AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La terre gronde et les larmes coulent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yukiko Tanaki
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar


MessageSujet: La terre gronde et les larmes coulent...   Lun 11 Oct - 2:11

Place Marchande, lieu de vie par excellence, il n'y à pas meilleur endroit pour trouver tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi. Cette nuit là, alors que la lune jetait son aura argenté sur la place marchande, une jeune fille d'un blanc immaculé marchait lentement sur la place, il était difficile de ne pas la voir et encore plus de ne pas être intrigué par son éclatante jeunesse qui, de part l'éclairage naturel que lui procurait l'astre lunaire, ressemblait à un fantôme ou à un ange, tout en sachant que la première comparaison était la plus probable.
Vêtue d'une robe blanche dont l'apparence laissée penser que ce n'était que des lambeaux de tissus couds ça et là afin de cacher le minimum de peau possible. Ses cheveux était tout aussi clair, détachés, tombant en cascade dans son dos, effleurant parfois les épaules mais ne s'y attardant pas ils reprenaient le mouvement des vagues ondulatoires de ses boucles. Yukiko était si jeune, si seule et pourtant si bien dans sa peau, force est de constater que peu de jeune de cet âge là peuvent se permettre d'être aussi complet dans leur fort intérieur que la jeune fille se le permet.

La tête baissée, le regard vers le sol, versant quelques larmes sur son passage ou bien était-ce les larmes qui fuyaient la personne qu'elle est? Sujet à argumentation.
Yukiko, dont les yeux ont la couleur du violet mystérieux marchait... Pour faire quoi? Hé bien, pour passer le temps, pour feindre de s'occuper alors que tout à chacun se doute qu'elle ne sait que faire quand même le sommeil la fuit comme la peste.
Ses bras nus, à la lumière lunaire, montraient ce qu'elle cachait en plein jour, des cicatrices éparses, blanches, rosées par endroit. Avortons tout de suite l'idée d'un comportement suicidaire, il n'en est rien, simplement si la seule sensation que l'ont peux ressentir est la douleur, une douleur si intense qu'elle vous prend aux tripes, qu'elle vous rend un peu de cette "humanité" que vous avez perdu il y à longtemps, n'y céderiez vous pas? C'est un lourd tribu que de se charcuter, taillader, peut importe le terme l'acte reste le même... Yukiko qui souillait le sol de ses larmes s'arrêta près d'un banc qui se trouvait en bordure de la place et se jeta délicatement dessus, elle releva la tête pour exposer son visage laiteux à la lumière éclatante d'une lune capricieuse, joueuse...


"Toi qui es mon amie depuis toujours, m'excuseras tu de penser ce que je pense? De dire ce que je dis? Et de faire ce que je fais?"

Yukiko se doutait bien qu'elle n'obtiendrait aucune réponse d'un tas de roche se trouvant dans le ciel, mais l'un dans l'autre elle s'était habituée à vivre de façon nocturne, de dormir assez peu voir rarement pour ne pas dire presque jamais, donc il est tout naturel de comprendre que la seule chose qu'elle croise lorsqu'elle ne trouve pas le sommeil soit cette lune à la présence immuable. Une amie fidèle qui ne vous déçoit que de temps à autre mais à qui nous n'en tenons pas rigueur car nous savons qu'elle sera là pour nous en temps utile. C'était son rapport avec l'astre nocturne, bizarre... Oui, mais Yukiko n'est pas comme le tout venant, non elle est Yukiko comme une louve est louve, Yukiko est Yukiko, une jeune fille loin d'être un enfant de cœur dont la seule préoccupation est de voir tout être vivant mort si ce n'est pire encore...
Revenir en haut Aller en bas
 
La terre gronde et les larmes coulent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Tsuchi no Kuni-
Sauter vers: