AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Presentation d'Okita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Okita
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
45/1000  (45/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Presentation d'Okita    Ven 1 Oct - 14:03

~Rôliste~


Nom(facultatif):/

Prénom(facultatif):/

Age: 17

Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: 2 ans

Pays: France

Comment avez-vous connu le forum: Top Site

Qu'est-ce qui vous a attiré sur notre forum? Le design, ainsi que le systeme en general.

Une suggestion? Pas pour l'instant !



~Personnage~


Nom: Icek

Prénom: Okita

Surnom(facultatif):/

Age: 21 ans

Grade désiré: Junin

Descriptions physique :
Son corps est bâti grâce à des années d'entraînement et un style qui ne change jamais, plus grand que la moyenne des ninjas, Okita mesure environ 1m80, ni trop mince, ni trop costaud, son corps respecte un équilibre pour le combat d'agilité et l'enchaînement rapide. Ses muscles sont fins, mais ils sont habitués à l'endurance et aux efforts intenses, au contraire des tas de muscles sans cervelles qui se fatiguent trop rapidement. La grande particularité chez lui ce sont ses cheveux blond virant à l'orange, un peu comme le petit gamin au démon dont parle le monde entier, mais en plus foncé. Ses yeux sont assez étrange, on a toujours l'impression qu'ils regardent dans le vide, ou bien observent quelque chose qui n'est pas dans cette dimension. Certains y voient une froideur, d'autres le désintéressement, et pour les plus sensible, le néant. Mais ces effets-là ne sont pas due qu'à son regard, il y a aussi son sourire, qui présente deux facette. Lorsqu'il est sérieux où qu'il s'ennuie, on le voit directement par la forme courbé de ses lèvres, et lorsqu'il s'amuse au combat, c'est le contraire, son sourire se fait large, un peu comme un sadique.
Au niveau vestimentaire, Okita est plutôt particulier. Toutes les pièces de sa tenue sont souples et légères, pour une grande aisance dans ses mouvements, et légèrement bouffant pour profiter du vent de Kumo, et ainsi rendre plus difficile la prévision de ses gestes. En commençant de haut en bas, on peut voir un turban blanc et noir sur sa tête, à ne pas confondre avec les turbans de Suna qui sont attachés de manières différentes, ici ce n'est que décoratif. Autour du cou, Okita porte une écharpe marron clair qui parait simple comme ça, mais dont il peut faire usage en combat, astucieusement, bien que ce ne soit pas souvent. Son haut est à manches courtes blanc, avec différents dessins formant une ligne de haut en bas sur le côté gauche. Et pour finir le look, venons-en aux bijoux : un bracelet large sur le haut du bras gauche, un autre plus fin au niveau du poignet, ainsi qu'un collier présentant au bout comme une pierre précieuse.
Mais Okita n'utilise pas que cette tenue, pour les missions très spéciales ou pour d'autres affaires importantes, c'est un ensemble noir entre kimono et bandage, dans la continuité du turban qu'il a déjà dans l’autre tenue. Elle ne laisse paraître aucune partie de son corps, si ce n'est ses yeux. (C'est la tenue des membres de l'onmitsukido dans bleach, si vous voyez le genre)
Parlons aussi de son arme ! Bien sûr, comme nombre de ninja à Kumo, Okita pratique la maîtrise du sabre, arme qu'il porte dans ses deux tenues, soit sur le dos, soit autour de la taille. Seule une différence, c'est un bandage blanc enroulé autour de la poignée, souple et résistant, qui permet à Okita un style encore plus surprenant.

Description mental :
Contradictoire. Voilà le plus gros de son caractère. Si jamais on devait lui retirer totalement la dernière parcelle de raison qui lui reste, on ne pourrait pas en faire un ninja, ou plutôt un ninja militaire au service d'un pays. Dans son enfance, Okita était déjà quelqu'un de très bagarreur, même sans kunaï ni arme ninja, lui et ses amis n'en rataient pas une. Non non, n'y voyez pas un enfant rebelle, cela est plutôt due à son amour pour le combat. Pour comprendre ça, il faut observer une autre facette d'Okita.
De nos jours, chacun se replie inconsciemment dans les contraintes de la vie, et ne cesse d'angoisser ou de stresser en pensant à l'avenir. C'est inévitable, et on ne peut accuser personne, si ce n'est l'évolution. Chaque minute, on ne peut que penser à ce qui va se passer dans l' heure qui suit, le jour à venir, ou encore dans notre vie entière. La crainte permanente s'installe, même chez les plus courageux des ninjas. Car c'est une manière de penser, pas quelque chose qui se travail. Okita est l'une des rares personnes qui sont restées en dehors de ça.
Fermez les yeux, et arrêter de penser quelques secondes, et là vous allez voir ce dont je parle. Tous ce qui nous reste ce sont les sensations, et ce dont en a envie sur le moment. Plus de notion de temps, seul la situation actuelle compte. C'est de là que vient aussi son côté « je m'en foutiste » et aussi ce qu'on pourrait interpréter comme égoïsme. Et cela s'applique surtout, pas seulement le domaine du combat, mais c'est aussi ça qui accentue son plaisir qu'il ne cache pas vraiment. Okita est du genre à ne pas aimer trop penser, ou plutôt sur des sujets autres que ses envies du moment. Ce n'est pas un idiot loin de là, c'est juste qu'il fonctionne autrement. On ne peut pas vraiment dire qu'il soit méchant ou bien, les concepts qu'il prône sont simples car la vie elle-même est simple. Ce sont les hommes qui se tracassent trop, à tourner en rond mille et une idées et a s'angoisser qui la rendent compliqué.
Pour lui, le bien et le mal n'existent pas vraiment, ou du moins il s'en fou, puisque au final, dans un combat, c'est toujours le rapport entre un faible et un fort. Toute cette mentalité influe grandement sur son style de combat.

Histoire :

Le bon vieux temps

Eh non ! Aucun destin tragique pour Okita. Sa famille est installée à Kumo depuis des générations déjà, et lui reste fidèle. Le métier de ninja est devenu presque une tradition dans la famille, tous les hommes s’étant depuis toujours engagés dans l'armé de Kumo depuis bien longtemps, tous à la solde du Raikage. C'est ainsi qu'à sa naissance déjà, Okita était destiné à devenir un ninja, et bien heureusement pour lui, car tradition ou pas, ça allait être sa seul voix. En effet, il suffit de voir son caractère qui s'affirma dès ses 7 ans, le portrait craché de son grand père. Le plus tôt possible, il entra à l’académie ninja grâce à ses parents, mais pour bon nombre de gamin, les cours théoriques et les rares entraînements se faisaient rapidement ennuyeux, c'est ainsi qu'en parallèle, chaque enfant alimentait parmi ses amis des tensions envers d'autres groupes. C'est un peu l'esprit de Kumo aussi on le sait tous, il suffit de voir à quel point le Yondaime Raikage pouvait être agressif à cette époque. Que ce soit pour des paroles déplacées, une provocation ou autre chose insignifiante, tout était prétexte pour se battre contre les autres. Pour ne pas attirer l'attention, personne n'utilisait les armes ou le ninjutsu basique, tout se faisait au corps à corps. Et dans tout ça, Okita faisait partie des chefs de file bien sûr. Les causes ou l'histoire derrière une "baston" l'intéressaient peu, car lui son seul désir était le combat, et il y prenait vraiment plaisir, cela les sortait au moins d'un quotidien banal. Le phénomène commença à se rependre dans le village, bien que ce ne soit que des broutilles de gamin de 8 à 11 ans, la situation commença à devenir importante quand les ninjas du village n'avaient plus le temps de s'occuper de ça. Vous vous doutez bien que ces "rencontres" ne duraient pas bien longtemps, dès qu'un Chunin arrivait sur place, tout le monde déguerpissait rapidement. Ainsi donc la jeunesse d'Okita passa de bêtises en bêtises, du moins pour ses parents, qui voyait des ninjas du village ramener les enfants turbulent chez eux, puis s'en suivait la punition bien sûr. Mais quand même, l'intervention du Raikage fut nécessaire, histoire de bien faire peur aux enfants et ainsi faire cesser ces histoires idiotes. La situation revint donc rapidement à la normal, et entre temps Okita s'était fait un bon ami ou plutôt un partenaire de combat. Lui-même de son caractère paraissait assez distant de l'autre, mais au fond le lien était bien présent. « Lui » c'était Ajzen.

Deux personnes, pour deux chemins différents

Le temps passa ainsi, et la fin de l’académie ninja arrivait à grand pas. Pour Okita, aucun soucis, sa maitrise du ninjutsu restait très correct, le jeune ninja se démarquait plus avec son agilité au corps à corps. Cependant, il semblait y avoir un problème pour Ajzen, le passage du diplôme allait être limite, car son niveau de ninjutsu paraissait vraiment bas ... voir très mauvais. Okita l'observait depuis déjà un bon moment, mais n'y faisait rien, car il ne pouvait rien y faire de toute façon. Au fond de lui, le résultat semblait évident, malheureusement pour Ajzen, l'adieu au métier de ninja se faisait sentir. Celui-ci continua d'être convaincu, un peu comme si l'idée de rater ne lui avait jamais effleuré l'esprit, et Okita ne lui disait rien, car ce serait inutile.
Tous les élèves se firent appeler un par un ... chaque personne y passa ... Okita aussi, et il ressorti du bâtiment, bandeau accroché sur le bras, le voilà accepté. Et maintenant au tour d'Ajzen. Les parents n'étaient pas encore là, les Senseï allaient faire leurs discours une fois le tout terminé. Ajzen sorti à son tour, l'air énervé ... Okita le regardait avec son air sérieux, en le voyant il n'eut aucune réaction. Raté, pas de diplôme. Nous voilà avec un problème ... Après quelques jours, Okita parvint à une solution après une longue discussion. Si Ajzen ne pouvait devenir un ninja par la voix classique, alors c'est lui qui allait l’entraîner. Du moins, avec tout ce qu'il pouvait apprendre en tant que Genin. C’était là un double avantage, il avait un adversaire du même âge pour s'entrainer, et en plus de ça un rival. Oui, avec le caractère d'Okita, ajouté à celui d'Ajzen, les deux " têtes brûlés " avaient transformé leur relation en une sorte de rivalité, mêlé au plaisir de l’affrontement qui les reprenait. Sur le coup, Ajzen repassa le diplôme et heureusement, il l'eut facilement devenant ainsi Genin. Tout était fini ? Non, pas encore ... Cette fois, c'est une autre facette d'Ajzen qui dérangeât les Senseï, son insolence. Ce qui ne fut que rébellion à l'académie se transforma ici en refus d'obéir. Une faute très grave dans l'ordre des ninjas ...
Au départ, Okita ne sut rien de cela, mais il ne fallut pas longtemps pour qu'Ajzen se fasse complètement suspendre de l'armé de Kumo. Oui, on lui donna deux ans de sanctions, avant de pouvoir reprendre en tant que Genin. Là, il était totalement désespéré, et très vite son esprit développa une haine contre le pays lui-même. Okita lui continuait de suivre sa voix tranquillement en s'étant un peu éloigné d'Ajzen, le Junin en charge de son équipe avait une manière bien particulière d'enseigner les arts ninjas, c'est avant tout aux situations réel qu'il formait ses élèves. Quoi de plus intéressant pour le jeune Genin ! Mais la sanction d'Ajzen fit rapidement le tour du village, passant de bouche en bouche, et arriva jusqu'à lui. A ce moment-là, une sensation ou plutôt une idée s'installa en Okita, un peu comme si lui-même venait de le vivre. Qu'aurait il fait dans cette situation ? C'est surement ce que lui aussi allait faire ...
Ajzen redevenait donc un civil de Kumo, et le connaissant, l'ex ninja n'allait pas se contenter de rester bien gentiment à attendre. Etrangement, lorsqu'Okita rencontra Ajzen, celui-ci lui demanda de continuer l'entrainement. C'était un comportement suspect, mais Okita ne s'en souciais pas, sa nature oblige. Une année passa ainsi, mais elle fut plus étrange que les précédentes, le caractère de notre jeune ninja se développait encore plus en découvrant en quoi consiste la vrai vie de ninja, et plus les jours passaient, plus il devenait indiffèrent face à la situation d'Ajzen. On peut pas dire qu'il s'en foutait, mais c'est un peu comme si Okita avait compris son ami, celui-ci semblait avoir abandonné toute volonté, et s'apprêtait à appliquer cette solution. Chacun allait suivre sa propre voix ...

Le départ

Aujourd'hui, au milieu d'une mission dans le village, un messager vint tout interrompre en apportant une convocation au Senseï. Chose plutôt étrange, mais n'ayant pas le choix, il laissa le reste de la journée libre aux trois Genins. Okita proposa aux deux autres de rester ici quand même pour s'entrainer, mais malheureusement l'un d'eux devait partir pour régler une affaire, ayant trouvé du temps libre. Restant à deux pour s'entrainer, ils décidèrent de passer devant la demeure d'Ajzen pour lui proposer de venir avec eux, c'était là une bonne occasion. Mais malheureusement, personne ne répondit. Avant de repartir pour le terrain, Okita pensa quand même à laisser un petit mot, au cas où. Ainsi donc, ils retournèrent à deux pour sur le terrain d'entrainement, avant de faire quoi que ce soit, l'autre Genin analysa la situation pour savoir sur quoi s’améliorer. Sur le coup, Okita ne voulait pas vraiment se prendre la tête, mais juste se défouler, c'est pourquoi, il se posa devant un gros tronc d'arbre pour y perfectionner son Taijutsu. Ou plutôt taper devant lui, juste en suivant ce que son corps et son esprit désiraient. Ajzen n'avait plus qu'un an de sanction à tirer, et il pourrait enfin redevenir ninja. Mais toujours en tant que Genin. Deux ans de pertes, ça semblait bien énorme. La haine de celui-ci envers Kumo, Okita l'avait déjà remarqué, et c'est ce qui le refroidit de lui. La haine est quelque chose d'inutile, tout comme la peur, car au combat elle n'a aucune valeur, même les faibles peuvent haïr. C'était là un des rares moments où Okita s’attardait sur un sujet, mais en même temps ça construisait sa philosophie de la vie. L'autre Genin vint le tirer de sa réflexion en se posant en haut du tronc d'arbre.

- Yo Okita, c'est moi ou pour la première fois quelque chose te tracasse ?

Okita arrêta de frapper et tourna son regard plutôt sérieux sur le Genin, il marqua un moment de silence avant de lui répondre.

- Tch ... rien, je m'ennui c'est tout.

- Oh tien, on a de la visite

Okita se retourna pour voir de qui il s'agissait. Ajzen. Mais il ne portait pas sa tenue habituelle, ça semblait être plus apte pour un voyage ...

- Laisse-nous seul.

Le deuxième membre de son équipe s’éloigna sans poser de question, il avait déjà eu vent de l'histoire d'Ajzen et son rapport avec Okita. Ils sont de la même génération après tout. Ajzen s'approcha, semblant plutôt ambitieux mais aussi énervé, enfin c'est plutôt ses quelques regards envers le village qui exprimaient ça. Okita lui le fixait avec des yeux vides, il n’éprouvait aucune peur ni tristesse, malgré que la nouvelle à venir soit totalement prévisible.

- Je quitte le village Okita. Je n'ai plus rien à faire ici, aucun avenir ici. Ce village ... me fait ressentir que de la haine. Tu vois ... Je n'ai rien à dire de mon départ, ni même envie de dire. Je vais rejoindre une caravane de marchand, on ne me dira rien puisque je ne suis qu'un civil inconnu ici. C'est marrant ça ... je ne serais même pas considéré comme un déserteur. Voilà, il ne reste plus beaucoup de temps maintenant ...

Okita n'eut aucune réaction. Lui qui se laissait guider aux sensations n'en avait aucune à cet instant. Enfin, si, c'est ce qu'il ressentait contre les personnes faibles et insignifiantes. Aucun intérêt. En face, Ajzen n'arrivait pas à décrypter ses pensées, son regard était bien trompeur parfois. Mais il s'attendait à tout.

- Mmmh ? Et bien dégage d'ici. Tu ne m'intéresse pas. Les insectes sont sans intérêt. Tss ..

Le Genin se retourna vers le tronc d'arbres pour redonner des coups, sans colère. Visiblement ses paroles reflétaient bien la réalité. Il n'en avait rien à faire. Ajzen, surpris au départ mais ayant très vite compris, se tourna à son tour pour partir. Il décocha un simple mot, sur le même ton qu'un rival.

- Merci.

A Partir de ce jour, plus personne au village ne revit Ajzen, mais aussi personne ne s'en soucia vraiment.

La bataille de Kusa

Cette guerre ... elle était si proche, mais Okita n'y participa pas. Le monde ninja se faisait déjà très instable à l'approche de cet évènement, enfin personne ne pouvait le prévoir certes, mais c'est tout un tas d'autres faits qui menaçaient la sécurité du village en même temps. En tant que Junin à cette époque, Okita fut envoyé avec une équipe pour vérifier des rumeurs et démanteler un réseau qui se préparait depuis longtemps en attendant une faiblesse des villages pour attaquer. Le Raikage avait préféré envoyer des Junin et Chunin plutôt que des Anbus, surement pour que ceux-ci restent pour la défense du village, après tout la menace pesait sur tous, pas que le village de Kumo. De plus Hachibi n’était plus là. Voilà déjà des mois qu'Okita et son groupe constitué que de Chunin, avec lui pour chef enquêtait de village en village pour retrouver les-dits mercenaires. Il y avait une piste sérieuse, et les trouver n’était qu'une question de temps, car au même moment, qu'eux le sachant, la bataille de Kusa allait démarrer bientôt. Quelques jours après l'information parvint jusqu'à eux par des villageois fuyant les petits villages autour de la bataille, tous faisait mention d'effroyable créatures géantes attaquant de tout part, des armées de ninjas, et un chaos indescriptible. C'était certains, il se passait quelque chose d'énorme, les créatures dont parlaient ces personnes devaient surement être les Bijuu mais Okita n'en fit pas mention au prêt de son équipe, au risque de les paniquer. Mais les ninjas ne pouvaient abandonner leur mission. Car en même temps les mercenaires s'activaient pour profiter de l'occasion, et c'est là qu'ils furent à découvert. L'équipe de ninja organisa une embuscade, méthode classique dans ce genre de situation. Étrangement, l'adversaire ne semblait pas être si dangereux que ça, mais éparpillé en petit groupe autour du pays ça ne pouvait que devenir dangereux. Cependant qui les avait prévenu ? Mystère ... malheureusement pas le temps aux interrogations. Le but ici était de tuer le chef en premier, ainsi les autres groupes ne recevraient pas de signal pour débuter l'assaut. Toutes ces personnes ... aucun professionnel ! Ce n’était pas des ninjas ... alors ils ne venaient là que pour servir de diversion ?
Le groupe en vue, Okita fit signe de démarrer l’opération. Première cible, le chef fondu dans la masse. Les Kunais explosifs jaillirent des arbres, des Shuriken et autres pièges vinrent éliminer une partie du groupe. Les Chunins, profitant de la confusion général se mêlèrent aux mercenaire pour les supprimer un par un et spontanément. Okita lui resta caché en couverture, pour essayer de repérer la cible. Dans la mêlé, un homme surgit soudain en prenant de surprise le Chunin. Celui-ci ... il avait visiblement déjà affronté des ninjas. Totalement prit au dépourvue, le ninja allait se faire trancher en deux par le sabre descendants droit sur lui, quand un bruit métallique se fit entendre. Okita avait bloqué le coup avec son propre Katana et éloigna ainsi la personne en face.

- Yo ... ça fait longtemps !

S'en suivit un sourire sadique, sa voix raisonna dans la mêlé, et tout le monde arrêta le combat. Les chunins se replièrent derrière le Junin, attendant les ordres.

- Mais qu'est-ce que tu fais ici ! Tu devrais être en train de te battre et mourir deja ... Tch !

Personne ne comprit vraiment, chacun restât attentif à la discussion, curieux de savoir de quoi il en découlait. Mais qui voilà à la tête des mercenaires ... Ajzen ! Okita fit quelques pas en avant de manière tranquille, on aurait dit que le plaisir du combat l'avait envahi en un instant, et au plus haut point. En même temps, il se débarrassa de ses armes de ninja, et les lança aux Chunin derrière, il retira aussi son bandeau de Kumo juste pour ce combat, au grand étonnement des autres ninjas. Il s'arrêta un instant, le dos son katana appuyé sur son épaule droite, et tourna son regard sur le côté vers le haut de la foret.

- Je me fou de ce qu'il se passe là ba. Ça ne m’intéresse pas.

Ses yeux revinrent se poser sur ceux de son adversaire actuel. Ajzen attrapa sa lame plus fermement, avec un air menaçant.

- Okita ! Barre-toi d'ici ! Je n'ai pas à te ...

Ajzen se fit interrompre.

- Okita ? C'est qui ça ? Moi je suis là pour te tuer !

On pouvait voir dans son visage l'envie de se battre, l'envie de tuer, il n'y avait là aucune haine, seulement du plaisir, seulement ... Il pointa son Katana devant lui en désignant Ajzen, comme par provocation. Celui-ci semblait hésitant, au final sa haine n'était pas qu'envers Kumo, mais aussi contre Okita. Fuir pour envoyer le signal ou se battre ? C'était trop tentant ... Une dernière phrase et son âme fut convaincue.

- Comme au bon vieux temps ...

Les deux rivaux foncèrent l'un sur l'autre sans que personne ne se mêle au combat. Comme avant, comme quand ils étaient enfant, pas d'armes de jets, pas de ninjutsu, juste les aptitudes physiques ... Loin dans la forêt le bruit du fer s'entrechoquant se rependait, et bientôt plus rien. L'un des deux avait cessé. Visiblement Ajzen, bien qu'ayant abandonné le ninjutsu avait continué dans la voix du sabre. Mais ce ne fut pas suffisant. Okita, debout à côté du cadavre, rangea son Katana dans son fourreau. Il souriait, aucune tristesse. Ce fut un beau combat, Ajzen l'avait bien diverti. Tout se termina sur "Merci" à son tour, puis la mission continua, étant un succès total ...

Code des règles: Code validé by Sunsun ^^


Dernière édition par Okita le Dim 3 Oct - 10:27, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Okita
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
45/1000  (45/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Presentation d'Okita    Sam 2 Oct - 12:22

Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Presentation d'Okita    Dim 3 Oct - 11:29

Hoy rebienvenu à toi cher ami ^^

Je trouve que ton histoire des plus convenable. L’amitié et la rivalité qui lie Okita et Ajzen sont des plus intéressante même si le certain comportement ne semble pas vraiment justifier. Tu as un style simple et agréable qui se laisse lire tout seul. Tu as d’ailleurs prit la peine de respecter le contexte du forum ce qui est un bon point. Tu fais peu de fautes ce qui est également un bonne chose.

Dommage que l’histoire ne soit pas d’avantage développée et reste uniquement centrée sur ces deux personnages. Sinon peu de chose à redire. Voila du bon boulot comme on les aime.

Je vais à présent te donner ton test rp.

Citation :
Racontes nous les détails de ton combat contre Ajzen en nous décrivant principalement les émotions ressenties par Okita vis-à-vis de cette « amour » pour le combat. Décris également la fin du combat et les réactions de ton personnage face à la mort de son ancien camarade. Tu termineras en expliquant la suite des opérations et comment ta mission se terminera pas un franc succès.

Voili, voila, voulou bon courage =)
Revenir en haut Aller en bas
Okita
Juunin de Kumo
Juunin de Kumo
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
45/1000  (45/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Presentation d'Okita    Dim 3 Oct - 17:50

Test rp

Un premier bruit métallique raisonna à travers la forêt environnante, suivit d'un moment de silence. Dans la foule, ninjas et mercenaires avaient pris le même statut de spectateurs attentifs au combat en cours. Okita et Ajzen s'étaient rués l'un sur l'autre pour finalement s'immobiliser en débouchant sur un duel de force, Katana contre Katana. Enfin, on peut plutôt parler d'une confrontation du regard, car aucun des deux ne semblait sérieux. Okita fixait Ajzen avec son sourire sadique, un peu comme un démon qui aurait trouvé sa proie. En face Ajzen paraissait bien déstabilisé ... lui qui dans le passé ne réussissait jamais à comprendre les vrais intentions d'Okita par l'expression du visage, ici c'était plus clair que jamais ... Alors qu'une multitude de pensées envahissait son adversaire, le Junin rompit la position statique pour commencer de manière très offensive. Des coups simples, de face et sans temps mort, Okita les enchaîna tout en riant de manière amusé pour mettre la pression sur Ajzen qui reculait pas à pas en parant les coups successivement, sans lâcher sa garde. Son hésitation était palpable, mais le désir de combattre du ninja augmentait sans cesse, il voulait son adversaire au maximum, peu importe les liens du passé.

- C'est quoi ça ? J'ai l'impression de taper sur un mur ! Bouge toi ! Allez, allez ! Ahahah ...

- Tch ! Lâche moi, je te l'ai déjà dis, je n'ai pas à te ... je n'ai pas à me battre contre toi ! Et pourquoi je devrais le faire ?

Ajzen semblait écarter sa première pulsion qui le fit précipiter dans le combat, voilà des paroles ennuyant pour le ninja. Décidément ces deux-là étaient totalement à l'opposé l'un de l'autre ... Pourquoi combattre ? Pourquoi aimer ça ? Cela ne s'explique pas ! Dès notre naissance nous cherchons à gagner en force, peu en importe la forme, peu en importe les causes, et cet objectif nous mènera forcement au combat. Cherchons-nous à acquérir de la puissance pour vaincre des choses plus puissantes ? Ou bien cherchons nous le combat pour devenir de plus en plus fort ? Voilà une question auquel personne ne pourra répondre à notre place, mais une chose est sûr, nous sommes nés pour ça, et quoi que l'on face, on devra forcement se battre. Okita pense de la même façon, son corps et son âme le conduisent inconsciemment sur cette voix, seul compte l'instinct et le désir. Plus nous rencontrons d'adversaire, plus notre être en réclame, toujours plus fort. Étrangement, le danger active le corps et le rend « conscient », et à ce moment-là on peut vraiment appeler ça « la sensation de vivre ».
Voilà d'où vient cet amour pour le combat chez Okita. Ami ou rival, cela ne change rien, aujourd'hui Ajzen se dresse devant lui et devient une proie. Si simple que ça ...


- Tu veux une raison pour te battre ? Hmmm ...

En un instant, Okita devint bien plus sérieux et décocha un coup d'estoc sur Ajzen, qui eut le réflexe de sauter sur le côté pour esquiver. Une ouverture due à son manque de concentration ... Le ninja posa un regard grave cette fois sur son adversaire, pour bien lui faire comprendre et montrer ses intentions.

- Et là, tu as senti pourquoi ?

Ajzen venait de prendre conscience de la situation, visiblement Okita n'avait rien à faire du passé. Une attitude qui avait tendance à l'énerver, sans même que celui-ci ne s'en rende compte. Toujours un air supérieur, pourquoi est-ce lui qui réussissait à chaque fois ? Tout semblait plus clair d'un coup, le chef des mercenaires avait une sensation étrange, un mélange de haine, de jalousie, et peut être aussi une envie d'en finir. Il se rendait compte de sa faiblesse ...
Ajzen reprit de plus belle en se ruant à son tour sur son adversaire, avec trois coups parés, mais bien plus consistant. Okita reprit un sourire satisfait.


Bien ... te voilà plus sérieux ! On va pouvoir commencer !

Là, le combat devint plus frénétique, les échanges de coups fusaient, et personne ne semblait avoir le dessus. Au départ, ils se limitèrent aux coups classiques, sûrement pour se tester un peu, mais très vite, chacun sortie ses coups peu conventionnels. Okita profita d'une attaque d'Ajzen pour tenter de passer sa garde de manière risqué, mais exécuté de façon assez « naturel ». Il s'écarta au dernier moment de la joute de l'attaque se dirigeant droit sur lui, la pointe du katana entra dans sa peau et dessina une ligne sur son épaule gauche, mais le ninja ignora la douleur avec l'adrénaline et le plaisir du combat pour profiter de l'ouverture. Pouvoir sourire, même après une blessure, voilà une particularité d'Okita, même si chaque ninja est formé à supporter la douleur. Une affaire de mentalité. Ainsi donc, Ajzen fut mis à mal, n'ayant pas vue venir le coup. Okita n'eut le temps que de planter le bout de sa lame sur le côté gauche du ventre d'Okita, avant de devoir s'écarter pour éviter le contre. La blessure n'était pas assez profonde pour mettre fin au combat de suite, mais assez pour déranger l'adversaire.
Ajzen ne prit pas de temps de repos, dans le feu de l'action, agir avant que la douleur ne soit réellement un problème restait la meilleure solution. Il força Okita à parer son arme avec une attaque classique, mais s'en suivit un coup de pied de sa part, bien que lent et visible. Par reflexe, le ninja recula son propre pied, ce qui le força à basculer le haut de son corps légèrement en avant, et là Ajzen en profita pour retenter une attaque.
Un coup fourbe ... il n'avait pas chômé depuis le temps, à en juger son niveau un Chunin aurait du mal à rivaliser avec lui, sans ninjutsu. Cependant, ça restait toujours insuffisant ...
Okita continua dans le mouvement initial pour esquiver une décapitation, et tenta de balayer les jambes en face de lui grâce aux siens. Ajzen recula et se remit en garde, tout en appuyant sur sa blessure. Bien ! Le ninja en voulait toujours plus, ce combat était très intéressant, plus que prévue ! Mais tout allait prendre fin, il le savait, comme toujours avec Ajzen. Son regard suffisait à comprendre.
Le chef des mercenaires se lança dans une dernière course sur Okita, lâchant totalement sa garde pour lancer une attaque de front pleine d'ouverture ...
Le Junin bloqua son poignet en l'air, stoppant aussi le Katana par la même occasion, et la seconde après le bout de sa lame ressortait du dos d'Ajzen. Il venait de le transpercer, emportant ainsi son cœur sur le coup. Le corps inerte croula sur le sol, accompagné d'un silence dérangeant pour les spectateurs. Okita resta de marbre un instant, puis lança un regard sur le corps. Ce qu'il ressentait en ce moment ...


- Merci Ajzen. C'était cool comme combat !

Un sourire de satisfaction se dessinât sur son visage, qu'il tourna vers les autres mercenaires. Si peu de paroles ... si peu de remords ... au fond aucun des deux n'en avaient besoin. Ils se comprenaient déjà. Malheureusement, la réalité reste une chose horrible ... et Ajzen cherchait depuis le début sa libération ... Okita pensait surement à tout ça, mais son esprit ne voulait pas s'attarder sur ce genre de chose. Fixant le reste du groupe, le Junin ne lança qu'un seul mot, sur un ton bien plus sérieux.

- Suivant !

Un homme sortie de la foule pour se précipiter sur lui. Se débarrasser du mercenaire ne fut pas difficile, un coup suffit. Ces gars ... n’avaient même pas d'entraînement au combat. Que comptaient-ils faire, même en nombre ?
Ce meurtre fut assez pour déstabiliser les autres, avec en plus le meurtre du chef.


- C'est inutile! Vous n'êtes même pas des ninjas ! Vous comptiez mener une mission suicide ?

Okita gueula pour les ramener tous à la réalité. Si ce n'était déjà fait ... Combien d'entre eux étaient des guerrier de métier ? C'était incroyable, mais quelqu'un derrière les avait ameuté pour faire diversion, ou au moins occuper quelques ninjas du village. Cette mission se transformait rapidement en une grande farce ...

- Qui est derrière tout ça ? De toute façon c'est trop tard, vous n'avez plus aucune chance. Est ce qu'au moins l'un d'entre vous sait se battre ?

Le silence s'installa quelques secondes. Celui qui se cachait derrière tout ça avait bien réussi son coup ... Toutes ses rumeurs, la création de la mission, le déplacement de ninja ... une mascarade...

- Bon, je vous offre un moyen de vous en sortir. J'ai besoin de savoir où se cachent tous vos amis !

Okita était sur ce coup bien autoritaire, comme si il avait déjà prit le contrôle des mercenaires. Les trois Chunins se présentèrent devant lui, répondant à un signe de la main. Le Junin ordonna de prévenir les autres équipes ninjas, afin de leurs transmettre la position des autres ennemis, et aussi des informations sur la situation. Ils ne pouvaient pas tuer autant de personne, surtout que ceux-ci semblaient être juste des pantins manipulés pour diviser les forces de Kumo. Et ces hommes avaient pensés à tout, car forcement les ninjas ne pouvaient pas laisser ces personnes en libertés, ils devaient obligatoirement être amenés au village pour clarifier leurs cas. Mais si les dires des villageois sont correct, alors on ne peut pas les rapatrier tout de suite.

* Tch, quel piège ... *

Sur le moment Okita ordonna aussi un rassemblement des prisonniers pour se concerter avec les autres groupes. La mission en elle-même fut un succès total, mais la suite posait bien plus de problèmes. En même temps la guerre faisait rage, et allait se terminer. Les ninjas ne purent rentrer à temps, à cause du nombre de personne à transporter et le voyage donc. Trop tard pour la guerre ...

Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Presentation d'Okita    Lun 4 Oct - 17:09

Wouhouu voila ce que j'appel un test rp =) !

Validé Mister.Kenpachi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Presentation d'Okita    

Revenir en haut Aller en bas
 
Presentation d'Okita
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Archives administratives :: Présentations-
Sauter vers: