AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flocon ou avalanche?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yukiko Tanaki
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar


MessageSujet: Flocon ou avalanche?   Jeu 7 Oct - 11:18

~Rôliste~


Nom(facultatif): Si c'est facultatif...

Prénom(facultatif): Ah bah décidément alors!

Age: Il est très impoli de demander son âge à une Lady!

Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: J'ai commencée le Rp il y à de cela 6 ans si je compte uniquement les Rp sur le net et non le vrai rôle play!

Pays: Belgium!

Comment avez-vous connu le forum: Via un ami!

Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum? Soyons honnête, ça manquait d'un personnage narcissique comme le miens, mais bon vous comprendrez par la suite.

Une suggestion? Nop!



~Personnage~

Avant toute chose: Yukiko est un mélange entre plusieurs personnages que j'incarne, Mey K. une kunoichi de Suna, Sogu Yutido une sorcière sans cœur, l'une sur un rpg naruto et l'autre sur PMversion 3. Admin des deux je me permet donc de reprendre ma présentation en changeant quelque peu l'histoire mais en gardant l'essentiel. Si il y à des questions, j'y répondrais. ^^

Nom: Tanaki

Prénom: Yukiko

Surnom(facultatif): Non, n'ajoutons pas ça à votre peine!

Age: 13 printemps.

Grade désiré: Peut importe!

Descriptions physique:

À proprement parlé, Yukiko n’est pas une belle femme. Elle est certes mignonne, et loin d’être repoussante, mais elle n’est pas belle. Et tout le monde sait que l’apparence se joue à pile ou face : Soit on est beau, soit on est laid. La normalité n’attire personne. Et c’est bien ce qui dérange yukiko. Séductrice dans l’âme, elle est parfaitement conscience que seul son charme pourra l’aider à plaire à autrui. Car si Yukiko n’est pas dotée d’une beauté particulière, elle a ce petit quelque chose qui change la donne.
N’oublions pas qu’un détail frappe lorsque l’on se retrouve face à elle : La nippone est de petite taille. Son petit mètre soixante cinq lui assure certes une silhouette régulière et mince, mais c’en est presque trop. Dépourvue de formes, elle semble sortir d’un endroit où la nourriture n’était pas une denrée abondante. Malgré tout cela, grâce à une démarche svelte et féline, elle arrive à soulever des foules. Car elle plait. Est-ce son côté vulgaire et insolent ? Son côté facile et dangereux ? Personne ne sait, pourtant, Yukiko plait. Et il arrive qu’elle-même ne comprenne pas pourquoi.

Elle abhorre son physique tout entier. Elle se déteste, et joue alors de ce qu’elle appelle elle-même « sa grande gueule » pour s’imposer. Elle aurait aimé pouvoir prétendre à la beauté de sa mère, mais il n’en est rien. C’est pourquoi elle aime se tenir droite, la tête haute et le visage hautain. Car s’il y a bien une chose que la jeune femme maîtrise à la perfection, c’est bien ce dernier. Elle a, sans s'en rendre réellement compte, le visage d'une adolescente qui aurait connu un peu trop rapidement les dures difficultés de la vie. Et elle en joue.

Ses cheveux sont à l'origine légèrement blanc, soyeux et brillants.. Une couleur passion, et royale. Cette couleur est désormais une caractéristique particulière, puisqu’ils sont aux yeux de tous signe de son clan et de ses actes. Allongés jusqu'aux épaules, ils sont coupés en un drôle de dégradé, formant une ascension du côté gauche au côté droit. Souvent lissés, ils arborent une couleur authentique et pure, encadrant ainsi parfaitement son visage.
Ce visage, si pâle et si blanc, provient de ses origines. Elle profite de ce teint sans impuretés pour s’adonner à un jeu de mimiques impressionnants. Que ce soit un sourire ironique, un regard cynique, un petit rire séducteur, Yukiko sait que son visage est un atout. Elle en travaille donc les moindres détails, avec minutie. Elle a gagné depuis quelques années en assurance, et son port de tête supérieur n’en est que l’illustration. Son visage est anguleux et se dessine à l’aide de traits fin et lisses, mis en valeur par de fines lèvres rosées. Ces dernières sont d’ailleurs une totale contradiction avec le regard de la jeune fille. Dans ses deux prunelles violine, il n’y a aucune place pour la sympathie. Juste une malveillance glaciale. En amende, ils trahissent très souvent ses origines.


Description mentale:




Il y a l'être extérieur, plein de majesté avec un très beau port de tête, puis un être plus secret, sachant s'adapter à la plupart des évènements, même les plus déconcertants. Yukiko encaisse les coups les plus rudes sans se départir de sa tranquillité, attendant simplement la vengeance. Il ne faut pas se laisser prendre à son apparence d'ange, car sous Yukiko se cache en vérité un être abject.
D’une pensée singulière, Yukiko vit aujourd’hui dans une totale contradiction des mœurs actuelles.



Mauvaise : Elle est depuis son enfance un véritable nid à problèmes. .On peut être sûr que si elle est dans les parages, une catastrophe va se produire. Bien souvent, elle en est la narratrice Yukiko adore les conflits. Qu’ils soient combats ou joutes verbales. Cette perversité à vouloir le mal, en elle et autour d’elle joue énormément sur son entourage. yukiko jouit d’un bien-être extrême quand elle observe les conséquences de ce qu’elle entraîne : Elle aime séparer un couple qui s’aimaient, provoquer une violente dispute parmi les meilleurs amis ou pire, elle aime provoquer des duels à mort. Car si Yukiko n’est pas en compétition, elle s’ennuie. Et elle se plait à croire que le monde entier, plus que son village, est son terrain de jeu. Car elle est une excellente joueuse. Mauvaise perdante, sans doute, mais elle adore le jeu. Les défis, les missions, les récompenses, tout cela produit en elle une montée d’adrénaline dont elle ne peut se passer. Mais sans doute est-ce un peu trop, car elle ne réalise pas les limites de ses actes. Elle est prête à tout, sans prendre en compte que certains jeux sont dangereux.

Stéréotypée et malsaine : La plus déroutante de ses qualités est le cliché qu'elle représente. Elle est l'incarnation parfaite du nouveau genre humain : Egotiste, insolente, solitaire, séductrice et sûre d’elle. En elle se retrouvent les principaux vices de l’homme du siècle. Le regard de Yukiko pourrait refléter celui d’Eve. Ambitieuse et femme des premiers péchés, la nippone a trouvé son précurseur. Cependant, ce même regard montre toujours cette folie, cette instabilité qu’elle a prouvé à maintes reprises à Iwa. Cet être abject a pourtant eu un cœur, autrefois, mais celui-ci n’est devenu que folie, et chaos. Certains murmurent que la reine est malsaine. Pourquoi ? Parce qu’elle fait de son corps une arme, n’ayant jamais peur de l’abîmer ou de le blesser ? Parce qu’elle n’a peur de rien ? Parce que son rire est si cristallin et si sordide qu’elle rivalise avec sa nouvelle compagne de jeu, toute les personne ? Lorsque Yukiko parle, se bat ou se promène, elle semble toujours transportée, débordante d'excitation. Sa prestance elle-même est malsaine. C’est une reine, mais elle terrorise lorsqu’elle prend tant de plaisir à torturer ses ennemis. Elle a toujours su montrer jusqu’à où elle pouvait aller. Elle est sombre, morbide et aime faire souffrir. Ce plaisir d’être cruelle est devenu au fil du temps une réelle maladie. Sa séduction, sa supériorité morale, son air hautain, sa voix froide, cassante, son « je m'en foutisme » impressionnant. Tout en elle fait de Yukiko un être malsain. Car si pour certains Shinobi la cruauté semble être une façade qui cache un besoin étrange d’être bon, si cette même cruauté peut être pour certains une carapace pour se protéger, elle détonne de naturel pour Yukiko. Si les valeurs de ses camarades peuvent être l’honneur, la procréation, la gloire, Elle partage ses propres valeurs : La supériorité, l’ambition, le pouvoir, la haine.

Fière et hautaine : Yukiko est fière. Fière de ce qu’elle est, fière de ce qu’elle affirme, fière de ce qu’elle revendique. Elle est persuadée que la cause pour laquelle elle se bat est juste. De plus, elle a fait de son arrogance une véritable marque de fabrique. Sa suffisance en exaspère plus d’un. Considérant le monde extérieur comme inférieur, elle s’amuse à penser qu’elle est la meilleure. Cette arrogance montre pourtant un désir enfoui de reconnaissance. Car ce trait de caractère n’est que le résultat de son enfance, où elle n’avait ni nom, ni identité. elle est en définitive une adversaire redoutable car elle est prête à tout pour ne pas mettre se fierté en péril, qui à planter un poignard dans le dos. Finalement, chez elle, fierté et lâcheté sont similaires.

Intelligente : Sujet à une intelligence profonde, assez souterraine, elle n'aime pas perdre son temps. Elle juge au premier regard, et opte pour le côté blanc ou noir, le gris n'existe pas. Elle possède une grande mémoire, et est d'une impatiente déroutante. Elle pourrait cependant passer des heures, assise, à fixer une seule personne. Cernant les traits les plus cachés de chaque caractère, on fait plus facilement de Yukiko une ennemie qu’une alliée. Son comportement laisse souvent apparaître une double notion des choses. Capable de soutenir deux idées à la fois, elle est une espionne parfaite, car sans scrupules, elle sera capable de mentir, de s’initier dans la vie des gens pour mieux les trahir, les tuer par la suite.

Introvertie et solitaire : Yukiko ne livre pas facilement ses secrets, ni celui de son âme. Pas souvent ? Jamais. Personne ne peut affirmer la connaître. Car en plus de mentir, elle manipule. Elle a parfois tendance à être acide et froide dans ses propos. Elle est certes là pour plaire, mais davantage pour survivre. A la longue son caractère arrive à s'aigrir lorsque les échecs s'accumulent. Elle est une actrice, et une très bonne actrice. Indépendante, elle trouve même un côté sympathique à la solitude. Car si cette facette de sa personnalité montre un personnage seul, elle ne fait qu’y puiser une autre force : Celle d’observer avant de frapper. Yukiko pourrait être qualifiée comme désagréable avec les personnes qu’elle considère inférieures à elle. Soit elle parviendra à l’ignorer, soit elle jouera avec la ‘ créature ‘. Il est vrai qu’elle possède un ego surdimensionné, et qu’elle se croit plus forte que quiconque. Un manque d’humilité qui la perdra, sans nul doute. On ne peut pas faire confiance à Yukiko, cela est évident. Cependant, la jeune fille tient toujours ses promesses.

Manipulatrice : Yukiko est une menteuse. Elle en vient elle-même à ne plus savoir distinguer le vrai du faux. Elle invente, amplifie, déforme. Et elle estime ne pas avoir à s’en soucier car l’honnêteté est la faiblesse qui suit l’attachement. Elle n'aime personne et se sert de tous. Sans scrupules, elle aime faire souffrir. Et pour cela, la sensorialité est le dernier atout de son jeu. Elle trouble les personnes qui ne savent plus très bien à qui ils ont affaire. Qui peut bien se cacher derrière cet être spectaculaire dont l’apparence froide surprend et intrigue ? Maîtresse de ses sens, masculine par certains aspects de sa personnalité, réservée, elle n'est pas toujours d'un abord très facile. Elle est changeante, moins par frivolité que par désir de rester indépendante et libre. yukiko aime le luxe, le beau, la puissance. Aimant dominer, elle prendra facilement plaisir à séduire, à contrôler, pour finalement rabaisser, menant parfois l’autre à se sentir si sale qu’il en perdra toute confiance à lui. De là, elle prendra de nouveau un malin plaisir à l’écraser. Son machiavélisme est si puissant qu’elle ignore elle-même ses limites. Elle est depuis des années obnubilée par le sentiment aveugle qu’est la vengeance qu’elle est devenue, en plus d’une femme manipulatrice, un être féroce et assoiffé de pouvoir. Pour elle la seconde place est une honte. Elle signifie qu’on est assez puissant pour être dans le peloton, mais pas assez pour être le meilleur. Et cela est inadmissible. C’est pourquoi son ambition la rend perfide, et si elle doit effectuer quelques bassesses, elle n’hésitera jamais.

Comme dit au dessus, honte peut-être de la race humaine, elle est finalement un personnage ironique, parfois cynique. Une caricature des ressentiments des êtres humains. Un brouillon, prompt à être effacer. Une allure nonchalante, une pensée et une attitude désinvolte, et un orgueil à vomir, elle fait d’elle une personne insolente dans son comportement et aussi aimée que détestée. La jeune fille n’inspire pas le juste milieu.
En conclusion, il conviendrait de dire que Yukiko donne l'impression d'être l'un de ces types de caractère qui est animé par un machiavélisme féroce qui la rend dangereuse. Elle ne cessera, tout au long de son existence, de provoquer les plus vives passions ou les plus redoutables critiques. Mais n'est ce pas là la vie ? N'est-ce pas là la réussite ? Être crainte et respectée ou aimée et appréciée ?


Manies : Yukiko a une manie qui en agace plus d’un : Elle claque sa langue. Qu’elle soit énervée, amusée, exaspérée, sa langue claque au fil de la discussion. Et ce tic, généralement considéré comme de l’impatience ou de l’agacement, peut irriter ses vis-à-vis.


Histoire:

La naissance, magnifique instant, Yukiko naquit un soir ou la neige inondait le monde de sa couverture éclatante, ce qui lui valut son prénom. Plus les jours avançaient et plus les cheveux blond de l'enfant prirent cette couleur pure tandis que ses yeux se tintèrent de violet, couleur rare et captivante. Yukiko ne bougeait pas, seule sa respiration prouvait qu'elle était encore en vie, et ce, pendant deux années sans le moindres gestes, ce qui valut à sa mère la charge de la mouvoir pour éviter les éscarts. Un matin, ou la neige fit son retour, la jeune fille se leva pour fouler la poudreuse, en silence, un silence qu'elle garda une grande partie des années à suivre.
Drame ou tragédie quand elle découvrit le corps de sa mère, étendue, inerte sur le sol, vidé de toute vitalité et baignant dans un liquide rougeoyant qu'était son sang. Yuikiko compris dès lors de quoi il en retournerai cette même nuit, elle serait la victime de son paternelle, rôle que sa mère avait jouer de nombreuses fois jusqu'ici, jeune victime de douze ans, qui dans l'effroi des visites nocturnes d'un père trop aimant, causerai la perte de tout un monde.
Il serait logique de croire qu'à ce moment là elle s'échappa dans son monde intérieur, cachant ses blessures, il en était tout autre. Les jours passant, elle découvrit le monstre qui l'habitait, une louve féroce à l'instinct de survit sans égale, que seules quelques femmes touchent du bout des doigts.
Yukiko s'en nourrit chaque nuits, pendant près d'un an quand elle disparut pour se fondre dans un village shinobi, ne comptant que sur ses propres acquits, elle démontra une part de son intelligence, sans trop en faire voir. Elle n'avait pas de réels amis et cela ne lui posait pas de soucis, elle était solitaire et nul ne voulaient faire sa connaissance car trop impétueuse et malsaine.
aujourd'hui, elle est ce monstre qu'elle côtoyait, elle est la femme la moins sûre que l'ont connaissent, ne se laissant guider que par la souffrance qu'elle inflige et celle qu'elle s'inflige aux grands damnes des citoyens.
Au visageparfait, voici Yukiko le flocon naissant d'une neige perfide et meurtrière.

Code des règles: Check ♥
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Flocon ou avalanche?   Jeu 7 Oct - 17:27


Konichiwa Mey-Kun contente de te revoir et bienvenu sur SM =)

La description mental semble des plus complètes voir un peu trop brodée. Tu as également une légère tendance à te répéter et on voit que la description à été picoré de divers de tes présentations ici et là.

Il est aussi dommage que l’histoire soit aussi courte car elle ne me permet point de déterminer ton niveau rp actuel. Je peux te proposer le grade de Genin. Celui de chuunin est accessible mais à condition de remplir un petit test rp =)

Je te laisse choisir si tu veux tenter ta chance ou non. En attendant, voila quand même le test

Citation :
Te voila enfin arriver à Kumo. Tu passes tes examens sans trop de problème et passe au rang de Genin. Te voila affilié avec une équipe dont tu es la seul Kunoichi. Raconte nous la relation chaotique qui s’installe entre toi et les membres de ton équipe. Tu mettras en avant le caractère sadique et hautain de ton personnage. A la suite d’un rapide affrontement contre l’un d’eux tu nous décriras sa réaction face à sa première défaite…


♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Tanaki
Genin d'Iwa
Genin d'Iwa
avatar


MessageSujet: Re: Flocon ou avalanche?   Jeu 7 Oct - 19:01

Merci Yoko-san. ^^

J'ai formée ma description mentale de façon à ce qu'elle soit conforme à chaque traits de son caractère, donc il n'est pas vraiment possible de voir qu'elle vient de plus d'une présentation puisque comme certains le savent Mey est Sogu et sogu est Mey qui devient Yukiko aujourd'hui, mais soit ne nous perdons pas dans la paperasse inutile.

Pour l'histoire, je dirai qu'en dire plus serait superflus, je ne privilégie pas la quantité à la qualité même si il m'arrive de me perdre dans mon raisonnement comme ci dessus dans ma présentation donc il me semble plus efficace d'en donner les axes principaux sans paraphraser sur les hypothétiques évènements. ^^ (m'enfin c'est tout moi ça)

N'importe quel grade m'irait comme un gant, si nous nous accordons sur Genin il va de soit que je baisse son âge de moitié.

Bref, en conclusion et au vu du test Rp je prend Genin, ce non pas pour un soucis de difficulté, mais parce qu'il est évident de savoir comment elle aurait agit dans ce cas précis. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Flocon ou avalanche?   Jeu 7 Oct - 19:24

Dans ce cas te voila validé Genin d'Iwa tu peux aller faire ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flocon ou avalanche?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flocon ou avalanche?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Archives administratives :: Présentations-
Sauter vers: