AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Sam 9 Oct - 13:59

Le camp avait été dressé à la frontière du pays du riz qui n'était plus vraiment gardée avec les problèmes récents posées par Tora sous couverture. Les leur avaient faits leur effet, et les forces d'Oto qui sévissaient encore étaient perturbées par les flux des personnes attirées par l'argent. Le gros des forces oscillait entre le refus des "volontaires " qui attendaient une paye exorbitante et la guerre civile qui les rongeait depuis peu. Le peuple n'avait plus aucune envie de se soumettre aux renégats d'Oto, qui libérés de la coupe d'Orochimaru avaient installés un système totalitaire, avec eux à la tête. Le Raikage sortait de la tente de commandement pour s'avancer vers les quelques ninjas qui lui faisaient face. Dans son état, Oto ne serait pas une grande menace, et un petit nombre de ninjas ferait moins peur à la populace.

" Bien ... Nous somme ici aujourd'hui pour libérer le pays du riz des Nukenins qui sévissent encore dans la région et qui s'y sont installés. Les pertes civiles ne sont pas acceptables et c'est pourquoi nous devons à présent éliminer les renégats d'Oto qui s'en prennent au peuple sans vergogne. Notre objectif premier, est de détruire les postes de commandements et les diverses tours de communications militaires qui ont été érigées sur le pays du Riz, après leur chute, nul doute que la résistance sera moindre tant ils serons désorganisés et que leur information ne circulera plus ... Il y aura également des shinobis de Konoha qui attaquerons par le Sud du pays ... rassurez vous, ils sont avec nous ..."

Un homme venait d’amener la carte du pays avant de la poser sur une table devant le dirigeant de la foudre, qui fit signe aux chefs d'équipe de s'avancer. Il montra les différent point d'attaque, tout en assignant à ces derniers les escouades formées pour l'occasion. Enerion et Okita serait assignés à sa protection pour cette mission. De plus, cela allait lui permettre de garder un oeil sur la flèche azurée, voir si ses motivations étaient bien celles qu'il lui avait confiées. A eux trois, il devaient s'occuper d'un poste de commandement assez loin dans la frontière, proche de la tour de communication dont devait s'occuper Tsuki et son élève. Une fois les équipes d'assaut réunies, les escouades partirent chacun de leur côté, laissant le gros des troupes balayer la zone parcourue pour venir en aide aux villageois et s'occuper des Otojin qui passeraient par les mailles du filet. En un bond, la première vague était partie, bientôt suivie par l'escouade du Kage. Peu après, aucunes des équipes envoyées n'étaient visibles, chacunes d'entre elles parties rejoindre leurs cibles. Seul Enerion et Okita étaient encore en vue par le jeune Kumojin. Il se tourna vers ses deux hommes avant de leur lancer deux petites cuves remplies d'un liquide ocre.

" Faites attention aux flammes avec ça dans les mains. On a pas de temps à perdre, le poste de commandement n'abritte que des ninjas ... Donc on va le faire sauter ... "
* Génial ! un feux d'artifice ! *
" Un parchemin explosif disposé dessus devrait suffire à balayer une partie du bâtiment. une fois arrivés sur place, nous nous séparerons à l'intérieur pour placer les bobonnes respectivement à l'ouest, à l'est et dans les fondations du centre de commandement. Le combat ne sera pas une priorité mais s'il est nécessaire n'hésitez pas... Oh, et revenez en vie et c'est un ordre ... Nous ferons exploser les trois réceptacles une fois tous les trois rendus de nouveau devant le bâtiment... "

Les lignes ennemies venaient de les repérer et donnaient déjà l'alarme, lançant quelques armes de jets, parées par les armes des Kumojin qui progressaient de plus en plus vite vers leur objectif. Cette guerre civile ne devait pas durer une journée de plus, ce soir, Oto sera tombé et son peuple ne vivra plus dans la crainte permanente. Les quelques renégats qui étaient postés devant l'entrée avaient étés éliminés rapidement et des Otojin commençaient à s'agiter à l'intérieur.

" Bien à partir d'ici, c'est avec les tac.com que nous converserons ... Je prend les fondations, occupez vous les ailes du bâtiment. On se retrouve donc en vie là bas une fois la mission terminée pour éliminer ceux qui restent ... Dispersion ! "

En un instant, les trois ninjas s'étaient dirigées vers leur objectifs, Sunsay était parti au centre du bâtiment pour chercher les escaliers qui descendaient au sous-sol ...



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Okita
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
45/1000  (45/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Dim 10 Oct - 15:22

Okita écouta et acquiesça les consignes sans paraitre ennuyé, car la mission d’aujourd’hui promettait à tous de l’action à souhait. Déplacé depuis ce matin jusqu’à la frontière du pays du riz depuis, tous les ninjas patientaient en attendant les ordres du Raikage. Et un briefing sur place ! Oui, pour cette fois, le dirigeant du village de Kumo faisait aussi partie des troupes sur place, surement la chose la plus intéressante dans l’excursion d’aujourd’hui. N'ayant reçu aucune informations sur les opérations du jour, chacun discutait à ce sujet, et rapidement toutes sortes de rumeurs se rependait dans le camp. Et parmi ces personnes, Okita fut l'un des seuls à rester en silence, gardant sa part de tueur pour le champ de bataille. D'ailleurs on l'avait associé à l'équipe de protection de Sunsay Higure, ça pouvait dire deux choses, soit ils allaient s'éclater avec le plus gros de l'adversaire, soit s'ennuyer à mourir à rester debout à côté de lui. M'enfin la réponse arriva vite, la ligne de front partie pour dégager le terrain, alors que le groupe de trois devait détruire le post de commandement grouillant de ninja. Parfait ! Okita enfila le sac à dos conventionnel des ninjas contenant la cuve et répondit aux directives du Raikage par un sourire satisfait. L’autre ninja posté à coté lui restait encore inconnu, ce devait surement être un nouveau dans le village, m’enfin ça importait peu, déjà qu’en temps normal la prise de tête n’était pas son truc ! Sur le coup, les signales d’alertes retentirent de partout, les Otojin criaient dans tous les sens, certains tués d’autres paniqués, une ambiance qui ne fit qu’augmenter l’excitation d’Okita. Sans attendre, il suivit le Raikage jusqu’à l’entrée du poste de commandement et enclencha son tac.com. Pour l’avoir vue peu, le Junin n’avait pas encore perçu le vrai caractère de Sunsay Higure, chaque rencontre laissait place à une discussion très professionnel, comme ici d’ailleurs, bien que lui-même agissait toujours avec le plus grand naturel, sans cacher sa personnalité. Pour avoir connu le Yondaime Raikage, on pouvait dire que le Rokudaime semblait bien moins familier. En général le Junin ne s’attardait pas sur ces choses, mais ces idées lui traversaient l’esprit de temps en temps.

- … Dispersion !

Sur ce mot, Okita se mit à courir en direction de la partie ouest du bâtiment. Passons enfin aux choses sérieuses. Le couloir abordé ne présentait encore aucun ennemi, mais au loin de nombreuses voix criaient des ordres à tout bout de champ, surement les chefs qui ameutaient tout le monde. Le Junin s’arrêta brusquement non loin d’un carrefour formé par les couloirs et se colla contre le mur, ayant remarqué des ninjas s’approchant de sa position, mais pas d’en face. Dans le feu de l’action, il se laissa guider par ses instincts de ninja et utilisa un henge no jutsu pour donner l’illusion de n’être qu’un objet futile. L’ennemi ne devait pas se douter de la présence d’infiltrés dans leurs bâtiments, les alliés de Kumo faisait comme une diversion, et à en juger des bruits de pas, les ninjas s’approchant de sa direction allaient continuer tout droit. Dans la situation de danger, aucun d’entre eux ne porta attention envers l’objet résultant du jutsu, et passèrent en vitesse, sauf deux renégats. Le premier s’arrêta devant une poste un peu plus loin dans le couloir, pour ouvrir la serrure sûrement, et l’autre resta derrière sans bouger. Okita n’avait pas le temps, annulant sa transformation, il attrapa le ninja immobile par derrière en lui posant la main sur la bouche afin d’étouffer son cri, et l’égorgea avec un Kunaï dans la continuité du mouvement, tel un assassin. L’autre, occupé à trouver la bonne clef pour la serrure se retourna au dernier moment pour voir la scène, mais le Junin de Kumo avait déjà un temps d’avance sur lui. Le Kunaï se planta sur le côté gauche de sa gorge, et dans un cri de douleur, le renégat s’écroula sur le sol. Tout se passa en à peine une poignée de secondes. Okita ne prit pas le temps de s’arrêter et continua son chemin, ce n’était là qu’un avant-gout.

Un peu plus loin, il tomba nez à nez avec un groupe d’Otojin qui se mirent directement à sa poursuite, voyant le bandeau de Kumo. Aucun d’eux n’alla prévenir les autres, déjà qu’il n’y avait pas grand monde à prévenir vue l’état de guerre, et en plus leur nombre ne devait pas dépasser quatre ou cinq. Difficile de juger leurs niveau ou grades, à savoir qu’Oto comptait dans ses rangs toute sorte de ninja, même certains ayant reçu leurs formation que récemment, sans aucun autre entrainement, et plus de grand chef pour les diriger. Ne s’attardant pas, Okita dispersa derrière lui des makibishi tout en courant, dans ces couloirs étroits, l’esquive allait être difficile. Voyant ça, le groupe de renégat se mit à sauter de mur en mur pour éviter de marcher sur le sol et se planter aux makibishi. Erreur ! Le Junin envoya juste à la suite deux sortes de boules de papier au niveau des ninjas. De petites boules, enveloppées par des parchemins explosifs. En l’air et en plein saut, ayant peut de moyen de ripostes, ils ne purent qu’encaisser l’explosion, deux d’entre eux tombèrent au sol, s’empalant sur les makibishi. La course poursuite reprit de plus belle avec les personnes restantes. Se dirigeant tout droit depuis tout à l’heure, Okita tourna brusquement sur sa gauche et laissa échapper de sa main une boule fumigène, profitant de son avance sur les autres. Il ne continua pas son chemin mais resta collé sur le mur dans la fumé même et lança un Kunaï accroché à un fil ninja en face de lui, pour que celui si se plante sur le mur. L’action battait son plein, et le ninja de Kumo obéissait à son instinct et ses sensations, ces petit tours de passes-passes lui venait en tête rapidement, sans même en avoir conscience parfois. Dès que l’un des corps vint toucher le fil tendu, celui-ci s’enroula autour de lui grâce au ayatsuito no jutsu et dans la seconde suivante un Katana l’empalât au niveau du bassin du renégat. Le suivant resta paralysé dans la fumé par le cri de souffrance de son collègue, sa position ne fut pas difficile à déterminer à la formation qu’ils avaient adoptés depuis le début. Désorganisés, prit dans le feu de l’action et dans la panique de guerre, ces mec n’avaient aucune chance. Un homme averti en vaut deux ? Peu importe ! Okita venait d’éliminer tous ses adversaires, et reprit la route sans attendre. Arrivant enfin vers la porte, il entra dans la toute petite pièce avec une trappe au milieu, qui ne servait que de transition vers le sous-sol. Okita ne prit pas la peine de refermer et de piéger la porte, ça allait être utile. Les cadavres laissés derrière allaient surement attrouper d’autres ninjas, mais peu importe le coup du fumigène les dirigera sur un autre chemin.

Ne perdant pas de temps, il vérifia rapidement la trappe, pour éviter de se faire surprendre par quelconque dispositif. Rien. De toute façon dans la précipitation, personne ne pensa à le faire. Cette partie du sous-sol ne semblait être qu’un repère pour loger les ninjas, mais aussi un endroit idéal pour placer une bombe, l’un des endroits le plus fragile du bâtiment. Avant d’entrer, Okita souleva légèrement la trappe en bois pour balancer à l’intérieur une boule de fumigène. La fumé se rependit un peu plus loin de l’entré, entrainant les voix interloqués des Otojin présent à l’intérieur. En même temps, masqué par la fumé et la faible lumière du sous-sol, le ninja de Kumo se faufila dedans et alla se cacher sur le côté, masqué par divers carton. De nouveau, il utilisa le henge no jutsu pour prendre la forme d’un des cartons cette fois et se mêler dans le tas. Les renégats se dirigeaient lentement vers la trappe, voyant le fumigène se dissiper et personne en face. Plus haut, d’autres crient se firent entendre, pile au bon moment.

- Un intrus ! Attrapez-le !

Distinguant les voix de leurs camarades, les Otojin se précipitèrent vers la sortie, pensant que l’intrus s’était échappé en voyant les autres. Mais ce fut là qu’une erreur d’interprétation. Ayant réussi son coup, Okita reprit sa forme normal et alla poser la cuve au meilleur endroit, et cela tranquillement, vue que l’endroit venait de se vider pour un moment. Après avoir posé le piège, il activa le tac.com pour prévenir les autres.

- Yo, explosif en place. Je vais rejoindre le point de rendez-vous.

Okita avait été rapide, ayant préféré faire ça à toute vitesse, plutôt que de prendre trois heures en faisant primer la discrétion absolue. De toute façon, c’est la guerre !

[Dites le si je dois faire plus de spectacle, j'ai pas voulu exagerer, sinon je me lache xD]


Dernière édition par Okita le Ven 22 Oct - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enerion
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
35/1000  (35/1000)
Affinités : Fuuton et Suiton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Mar 12 Oct - 6:50

Oto / Camp des forces de Kumo / 7éme jour de l'aube libératrice / 1000 Heures

Les quelques ninjas qui allaient participer à la libération d'Oto se tenaient devant la tente de commandement attendant qu'une seule chose : le briefing. Cette scène ravivait les souvenirs du centre. Enerion revoyait son instructeur ainsi que les divers officiers se tenir devant lui attendant que le Haut-commandement vienne leur remettre l'ordre de mission. Attente toujours très longue car ils avaient pour habitude d'arriver une heure en retard. Chose qu'il espérait que son Kage ne reproduirait pas.

Les pans de la tente s'ouvrir et l'homme au dragon d'acier en sortit. Il commença par faire une explication rapide de la situation puis, un homme vint déposer une carte sur la table et tous s'approchèrent pour l'examiner. Le kage laissa quelques secondes à ses hommes pour bien repérer la topographie du pays. Le délai passé, il détermina les diverses équipes et les objectifs de chacun.

Apprendre qu'il était affecté à l'équipe du Raikage était un immense honneur pour le jeune homme. Il allait enfin pouvoir prouver sa bonne fois. La première vague de troupe partie, l'escouade kage prit la route vers son objectif. Au bout de quelques mètre, Sunsay se retourna vers ses deux hommes et lança, à chacun, un petit récipient. Tout en examinant le liquide, Enerion écouté les instructions sur les propriétés de cette nouvelle arme ainsi que sur la suite des évènements. Prenant note que la petite jarre était hautement explosif, il la dissimula dans une petite sacoche se trouvant sur sa jambe gauche.

Le groupe ne tarda pas à arriver à l'entré du bâtiment ciblé. Les gardes de la porte avait été éliminé et une confusion des plus grandes devait régner à l’intérieur au vue de l'attaque imminente.

« -… Dispersion ! »

A cet ordre, Enerion vu son coéquipier filait vers le bâtiment ouest. Les fondations étant prise par le Raikage, il ne lui restait plus que l'est. Le jeune homme s'empara d'une flèche dans sa main droite et l'arc dans l'autre. Et, attentif, il se dirigea vers son objectif.

Le premier ou plutôt les deux premiers Otojins firent leur apparition après le premier tournant. La réaction d'Enerion fut immédiate. La première flèche fila et alla se planter entre les deux yeux du plus proche. Le deuxième, hébété, n'eut le temps de réagir qu'un projectiles vint s'enfoncer dans son cœur. Le seul bruit que la confrontation avait laissé entendre était celui des cadavres s'échouant sur le sol. En passant près de ses victimes, le jeune homme retira ses flèches. Les laisser là serait stupide, car les flèches azurées sont de la meilleur facture qui puisse exister et en fabriquer une prend un temps considérables. Jetant un dernier regard aux Otojins, il reprit sa route.

Le manque d'activité étonna la Flèche Azurée, cela faisait déjà quelques minutes qu'il n'avait rencontré aucun ennemi. Une porte s'ouvrit à la volée laissant sortir quatre ninja. N'ayant jamais était un professionnel du combat rapproché, le jeune homme opta par une technique moins conventionnel : le somnifère. Il prit une grande inspiration et en soufflant, un gaz violet s'échappa de sa bouche et alla directement sur les soldats. Le sommeil s'empara directement d'eux les faisant s’effondrer. Enerion s'approcha des victimes assoupis puis, commença à les achever avec les lames de son arc. Quand il eu finit d'achever le dernier, un kunai vint frôler son bras. Un nouveau Otojin venait de faire son apparition. La Flèche Azurée sourit. La pire mort que l'on pouvait recevoir était celle avec laquelle on avait l'habitude de se servir. D'un mouvement souple, Enerion s'empara d'un kunai et le jeta sur le garde. Ce dernier, trop confiant en lui, attendit le dernier moment pour l'éviter. Ses yeux s'écarquillèrent quand il vu que ce n'était plus un mais dix qui lui fonçaient dessus. Le contact se fit et les projectiles explosèrent ne laissant plus qu'un mélange de chair et d'os. Niveau discrétion, Enerion avait déjà mieux fait. Maintenant, toute la base devait être au courant de sa position. Se faire prendre en tenaille n'était pas une bonne idée et pour éviter cette mauvaise situation, il plaça un Fuubaku Houjin pour couvrir ses arrières. Une fois fait il reprit son avancé.

L'avancé du jeune homme ne fut pas trop compliqué. Les groupes de soldats qu'il croisait ne comportaient qu'un ou deux ninjas. Leur élimination était rapide et n'offrait que peu de divertissement. De ce fait, il ne tarda pas à arriver à la zone désignée par son kage. Encore une fois, il vainquit la résistance à distance et, quand il sortit le récipient, reçut une communication com :

« - Yo, explosif en place. Je vais rejoindre le point de rendez-vous. »

En posant le récipient dans le lieu ciblé, Enerion répondit :

« De même ! J'entame la sortie. »

Faisant demi-tour, il réemprunta le chemin de l’allée pour rejoindre le point de rendez-vous. Néanmoins, il ne baissa pas sa garde, car il restait de nombreux nukenins.
Revenir en haut Aller en bas
http://seethefuture.forumactif.com/forum.htm
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Mar 12 Oct - 17:41

Le jeune kage s'était enfoncé tout droit dans le bâtiment, repoussant les piètres adversaires qui lui avait fait face jusqu'alors. Les Otojins qui se présentaient à lui n'était gère bien entraînés au combat, du moins pas autant qu'il l'était lui même. Le dernier shinobi encore debout venait de voler contre le mur d'en face, propulsé par un coup de poing au ventre, et redescendait maintenant au niveau du sol, sans connaissance. Il gisait dans l'angle des escaliers recherchés par le dragon d'acier pour atteindre les fondations centrales du bâtiment. Cette découverte lui fit relâcher un instant son attention, ce dont profita un ninja du Son pour frapper avec une force considérable au niveau de la tempe. Une personne normale serait tombé dans les vapes pour plusieurs heures avec un tel traitement, et c'est ce qui se passa. Tout du moins pour Sunsay ...
Le dragon d'acier repoussa les gravas du mur qu'il avait traversé à cause du coup de l'ennemi, essuyant dans le même mouvement le filet de sang qui coulait depuis sont front. Il pouvait distinguer à travers l'eau qui s'écoulait depuis la canalisation brisée son adversaire, immobile. Si Sunsay était pour le moment hors d'état de noir à cause du choc, Trust n'en avait pas été affecté, comme d'ailleurs pour la plupart des coups que son homologue prenait en combat. Seul celui au commandes ressentait la douleur du corps qu'ils partageaient.


" Bon ... Je comptait être gentil aujourd'hui et lui laisser tout le travail ... mais comme c'est demandé si gentiment ... Je vais personnellement m'occuper de toi ... "

Sunsay serait HS pour un moment avec un tel impact, autant dire que le fautif allait souffrir. Le kumojin glissa sa main devant lui avant d’appeler un petit dragon au creux de sa main. La pauvre bête n'avait pas eu le temps de comprendre où elle se trouvait qu'elle venait d'être catapultée à toute vitesse vers l'homme qui restait encore dans l'ombre. D'un vif coup de pied, l'invocation avait été balayée mais cela avait permis au Raikage de se relever et de se mettre en garde. Soit cet homme était expert dans l'utilisation du Taijutsu, soit il était trop confiant dans ses capacités. La destruction du mur avait attiré les troupes environnantes qui affluaient déjà dans les escaliers à moitié détruits. Une volée de Kunai et autres shurikens volaient maintenant en direction du kage. Faisant un bond en arrière, il fit un clone de vent qui explosa dans la seconde, déviant les projectiles vers l'extérieur de l'orifice. De nouveau, c'est lors d'un temps mort que celui qui lui avait fait passer un mur un peu plus tôt choisit pour passer à l'action. Le bruit de l'eau résonnant dans la pièce vide venait de le trahir et alerta le dragon d'acier qui venait de s’accroupir instinctivement pour éviter un second coup à la tempe. Le kumojin se trouvait maintenant juste en dessous de la jambe volante de son adversaire et profita de cette occasion pour lui attraper les valseuses de la main droite. Un courant électrique venait de naître depuis son gantelet et vint rapidement électrocuter ce que tenait la main gauche de trust. Son adversaire venait de se recroqueviller de douleur alors que notre shinobi avait bondit, la jambe gauche crépitant d'étincelles.

" Girochin Doroppu ! "

Même minimisée en puissance pour économiser le chakra, l'attaque avait envoyé l'homme jusqu'aux fondations, brisant chaque palier l'un après l'autre. Trust se réceptionna tout en bas et put constater l’état dans lequel se trouvait son adversaire. Il respirait difficilement mais était encore en vie. Le dragon d’acier le traîna par le col jusqu'au plus gros piliers qu'il pouvait voir, tout en plaçant un parchemin explosif sur les petits piliers qu'il rencontrait. Arrivé devant, il sorti de sa sacoche la petite bobonne explosive et l'enfouis dans le sol au pied de ce dernier avant d’asseoir dessus l'Otojin mourant. il sorti ensuite un Kunai et sectionna les tendons qui menaient aux bras et aux jambes lui arrachant quelques plaintes pour finir par le ligoter au pilier porteur.

" Voila ... Assis ici tu aura une place de choix pour le petit feux d'artifice ... "
" - Yo, explosif en place. Je vais rejoindre le point de rendez-vous. "
" - De même ! J'entame la sortie. »
" - z'êtes rapides les gars ... J'viens à peine d'installer le petit bébé dans les fondations ... on se rejoins donc à l'endroit prévu ... "

D'après la conversation par les tac-com, les deux coéquipiers avaient atteints leur but. Du revers de la main gauche, Trust assomma pour de bon son hôte qu'il avait soigneusement installé le cul sur la bombe. Il fallait maintenant ressortir et trouver une nouvelle fois les escaliers ...



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Okita
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
45/1000  (45/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Mar 12 Oct - 21:53

Eh bien, les deux autres n'avaient pas chômé non plus, d'après les annonces sur le tac.com, toute l'équipe avait atteint son objectif. Cependant, la phrase du Raikage fut une première pour Okita, lui qui avait vu le chef du village seulement pour des missions et autres sujet administratif, n'eut pas l'occasion encore de voir cette seconde personnalité. Ne plongeant pas dans une réflexion profonde, ce fut plutôt les souvenirs des missions avec le Yondaime qui revint à la surface, la même ambiance, et aussi le même schéma. Toujours une partie calme et ennuyeuse pour la forme, et dès les premiers signes d'agacement, la mission se transformait en sorte de carnage avec carte blanche pour tout le monde. Ici, cela provoqua le même effet, la deuxième partie consistant à sortir du bâtiment, avec tous les Otojin alertés, allait vraiment être un carnage. Et pour cause, le premier but atteint, Okita comptait vraiment se lâcher à partir de maintenant. Sur le coup, il en oublia même d'éteindre le tac.com, laissant ainsi à ses alliés le plaisir ou le malheur d'entendre les cris de joie et de douleurs du combat. Ressortant de la trappe empruntée précédemment, le Junin s'engagea dans le couloir en courant pour reprendre le chemin du retour et tomba déjà nez à nez avec le premier adversaire. Tenant un Kunaï à la main et sous l'effet de surprise, son premier réflexe fut de crier pour appeler du renfort, mais sa main tomba, détaché du bras, et s'en suivit un énorme cri de douleur qui raisonna dans les couloirs. Ni une ni deux, Okita enchaîna directement et trancha en un instant la seconde main, et dans la suite du mouvement plaqua sa main sur la bouche du renégat, ce qui étouffa tout son. Discrétion ? N'importe quoi !
La seconde d'après, il reprit sa course tout en criant assez fort pour bien se faire entendre, et dégageant bien tout le plaisir du moment.


- AHAHAHAHAA, AMENEZ-VOUS BANDES D'INSECTES ! Je suis ici !

S'en suivit une explosion juste derrière lui, le manchot de toute à l'heure n'avait pas réussi à se débarrasser du parchemin explosif placé sur sa bouche. Là tout le monde devait s'attrouper pour venir vers la position, mais la course continua sans temps mort ! D'ailleurs il entendit les voix de plusieurs Otojin venant du couloir droit, à en juger les bruits de pas, leurs nombres ne devait pas dépasser quatre. Prit dans l'élan et le plaisir du combat, Okita déroula le bandage de l'arme à l'aide de l'Ayatsuito ne jutsu et se mit à manier le Katana d'une autre façon. Tournant brusquement sur la droite, il fit tournoyer l'arme et le lança à la suite pour transpercer son adversaire surprit au niveau du cou. L'avantage de l'équipe de Kumo face aux autres était de savoir que toute personne rencontré sur le chemin serait à abattre. Là, le fou furieux enchaîna par un coup de pied sur le corps encore debout pour le faire valser vers ses alliés derrières. Enerion et Sunsay devaient entendre tous les gémissements adverse et autres bruits du massacre en cours. Et de un, et de deux ! Le deuxième renégat surpris réceptionna le mort dans ses bras alors que le troisième sauta en l'air pour esquiver les deux autres. Mais c'est une série de Shuriken qu'il dut parer, ce qui ne posa pas problème, mais en même Okita tira sur le bandage de manière à donner un coup montant avec le katana, tranchant de la lame se dirigeant droit sur l'ennemi. Celui-ci se retrouva sans défense en l'air, n'ayant pas prévue une arme de ce genre peu conventionnel. Ayant les parties sensibles fendues en deux, l'Otojin tomba ses deux collègues, tout en gémissant, et perdit finalement conscience à cause de la douleur. Tout se déroula en peu de temps, et les murs furent rapidement couvert de sang. Le quatrième renégat restait immobile à observer la chute rapide de ses trois alliés, la peur l'avait paralysé, il ne savait que faire entre attaquer et fuir. Okita récupérant son arme posa son regard sadique sur son adversaire, tout en avançant lentement. Sans même détourner ses yeux, il mit son katana à la vertical et le planta directement vers le sol. Un coup qui mit fin aux bruits d'effort du renégat essayant de se dégager des deux cadavres, et qui lui ôta la vit par la même occasion.

- Yoooo ... SUIVAAAANNNNNTTTT, AHAHAHAHAA !!

L'ennemi prit la fuite sur cet acte pour échapper désespérément au sort qui l'attendait, peut être que sous son masque se cachait un jeune débutant, mais peu importe, Okita s'amusait trop pour réfléchir, il retira son katana et se mit à courir à son tour tout en faisant tournoyer sa lame. Gagnant de la vitesse, celle-ci vint planter le trouillard par le dos pour ressortir de l'autre côté. Un mort de plus ! La course reprit de plus belle, les Otojin sortaient de partout, soit seul soit accompagné, mais rien n'y changeait, Okita continua sa course frénétique pour sortir tout en massacrant tout adversaire à sa portée. Toujours avec des rires amusés, terrifiant ou provocatrices, elles attiraient toujours plus de monde. Obéissant a ses sensations du moment, et aux idées spontané, il enchaîna acrobatie et meurtre avec son Katana, voir même combiné à d'autres armes ninja pour y donner souvent des effets sordides. Mais cela restait involontaire. Le bâtiment restait bien fourni en soldat, bien qu'assez pitoyable question puissance, aucun ne réussissait à rivaliser avec les hauts gradés de Kumo.
Les deux autres devaient sur ment se défouler eux aussi sur leurs front, reste à savoir plus, ou moins ?
Bonne question ! Okita lui fonçait comme un démon enragé en y prenant énormément de plaisir, mais ce n'était pas encore la partie la plus intéressante. La dernière ligne droite se présenta devant lui, un couloir étroit et vide au début, mais qui se rempli rapidement de soldats sortant de tous les chemins croisant celui-ci. Un, deux, trois, quatre ... trop nombreux pour tous les compter. Okita s'arrêta net, faisant face à « l'armada », puis plaça son katana son épaule tout en souriant. La porte de sortie se situait juste derrière tous ces soldats.


- Bien ... vous êtes tous venus pour la fête ... ALLONS Y !

Okita pointa sa lame en avant défiant le monde devant lui. En face, ils sortirent tous des Kunaï et Shuriken pour les lancés sur le Junin. Le couloir était trop étroit pour eux ... Une vague de Shuriken fonçait sur le Junin qui avait déployé sa spirale à l'aide des bandages devants lui. Une fois le bandage chargé ... tous les Shuriken envoyé furent propulsé à très grande vitesse à l'opposé les rendant mortel, cette vague banal se retourna vers les renégats, les premiers entassait croulaient tous, planté ou transpercé par les projectiles. Le sang devint comme une peinture sur les murs et le plafond. Impossible d'esquiver dans ce couloir étroit, avec l'effet de surprise, et la vitesse ... Mais ce n'était pas encore le final. Une bonne partie des ninjas tombé au sol, Okita finalisa enfin la technique en lâchant le katana.

- Raiton, Jichazoo !!!

Sur un bruit sifflant, la lame partie comme une flèche à une vitesse phénoménale, transperçant les soldats entassés dans le couloir en ligne. Sa course s'arrêta sur le dernier, qui traversa la porte en bois derrière lui pour se retrouver allongé sur le sol dehors. Okita ressorti du bâtiment en récupérant son sabre et vit les deux autres.

- Yo !

[Mon tac.com est resté ouvert, n'oubliez pas !]
Revenir en haut Aller en bas
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Ven 29 Oct - 13:35

[ HPR ] Je poste à la place d'Enerion pour éviter de bloquer l'event ^^ ( il pourra toujours poster ensuite si c'était une absence imprévue, je le laisserais s'occuper de nos poursuivants ^^ ) [ /HRP ]

Les explosifs étaient en place, prêts à faire sauter le bâtiment dans un déluge de flammes. Trust scrutait la zone. Si il était arrivé aussi vite en bas, c'était surtout parce qu'il avait envoyé le type qui se trouvait maintenant assis aux premières loges pour le spectacle, les divers niveaux avec. Il en était donc au même point qu'en entrant, il cherchait toujours les escaliers. D'ailleurs, quelques Otojins commençaient à arriver, autant leur demander le chemin. Une rapide course et le Kumojin commençait déjà à pourfendre les ninjas qui lui faisaient face. Trust n'était pas sorti depuis un moment, et aujourd'hui, il était totalement libre pour un moment, et il comptait en profiter pleinement. Attrapant l'un de ses adversaires pour le lancer sur ses semblables et libérer un peu son avancée. Il n'était pas du tout nécessaire de s’attarder sur les blessés, ils allaient de toute manière goûter aux explosifs assez tôt. Devant se tenait un flot de ninjas: Les escaliers se trouvaient en face.

* Enfin un moyen de remonter ... C'est pas que j'aime pas leur taper dessus mais je voudrais pas sauter avec eux ... *

Dans le tac-com, Okita semblait sens donner à coeur joie avec ses adversaires. À ce rythme là, il allait arriver bien avant le reste de la troupe, il fallait mettre les bouchées doubles. Sautant sur une ou deux épaules pour se rendre au pieds des escaliers, le Raikage concentrait dans sa griffe son chakra fuuton avant de le relâcher en une lame, prenant une trajectoire parallèle à celle des marches, fauchant par la même occasion la rambarde qui se trouvait là. Un nouveau saut et la main gantée d'acier se saisissait de cette dernière, moulinant la barre d'acier sur les quelques ninjas qui n'avaient pas étés plaqués au mur d'en face par le jutsu. Prenant de nouveau appuis sur l'un de ses adversaires, le shinobi se retrouvait maintenant à courir le long du mur, alternant entre les coups de rambardes et lancés de shurikens non-ciblés pour simple rôle dissuasif de le suivre. En guise de final, un kunai affublé d'un parchemin explosif vint se ficher dans les dernières marches, séparant l'escalier de la structure. Trust venait à peine de se réceptionner qu'il poussait déjà la section encore debout avec la rambarde pour le faire chuter, piégeant un moment les Otojins un moment dans les étages inférieurs. Trust n'étant pas un grand fanatique de la recherche minutieuse, commença à détruire les murs qui se trouvaient devant lui, se disant qu'il finirait bien par arriver dehors. Ce qui arriva : en face de lui, s’étendait le champ de bataille ... Le champ de bataille oui mais pas le bon. Le kumojin avait traversé le bâtiment, mais dans le sens de marche de l'attaque. Ce dernier se retrouvait donc du mauvais côté et fit son trajet inverse, écartant les quelques ninjas d'Oto qui s'interposaient. Même alors qu'il reconnaissait le chemin, Trust préféra percer les murs, profitant de ces quelques instants sans son alter-égo rabat joie.

Rejoint peu de temps après par ses deux alliés, ils firent sauter les explosifs, laissant s’abattre sur lui même le bâtiment, soufflant des gravas et des débris aux alentours. Trust redescendait sa cape qu'il avait interposé au souffle pour se protéger avant de continuer à indiquer la suite des évènements.


" Bon ... perso je vois pas l'interet de garder une zone sinistrée comme ça ... "

Le ninja venait de se taire en voyant quelques Otojins sortir des flammes. Quelques uns semblaient avoir survecus. Une nouvelle aproche devait être faite.

" Bon ... Enerion tu t'occupe de ces glandus. Okita et moi, on va au point Saké ( la tour de Tsuki avec la lettre remaniée pour le personnage xD ). Tu nous rejoint quand t'a fini ici ... Okita, tu ouvre la marche ! On va aller s'amuser un peu du côté des tours de communications ... "

[ HRP ]Donc voila Enerion dans ton post tu aura le retour plus notre couverture ^^ comme ça si tu arrive ensuite sur l'autre topic c'est sencé ^^ [/HRP]



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Enerion
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
35/1000  (35/1000)
Affinités : Fuuton et Suiton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Mar 2 Nov - 8:22

Oto / Base principale des Otojins / 7éme jour de l'aube libératrice / 1100 Heures

Le bruit d'une explosion se fit entendre. Le Fuubaku Houjin avait fait son office. En plus d'éliminer une partie des renforts ennemis, car Enerion ne doutait pas qu'une partie avait survécu, il l'avait alerté de l'arrivé de ces derniers. Arrivant dans un nouveaux couloirs, il s’arrêta et arma son arc. Avancé plus ne lui ferait qu'encourir plus de risque vu sa faiblesse au corps à corps alors qu'attendre lui permettrait de faire un massacre sans mettre sa vie en péril.
Sans tarder, le premier Otojin fit son apparition. A peine eut-il la tête dans la pièce qu'elle fut transpercé d'une flèche encourant sa mort immédiate. Un autre arriva et le même sort lui fut réservé. Ce massacre se poursuivit jusqu'à que l'on ne puisse pas apercevoir le sol sous les cadavres de ninjas renégat. Le jeune homme avait arrêté le dernière assaut de justesse avec une de ses flèche possédant le sceau de multiplication. Les Otojins avait compris, au bout de la mort d'une dizaine des leurs, qu'il ne fallait pas s'aventurer seul mais en nombre pour pouvoir contrer l'archer. Cela aurait pu marcher si ce dernier ne possédait pas le sceau. Mais il l'avait et les créatures d'Orochimaru avaient rejoint leur créateur.
Ne voyant que plus aucun homme ne daignait montrer son visage, Enerion reprit le chemin de la sortie. Il avait perdu pas mal de temps à abattre les soldats et il devait rattraper le temps perdu. Au moment où il prit l'intersection lui permettant de quitter le couloir-tombeaux, les cries de joies de son coéquipier ainsi que ceux de terreurs des ennemies se firent plus puissant. La puissance du son déstabilisa pendant une fraction de seconde la Flèche Azurée chose qu'un Otojin resté en embuscade s'empressa de saisir en jetant un kunai qui entailla la joue du jeune homme. Un mince filé de sang s'échappait de la plaie. L'auteur de cet affront ne resterait pas impuni. S'élançant vers son adversaire, il se saisit de son arc à deux mains et, une fois à portée, il l'abattit d'un mouvement sec qui sépara en deux le renégat. Enerion eut, pendant un bref instant, l'envie de crier sur son coéquipier pour lui soumettre l'ordre d'éteindre sa com. Mais il calma son ardeur car s'était en partie de sa faute. Il y a un mois cela ne l'aurai pas gêné mais depuis son évasion il n'arrive plus à se focaliser que sur le but de sa mission. Beaucoup d'interrogation lui vienne et le distrait de son objectif. Bien qu'il savait que cela ne pouvait pas être mauvais, il aurai préféré être comme avant. Au mois, il n'aurai pas eu cette blessure et, heureusement pour lui, l'Otojin ne savait pas viser. Le jeune homme vérifia une dernière fois que plus aucun nukenins vivant n'étaient présent dans le couloir et, une fois son examen fait, reprit son avancé.
Malgré le temps passé à abattre les ninjas d'Oto, Enerion arriva avant Okita. Quand ce dernier fut arrivé, le Raikage enclencha les explosifs qui engloutirent le bâtiment sous un torrent de flamme. Néanmoins, quelques Otojins sortirent du bâtiment. Leurs survies étaient du à deux possibilité soi ils avaient une chance de cocu, soi ils étaient très puissants. Sunsay distribua les ordres pour la suite des évènements :

" Bon ... Enerion tu t'occupe de ces glandus. Okita et moi, on va au point Saké ( la tour de Tsuki avec la lettre remaniée pour le personnage xD ). Tu nous rejoint quand t'a fini ici ... Okita, tu ouvre la marche ! On va aller s'amuser un peu du côté des tours de communications ... "

Enerion acquiesça et mis en place une flèche sur la corde de son arc pendant que le reste de l'équipe avait déjà pris la route pour rejoindre l'équipe des messagers. En face de lui se tenaient cinq ninjas. En les examinant, il put déterminer leur niveau. Seul celui de milieu pourrait lui poser un problème, les autre avaient eu la chance de se trouver à proximité de ce dernier ce qui leur sauva la vie. Bien qu'il n'offrirait pas une très grande résistance, il les choisit pour première. Une fois qu'il serait occuper à affronter leur chef, il vaudrait mieux qu'aucun protagoniste ennemi ne vienne l'attaquer. Le jeune homme rajouta une flèche à son arc, tendit la corde et décocha. Les projectiles fusèrent et vinrent se planter dans les deux hommes de droite. Il répéta l'opération et il abattit ceux de gauche. En face de lui, il ne restait plus qu'un homme qui commençait à exécuter des mudras. Se jetant sur le côté, Enerion évita de justesse les boules d'eau qui lui fonçait dessus. En se relevant, il créa deux mizu-bunshins qui chargèrent sur l'Otojin. Un combat de taijutsu s'engagea et les clones prirent l'avantage. Le jeune homme examinait la scène de loin la corde de son arc contre sa joue. Il attendait le moment propice pour pourfendre son adversaire. Une ouverture se fit et la flèche s'envola jusqu'au poumon gauche du ninja d'Oto. Ce dernier s'effondra dans un nuage de poussière.
La Flèche Azurée annula ses clones et se mit en route pour rejoindre le reste de son équipe.

Revenir en haut Aller en bas
http://seethefuture.forumactif.com/forum.htm
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   Lun 6 Déc - 23:12

sauf contre ordre, + 15 Xp chacun

et 15 points Memories chacun



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chute du pays du Riz [ Kumo - Enerion, Okita ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Autres pays-
Sauter vers: