AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuki akane
Juunin de Kiri
Juunin de Kiri
avatar


MessageSujet: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Jeu 24 Juin - 15:50

~Rôliste~


Nom(facultatif):

Prénom(facultatif): Erwan

Age: 21 ans

Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: plus d'un ans

Pays: France

Comment avez-vous connu le forum: J'ai connu le forum grâce à Yuurei Gafu de nKr

Qu'es-ce qui vous a attiré sur notre forum? Le fait que la plupart des membres sont des connaissances ^^

Une suggestion? .................... (rien à dire)



~Personnage~


Nom: Akane

Prénom: Mitsuki

Surnom(facultatif):
- Lightning (Pour son incroyable vitesse)
- Kazehime (pour son maniement du vent particulier et la grâce de son utilisation)
- la Chevelure de Rose

Age: 24 ans

Village: Kiri

Grade désiré:
-Kazehime (princesse du vent)
-Escrimeur mythique de la Brume
-Bras droit du Mizukage

~ Descriptif Physique ~

Mitsuki, femme de vingt-quatre ans, cheveux roses, yeux bleus ciel, visage angélique, mais elle peut paraitre dure, au premier regard. De magnifique lèvres rosées et un peu pulpeuses; son sourire suffit à rendre heureux ceux qui la regardent. Un seul regard peut vous avertit de ses intentions meurtrières ou non.
Malgré son côté jovial, elle cache un terrible secret. On peut le voir dans ses yeux une tristesse, sans doute elle a fait un choix difficile.

Vêtue d'une veste blanche sans manche avec une sangle beige et d'une ceinture à la taille pour fermer le haut, l'intérieur est beige. En dessous, un pull en col roulé rouge bordeaux à fermeture éclair. Sur son épaule gauche une épaulière légère, qui lui permet de se protéger d'attaque visant cette partie. Deux brassards un en forme de losange sur trois niveaux de couleur marron foncé (tous liés), le deuxième ressemble plus à une ceinture.
Une sorte de morceau de tissus recouvre le bras gauche de Mitsuki. les mains sont couvertes par des gants qui laissent apparaitre les doigts de la ravissante femme aux cheveux rosées.

Une jupe en tissu marron vient terminer le bas, une sacoche en cuir part de la taille et vient terminer sa course au niveau des hanches, des lanières sont là pour fixer au mieux la sacoche. Des hautes bottes de couleur noirs finissent ainsi le bas.
Une espèce de cape scindé en deux est accrocher au niveau du dos, de couleur rouge bordeaux assez sombre.

Elle manie deux épées bien particulières, en effet, celles-ci peuvent se rétracter et s'ouvrir à volonté. De plus, cela permet de changer la taille et la largeur de lame la stature, Pour ça Mitsuki à sur elle diverses lames. Des kunais peuvent y être ajoutés pour faire un effet lance pierre : Une arme multifonction pour ainsi dire.

Elle possède une bonne agilité ainsi qu'une rapidité qui lui vaut le surnom de Lightning, pour sa rapidité telle que l'éclair. Rien à envier à l'éclair de Jaune de Konoha qui la surclasse sur bien des points, qui est un modèle et un exemple pour elle. Elle souhaite d'ailleurs le surpasser.
Son corps jeune et solide, lui permet de tenir face à son jutsu qu'elle a mis au point pour arriver au niveau où elle en est et de se faire un nom dans le monde shinobi. Fait étrange on associe souvent la vitesse par l'affinité Raiton, là il s'agit de l'élément Fûton, qui lui va à ravir, au combat au corps à corps ainsi qu'au combat à l'arme blanche. N'étant pas une spécialiste du Suiton comme ses camarades, elle à dû rivaliser et prendre sur elle-même pour surmonter son handicap.

Voyez le résultat part vous-même; elle n'a aucune blessure ni cicatrice ne sont visibles et ne montrent un grand traumatisme. Ainsi elle est comme le vent, légère, rapide,invisible, et surtout insaisissable.

Le vent est dangereux, invisible auprès des gens qui ne voient que le superflu. Pouvez-vous attraper le vent, une question toute bête avec une réponse bête. Et bien non on ne peut pas attraper une chose qui n'est pas solide. Mitsuki voudrait être libre comme le vent.

~ Descriptif Mental ~

Maintenant que nous savons à quoi ressemble Mitsuki, passons à sa mentalité, ses peurs, ses envies, ses craintes, etc...

C'est une personne qui pense avant tout à son village, à la sécurité d'autrui avant la sienne, c'est une femme de justice qui met sa lame au service du bien pour lutter contre le mal qui prolifère dans les terres shinobis. Manque de bol, le village de la brume, ayant bien vite compris les idéaux de la femme au cheveux rosée, la hiérarchie décide de jouer de ses états d'âme pour la tromper. Son moral est préparé au pire (contre toutes personnes extérieures au village). Elle ne sait pas préparer à être trahie par les siens et de subir une terrible épreuve tel que le massacre de personnes qui voulent renverser le pouvoir. Son sens de la justice à jouer. Douce généreuse, elle adore donner de son être pour le bien des autres. Sans doute naïve elle a un cœur d'or.

Les gens ne sont pas parfaits, sinon le monde serait bien ennuyant. Mitsuki n'échappe pas à la règle. Elle s'emporte rapidement, rancunière et même flemmarde par moment. C'est une femme fière sa fierté peut être une qualité ou un défaut. Si elle trouve qu'une cause est juste elle fera tout son possible pour atteindre son objectif

Elle voit les choses de façon neutres, elle ne cherche pas les ennuis, dès qu'il y à une escarmouche dans un endroit. Mitsuki voit que ce monde est plein de défauts, mais il possède de nombreuses qualités et on ne peut le nier. Ses objectifs ? Aucun ne semble ne prendre l'avantage sur ceux qu'elle possède :

-Elle cherche à devenir une légende auprès du monde ninjas. Peut importe qu'elle soit-aimé ou détestée.

- Se débarrasser des gens malveillant

- Protéger ou trouver les Jinchuurikis qui sont pris en chasse par la Lune Rouge (cela dépend comment elle peut apporter la paix dans ce monde)

- Vengeance

- Recherche ses frères

Un de ses passes temps et la lecture, afin de tuer le temps. Elle va lire surtout les livres concernant le ninjutsu, genjutsu, taijutsu pour toujours augmenter ses chances et ses connaissances dans ces domaines.

Avant de devenir Nukenin, elle passait son temps à instruire les jeunes étudiant avant qu'ils deviennent Genin.

Elle a eu envie de les instruire. un peu plus avant son départ.

Les peurs de Mitsuki sont les plus simples. Comme chez la plupart des gens, la peur de l'échec joue un rôle assez grand comme celui de la mort. La peur de perdre un être cher, mal d'amour. Petite touche d'humour, elle déteste les chiens et en a peur de même pour les araignées et les insectes

Notre (Héroïne) ex-épéiste aime par-dessus tout, les balades au bord d'un lac (je sais que c'est d'une banalité), les voyages aux quatre coins du monde, elle aime voir de nouveaux visages,découvrir de nouvelles cultures, etc... Mitsuki aime les enfants par-dessus tout et aimerait en avoir si elle en a l'occasion.

J'en ai parlé un peu avant, son idole est sans contexte l'éclair jaune de Konoha, je veux parler de Minato Kamikaze, père de Naruto et époux de Kushina Uzumaki. Les rumeurs et autres ragots sur les exploits de ce ninjas, vont faire naitre un nouveau talent. Mitsuki veut marcher sur les traces de cette légende et le surpasser un jour.


Dernière édition par Mitsuki akane le Jeu 1 Juil - 23:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki akane
Juunin de Kiri
Juunin de Kiri
avatar


MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Jeu 24 Juin - 16:02

~ Son Histoire ~

Partie 1 : Un Espoir, une Fierté.


Durant son enfance, Mitsuki n'a pas cessé d'écouter, les rumeurs concernant un homme, blond aussi vif que l'éclair, son seul nom suffit à rendre certaines personnes dans un état de peur secondaire. Les exploits du ninjas du pays du feu furent considérés comme des légendes. Il n'est pas étonnant qu'il eut le titre de Hokage après les multiples réussites qu'il eut obtenu. L'admiration pour cet homme va pousser la jeune enfant à essayer de devenir comme lui. Son nindo va reposer sur ça, avant que des objectifs un peu plus mature viennent titiller dans sa tête. Ses études se passèrent normalement, sans de réel complication. Seul bémol, elle n'arriva pas à effecteur le moindre jutsu de type suiton, qui est pourtant la base du village caché de la brume.

S'en suit alors un tas de petits problèmes que la petite Mitsuki dût surmonter pour accomplir son rêve, sans doute irréalisable, mais ce sont ces rêves-là qui sont merveilleux.

Toujours et encore, Mitsuki s'entraîna pour devenir la meilleure et montré qu'elle n'était pas une fille qui ne sait rien faire.

Le titre de Genin fut dur à obtenir. Auprès de multiple effort et à une volonté de fer. Notre futur épéiste heureuse de son exploit sauta de joie, mais l'avenir reste aussi dur et dangereux même en ayant ce titre.

Le village sanglant n'existe plus et ce qui est mieux pour tout le monde dans le village. Maintenant qu'elle fût shinobi, un sensei va lui être attribuée ainsi que des coéquipiers.

Durant trois années, elle s'améliora dans son domaine de prédilection, celui de l'art du combat à l'arme blanche. Certes un peu tôt pour elle pour apprendre les divers avancés sur les affinités ninjas et de comment y parvenir. Son maitre exploita surtout sur son maniement du sabre. Célèbre manieur d'épée, il n'a rien à envier au Épéiste de Kiri qui étaient l'élite dans ce domaine. évidemment les missions se succèdes et ne ressembles pas, mais certaines reviennent régulièrement surtout celle de rang D.

Des erreurs apparaisses dans son maniement de son katana. C'est normal après tout elle fût en apprentissage à cette époque. Son sensei place beaucoup d'espoir en elle et ses camarades comme tout bon shinobi.

Son talent qui s'améliore au fil des ans, ne va pas passer inaperçu auprès de la hiérarchie.

Partie 2 : Le début de la gloire

Chuunin, ce grade de capitaine d'équipe est une chose que beaucoup de Genin rêve d'obtenir, un pas de plus dans un monde qui les reconnaitra comme des hommes et des femmes voulant le bien de leur nation. Mitsuki rêve de la même chose, chaque avancé la ramène à son but. Vêtu de cette veste particulière, un sentiment de fierté remplie son coeur ainsi que ceux de ces proches, en premier son instructeur. Qui ne la regarde plus comme une élève, mais comme un compagnon d'arme.

C'est alors que son maitre lui appris comment faire pour matérialiser son chakra et par la même occasion lui montrer qu'elle était son élément de prédilection.

A sa grande surprise, la feuille se coupa en deux. Son ex-sensei lui indique dit qu'il suffit juste de libérer son chakra sur cette simple feuille de papier qui est particulièrement sensible. Il définit et apprend les éléments de chaque individu. Elle compris enfin pourquoi elle ne put pas apprendre les techniques élémentaires de son pays. Sa nature Fûton l'en n'empêcha. Un sourire apparut sur son visage.

";Je comprends mieux maintenant. Le voile obscur de mon interrogation viens d'être levé. Merci Maitre.";

De part cette réponse, elle peut enfin se concentrer sur des techniques qui lui son propre. Elle s'entraîna avec son partenaire et maitre pour la création de technique unique qui vont la faire remarquée au grand jour.

Les yeux des dirigeants pointent le bout de leur nez sur la personne de Mitsuki. Une perle rare, un élément de choix dans la puissance de Kiri. Pour leur plan, elle peut servir leur cause.

C'est ainsi que des missions se voit attribuer à la futur Lightning.

Ces missions furent certes durs, mais bien au de là de la moyenne pour une simple chuunin. Est-ce un test des dirigeants pour évaluer son potentiel ? Sans doute que oui, sinon pourquoi.

En bon ninjas qui se doit, Mitsuki accepte les missions de Rang B, A voir S (accompagner d'une équipe évidemment) sans le moindre refus.

Au cours d'un de ces travaux pour le compte du Mizukage, sa maitrise du fûton atteint un niveau égalable à celui de Jûnin. Un entrainement de six mois est nécessaire pour effectuer l'entrainement de la feuille coupée en deux. Mitsuki la réussie en quatre mois. Un exploit pour une chuunin de quinze ans.

Revenons sur son objectif de mission, certes l'accomplissement de son entrainement porte ces fruits, mais il lui faut maintenant créer ses propres techniques ninjas lier au vent. Eléments qu'on associe au découpage et au combat au corps à corps. Elle va changer la règle et essayer d'imiter celui qu'elle admire, le Yondaime Hokage. Une technique de déplacement rapide.

Hélas sa mission ne va pas lui permettre de finir son raisonnement et ainsi son projet et mis en attende. Cette mission va lui permettre de rejoindre les forces des Épéistes de Kiri. Combat sanglant et mort au rendez-vous.

Voilà les ordres qu'elle eut reçu du Mizukage : Un groupe de résistant voulant faire tomber notre gouvernement s'en prend aux seigneurs féodaux en les tuant chez eux en pleine nuit. Objectif protéger les seigneurs et venir à bout de la résistance.

Pendant plus de quatre mois, sans le moindre incident, Mitsuki put mettre au point une version d'essaie de son idée. Reste plus qu'à la mettre en place.

Deux équipes furent réquisitionner pour mener à bien le boulot demander. Chaque semaine les équipes changèrent.

Elle se retrouve donc à essayer de prendre en chasse tous individus suspects.

Les mois furent dur pour l'adolescente qui rentre dans le monde impitoyable du monde des ninjas. Plusieurs de ses partenaires de combats furent morts avant elle.

Un être va attirer son attention, un visiteur qui venait voir un des chefs de ce pays, son allure ainsi que son visage n'aspire pas confiance à Mitsuki.

Spoiler:
 

Il vint, après ce jour, toutes les après-midi. Sans pour autant qu'elle sache de quoi ils parlèrent. Le chef d'escouade, lui annonce que ce n'était pas très important de connaitre les détails et que notre mission concerne sa surveillance et la protection des gens importants ici.

Les idées remises en place, elle ne pensa qu'à sa mission.

Une nuit, dans ciel bleu nuit, étoiles blanche qui brillèrent de milles feu. Une lune en forme de croissant. La brise légère du vent. Mitsuki ne put qu'être admiratif devant ce spectacle. Notre jeune breteusse, s'entraîna à sentir le vent, à savoir quand un danger s'approche, le vent souffle différemment que d'habitude, elle vivait avec le vent et celui vivait en elle. Philosophie de Mitsuki.

Cet état d'esprit va lui permettre pourtant de sauver de nombreux personnes de la mort. Sept mois passés dans ce château remplie de noble et bourgeois en tous genre, les rebelles attaquèrent finalement.

Le jeune homme à la chevelure argenté eut monter cette opération, sans doute une des têtes pensante de la rebellions.

Un combat rude et douloureux arriva à la demoiselle aux cheveux rosée. Sa technique de déplacement qui n'eut pas était complété lui permet de s'en sortir sans trop de mal, tuant de nombreux nukenins pour certain et des civils qui s'allièrent à leurs causes. Bain de sang, voilà comment on put définir cette mission. Les rebelles restant furent mis en arrêt alors que leur chef court toujours.

A leur arriver au village de la brume. Mitsuki fut accueillit en héroïne pour avoir sauvé de nombreux seigneurs. Le début de sa gloire et de sa continuité va commencer. Le passage au grade de juunin ne va sans doute pas tarder.

Partie 3 : Par amour pour son village

Comme on le pensa. Mitsuki accéda au grade au-dessus, elle fait partie de l'élite du village de la brume. L'examen ne fût pas trop compliqué pour elle. Les cours théoriques revisser a fond et mis en pratique sur le terrain. Peu de difficultés pour elle, en tout cas si son mental avait pris dur, physiquement elle ne le montra pas, sa fierté joue dans tout ça. Son nouveau statut en mains, elle put se reposer tranquillement chez elle pour récupérer l'énergie dépenser au cours de l'examen d'admission au grade qu'elle souhaita obtenir.

C'est à ce moment que sa relation avec sa famille avance en bien est en mal, ses frères jumeaux ainées dont elle s'entend bien avec un. Mitsuki et Eikô jouèrent et s'amusèrent souvent ensemble.

Quand au second Hayate qui est considéré comme l'ainée par sa maturité et son calme et son sang froid à toute épreuve. Cet homme là semble jaloux des exploit de sa petite soeur. Le reste de sa famille quant à elle est très heureuse de sa réussite.

Eiko et sans doute avec lequel elle avait le plus d'affinité. Hayate semble bien distant avec sa famille et ses proches depuis de nombreuse semaines et Mitsuki l'eut remarqué bien avant son départ en mission qui lui valut son surnom. Etait-il jaloux ?

Elle essaya à de nombreuse reprise de renouer le contacte avec lui, mais sans succès. Elle put sentir en lui comme si un mal naquit en lui. Un voile obscur semble l'entourer. Eikô vient réconforter sa soeur si les efforts fournis par cette dernière qui n'arrive pas à lui adresser la parole. Eikô lui aussi ne semble pas savoir les motifs de son frère et reste dans l'inconnu concernant Hayate.

Seul mots que l'ainée de la famille eut prononcer sont " J'ai besoin de plus de force".

Ces paroles furent clairs, mais sans réel explications. À ce moment_là, une mission importante arriva au porte de la résidence familiale. Trois ordres de mission pour les trois juunins présents. Hayate, Eikô et Mitsuki.
Elle ne put pas savoir la mission de ses frères. Le sien est plutôt une mission d'espionnage et une chance unique de devenir une légende.

Elle intégra le corps des épéistes de Kiri. Soupçonner de préparer quelque chose. Les hauts dirigeant avaient décidé de l'intégrer au groupe. Pour surveiller les agissements de chacun et par la même occasion, lui donner une change d'être une breteusse exceptionnelle.
Son entrée ne fut pas des plus tendre, rare femme à y entrer ses débuts furent dures et parsemer de test en tous genre.
Puis comme vous le savez le fameux jour du coup montrer émis par Zabuza et compagnie arriva à son terme. Il échoua grâce aux informations donner par lightning. Elle reçû son épée particulière comme tous les autres épéistes qui furent transmissent de génération en génération.

Elle voulut voir les dirigeant pour la suite à venir. Néanmoins, une chose particulière arriva. Ses frères eurent disparut laissant derrières eux, cadavres sur leurs chemins sans qu'on sache le motif de leurs crimes. Mitsuki eut des soupçons pour son frère Hayate.
Pour Eikô elle ne sait pas quoi penser, mais avant de partir on lui attribua une mission d'assassina. Tuer une partie des habitants d'un quartier influent sur le cour de la politique qui semble lier à la rébellion. Manque de bol, les fameux rebelles qu'elle traque depuis le début sont en faites ceux qui lui donnèrent ses missions. Depuis tout ce temps elle était considérée comme une rebelle. Depuis sa nouvelle affectation.

Tout se passa bien avant de travailler pour ces hommes, il est vrai que toutes personnes l'ayant vu furent mortes. Hélas pour ce coût, la garde interviena pour arrêter la série de meurtre. Se peut-il que ses frères l'eurent compris avant elle ? De toute évidence un coup monté était fabriqué pour elle, la faire tomber, mais pour quelle faute. Etant donné qu'elle en sait trop sans doute sur les gens qui lui ont donnés ses missions.

Elle ne voulut pas engager le combat comme signe de bonté, on lui adressa la parole pour qu'elle lâche son arme, mais sa fierté l'en empêcha. Les forces Kiriens ne purent qu'attaquer pour la stopper. Elle combattit ces hommes sans les tuer, au furent et à mesure, elle comprit rapidement dans le pétrin elle c'est mis. Préférant quitter le village. Elle jura qu'elle alla prendre un jour sa revanche sur les hommes qui l'ont berner et abusé de sa personne et de ses convictions et de ses idéaux.
Au fil du temps, elle mit sa lame au service du bien. Pour mettre au cimetière les gens mauvais. Elle recherche ses frères pour avoir une explication avec eux.

[FlashBack] pour l'entrée de Mitsuki dans le groupe des sept Epeistes de Kiri

Le matin fût dure pour Mitsuki, n'ayant pas réussie à renouer un contact avec son Frère Hayate. La peine dans son coeur et dans son âme. Pourquoi son frère fut comme ça. Qu'avait-il en tête ? Elle marcha dans la résidence familiale se reposant sur ses souvenirs passés, les bons comme les mauvais moments passer tous les trois, elle, Hayate et Eikô.

Les paroles de son frère résonne dans sa tête. En boucle, sans de réel explication. Pourtant, son but est clair, mais pour quelle raison a-t-il besoin de force et de puissance, pour accomplir quel rêve, objectif ? L'incompréhension et l'inconnu submerge l'esprit simple de Mitsuki.

Pendant sa promenade autour de sa maison sur le plancher qui entoure sa maison. Un mini lac en miniature se situe sur l'herbe dans son son jardin accompagnait de quelque morceau de terre qui furent cultiver pour donner des légumes et fruits. Des fleurs furent mis là pour donner de la couleur et de l'émerveillement.

Eikô lui aussi debout de bonheur semble préoccuper. Le comportement de Hayate semble bouleverser la famille.

Il marcha lui aussi mais, de façon opposé à celui de la belle aux cheveux rosée. Il leva la tête pour regarder sa soeur, l'air attrister de Mitsuki lui fit de la peine. Il la serra dans ses bras pour la réconforter et lui glissa quelques mots gentils.

"Ne pleure pas, ce n'est pas de ta faute. Je sais que tu nous aimes tous Mitsuki. Père, Mère, Moi et Hayate. Il doit encore être dans sa bulle, comme à son habitude. Ne t'inquiète pas petite soeur, il doit bien se rendre compte que tu essayes de lui parler. Il t'aime tout comme nous. Il redeviendra comme il était. Essuie ces larmes. On va croire que c'est moi qui ta fait pleurer.

Eikô afficha un sourire, pour rendre joyeuse sa soeur adorée. Il n'aimait pas voir sa soeur dans cet état.

Les yeux de l'adolescente de dix-sept ans regarda son frère plaisantin, à essayer de faire le singe pour la faire sourire. Il est vrai qu'un visage triste n'est pas trop beau. Surtout pour une fille. Elle commença à chatouiller son frère ainé. La complicité entre ces deux-là est fort, un lien les unis. Tel des gamins de moins de dix ans, ils coururent tous les deux en essayant de s'attraper chacun leur tour. Leur mère ne put que rire devant leur bêtise. Quant à leur père il se demande comment il put élever de tel gosse. Au moins Eikô eut réussie sa mission redonner le sourire et l'enthousiasme de sa soeur chérie.

Retrouvant son enthousiasme elle ne put que continuer cette journée dans la bonne humeur, ses idées noires envolées comme par magie. Le moment fût mal choisie, car des Anbus arrivèrent à la maison familiale pour demandé les enfants Akane. Dire que devant un spectacle aussi burlesque. Ils se demandèrent si les deux jeunes personnes devant eux sont des Juunins ? Comme leur frère Hayate qui en pensa la même chose. Les deux zigoto communiquèrent grâce à de nombreux clins d'oeil et de coup de coude pour essayer de détendre l'atmosphère trop sérieuse.

Hélas le ola arriva plus de tôt que prévue, Hayate calma Eikô et Mitsuki dans l'élan qui eurent pris avant.

Un des deux hommes pris la parole pour leur expliquer la situation du village et que les missions seront assez fréquentes. Un homme d'âge mur, la quarantaine à tout casser. Cheveux gris qui commence à venir teindre sa coupe parfaite. Drôle de situation que le jeune homme blond et sa soeur ne purent pas ou plutôt essayèrent de ne pas rire, il semble que la coiffure si parfaite de l'Anbu d'un âge avancé soit en faite, une perruque pour cacher la perte de ses cheveux. Son équipier n'eut pas vu le mauvais côté de la chose. Hayate comme à son habitude essaya de calmer son frère et sa soeur totalement dépassé par l'événement comique.

Après de nombreuse remise à l'ordre de leur frère ainé. Les trois adolescent eurent enfin leur ordre de mission. Hayate ne fut pas surpris par le morceau de papier donner un peu plus tôt par l'homme à la perruque

Eiko lui était satisfait. Mitsuki peur au ventre ouvra doucement et légèrement le bout de l'enveloppe. Un bout du papier apparait, le haut de l'enveloppe fut enlevé, elle pris son message et commença à le lire d'un oeil si précis qu'aucun mot ne put lui échapper. Son côté lectrice apparait. Ce qui met Eikô en alerte et se planque derrière un rocher qui se trouve à côté de lui. Connaissant sa soeur, la moindre faute dans un livre ou une lettre là met hors d'elle et gare à ne pas être sur son chemin.

Surprise totale, son ordre de mission est de loin la plus improbable qu'elle eut dans toute sa vie de ninjas. La hiérarchie lui offre la chance de devenir un des Sept Épéiste de la Brume. L'élite de l'élite, la crème de la crème comme on dit dans le jargon. Néanmoins, cela est à double tranchant, tenue au secret par la signature et le sceau du Mizukage, elle ne dut pas parler de cet ordre. Sa mission consiste à espionner le groupe qui selon des sources, préparait quelque chose. L'objectif fut d'introduire un élément qui sera les yeux et les oreilles du Kage. La proposition est alléchante, est le fait de mentionner que quelque chose trame dans leur organisation titille la jeune femme. Sa soif de justice et le fait de pouvoir devenir une personne de légende et d'être reconnu à sa juste valeur en temps que femme breteuse.

*C'est une chose qui ne peut se produire qu'une seule fois, dans la vie. Le fait qu'ils préparent quelques choses m'intéresse fortement. C'est décidé j'accepte.

Heureuse comme elle ne l'a jamais été. Elle se mit en marche pour le dôjo des sept bretteurs. La tradition veut que chaque génération recevait les épées de leur aïeuls. Comme le Mizukage l'eut compris envoya Mitsuki renforcer les rangs de ces hommes et en même temps les surveiller de près.

Pour ce faire, une lettre de la part du chef était jointe avec la lettre pour confirmer la venue de Ligthning déjà devenue une icône pour la jeune génération.

Son arrivée n'eut pas été des plus glâmour, pas de paillette ni de confetti, etc... A la place des hommes assez grands, ressemblant pour certain à des requins, surtout celui qui a une couleur de peau bleu océan, dentition similaire au requin, il était vrai que c'est une des caractéristiques du village. Faut-il croire que tous les habitants sont comme ça ? Non pas tous, une partie ne l'est pas. Revenons à l'histoire. Certain des hommes qui se trouvèrent devant elle était des célébrités pour le village de la brume. Hoshigaki Kisame, Momochi Zabuza, Raiga, etc.... Des héros et des maitres dans leur matière. Mitsuki se trouve au paradis des bretteur et n'en crois pas ses yeux qu'elle fut là la pendant sa jeunesse, cela lui arrive de se remémorer ce passage de sa vie.

Tous munie de leur épée; Il semble qu'il attende quelque chose ou bienautre chose ?

Mitsuki pensa à la deuxième explication plausible. Le Kage avait dût les prévenir de son arriver aujourd'hui. C'est pour cela qu'ils furent tous là réunis, limite prêt à en découdre avec la pauvre jeune femme qui pourrait se faire découper, trancher ou tout ce que vous voulez en un instant par un de ces membres si dangereux.

Un homme s'approcha de la fille du vent, comme certain Genin la surnomme.

Alors, comme ça, c'est cette femme notre nouvelle recrue les gars ?!!"

Le ton moqueur de ce type hideux, grand et belliqueux qui ne semble montré aucun signe d'une intelligence quelconque. Une forte odeur nauséabonde émane de sa personne. Dégouter de voir que la plupart de ces hommes sont des gens qui ne se lavent pas. Elle retira rapidement ses propos en voyant les trois Épéistes Kisame, Zabuza et Raiga qui semble jouer sur un autre terrain de jeux que les autres. Peut être que cet homme puant était le seul dans cet état.

Néanmoins, les propos de ce thon, mis en colère Mitsuki et d'un geste rapide et précis le fît trébucher, comme on dit "plus on est grand plus la chute sera dure". Sa fierté est tout pour elle. Voir qu'un con se fout d'elle la mettait en colère. Ses compagnons ne purent que rigoler de voir cet imbécile se faire avoir par une femme qui fut deux fois plus petite que lui.

Néanmoins, la fête n'était pas finie pour autant. Il semble qu'un genre de test est nécessaire pour y rentrer une sorte d'initiation pour faire simple. Le groupe discuta sur qui pourrait être l'adversaire de Ligthning.

Zabuza de son côté alla parler à la belle pour lui expliquer les choses.

"Mitsuki c'est bien ça ? jt'appellerais Mitsu tout court, plus simple.

Alors, comme tu le vois la sélection ici est dure, la plupart des jeunes qui y sont ici rêve d'être nos successeurs. Notre but pour ainsi dire et de les entrainer pour certain. Chapeau pour mettre à terre Toma. C'est un poids lourd pourtant. Tu sembles possédé une grande agilité et une bonne rapidité. Tu serais un bon élément pour les assassinas. Tu peux servir sous mes ordres qu'en dit tu ? Tu n'aurais pas besoin de te battre ici. Voyons cet endroit n'est pas pour des gamines comme toi. "


"Merci, pour l'explication détailler. Même si j'en avais pas besoin. Toma ? Ah oui le mec puant et hideux à l'entrée. Je ne suis pas ici pour rentrer dans votre service Zabuza. Je me présente pour devenir Une de Bretteurs de Kiri est être des vôtres."

L'approche de Zabuza eut sans doute pour effet de la dissuader de ne pas vouloir continuer l'aventure, de peur de casser un ongle ou des trucs de filles quoi. La fierté de Mitsuki entre en jeux et elle ne voulait pas ternir son nom pour devenir un larbin à la botte du démon de la brume.

"Vos remarques vous les gardés, j'en ai pas besoin."

"Ah je vois, dans ce cas-là tu va vite revenir sur terre, Gamine. Si tu me parle encore de cette manière je vais te découper.

Zabuza semble remplie de colère qu'on puisse lui parler de la sorte. Rare furent les personnes qui lui parlèrent de la sorte. Il rejoignit ses collègues pour enfin déterminer son adversaire pour espèrer rentrer. Zabuza fut impatient de voir comment ligthning va se débrouiller face à un vrai Épéiste
Le choix de l'adversaire fut choisie..

"Pour l'initiation de la Jeune Mitsuki Akane pour entrer parmi les sept bretteurs de Kiri. Ayant réfléchie sur l'adversaire qui te sera donné pour combattre, notre choix c'est décidé sur la personne de Momochi Zabuza. Le combat se déroule dehors. Épéiste en garde, épée prête ! Vous pouvez commencer !

Comme ça, son adversaire et celui qui voulut la dissuader de ne pas faire ce combat, savez-t-il déjà à l'avance qu'il serait choisi. Peut être. Plus grand que la jeune femme aux cheveux de rose, son air et son attitude semble montrer un certain mépris pour elle. Il la regarde de haut comme si elle ne ferait pas le poids contre elle.

Spoiler:
 

Les deux individus, épée en mains, se préparèrent mentalement et sur une stratégie pour venir a bout de l'autre sans trop user de leur chakra. Mitsuki ne devait pas trop compter sur le jutsu dont elle avait le secret, trop dangereux et surtout contre un maitre de l'attaque silencieuse. Elle doit être prudente pour pouvoir gagner.

Sa Fidèle épée avec elle, elle ne peut pas perdre, pas face à une brute. Elle se doute qu'il va utiliser le camouflage sous la brume pour me distraire. Il ignore que la gamine qui est en face d'elle maitrise le Fûton.

Évidemment les pensées de Lightning furent les bonnes, Zabuza se cacha dans la brume en injuriant la demoiselle et voulant quelle abandonne, sinon de graves conséquences vont venir.

Elle ne répondit pas aux paroles du démon, elle se concentra son chakra ainsi que ses sens pour débusquer et parer toute attaque venant de lui que ce soit un clone ou bien le vrai. N'ayant pas de technique suiton, elle dût se contenter de ses techniques primaires et de sa technique fûton mise en place.

L'attaque arriva au-dessus d'elle, le bruit de l'acier lourd se fît entendre. Son entrainement pour sentir les perturbations du vent dû au déplacement de celui va lui servir enfin. Attaque rapide et effectuer sans erreur ne laissant qu'une chance de parer le cout. C'est ce que fît Mitsuki. Le corps et le coup de Zabuza et lourd, elle senti que celui-ci donne tout. Trop de puissance, elle se dégage pour éviter de se faire écraser sous le poids. Repartit de nouveau Le Démon ne laisse rien derrière lui. Les attaques se répétèrent à intervalle régulier. Il cherchait à la fatiguer. Jouant avec des clones, le combat ressemble plus à du trois contre un. Pas moment Mitsuki semble accablé par les coups et attaques de l'assassin. Le combat dure depuis une bonne dizaine de minutes et Zabuza semble prendre l'avantage dans ce combat. Qui pour certain semble déjà gagner par le démon de la brume.

Lightning reprend par moment l'avantage en essayant de le garder près d'elle pour lui infliger des blessure certes légères, mais des blessures quand même. Il mène le bal comme bon lui semble et s'amuse par moment à taillader la jeune femme. Avant de finir avec elle.

"Alors, Gamine, c'est tout ce que tu as, les récits de tes exploits sont-ils des ramassis de mensonges. Hahaha. La fin approche, ton corps est sur le point de céder.

En parlant Zabuza se trahie et dévoile sa position, est-ce qu'il veut ? En tout cas Lightning ne voulut pas tomber dans un piège tenue par un taré de son genre. Son corps semble en effet en difficulté face au incessant assaut de l'épée de la décapitation. Son Sabre, à d'ailleurs réduit en miette celui de la belle. Munit de deux Kunais elle résiste tant bien que mal. Mitsuki se demande et affirme qu'elle n'a pas d'autre choix que celui-ci.

*Finalement je crois que je vais le faire, pour ma vie, pour mes rêves.* "Zabuza prépare toi !!!"

Sans plus attendre elle disparue comme par enchantement, telle la brise du matin, douce et légère. Elle frappa Momochi de part et d'autre de son corps en le tailladant comme il la fait sur elle. Il ne pût se défendre devant la rapidité d'exécution. Les jambes commencèrent à flancher, il se retrouve à genou telle un condamné un mort. Prêt pour aller en enfer. Le coup du jutsu de La chevelure rosée semble venir à son terme, les blessures physiques infligés par le découpeur munis de son épée de la décapitation. Ai raison d'elle. Terminant sa course devant lui, elle ne put pas bloqué l'attaque du monstre. Pris à la gorge. Celui-ci pouvait en finir avec elle. Zabuza ne le fît pas et relâcha son emprise sur elle.

Quelques jours plus tard suite à son affrontement, elle se réveilla dans l'hôpital de Kiri. Ses blessure lui fit mal. Elle eut un mal de chien à pouvoir se lever pour admirer le paysage. Elle ne remarqua pas la lettre pour elle que tard dans la soirée. Aussi, grâce à son frère Eikô venu la voir.

"Salut ptite soeur. Bravo ta Momochi a terre, c'est formidable, tout le monde ne parle dans le village."

Le regard de la jeune femme montre de la peine et de la tristesse pour ne pas avoir vaincu Zabuza. Son frère fût étonné de voir la réaction de sa soeur cadette. Il la regarda droit dans les yeux, limite s'il ne la serre pas dans ses bras. En lui infligeant des douleurs

"C'est quoi cette tête ? Ne me dis pas que t'es pas contente d'être parmi les bretteurs Kiri ? Tu te fous de moi là Mitsuki.

Son visage fût rayonnant à la nouvelle émise par son frère. Elle avait fini par y arriver, même en échouant face Au démon de Kiri, le groupe a reconnu son talent. Le temps que la douleur ne lui vienne au cerveau, elle n'eut pas dit un seul mots. Emu et folle de joie en même temps.

Aie, tu me fais mal Eikô, je te signale que je suis blessée !!!.

Elle prit son frère par le cou et lui flanqua une pluie de coup de poing, pour la bêtise qu'il a fait.

"Je vais t'apprendre à faire mal à une fille moi.

La soirée se finit par des fous rires, quelque baffes par-ci par-la. Elle lut par la suite le message laissé lui disant de se reposer pour ensuite revenir au dojo ou sa nouvelle épée l'attend et que l'initiation serait terminée dans les règles par une cérémonie par les lames.

Elle ne put que sourire devant la vie qu'elle mène. Un futur radieux l'attend.

Deux semaines plus tard, arrivant au Dojo. La plupart des apprenties sabreurs la saluèrent de façon amicale.

Elle ne put que sourire. A l'intérieur, les bretteurs étaient là à l'attendre leur collègue.

Coeur serrer. La vue de Zabuza qui était là l'inquiéta de plus en plus. Elle ne savait pas pourquoi, mais cet homme n'est pas comme elle.

"Mitsuki Akane, Surnommé Lightning, Juunin du village de la brume. Met-toi a genoux entre nous tous. Nous allons finir ton entré dans notre organisation.

La voix du chef avait parlé, elle ne put qu'obéir au ordre. A genoux au milieu des six bretteurs, épée sortie. Ils placèrent ainsi la lame de leur sabre autour de la tête de la demoiselle. Chacun leur tour placèrent leur épée sur l'épaule tel un adoubement un coup posé sur chacune des épaules puis sur sa tête comme pour la bénir. Telle une cérémonie à l'église.

La cérémonie Fini, elle s'en alla chez elle munit de son épée particulière. Sans doute donner par rapport ses jutsus et particularités. Le coeur libéré de tout stress et libre comme le vent. Elle ne peut que aller de l'avant.

Partie 4 : Une épée, Une Âme. L'union des deux crées une force.

Lors de l'obtention de rang de Chuunin, son maitre lui enseigna l'art du combat à l'arme blanche. Avant de devenir Shinobi. Plutôt un de ses passe-temps était la fabrication d'arme. Certes son sensei n'était pas le meilleur. Néanmoins, il arrivait à produire des lame différente des autres. De par sa nature inventive il créa différent mécanisme pour s'adapter au combat que ce soit en mi-distance qu'au corps à corps. Ainsi les hommes possédant ce genre de modèle pourrait être polyvalent au combat. Pour récompenser son élève de sa réussite, il lui fabriqua une lame particulière qui présente différents aspects particuliès. Possédant un mécanisme, le sabre est fait d'un matériau particulier entre l'acier et l'argent. Deux lames furent incluse dedans. Une de taille normale et une plus courte pour les attaque surprise par derrière. Le système joue sur des roulements pour faire avancé la lame. Comme un moulin qui avance grâce au vent. Il reprend un peu ce système-là. En l'adaptant à l'affinité Ninja de la jeune fille. Qui à cette époque ne savait pas encore les affinités qu'elles possédaient.

Il l'enseigna l'art du combat à son élève pendant des mois durant elle perfectionna sa technique, son jeu de jambe, son agilité, elle ne jouait pas sur la force physique pour gagner. Les coups précis font plus mal que de bourriner dans le tas. Elle échoua à de nombreuse reprise son sensei fut bien trop fort pour elle pour le moment, mais elle n'abandonne pas et continue le combat, car elle a un rêve à réaliser et qu'il faut tout faire pour y parvenir. Le rêve fait grandir.

Les épreuves devinent de plus dur et ardue. Entrainement visant sur les aptitudes de la jeune adolescente aux cheveux de rose. Au fil du temps le poids de son arme devint légère. Aussi légère qu'une plume. Elle perfectionna ses propres techniques de combat avec ses armes qui sembles bien unique en son genre. Le fait que les lame soit rétractable constitue un certain avantage, peut être utiliser pour feinter ou bien prendre par surprise les futures adversaire. Sans doute que cette lame deviendra dans une futurz une arme de légende ? Qui put le savoir.

Mitsuki passa Junnin grâce à ses talents et sa lame qui lui valut sa renommée. Son Sensei apporta quelque modification bien après cette mission et eut réparer la Lame endommagée par le démon de Kiri. Affrontement que le Démon de la Brume réussie à gagner. Sa lourde épée. La Lame de la Décapitation à réduit en miette l'oeuvre de Masahi. Furieux que son art soit détruit par une brute. Il décida de renforcer la Lame ainsi que l'ensemble. Lors de son réveil à l'hôpital Mitsuki put recevoir son nouveau présent certes amélioré, mais son épée de toujours l'accompagne à chacun de ses pas. La protégeant du danger, L'âme de Mitsuki ainsi que son être font partie intégrante de son épée. Une Lame et son manieur ne purent ne faire qu'un pour devenir plus fort. On pourrait croire qu'une force habite cette arme, un esprit céleste qui sait. L'esprit du vent pour certain. Les gens ne surent pas et ne purent donné de réponse à leur interrogation.

Peut être que Lightning à peut-être insufflé la vie à son épée par les entraînements subis ensemble, le fait de mettre du chakra dedans pour réussir le tout. Le roulement pour faire fonctionner et mettre la lame en place grâce au vent avait été remplacé par des ressort. Un bouton, un clic suffit à mettre l'arme en marche. Le manche sert à se protéger des attaques aux kunais et shurikens. Cette nouvelle épée en mains Mitsuki peut avoir l'esprit serein. Plus le temps passe et plus quelque chose semble émaner de cet objet. Une chose bénéfique. Est-ce un cadeau de la part de Masahi.

Code des règles: Check
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Lun 5 Juil - 18:19

C’est bien dommage que cette présentation date un peu, car elle ne me permet pas de déterminer ton potentiel rp. C’est pour cette raison que je vais te donner ce bon vieux test rp.


Citation :
Alors que tu viens d’infiltre l’ordre des Epéistes. Ceux-ci décident de passer à l’action. Toi et Zabuza devez éliminer un groupe de ninja de Kiri ainsi que leur chef qui semble détenir des informations cruciales sur le village. Ces informations sont censées aider les Epéistes dans leur future rébellion. Décris nous la réaction de Mitsuki face à cette situation ainsi que du dilemme qui la ronge. Il lui faudra choisir entre sauver sa couverture et tuer des membres de son propre village ou les sauver et mettre sa mission en péril.



Tu mettras en avant les sentiments de ton personnage ainsi que son esprit tactique. Attention aux fautes d’orthographe et surtout celle de temps qui sont plutôt nombreuses. Bonne chance =)
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki akane
Juunin de Kiri
Juunin de Kiri
avatar


MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Mar 6 Juil - 16:29

Spoiler:
 


Musique thème [Choix Difficile/Tristesse]


Voilà plusieurs semaines que Mitsuki surveille et suit l'ordre des Épéistes, sur les ordres de son village, elle devait communiquer tous les mouvements et projets que les escrimeurs de la brume tenteraient de faire... En tant que femme de paix, elle voulait maintenir cette paix dans laquelle elle avait vécu jusqu'à maintenant. Si ce que l'assemblée lui avait indiqué était vrai, alors une guerre civile pourrait avoir lieu au sein même de son propre village. Chose que la chevelure de rose ne pouvait laisser faire, du moins sans réagir. Zabuza n'aimait pas l'adolescente qui maniait le vent. Mitsuki pensa qu'il devait se méfier d'elle. Chose qui n'allait pas faciliter dans sa tâche au information, pour la haute hiérarchie qui demanda des résultats très rapidement, les hauts dirigeant lui mettaient la pression à un point qu'elle ne mangeait plus, ne dormait plus, la peur de l'échec lui venait à l'idée, de ne pas pouvoir sauver ce qu'elle aimait.

Ronger par cette peur, La Kazehime décida de mener à bien cette mission pour le bien de sa patrie, ce patriotisme était ce qu'attendait exactement l'assemblée qui lui avait confié cette mission "très délicate". Si Jeune et déjà utilisé pour les fins personnelles d'un pays voulant; devenir quelque chose d'autre. Mitsuki ne savait pas ce qu'elle devait faire, entre sa mission ou bien son village, si bien qu'elle voulut en parler à sa famille, hélas cela ne pouvait se faire, cette mission était top secret et ne devait pas être divulgué. Elle ne pouvait pas être soutenu par son frère Eikô.
Un mois avait passé et Ligthning distribua les informations que les épéistes de la brume avait recueillit. Jouant sur la corde raide, elle ne devait absolument pas être démasqué. Le haut conseil lui donna carte blanche pour garder secret sa couverture, allant même jusqu'au meurtre de shinobi pour le bien de son objectif...

Ainsi était les choses pour cette jeune fille dans l'âge de l'adolescente qui voyait de ses yeux azur le premier conflit de sa vie, qui allait la bouleverser à tout jamais, qui allait décider de son choix ainsi que de sa vie futur, un futur ou la paix pourra de nouveau exister sans conflit.

Mitsuki se dirigea vers les habitations où se tenait quotidiennement un briefing concernant les objectifs du jour, objectif qui allait permettre la réussite du coup d'état que le groupe voulait créer, Ainsi Zabuza c'est vu assisté de la nouvelle recrue "Akane Mitsuki" pour une mission d'assassina, un groupe de shinobi semble détenir des informations sur le village. Les sabreurs de Kiri souhaitaient ses informations à tout prix c'est pour la raison que les deux assassins du groupe furent envoyer pour cette tâche.

Marchant tous les deux, côtes à côtes, les deux individus ne s'aimaient guère et pourtant, cette mission devait les réunir pour l'accomplissement total du plan. Les regards noirs se croisant, Zabuza ne put que rouspéter devant Mitsuki, l'injuriant qu'elle serait un boulet...

La chevelure de rose n'acceptant pas ses propos l'engueula à son tour et ainsi la dispute entre les deux bretteurs continua pendant une heure environ si cela n'était pas plus. Le démon de la brume s'arrêta et parla à travers les bandeaux qui recouvraient la partie inférieure de son visage, si bien qu'on ne voyait pas sa bouche ni son nez, malgré cela, le son de sa voix se fit entendre auprès des oreilles de Mitsuki qui l'écouta attentivement.


"Ne me gêne pas Gamine ou tu va le regretter si tu croises mon chemin.

Sans un bruit elle resta muette devant ces mots, regardant les gens autour d'elle qui marchaient dans la rue, ne se souciant de rien, vivant leur vie comme si de rien n'était, ne pouvant pas imaginé ce qui allait ce passé dans les semaines à venir. Le fait de savoir que cette tranquillité allait être mis en miette attrista au plus profond de l'âme de Mitsuki, sa peine fut grande, comme son chagrin de ne pas être aidée dans ce dilemme qui le concerne. Au plus profond d'elle-même elle se dit inconsciemment "doit-je tuer des gens de mon village pour le bien de ma mission ou bien les aidés et compromette ma mission ainsi que ma couverture ?"

"Zabuza allez-y en premier, je vais par derrière pour bloquer leur chance de s'enfuir..."

Voilà que le plan c'était mis en place, Zabuza entra par la porte principale, alors que Ligthning se dirigea vers les différentes sortis où les shinobis qui devaient être tués tentèrent de s'enfuir. Pendant les quelques minutes, seule dans son coin, Mitsuki se retraça ce pourquoi elle avait décidé d'oeuvrer... Une nation sans conflit, cela pourrait paraitre comme une espèce de Utopie, tant que le mal existe le monde ne connaitrait pas le bonheur. La jeune fille aux cheveux de rose s'imagina alors la future scène qui pourrait se dérouler si le coup d'état devait être mis en place. Elle vit sa nation en feu, le sang des hommes, des femmes et des enfants parcourant le sol, la terre qui les absorbes et pompe le liquide rouge des morts pour s'en nourrir, les cadavres de milliers de ninjas de la brume sillonnant la terre qui la vît naitre et grandir... Sur son visage, les larmes de souffrance, de tristesse profonde apparaisse, son arme en mains, tremblante comme une feuille, elle tomba sur les genoux.
La tête sur la paume de son katana, dans un cri de désespoir, de chagrin elle se lâcha exprimant sa tristesse la plus profonde. Un serrement de coeur se fit sentir en elle, mettant la main sur sa poitrine, comme si elle voulait que cette douleur se retire le plus vite possible. L'eau de son âme pleuvait... Sur le sol, l'inondant, la chevelure de rose succomba et se laissa s'immerger de la dure vérité de la vie. Chaque choix que l'on effectue a forcement une répercussion sur les évènements à venir.

Se levant, tremblante à l'idée de devoir faire un choix difficile pour elle. L'adolescente âgée de ses seize printemps, décida d'écouter le vent.... Ses yeux remplie d'amertume,.. Elle entra dans cette maison pour montrer à Zabuza qu'elle était toujours là, le voyant décimé ces shinobis dans l'autre pièce, Mitsuki était condamné à devoir suivre un chemin remplie de sang, n'ayant même pas le choix, elle fût obligée pour le bien de sa nation de garder sa couverture malgré que notre escrimeuse ne désirait pas cela....
Fermant les yeux elle les tua, ne voulant pas voir leurs visages, montrant leurs déceptions vis-à -vis d'elle qui fut considérée comme une bonne personne oeuvrant pour la justice.

C'est alors que leur chef arriva et tomba nez à nez sur la nouvelle recrue des épéistes, s'en suivis alors un discourt entre les deux personnes, alors que Zabuza plus bas s'amusa comme un fou à découper les innocents shinobis...


"C'est donc vous qui avez tués mes hommes... Toi et Zabuza, Pourquoi quelqu'un de votre rang s'abaisse à faire ceci ?

Troublée par les paroles de cet homme, Mitsuki laissa échappé ses peurs, angoisses, alors que le torrent de son humanité coule sur son visage, l'homme en face de lui ne compris pas pourquoi une fille pouvait pleurer dans de telle circonstance, c'est ainsi qu'un shinobi tenta de tuer la pauvre enfant, la blessant sur son bras gauche, dans un geste d'auto-défense elle le tua et combattit le chef de tous ces ninjas...

Aux bouts d'une dizaine de minutes le carnage était fini. Mitsuki sortis la première de cette maison de l'horreur, cette hécatombe traumatisa l'adolescente qui marchait sur ses 16 ans, Le démon de la brume félicita la jeune fille pour son aide, ayant pris les informations dont ils avaient besoin les deux marchands de morts retournèrent de là où ils étaient venus. Mitsuki choisi de continuer sa mission, elle et son épée ne purent rien oubliés ce qu'ils avaient fait pour mettre en déroute le coup d'état des sabreurs de la brume et de tout ce qu'ils avaient effectué pour eux, son passé remplit de sang. La chevelure de rose était déterminé à vouloir une rédemption pour les crimes qu'elle eut fait pas le passé à cette époque...
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Jeu 15 Juil - 15:28

Terminé? x3
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki akane
Juunin de Kiri
Juunin de Kiri
avatar


MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Ven 16 Juil - 1:06

Oui, à part si je dois détaillé plus certain passage
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Ven 16 Juil - 9:15

Préviens moi quand tu auras complètement finit.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki akane
Juunin de Kiri
Juunin de Kiri
avatar


MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Ven 16 Juil - 16:45

Il est terminée en faite
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   Ven 16 Juil - 19:45

Autant pour moi j’avais mal lue x3

Alors je viens de lire ton test. Le sujet a été particulièrement bien respecté je n’ai rien à redire de ce côté-là..
Cependant j’y ai découvert beaucoup trop de fautes. Tu fais beaucoup d’erreurs d’accords et de temps.

Il t’arrive également de mélanger imparfait et présent ce qui « casse » la lecture. Le test est néanmoins convenable pour prétendre au rang de Junin, mais il va te falloir t’améliorer.

Pense à relire tes rps pour corriger le maximum de fautes. Pour ce qui est des temps je te conseillerais de tout mettre à l’imparfait. Tu verras que tes rps seront nettement plus agréable à lire.

Sur ce je termine avec la petite phrase de fin tant attendue….

Validé junin épéiste de Kiri. Tu peux aller poster ta fiche technique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vent souffle, une princesse apparait, Mitsuki Akane la Kazehime de Kiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Archives administratives :: Présentations-
Sauter vers: