AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation Kaiho Tokuro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oïshi Shugen
Bras droit du Tsuchikage
Bras droit du Tsuchikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/10000  (0/10000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Présentation Kaiho Tokuro   Jeu 24 Juin - 18:32

~Rôliste~

Prénom(facultatif) : Guillaume

Age : 14 ans

Temps depuis lequel vous avez commencé le RP : Euh.... dans un mois cela fera un an.

Pays : France

Comment avez-vous connu le forum : ...

Qu'es-ce qui vous a attiré sur notre forum? On ne se débarasse pas de moi comme ça !

Une suggestion? Pas pour l'instant, ah si ! Remettez cette si sublime fille !

~Personnage~


Nom : Tokuro

Prénom : Kaiho

Age : 21 ans

Village : Kiri

Grade désiré : Comme vous le sentez.

Descriptions physique:

Avant de commencer à me décrire, je voudrais prévenir aux petits malins qui oseront dire que je suis un vantard de ne pas prendre la peine de lire. Ce n'est tout de même pas de ma faute si à la différence de certains mes parents ne m'ont pas fait dans le noir... Je ne cherche pas à vous rabaisser en disant de telles choses, je me décris seulement comme on me l'a demandé et je ne vais pas dire que je suis vilain si ce n'est pas vrai. Revenons en maintenant à moi, voici à quoi je ressemble. Je fais pas mal attention à mon apparence physique, normal pour un dragueur comme moi. Je coiffe donc mes cheveux mi-longs avec du gel, laissant retomber deux mèches sur mes yeux de chaque côté de mon visage.

Des yeux bleus, magnifiques, perçants mais pas agressif, s'alliant parfaitement au visage du parfait petit dragueur. Je porte aussi une boucle d'oreille à l'oreille gauche, pas très difficile à remarquer mise à part des fois où elle se retrouve dissimuler sous mes cheveux noirs ébènes. Niveau taille, je ne sais pas combien de mètres je mesure exactement mais je parierais pour le mètre quatre vingt-dix, oui c'est exactement cette taille-là.

Je parais peut-être un peu gringalet mais ne vous fiez pas à ce genre de choses, même si je suis loin d'être énorme, j'ai développé avec l'âge un corps " parfait " pour un shinobi. Surtout qu'avec ces trucs pesant des tonnes sur moi et cette arme écrasante que je me trimballe partout avec moi, mon corps s'est habitué à la douleur et aux efforts physiques. Côté physique donc, je n'ai rien à craindre en combat, mon corps s'est vu entraîner durant des années au Taijutsu et Kenjutsu, arts qui n'ont plus beaucoup de secrets pour moi.

Une agilité et des réflexes faisant envier plus d'un de mes camarades, une force de frappe non-négligeable pendant un combat. Une armure noire en cuir pour me protéger des mauvais coups couvrent ma taille et deux épaulières toujours dans ces teintes sombres pour les épaules bien évidemment. Voilà tout l'attirail avec lequel je vis dans ce monde de fou ravager par la haine, on n'est jamais trop prudent. Passons aux vêtements maintenant, on va faire vite, un ensemble que je trouve plutôt classe composer d'un pull-over bleu foncer et d'un pantalon large de même couleur. Des gants noirs, des bottes noires, le tout me donnant un style assez particulier plaisant pas mal aux filles.


Description mentale:

Je suis une personne très ambitieuse avide de pouvoir, je recherche sans cesse à amasser de la puissance qui me servirait ensuite à devenir un grand héros. Pour cela j'emploirais tous les moyens légaux et illégaux, que cela fasse de moi un tueur sans pitié, un vrai salopard, je n'en ai rien à foutre, une seule chose compte pour moi, je veux devenir le meilleur. On ne peut pas me reprocher une telle chose moi qui est grandi avec un père pareil, lui aussi épéiste à l'époque, il n'a jamais cessé de dire qu'il croyait en moi et qu'il me ferait devenir le meilleur tout comme lui. J'en ai très vite fais mon propre nindô, écraser pour mieux régner, voilà dans quel état d'esprit je vis et dans lequel j'ai grandi.

Je ne déteste pas ce village, il est tout pour moi et c'est pour lui que je fais tout ça, je ne peux pas supporter l'incompétence de cet homme actuellement au pouvoir. Il est incompétent, pas assez stricte et efficace, sa politique est bidon, il recherche la paix au lieu de vouloir tout dominer. Ce village est fait pour devenir le plus grand de tous, nous devons sortir de l'ombre, ne plus nous cacher, nous investir dans les affaires des autres, il y en a marre de rester à l'écart, nous devons agir. Puisque nos actuels dirigeants ne veulent rien faire, je m'en chargerai, je ferai devenir le village de Kiri le maître du monde shinobi, que ce soit par la force ou non... Il ya aussi une dernière chose dans mes projets mais celui-ci restera secret pour le moment, je ne supporte pas les échecs et ces pauvres incapables vont le comprendre.

J'ai horreur des types qui se la pètent, qui se croivent meilleur que tout le monde de par leur titre ou leur déscendance, combien de fois j'ai prouvé le contraire à ces idiots. C'était plus fort que moi même si ces actions m'ont causés des ennuis par la suite mais rien de grave, l'important était accompli, je me foutais du reste. Je n'aime pas vraiment non plus tout ce qui touche à la drogue, euh je n'irais pas jusqu'à dire que l'alcool aussi, menteur et manipulateur comme on en fait plus, je mens presque aussi souvent que je bois. Et ce n'est pas moi qui vait m'en plaindre, il faut bien raconter des conneries aux gens pour éviter les ennuis surtout ceux portant sur un meurtre.

Ce que j'aime ? Ma mère... une femme formidable, elle est la femme parfaite que l'homme recherche depuis tant d'années, douce et attentionnée, toujours prête à rendre service, peut-être un peu trop naïve, mais ça ne fait rien, c'est comme ça que je l'aime. Autre chose ? Le combat, le son que produisent les lames quand elles s'entrechoquent, la sensation et le bruit des os brisés sous les coups, les cris et l'adrénaline, c'est le pied ! Bon il y a aussi cette boisson que l'on appelle vodka, oh mon dieu que c'est bon ce truc, c'est vraiment l'un de mes plus gros point faible, je ne peux pas y résister. Une dernière chose ? Mon arme ! Une arme de destruction massive ! Je vous éclate tous avec elle, bon c'est vrai qu'elle est plutôt lourde quand on en a pas l'habitude mais avec le temps et l'entraînement on s'y fait facilement et là c'est l'éclate totale.


Spoiler:
 

Histoire:

Je me nomme Tokuro Kaiho et je vais vous raconter mon histoire, une histoire qui comme vous le verrez finira bien tristement... Je suis né dans ce petit village qui abritait autrefois les légendaires 7 épéistes, des hommes surpuissant possédant des épées aux pouvoirs surnaturels. Mon père en était l'un deux, il possédait une énorme épée provoquant de lourds ravages sur son passage, Buster Sword. La taille est le poids de cette épée rivaliserait sans problème avec celle des plus grands épéistes tel que Zabuza Momochi ou Hoshigaki Kisame, elle n'a pas de facultés particulière mise à part sa puissance écrasante. Cette épée était transmise de père en fils depuis des générations, c'était la seule chose que possédait mon père de ses parents. Vous vous douterez bien qu'il était pour moi un idole, le parfait exemple, je voulais être comme lui, aussi puissant et respecter, c'était un vrai héros. Ma mère elle était la seule qui n'avait pas choisi d'être une kunoichi, elle n'aimait pas les shinobis, les missions et les guerres, elle disait que toutes ces choses affreuses menaient à rien d'autre que la mort et la souffrance. Pourtant, elle possédait un pouvoir rares en ces temps si troublés, elle contrôlait avec une aisance remarquable la glace ! Cependant, elle ne s'en servait que très rarement, elle n'en n'avait pas réellement besoin pour le grade qu'elle occupait, enseignante à l'académie ninja, son pouvoir se voyait gâcher lamentablement, ce qui me mettait souvent en rogne. J'ai toujours convoité son pouvoir et la voir refuser de s'en servir de peur de blesser les gens me mettaient hors de moi, combien de fois je me retenais de la supprimer...

Je grandissais rapidement avec l'idée de devenir un épéiste en tête, mais aussi en espérant réveiller un pouvoir qui était peut-être enfoui en moi, le Hyouton ! C'était mes rêves, mon nindô, mes buts, j'étais capable de tout pour y parvenir. Mais que veut dire tout dans la tête d'un gamin âgé à peine de dix ans, pas grand-chose il faut dire, je dirais même rien du tout. Oh bien sûr, je défendais cette idée ridicule avec conviction, c'est que j'avais un sacré caractère à l'époque, je me battais pour un rien et ne supportait pas que l'on dise du mal de mon rêve. Je faisais tout mon possible pour devenir en très peu de temps le nouvel homme fort du village, passant l'examen pour devenir un genin avec succès après avoir tout explosé à l'académie ninja. Je passais un peu pour le petit génie du coin, on se moquait souvent de moi et c'était normal qu'ils soient jaloux comme ça surtout ceux qui n'étaient pas parvenus à devenir un genin. Ma période passait sous la tutelle d'un vrai sensei et de trois autres équipiers changèrent ma vie, ils étaient devenus de très bons amis, j'appris beaucoup avec eux, mes forces comme mes faiblesses. Le genjutsu, l'impulsivité, le surplus de confiance en soi, la jalousie, la soif de puissance voilà les plus gros défauts que j'apprenais à maîtrisait durant mon stade de Genin. En ce qui concerne le genjutsu, il s'avérait qu'aucun talent en particulier ne semblait venir, je parvenais à me servir d'illusion basique, rien de plus. Pour le reste, j'étais parvenu avec une aide énorme des autres à les contrer en majeure partie, mais pas complètement malheureusement. En particulier cette jalousie énorme envers mes parents, ils étaient si puissants et respecter alors que moi je n'étais rien, un petit ninja de rien du tout qui ne cessait de croire en un rêve impossible pour lui.

Des missions plus tard, l'examen pour devenir un chuunin arriva. Mes coéquipiers et moi étions parfaitement à la hauteur d'un tel test et nous comptions sur notre puissance et notre efficacité lorsque nous agissions en groupe pour monter en grade. C'est ce qui arriva, une fois ce grade atteint nous allions pouvoir commencer les missions à plus gros risques, des missions bien plus intéressantes et dangereuses, le genre de mission que j'attendais depuis des années. Ma carrière en tant que shinobi se compliqua dès lors de ma première mission, ce n'était plus du tout la même chose, il ne suffisait plus de foncer dans le tas comme j'aimais le faire pour accomplir nos objectifs. Je côtoyais souvent les lits d'hôpitals de Kiri, revenant à chaque fin de mission dans un état lamentable, ayant peur pour moi, mon équipe dûe demander à Soryuku-sensei de s'entretenir avec moi, je ne devais plus agir aussi inconsciemment. Il m'expliqua longuement les risques que je faisais courir à mes camarades à agir de la sorte, que la mission pouvait être un échec etc. Un discours banal qui eut son effet escomptait, j'avais décidé d'arrêter mon égoisme, je recherchais toujours autant cette force qui me permettrait de faire partie de l'élite du village mais je voulais changer de moyen pour y parvenir. Tout changea dès lors, nous devenions peu à peu la team la plus réputé du village, une team capable de réaliser toute sorte de mission de part les compétences variées de ses membres. Des ninjas à gros potentiels qui ne cessaient d'augmenter et s'améliorer de jours en jours, mais rechercher la puissance sans cesse écarte bien souvent du droit chemin, j'allais moi-même en faire l'expérience. J'avais à l'époque 16 ans, toujours habiter par le même rêve, je me voyais approcher de lui de minutes en minutes surtout après l'acquisition que je venais de faire.

Enfin, il s'était décidé de venir, je l'avais attendu avec tant d'impatience et aujourd'hui il était là, le pouvoir de maîtrisait la glace était enfin à moi ! Avec lui le grade d'épéiste légendaire était à porter de main, il suffisait seulement de le pousser au maximum pour écraser n'importe qui. Très fier de moi, je décidais alors de consacrer tout mon temps libre à ce nouveau pouvoir. Le Hyouton n'est pas un élément facilement maîtrisable, normalement un Chuunin ne peut s'en servir, mais quand cela vient par héridité, tout est possible. C'est comme ça que cette affinité bien spécifique au village de Kiri naquît en moi, elle ne tardera pas à taper dans l'oeil du Mizukage qui revit de beaucoup mon grade, à l'âge de 16 ans, j'avais largement atteint le garde de Juunin. Le lendemain de ma promotion, mon père qui comme le voulait la tradition de notre famille m'offrit ce qui allait devenir ma toute première arme. Je ne dirais pas une épée car au vue de la forme qu'avait cette dernière il était impensable de prendre ça comme une épée, non c'était plutôt une sorte de... un sorte de... je ne sais pas trop quoi, un truc vraiment impressionnant et ravageur. Je l'avais tout de suite aimée, bien qu'elle paraissait lourde et impossible à manier, je l'aimais et n'allait plus me passer de ses services jusqu'à ma mort. Oui mais voilà, c'est bien d'avoir une arme etc. Je n'avais toujours pas cette force qui me permettrait de devenir le plus grand des ninjas du monde, j'en étais même très loin encore, je n'étais même pas un épéiste. Chose qui commençait particulièrement à me troubler, toutes les places étaient prises et il était clair que je n'y avais pas la mienne, les sept sabreurs me l'avaient bien fait comprendre lors d'un test pour mon admission. J'avais dû affronter l'un deux dans un affrontement qui prenait fin seulement lorsque l'un des deux protagonistes perdait conscience ou qu'il abandonnait. Mon adversaire s'était retrouvé être mon propre père qui avait tenu à m'évaluer, il m'avait mit une sacré branlée que je n'étais pas près d'oublier.

Ronger par la haine et la honte, je m'étais exilé du village pour venir trouver refuge près du pays du fer, pays bien connu pour avoir été le lieu de la réunion entre les cinq grands kages de ce monde. Mais je n'avais pas trouvé refuge là-bas pour ça, non simplement que je m'y plaisais là-bas, j'y avais déjà mis les pieds une fois lors d'une mission et cet endroit fusionnait parfaitement avec moi. Le climat y était constamment froid comme à l'intérieur de moi, c'était un endroit désert, je l'étais également, seul et sans amis. Je restais en exil durant des années avant que mon père se décide d'agir, il avait demandé la permission au Mizukage de me chercher et essayer de me ramener au village sans être considéré comme un nuke-nin. Il n'avait qu'une seule chance, à mon retour au village, j'étais seul, mon père n'était pas rentré avec moi. J'affirmais aux autorités du village ne l'avoir jamais vu et être revenu de mon plein grès. Ils ne purent jamais vérifié ma version des faits mais ne trouvant rien me rendant coupable de sa disparition, ils me laissèrent revenir au village, trop attirer par le Hyouton qui se trouvait en moi. 18 ans, nous approchons à présent de la fin, il ne me reste plus que quelques années à vous raconter avant de m'exiler encore une fois, je n'avais cessé de monter en puissance. Ma réputation au sein du village commencer à grandir, bon j'avoue que cette affaire sur la mort de mon père m'a bien aidé mais les services accomplis pour le village y étaient pour beaucoup également. Les tensions dans le monde shinobi faisait rage, une nouvelle guerre venait d'être déclarée, une occasion rêvée pour moi de me faire admettre au sein des sabreurs de Kiri. Cette quatrième grande guerre fit de sacré ravage causant de très grosses pertes aux villages ninja mais aussi à l'Akatsuki et ses hommes de mains, les bijuus furent tous relâcher, Madara Uchiha sombra dans le néant entraînant avec lui les cinq grands kages. A présent tout est à refaire, une nouvelle personne va être élu à la tête du village, de nouveaux épéistes vont faire leurs apparitions, les forces de l'Anbu ont reçus de lourds dégâts, peut-être en ferais-je partis, qui sait...


Code des règles: Check ♥
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiha
Nukenin de Konoha
Nukenin de Konoha
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
80/1000  (80/1000)
Affinités : Katon, Doton, Suiton
Modus Operanti: Genjutsu

MessageSujet: Re: Présentation Kaiho Tokuro   Dim 4 Juil - 12:33

Bien, je pense que c'est suffisant. Cependant j'ai une question: Pourquoi je me tape toujours des pavés?

Le premier qui me fait un condensé qualité je l'idolâtrerai!!!

Sinon bienvenue^^

Bon aller, je ais te valider Juunin de Kiri, s'il y avait eu un grande intermédiaire entre Juunin et Chuunin je te l'aurais donné. Tâche de te défoncer dans tes rp futur l'ami =)

Bon rp sur ce new forum qui rox du poney shelton de Sibérie du Nord!

File faire ta fiche Ninja maintenant
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation Kaiho Tokuro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Kiri-
Sauter vers: