ne l'avait jamais autant fascinée. Tout était parfaitement planifié sans son esprit. S'il parvenait à ses fins, l'intégrité du monde en serait bouleversée. Okido, Ariatenshi, Minori, Ryuuka, Tenkyuu, Akarama... Chacune de ces cités tomberaient une à une. Arrivé à ce stade, il n'y aurait plus de place pour la pitié. Il faisait cela pour le bien de l'humanité et rien ne saurait l'arrêter. Yuugure existait dans cette unique but : « Purifier les coeurs dans un déluge de flamme ». Alors, depuis sa position avantageuse, il regarderait le monde voler en éclat pour se reconstruire de lui-même. Oui, les choses devraient de dérouler ainsi...

Le vénérable soupira de satisfaction. Assis sur un fauteuil de velours noir il se pencha vers l'avant pour attraper un globe de cristal qu'il posa sur une petite table situé juste en face de lui. Il y infusa une petite partie de son chakra puis la fixa longuement. Ses yeux couleurs sang portaient tous deux la marque du démon renard. Le globe s'illumina pour laisser entrevoir une vaste plaine ravagée par la pluie. Au milieu de la tempête se trouvait une silhouette pourpre, qui avançait sans tenir compte des intempéries. L'Hokage revenait de son périple au pays de la pluie. Celui-ci faisait preuve d'imprudence en partant sans son escorte. Cette erreur allait lui coûter cher. Il n'y avait plus de temps à perdre. Une telle occasion ne se présenterait pas deux fois. Le maître se présenterait en personne devant l'ombre du feu. En personne certe, mais également accompagné. Il ne doutait nullement de ses capacités à faire face au grand Red Valentine. Sauf que combattre ne l'intéressait guère. Deux nouveaux membres venaient de rejoindre l'organisation. Il s'agirait d'une bonne opportunité afin de tester leur loyauté ainsi que leur force. Shino souleva péniblement son vieux corps. Il enfila son manteau, revêtit son chapeau puis posa ses lunettes de soleil sur son nez avant de sortir quitter son logement. Depuis qu'une partie du pouvoir de Kyuubi baignait dans son corps, ses yeux avaient changé de couleur et de forme. Cela venait du fait que le vénérable avait tiré l'essence même du pouvoir du démon. Contrairement aux pouvoirs des queues qu'il comptait distribuer à ses combattants.

Aidé de sa canne, le marchand de mort se dirigea d’une démarche boiteuse vers l’anti-chambre du démon. Chacun de ses pas se ponctuaient d’un bruit métallique orchestré par sa jambe d’acier. On pouvait l’entendre raisonner sur plusieurs galeries. Le repère de Yuugure se constituait d’une série de tunnel organisé en labyrinthe. Dans la partie ouest se trouvaient les logements, à l’est l’armurerie, au nord la prison du démon situé non loin du laboratoire de Shino, au centre le siège des membres et au sud l’entrée principale masqué par une cascade. Il s’agissait à l’origine de galerie naturelle creusée par l’érosion. Shino avait engagé de nombreux ouvriers pour bâtir le repère. Ce qui était à déplorer dans cette histoire était que la totalité des travailleurs avaient finit transformés en Abomination. Une petite armée de démon montait désormais la garde dans le repère. Shino en croisa justement un qui gardait une entrée. Légèrement inclinée vers l’avant, la créature conservait une physionomie humaine. Le reste de son corps se composait de filament et autre matière organique. Comme si le pauvre homme avait été écorché à vif avant d’être sauvagement haché. Une trentaine de globe oculaire rouge recouvrait son corps. Chacun bougeait en permanence à l’affût du moindre intrus. Tel se présentait les Abominations, fusion d’un être vivant avec une Immondice. Il ne restait plus rien de leur existence passé. N’étant plus que de simple esclave totalement soumis à la volonté de leur maître. Le marchand de mort passa devant le gardien sans que celui-ci ne réagisse. Seuls les nombreux yeux le suivirent du regard alors qu’il traversait. Après plus d’une dizaine de minute de marche Shino finit par arriver devant l’anti-chambre de Kyuubi. Celle-ci était bouchée par une énorme bloque de pierre. La marchant de mort s’arrêta devant celle-ci puis attendit que Takezo et Kaiho le rejoigne pour recevoir leur pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Oïshi Shugen
Bras droit du Tsuchikage
Bras droit du Tsuchikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/10000  (0/10000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    Jeu 21 Oct - 16:58

L'entrevue avec le marchand de mort écarlate au pays de Kusa finit, ce dernier m'avait demandé de l'attendre plus loin pendant qu'il s'entretenait avec mon ancien chef de village, Gin Ichimaru. Ne sachant rien de comment tout cela c'est fini, je ne pouvais m'avancer sur la probable mort de ce dernier. En revenant de son rendez-vous, il s'était contenté de m'offrir une petite pierre bleue de merde que je finirais surement par perdre à force, me disant que ce truc servirait à communiquer à distance, génial... Partout où j'irais, il lui suffira de se servir de ce truc pour me faire chier et me rappeler si besoin, vraiment chiant. Et après avoir décliné son identité, il m'avait conduit au repère de Yuugure, nom de l'organisation. Il avait sorti le grand jeu le boss, la cascade masquant l'entrée de la base et tout, il n'avait pas chômer le con. Ouai, 'fin je me doutais que ce ne soit pas son oeuvre personnelle, il devait y avoir plus d'une trentaine de mecs à son service derrière. Une fois à l'intérieur, je m'attarde un instant à la critique de l'architecture, tentant d'engager le dialogue avec Shino avant de constater que ce dernier se soit barré comme un voleur. Plus vraiment le choix, j'suis livré à moi-même.

***

Hum... Le marchand de mort écarlate fait déjà appel à moi. Je viens à peine de quitter officiellement le village qu'il ressent déjà le besoin de mes services. Ou du moins c'est ce que je pensais, la réelle raison de sa convocation était tout autre. Pas de missions à remplir pour le moment avant d'avoir reçu ce qu'il promettait aux personnes lui jurant fidélité. Un immense pouvoir ! Voilà ce dont j'avais besoin, voilà pourquoi j'étais parti de mon village natal, un village rempli de faibles et inutiles, personne là-bas n'aurait pu me faire progresser, pas aussi bien que mon nouveau patron en tout cas. Le temps de marquer le monde shinobi de mon empreinte était enfin venu, rien ni personne ne pourrait m'en empêcher désormais. Du moins c'est ce que j'me disais, après cela reste encore à prouver avec le temps et mes actions. Depuis notre rencontre, je me suis installé provisoirement dans le repaire de l'organisation, étant plus proche que de faire le retour jusqu'au village, mieux valait pour moi ne pas me fatiguer. Le repaire de l'organisation était le parfait endroit pour ne plus faire parler de moi, surtout que l'intérieur n'était pas mal du tout. Situé dans ce qui semblait être une montagne, à l'intérieur même, de multitudes de galeries sous-terraines s'y trouvaient. Toutes menant d'un endroit à l'autre du repaire. L'ennui c'est que, lorsqu'on y est pas habitué, il y est très facile de s'y perdre, chose qui m'est arrivé dès le premier jour. Comme aujourd'hui d'ailleurs... ouai j'étais encore perdu, mais cette fois-ci plus que la première, je n'arrivais pas à retrouver le chemin des logements. Et comme au bout d'un moment, cela a fini par me casser les couilles, j'me suis dit que je me contenterais d'avancer et de voir où j'allais finir par atterrir après. Mes pas me conduisirent finalement à l'espace créer pour les membres, une chance pour moi, j'savais qu'ici, c'était le centre de la grotte.

Un rapide coup d'oeil à l'un des affreux qui gardent le coin plus tard, je me décide à lui demander mon chemin. En le regardant de plus près, vraiment plus près, nos deux nez si c'est vraiment ça qui trône à cet endroit sont à deux doigts de se toucher. S'échappe de ma bouche alors un long sifflement admiratif, mais qu'est-ce qu'ils peuvent bien être moches ces types. Le patron a bien réussi son coup, pour faire face aux intrus, il n'y a pas mieux. Je recule un peu mon visage du sien, juste avant qu'il ne se mette à renifler grossièrement et froncer les sourcils. J'lui pose alors ma question et sans prendre la peine d'ouvrir la bouche, il me pointe une autre galerie du doigt. Une chose est sûre, ce n'est pas avec lui que j'vais venir taper la discut' la nuit quand j'pourrais pas dormir. Je le remercie rapidement, réajuste mon épée et m'engouffre dans le chemin assez large. Sans me presser, je parviens à l'entrée de l'anti-chambre du Kyuubi, fascinant démon renard à neuf queues. J'avoue que jamais je n'aurai crus quelqu'un capable de capturer un tel monstre, qui plus est seul, il faut vraiment posséder une puissance hors normes. Puissance que je n'ai pas, en y repensant, je serre les dents, un jour j'en serais capable, j'irais même jusqu'à le sceller dans mon propre corps pour en profiter pleinement. Shino est déjà là, je lui adresse un rapide salut avant de lui adresser la parole.

- Désolé du retard, mais cet endroit est un vrai labyrinthe, c'est déjà la deuxième fois que j'me perds...
Revenir en haut Aller en bas
Takezō Shimmen
Marchand du Crépuscule
Marchand du Crépuscule
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    Lun 1 Nov - 23:16

J’arrivai au point de rendez-vous. Shino m’avait demandé de le rejoindre au pied de la cascade de Taki aujourd’hui, au crépuscule naissant. Je m’assis sur une des grosses pierres qui bordaient la rivière et sortit ma flûte afin de faire passer un peu le temps.

Après avoir assisté à la terrible à bataille que se livrait le démon-renard et Shino, j’abordai ce dernier sans animosité. Je savais que je ne ferais pas le poids face lui qui venait de terrassé seul le terrible Kyubi. Une discussion, dure mais posée s’engagea entre nous et il me proposa, si je voulais en savoir plus sur lui, Kyubi, l’avenir, la puissance… de le rejoindre dans son antre 30 jours plus tard.

Les 30 jours étaient passés, et voilà pourquoi j’étais ici en ce jour. Le voile de la nuit se retirait doucement laissant percer les rayons du soleil au travers de la brume matinale. La cascade s’abattait derrière dans un terrible fracas harmonieux. Avec les premières lueurs du jour un arc-en-ciel prit naissance au pied de la chute, fendant le ciel de sa splendeur. Tout autre que moi aurait pu s’émouvoir d’un tel spectacle, mais moi je restai là impassible attendant mon hôte.

Soudain je perçu une perturbation dans le son de la cascade. Une silhouette petite et trapue s’y dessina ne ressemblant en rien à celle du géant qui m’avait donné rendez-vous. Une créature filamenteuse traversa le rideau d’eau et m’invita à la suivre de l’autre coté. La chose était d’une monstruosité indiscernable. Son corps fait de lambeaux de chair en décomposition avancée était ponctué d’yeux ça et là qui s’agitaient dans tous les sens, comme guettant la moindre présence indésirable. Plutôt que d’avoir un saut de cœur devant cette abomination, j’enfonçai mon chapeau sur ma tête et bondis au travers de la cascade pour rejoindre cette chose.

Mes épaules avaient été mouillées par la chute, alors je m’essuyai un instant avant de suivre la créature. Elle s’enfonçait dans un tunnel sombre et humide traversé par un courant d’air glacé. Les parois humides de la caverne étaient jonchées de flambeaux éclairant l’enceinte d’un voile fin de lumière. La créature avançait rapidement comme si on était en retard. Moi je prenais mon temps si bien qu’elle me distançait souvent, et devait s’arrêter pour que mon pas non-chaland la rattrape. Finalement nous arrivâmes dans une grande salle, aménagée comme pour recevoir des réunions ou autres conférences, mais de manière très sommaire. Je m’y arrêtai un moment histoire de me familiariser avec les lieux ayant le pressentiment que j’y viendrais souvent. Je passai mon doigt sur une des tables sur laquelle s’était formée une croute, mélange de poussière et d’humidité. A l’autre bout de la salle, à l’entrée d’un nouveau tunnel, la créature émit un rugissement m’indiquant de me presser un peu. Le vieil homme n’était surement du genre à attendre, mais moi je n’étais pas du genre à me plier aux grognements immondes d’une créature qui ne l’était pas moins. Enfin j’étais là pour rencontrer Shino, donc je la suivi, non sans lui faire comprendre d’un regard sévère qu’elle n’était rien à mes yeux.

Apparemment mon attitude ne lui plu guère et ses milles yeux se rivèrent sur moi, prêt à en découdre. Elle avancé vers moi et saisit le col de mon manteau, j’empoignai sa main gluante et visqueuse, mais soudent un vent glacé paru sortir du fin fond de la tanière accompagné d’un rugissement monstrueux, puis le bruit d’une canne qu’on frappa au sol, puis plus rien. La créature lâcha son étreinte et se dirigea en direction du bruit. J’ajustai mon manteau, puis mon chapeau et la suivi aussi non-chalemment qu’au début. J’arrivai enfin devant Shino. Sa silhouette immense était debout devant l’entrée de ce qui paraissait une anti-chambre. Appuyé sur sa canne, l’air affable, je savais qu’il ne fallait pas se fier à cette image. En m’approchant de lui je remarquai ce jeune homme adossé contre le mur, avec une grande épée dans le dos. L n’avait pas l’allure d’un ninja, mais plutôt d’un cheepandle déguisé en shinobi. Enfin, Shino voulait me voir, donc je suis là.

Revenir en haut Aller en bas
Shino Mujou Akaishonin
Leader d'Akatsuki
Leader d'Akatsuki
avatar


MessageSujet: Re: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    Jeu 11 Nov - 13:33

Dans une posture droite et solennelle le marchand attendait patiemment la venue de ses nouvelles recrues. Ce fut premièrement Kaiho, le ninja de Kiri qui vint le rejoindre. Cet homme possédait un caractère des plus primaires. Son esprit n'était fait que de combat et de désir de puissance. Il désirait en acquérir d'avantages afin de pouvoir écraser tous ceux qui lui feraient face par pure malice. D'une certaine manière il sa personnalité correspondait parfaitement au but de l'organisation. Shino avait toujours éprouvé un certain intérêt envers ces individus qui se laissaient dominer par ses instincts. Ils abandonnaient une part de leur humanité pour redevenir animal. Cela créait des êtres sauvages et libres sur tous les points. Ne plus réfléchir aux conséquences de ses actes en vivant uniquement pour le présent. En lui octroyant davantage de puissance Shino ne ferait qu'étendre la part d'instinct de son acolyte, ce qui le rendrait encore plus prévisible. En effet, on pouvait aisément deviner que celui-ci n'hésiterait pas à trahir son chef dans l'unique but d'obtenir encore plus de pouvoir. Une fois ce jour arrivé, il sera alors temps de s'en débarrasser. Le juunin adressa un signe de tête à son supérieur en s'excusant de son retard. Shino le lui rendit par un de ses sourires aimables dont il détenait le secret puis souhaita la bienvenue à sa nouvelle recrue. Tous deux attendirent un court instant que le deuxième invité fasse irruption. Accompagné d'une Abomination Takezo, le maelströms, émergea de l'ombre. Il s'agissait là du parfait exemple de l'homme cherchant à trouver une raison à son existence. En y sondant son esprit Shino n'avait découvert que vide et désarroi. La puissance l'intéressait probablement, mais sûrement pas autant que son coéquipier. Le fait de pouvoir rythmer sa vie devait être la principale raison de sa présence en ces lieux. Le maître devrait aussi garder un oeil sur lui. Car à défaut de n'avoir que peu de raisons de le trahir, il n'avait également que peu de raisons de rester à ses côtés.

Shino le salua à son tour. Ses nouvelles recrues désormais présentes la transmission de pouvoir pouvait désormais commencer. Le vénérable apposa sa main sur le rocher barrant le passage et y insuffla une partie de son chakra de nécromancie. Etant le seul en ce monde à manipuler l'art du ninjutsu médical sombre à un tel niveau, nul en dehors de sa personne ne pourrait pénétrer dans l'antichambre du démon. La pierre, dans de légers crépitements, se mit à s'effriter progressivement jusqu'à tomber littéralement en poussière. Shino emboîta le pas suivi par les deux shinobis. La pièce dans laquelle ils venaient de pénétrer se trouvait entièrement plongée dans les ténèbres. Seul quelques torches aux flammes bleutées éclairaient un chemin de pierre poli. Au sol, on pouvait apercevoir à la lueur des brasiers de glace une surface miroitante. En dehors du petit chemin de pierre la galerie était entièrement recouverte d'eau, un lac souterrain. La température y était étonnement basse. Dans l'obscurité seul retentissait l'écho cyclique de la jambe de fer du maître. Après plusieurs minutes de marche à une allure assez modérée les marchants du crépuscule arrivèrent devant l'entité. Semblable a un soleil miniature, une imposante sphère de flamme en lévitation éclairait les environs sur une dizaine de mètre à la ronde. Quatre majestueux toriis venaient l'encadrer. Shino s'arrêta devant le réceptacle pour faire face aux nouvelles recrues. Ses lunettes reflétant les lueurs de la sphère paraissaient briller dans l'obscurité

-Messieurs préparez vous à recevoir ce don noir. Je tiens à souligner qu'à partir de cet instant vos destinés seront liés à la mienne. Je ne tolèrerais aucun écart de votre part.

Il attendit posément la réponse de chacun avant de commencer l'opération de transfert. Il planta sa canne dans le sol puis composa une complexe série de signe de ses mains. Tendant ses paumes vers la sphère deux épais filaments lumineux vinrent s'en détacher. Elles tournèrent pendant un instant au tour de Shino avant que celui-ci ne les rediriges vers les nouveaux hôtes. Les serpents d'énergie s'enroulèrent autour de leur nouveaux maîtres avant de pénétrer en eux. S'ensuivit alors d'une étonnante explosion de chakra. Les deux corps se mirent à dégager une énergie qui ne leur appartenait pas. Shino du retenir son chapeau afin que celui-ci ne s'envole pas. Le même sourire satisfait éclairaitson visage. Le chakra se mit alors à prendre forme autour de chacun. Contrairement au revêtement du renard classique. Ceux des membres de Yuugure arboraient une forme unique propre à chaque individu. Sa part du marcher désormais conclu, Shino se mit à déclarer d'une voix solennelle.

-Vous faites à présent parti de l'élite des ninja. Sachez que je suis celui qui vous accorde cette puissance. Et que je pourrais tout aussi bien vous la reprendre. Mais si vous me servez fidèlement. Je ferais de vous les êtres les plus puissants que ce monde. Désormais, Sir Tokura vous serez connu en tant que Marchant de Peur. Et vous Sir Shimmen serez connu en tant que Marchant de Rêve. Votre première mission consistera à m'assister dans la chute de l'actuel Hokage, Hakira Daikiri

Sur ces mots Shino se remit en marche. Il donnait toujours l'impression de sourire avec son regard troublant. Et de ce sourire dérangeant, seul une petite partie de sa joue se soulevait. Il avait une de ces manières de s'exprimer comme aucun autre shinobi ne le ferait. Et dans ces sombres silhouettes qui l'accompagnaient, sa prestance lui donnait les airs d'un chef d'une armée des enfers, qui s'apprêtait à faire s'effondrer le crépuscule sur le monde.


____________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oïshi Shugen
Bras droit du Tsuchikage
Bras droit du Tsuchikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/10000  (0/10000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    Sam 13 Nov - 10:28

Je ne parvenais pas à avoir confiance en ce type. Lui et son sourire carnassier que je détestais. J'avais toujours l'impression en bossant pour lui qu'il pouvait me jeter à tout moment. Que je ne représentais rien pour ce mec si ce n'est qu'un vulgaire pion jetable lorsque j'aurais accompli ma part du marché. Ce qui, il fallait se le dire, était vrai. Un mec comme moi ne pouvait rien espérer de bien grandiose à ses côtés si ce n'est l'acquisition d'une puissance éphémère. Alors que je commençais à m'impatienter d'attendre quelque chose ou quelqu'un qui visiblement n'avait pas l'air d'avoir envie d'arriver, un mec suivant l'une de ces créatures à la tronche ravagées fit son apparition. Un blond, coiffé d'un chapeau minable, vêtu de vêtements minables et naturellement accompagné d'une personne tout aussi minable que lui. Cela faisait beaucoup de fois le mot minable au final, néanmoins c'était le mot idéal pour une personne aussi minable que lui. M'enfin bref, je n'avais pas à juger des fréquentations du boss, tant qu'elles ne me faisaient pas chier.

D'ailleurs ce dernier ne perdit pas un instant avant de bouger. Il posa sa main sur l'énorme rocher bloquant l'entrée à la salle et ce dernier ne mit pas longtemps avant de se décomposer et former un léger nuage de poussière. Je ne pus me retenir de pousser un profond soupir avant de suivre Shino à l'intérieur de la pièce. Il y avait une ambiance pas vraiment chaleureuse à l'intérieur. Y'avait même de quoi faire peur, il y faisait encore plus froid qu'à l'entrée, on y voyait que dalle et la suite de la déco je m'en tapais royalement. Ce qui m'importait pour le moment était de savoir où nous nous rendions et dans quel but ? Je ne tardais pas à le savoir. L'endroit était tout aussi étrange que la pièce précédente à la différence que celle-ci semblait...plus...éclairée ? Ce fut le moment que choisit Shino pour nous adresser quelques mots signifiants " J'vous offre ce cadeau, en échange vous devenez mes petits chiens et le premier qui essaye de me mordre, j'le crève. " Ce qui ne me dérangeait guère je devais l'avouer et c'est donc le sourire aux lèvres que j'acquiesçais en signe de satisfaction.

L'autre semblait lui aussi d'accord. Il n'en fallut pas plus au boss pour commencer une série de signe qui eut pour effet d'extraire à la sphère se trouvant au-dessus de nos têtes, deux longs filaments lumineux. Une étrange sensation s'empara de moi, mon corps en avait assez d'attendre et réclamer la puissance qu'on lui avait promis. Submerger par l'excitation, je fus pris de violents frémissements. Mon regard changea brusquement au même moment que le filament m'étant destiné m'encercla et me transperça. Une violente explosion de chakra balaya la zone pendant que j'hurlais de bonheur, les bras tendus vers le ciel, la bouche et les yeux grands ouverts. Je ressentais clairement tous les effets de cette puissance fraichement acquise. Une telle puissance, j'étais en transe. Mon chakra se mit alors à prendre forme autour de moi sous mes yeux stupéfaits. Cette couleur, cette forme, cette sensation, c'était énorme !

- Marchand de peur... j'aime bien, voilà un nom qui sonne lourd.

Sans plus attendre, nous nous remettions en route, plus puissant que jamais, prêt à écraser quiconque aurait l'audace de nous barrer la route. J'avais encore un peu de mal à réaliser toute la puissance qui venait de s'offrir à moi, c'était si étrange, si obscur. Nul doute que désormais, plus rien ne pourra m'arrêter.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Takezō Shimmen
Marchand du Crépuscule
Marchand du Crépuscule
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    Mar 16 Nov - 20:01

Apparemment, j’étais attendu. Sitôt mon arrivée, l’hôte des lieux ordonna à « sa chose » de nous laisser. Il me salua d’une façon très courtoise contrastant avec son imposante carrure qui en intimiderai plus d’un. Je portai la main à mon chapeau et en tira légèrement le rebord pour lui rendre son salut de façon discrète. Mon attention était plus attirée par le cheepandle présent en ce lieu, dont l’ego écrasait l’ambiance. Il montrait une telle assurance en lui m’exaspérant déjà alors qu’il n’avait dit mot. Moi qui avais appris l’humilité lors de séjour au temple Shog-in étais un peu déconcerté par cette aura prétentieuse.

Il faut dire aussi que je ne m’attendais pas à avoir de la compagnie. Mais en y réfléchissant, les ambitions de Shino ne pouvaient trouver leur aboutissement avec un seul allié. Finalement je me résolu ne plus porter attention à cet échappé des clubs nocturnes, et me concentra sur Shino. J’espérais juste au fond de moi, que j n’aurai pas d’échange avec ….l’autre.

Une fois les amabilités échangées, le leader de Yuugure ouvrit un passage vers une pièce voisine de façon assez spectaculaire, puis nous invita à le suivre. Le lieu n’était pas franchement agréable, encore plus sinistre que les galeries que j’avais traversées jusque là. Nous étions dans une sorte de cavité souterraine éclairée de torches bleutées. La froideur des lieux était saisissante, mais pas insupportable. Je suivis Shino et le jeune épéiste qui montrait une certaine excitation et impatience. Moi je suivais impassible comme a mon habitude. Le claquement de mes tabis répondait aux cliquetis métallique de la jambe de celui qui serait le marchand de mort écarlate. Je jetai un œil discret autour de moi, histoire de reconnaître les lieux au cas ou je devrai y revenir, mais sans plus.

Nous arrivâmes dans une grande pièce, dont la luminosité et la chaleur tranchaient avec l’obscurité et la froideur de la précédente. En son centre brillait une flamme rouge, remplissant la pièce d’une énergie gigantesque. Je la connaissais, mais ne dis mot. Le maître des lieux se tourna vers nous :

-Messieurs préparez vous à recevoir ce don noir. Je tiens à souligner qu'à partir de cet instant vos destinés seront liés à la mienne. Je ne tolèrerais aucun écart de votre part.

Le pseudo-shinobi acquiesça d’un léger sourire, alors que moi je fis signe de la main à Shino de poursuivre. Il entama donc la cérémonie, et détacha deux filets d’énergie qu’il envoya prendre possession de nos corps. Je fermai les yeux et senti chaque parcelle de ce don envahir mon corps. Chacune des cavités de chakra de mon être fut emplit de cette énergie qui rayonnait maintenant comme un halo autour de moi, produisant un souffle énorme qui fit trembler les parois de la cavité. Je me concentrai pour sentir tout cet afflux énergétique et en prendre possession, tandis qu’a coté de moi, l’autre énergumène hurlait comme un chacal, laissant cette entité prendre pleinement possession de son corps. De mon coté le processus était totalement l’inverse : c’était moi qui prenait possession de cette entité. Les années passées à méditer dans le temple des montagnes servaient bien a être de soi et de tout ce qui constitue ce soi. Alors que l’épéiste extériorisait le processus, moi je l’intériorisais, comprimant petit à petit cette énergie, la recentrant dans mon corps pour enfin la comprimer au sein de mon hara, centre du chakra. C’en était terminé pour moi tandis que l’autre membre de l’organisation continuait son cirque près de moi.

Quand il eut fini, j’allai ramasser mon chapeau que tout ce manage avait expédié au loin. Je le ramassai et l’époussetai précautionneusement avant de le revisser sur ma tête.

- Marchand de peur... j'aime bien, voilà un nom qui sonne lourd.

Je regardai ce cheepandle, avant d’ouvrir la bouche pour la première fois depuis mon arrivée dans l’antre du maître :

-Flambeur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ambition (pv: Kaiho et Takezo)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ambition (pv: Kaiho et Takezo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Repaire de Yuugure-
Sauter vers: