AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eiki le kazekage de la nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiki
Godaime Kazekage
Godaime Kazekage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
25/1000  (25/1000)
Affinités : Vent, eau, art de la nature
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Eiki le kazekage de la nature   Jeu 22 Juil - 18:59

~Rôliste~

Nom: Je préfère rester secret^^

Prénom: Matthias

Age: 22ans

Temps depuis lequel vous avez commencé le RP: Sa doit bien faire ....voyons.....8 ou 9ans

Pays: France

Comment avez-vous connu le forum: Grâce à Yoko

Qu'es-ce qui vous a attiré sur notre forum? Qu'il y a de bon rpiste

Une suggestion?



~Personnage~



Nom: Inconnu

Prénom: Eiki

Surnom: Eiki le sang froid ou Eiki le pervers

Age: 30ans

Village: Suna

Grade désiré: Kazekage

Descriptions physique:
Eiki mesure environ 1m80 pour 70kilos, sa musculature est celle d’un jeune homme de 20ans habitué à vivre dans une forêt, son teint légèrement bronzé se confond facilement avec l’ombre des feuillages, c’est cheveux et ses yeux sont tout deux marrons clair, ils brillent parfois lorsqu’il son éclairé par les rayons du soleil, c’est yeux sont vide de toute lueurs, comme éteint, son visage est inexpressif, un peu comme une poupée de porcelaine à,qui l’on n’a jamais appris à sourire, le tout pour un corps bien formé, il est toujours habillé d’un haut blanc sans manche permettant une liberté de mouvement des bras sans faille, et un pantalon assez large pour permettre au bas de son corps de se mouvoir sans difficulté, la seul fantaisie est cette sorte de cape fendu en deux qu’Eiki porte au niveau des épaules.

Description mentale:
L'aspect mentale d'Eiki est un peu compliquer a cerné, en temps normale, Eiki est un garçon que l'on pourrait considérer comme un bon vivant, aimant rire, s'amusé, et bien que sa paraisse un peu enfantin, aime en de rare occasion faire des farces, sa plus grande passion et sûrement la lecture de manga et de bande dessiné, bien qu'il lise aussi des sujet beaucoup lus grave, en somme Eiki est le genre de personne bonne vivante qui croque la vit à pleine dent.
Mais, lorsque la situation l'exigence, la personnalité d'Eiki devient l'opposé de ce quel est en temps normale, il est aussi bien capable de faire preuve de cruauté envers l'ennemi, tout comme il fait preuve d'un sang-froid à toute épreuve, à telle point qu'il donne l'impression d'être telle la glace, qui ne fondra jamais, ayant vécu une grand parti dans la nature, il adopte un point de vue légèrement différent de celui d'un humain normale, mais avant tout décision définitive, il prend le temps de réfléchir à toute les possibilités afin de trouvé une solution acceptable.

~Histoire~

Rapport des services secrets de Suna
Nom : Inconnue
Prénom : Eiki

Numéro de dossier : DD1-Thuatta-De-Dannan
Ce rapport à été demander par le grand conseil des sages de Suna, avec l’accord de maître Kazekage.

Le passé du sujet répondant au nom de Eiki est parsemé de voile d’ombre qu’une enquête a put difficilement éclairé.
Pour des raisons évidente de sécurité, le véritable nom de famille du sujet ne sera pas dévoilé au cours de se rapport, pour un besoin de compréhension, nous utiliserons durent notre rapport le nom de famille « Kaze » afin de parler de la famille du sujet.
Certains évènement passé du sujet classé secret de rang S on été exceptionnellement dévoilé sur ordre du kazekage, mais toujours pour des raisons de sécurité, le dit document une fois lu devras être immédiatement brûlés et les cendres détruites.

Afin de pouvoir lire le rapport veuillez apposez votre main droite et déversé votre chakra sur les feuilles, pour identification.
…………………………………………………………………………………………………
Rapport des services spéciaux
DD1-Thuatta-De-Dannan

L’émergence d’un art :

Tout commença bien avant la naissance du sujet, à l’époque ou le grand père du sujet, Yamato Kaze agé d’une trentaine d’années, devait faire fasse comme tout le village à une période de trouble, a cette époque, des groupes dissidente tentaient de semer le trouble au sein même du village afin de renversé le kage de l’époque, le village avait d’ailleurs subit plusieurs attentats particulièrement meurtriers, allant de la simple attaque a la bombe, en passant par les embuscades éclair contre les patrouilles fidèles au kazekage, et même de véritable raid contre des notables du conseils des sages de l’époque, la situation était plus que critique, et le village lui-même ressemblait à un champs de bataille après le passage d’une horde sauvage, bien que les cadavres étaient toujours retirer rapidement, l’odeur pestilentielle de la mort régnait toujours et pouvait se faire sentir a travers toute les ruelles du village et alentour.
Le seigneur du pays du vent sous la pression des autres pays limitrophes menaçait d’envoyer son armée afin de mettre un fin définitivement à cette guerre interne, en cas d’échec, les pays limitrophes ne tarderaient sûrement pas a envahir le pays, cela n’aurait été au final qu’une simple formalité sans village ninja pour le défendre.
Yamato kaze était alors un fidèle du Kage, jusqu’à maintenant il n’avait pas particulièrement été inquiété par les actes terroristes, il n’avait reçu que des ordres de missions à l’extérieur du village en rapport avec ses capacités et ces connaissances poussé de la nature, durant cette période la famille n’était pas particulièrement connu pour cette particularité, les membres de cette famille avaient bien tenté de créer des techniques ninjutsu en rapport à la nature, mais Suna étant un désert, il était pour le moins difficile de mettre au point leurs fameuse technique sans avoir de plante sous la main, il était évident que la serre de Suna était interdite d’accès, les plantes cultivé étaient essentiel à la création de remède et de poison pour les armes, il était tout bonnement inconcevable de sacrifié de précieux spécimen, pour créer un ninjutsu qui n’aurait certainement aucune utilité au beau milieu du désert.
Pour compenser se manque de matière première, la famille Kaze à bien réussit a créer sa propre serre, au même titre que la serre de Suna, le clan Kaze avaient des difficultés à faire pousser des plantes utilisable pour leurs ninjutsu, heureusement, la production de matière première permettaient de faire régulièrement des essais, mais l’art de la nature était loin d’être connu et reconnu au sein du village, les membres de la famille Kaze était essentiellement connu pour leurs capacités de pisteurs capable d’égalé les meilleurs chiens ninjas de Konoha, mais leurs réputations s’arrêtait la, aucun fait guerrier marquant n’avait jusqu’à maintenant pu être accrocher à leurs palmarès.

Pour en revenir a Yamato Kaze, le fait qu’il soit fidèle au Kazekage faisait de lui un ennemi des rebelles, et il avait eut pour le moment la chance de pas tomber dans une équipe qui n’avait pas été infiltré. Les rebelles avaient un véritable don pour s’infiltré dans les équipes ninjas malgré les contrôles particulièrement poussé pour sélectionné les membres, une fois infiltrés, les rebelles prenaient un malin plaisir à saborder les missions essentiels au village et donc au kazekage, leurs méthodes favorites était d’empoissonner les rations militaires ou tout simplement éliminé dans le dos, chaque membre de l’équipe un par un.
Etant un simple Juunin, il était pas rare de voir Yamato Kaze, faire des patrouilles en alentour du village, ou menez des missions dans d’autres pays.

Finalement les tensions entre fidèle du Kage et rebelles avaient atteint leurs apogées, le Kage avait réussit a remonter divers groupes de rebelles et avait pas hésité à se déplacé en personne en compagnie des jounins qu’il avait choisit pour écrasé ces foyers rebelles, les ripostes du Kazekage était sanglante et impitoyable, le kage n’hésitait pas a exposé les cadavres des rebelles sur la place principal du village afin de faire un exemple, ou plutôt on devrait parler de reste de rebelles, la violence déployer lors des assauts étaient telle, que les cadavres entier se faisait encore plus rare qu’une goutte d’eau dans le désert un jour canicule, il était généralement exposé des têtes trancher, des bras arracher ou calciné, et en des occasions particulièrement rares des cadavres entier, mais qui était impossible a identifier tellement ils étaient mutilé, la place du village avait rapidement acquis le triste sobriquet de « Place de l’horreur » un surnom bien trouvé, en vu de qu’il y était régulièrement exposé, déjà que le village empestait la mort, ceci n’aidait absolument pas à arranger l’odeur.
La raison pour laquel le Kazekage se déplaçait en personne était simple, il avait reçu l’ordre du seigneur du vent en personne, de mettre fin dans les plus brefs délais à cette guerre civile ou il serait destituer de son titre.
Quand à Yamato Kaze, il avait récemment été la cible d’un groupe de rebelle, il s’était retrouvé seul face à 4 autres ninjas rebelles lors d’une mission capitale pour le village, nous avons réussit a retrouver le rapport de mission de l’époque dans les archives du village, référence FT58-8976-874
L’équipe et Yamato avait reçu pour mission de patrouillé au abord de la frontière, le pays des rivières, voisins du pays du vent commençaient à rassembler des troupes sous prétexte de mener des manœuvres d’entraînement, la mission de l’équipe de Yamato Kaze était simple, patrouillé le long de la frontière, et si les ninjas du villages des rivières faisaient mine de pénétrer notre territoire, leurs rôles étaient d’envoyer rapidement un faucon messager afin de prévenir le village ainsi que le seigneur du pays de l’invasion, malheureusement se qui devait être une simple mission d’éclaireur et de surveillance c’est transformé en bain de sang, les 4autres membres de l’équipe étaient des rebelles infiltrés qui avait réussit a passé a travers les nombreux contrôles imposé par les services secrets de Suna.
Une fois arrivé sur le lieu de leurs missions, les rebelles avaient tenté de ralliés Yamato Kaze à leurs causes, mettant en avant que c’est capacités de pisteur leurs serait bien utile dans leurs opérations clandestines.
En effet, les services secrets de l’époque soupçonnait que les rebelles offraient leurs services clandestinement en échange d’une rémunération en or, cette or leurs était utile afin de se procurer du matériel, que se soit des armes, des médicaments ou tout simplement de la nourriture pour les troupes, chaque camps avait besoin d’argent afin de s’équipé en masse.

-Joins toi à nous ou meurs, je suis certains que les membres de ta famille se joindront à nous lorsque nous leurs diront que le Kage ta fait executer.

Ce fut les seules mots que Yamato parvient à graver dans sa mémoire avant que la bataille n’éclate, non pas qu’il soit déficient mentale ou qu’il est se que l’on appelle une mémoire de poisson rouge, mais pendant que les rebelles tentaient de le convaincre, c’est dernière n’avait absolument pas remarquer qu’ils se trouvaient tous au beau milieu d’une forêt, et comme nous l’avions déjà précisé l’art de la famille Kaze, l’art de la nature n’était pas spécialement renommé, c’est justement se manque de renommé qui sauva la vie de Yamato, alors que le rebelles argumentaient ils avaient pas remarquer que des feuilles étaient venu se collé à eux, et lorsqu’ils tentèrent de tué Yamato Kaze, une gros explosion provenant des feuilles collé sur les corps des rebelles réduits l’ennemi en charpie, l’art de la nature venait de faire parler d’elle pour la première fois, et ce n’était pas la dernière.
Revenant seule de sa mission, il tout évidemment interroger par les forces du Kaze, afin de de comprendre se qu’il s’était passé, Yamato Kaze leurs répéta tout se qu’il avait réussit a tiré des traîtres avant de les mettre hors d’état de nuit, pour la première fois, l’art de la nature faisait parler d’elle, suffisamment pour que le Kazekage en personne cherche à en savoir plus… 2semaines plus tard, des fond furent alloué à la famille Kaze afin de leurs permettre de développé leur ninjutsu de la nature, qui finalement offrait des atouts plus qu’inattendu.

Quand au informations qu’avait rapporter Yamato Kaze, elles permirent d’expliquer un grand nombres de mystères, quant à la façon dont les rebelles parvenaient à obtenir du matériel et des matières premières, et surtout leurs méthodes de recrutement, il était évident qu’un grand nombres de rebelles avaient été manipulé. En une seule journée, Yamato avait permis de tournée la situation critique du kazekage à son avantage, l’art de la nature était maintenant né.

Une rencontre qui donna naissance :

Bien des années ont passé, depuis que Yamato Kaze est réussit a faire parler de l’art de la nature, le kazekage de l’époque était pavenue grâce à un genjutsu a faire remonté à la surface tout les souvenirs de la conversations avec les rebelles, et ce fut grâce aux informations obtenue, qu’il parvient a remonter jusqu’aux cerveaux des rebelles et écrasé définitivement cette rébellion et par la même occasion à mit fin à cette guerre civile stérile.
Yamato Kaze était maintenant âgé de plus de 60ans et avait épousé une femme du nom de Ruzu Kiwakimi, l’union de c’est deux être avait donné naissance a une petite fille, cette dernière pesait à la naissance 3kilos. Les faits qui vont vous être racontez, raconte l’histoire de cette jeune fille âgé au moment des fait de 20ans et répondant au nom de Rushuna Kaze.
La famille Kaze pouvait se vanter d’avoir su faire usage du temps qui était passer, en effet grâce aux fond alloué, l’aide apporté par les spécialistes de la serre et les efforts acharnés de chacun, l’art des kaze avait pris du gallon, et avait été à plusieurs reprise été utiliser pour des mission capitale pour le pays, c’est d’ailleurs une de ces missions importantes qui nous ramène a Rushuna Kaze.

La mission dont nous allons vous parler est référencé sous le numéro DDH-ERT-587, le fichier étant sous très haute confidentialité, un sceau de confidentialité sera donc apposé sur chacun des membres du conseil des sages afin de garantir le secret.
Lors de cette mission de très haute confidentialité, la guerre menaçait une nouvelle fois le pays du vent, suite à une bavure faite par un Juunin de Suna, ce dernier lors d’une mission d’infiltration à l’intérieur même du village d’ame aurait manqué de vigilance, à telle point qu’il se serait fait repérer par l’une des patrouilles ninja à l’extérieur du village, cette abruti en plus d’avoir réussit à se faire remarquer à eux la main « particulièrement lourdes » avec les parchemins explosifs, a telle point qu’il à réussit a ameuter la moitié des autres patrouilles à l’extérieur, dans sa fuite il était parvenue à tué un ninja d’ame, et se fut la goutte d’eau qui fit débordé le vase, suite à cela, Ame no kuni exigea des explications ainsi que réparation en réclamant le secret de certaines techniques secrète de Suna. Devant le refus sans appelle de Suna, la tension entre les deux villages avaient grimpé en flèches à telle point que la guerre était imminente.
Durant cette mission, l’équipe était composé de 5membres dont 4 faisant partie de la famille Kaze, le 5eme était un ninja spécialisé dans les des kekkais, du nom de Katashi Ythimo.
La région ou avait été dépêcher l’équipe était essentiellement constituer de forêt, le but de la mission était simple, les Kaze devait faire usage de leurs arts et de l’avantage terrain afin de retarder l’avancer ennemi, et si possible la stopper totalement, la stratégie mise au point était très simple, Katashi Ythimo devait dresser une barrière autour de l’équipe tandis que la famille Kaze utilisait leur art pour piéger la zone et transformer chaque brin d’herbe, de fleur ou de feuille en une mine anti-personnel dont la puissance équivalent à un parchemin explosif.

« De toute les missions que j’ai put accomplir, jamais j’aurais cru voir un jour une simple plante devenir mon pire ennemi, et je pense que les ninjas d’ame non plus ne devait pas si attendre… »

Cette phrase est un extrait du rapport remis par Katachi Ythimo lors de son retour de mission, les personnes du services administratif qui ont recueillit le document ont d’ailleurs laissé une petite annotation au rouge disant « une odeur de bois brûlé, on dirai qu’il est allé faire un barbecue sauvage »
C’est deux petite phrases exprime clairement la violence des explosions.
Intriguer, notre équipe à alors demander à avoir une copie de se rapport de mission, mais nous avons eut la surprise de constater que la mission en question avait été classé secret rang S, et que comme l’impose la procédure dans ces cas là, le shinobi devait écrire un rapport à la main et devait être questionner sur la mission devant une caméra dont l’enregistrement était joint au rapport écrit, avant d’être ranger et scellé.
Au commencement notre demande à été refusé, mais sur ordre du Kazekage, nous avons finalement pus obtenir se que nous voulions.
Vous trouverez si joins à se rapport la dites cassette dont nous allons nous passez un extrait.

Clic.

-Bien, décliner vos noms, grades et fonction durant la mission consistant a protéger la frontière du pays du vent face aux ninjas d’Ame no kuni.

-Katashi Ythimo, Juunin du village des sables, mon rôle durant la mission référencer DDH-ERT-587 était de me servir de l’art des kekkais dont mon clan à le secret, afin de couvrir l’équipe charger « d’accueillir » les visiteurs indésirables d’Ame.

-On peut dire que vous avez un langage imagé, bon et si vous nous racontiez le déroulement de votre mission, depuis le début.

-Moi et mon équipe avons reçu pour mission de défendre la frontière Nord du pays, une fois arrivé dans les environs, les autres membres devait utiliser leurs savoir faire afin de déterminé par ou l’ennemi était le plus susceptible d’arrivé, et ensuite piéger la zone afin de retardé l’ennemis, enfin… si c’est on peut appeler cela retardé….

-Comment ça ? Votre ton me parait bien sombre… Expliquez moi donc se qui c’est passé. Depuis le début, au moment ou vous êtes arrivé sur zone.

-Nous venions de faire un long voyage depuis le village, nous avions parcourut une très grande distance en à peine quelques heures, et on ne pouvait pas dire que nous étions en peine forme une fois sur zone, et c’est à se moment là que j’ai cru être dans une équipe de fou, Rushuna à commencer à agir comme un animaux, reniflant l’écorce des arbres, les racines, étudiant les déjections, écoutant les bruits, observant les traces d’animaux, broutant presque l’herbe, je l’avoue je me suis posé des questions sur sa santé mentale, et je me suis pas privé de lui faire remarqué… Si j’avais su, j’aurais fermé la gueule.

-C'est-à-dire ?

-Elle avait pas pété les plombs comme je le pensais, elle était même parfaitement logique dans ses actions et son raisonnement, chaque chose qu’elle avait faites avait pour but de déterminer, ou commencerait l’invasion, les traces et les déjections permettait de connaître approximativement les zones que les animaux évitaient pour une raison ou une autre, les odeurs sur les écorces était pour découvrir si il y avait la moindre trace d’odeur humaine, que se soit de urine, ou autre chose, quand à l’herbe, c’était pour vérifié si elle avait pas été mélanger avec d’autres plantes au moment de se faire piétiné, bref, elle était saine d’esprit et expert de son art.
Une fois le lieu déterminé, Rushuna commencer à piéger la zone, avec son ninjutsu, sa lui à pris plus de 3heures tandis que nous autres nous posions des pièges conventionnel, mais le résultat était effrayant…. Plus jamais je mangerais de légume, j’aurais trop peur qu’ils m’explosent à la figure…

-Mais bon sang, qu’est ce qui c’est passé ? Ont diraient que le ciel vous est tombé sur la tête.

-Vers les environs de 18, alors que le soir tombait, toute l’équipe s’était dissimulé toujours grâce à l’art des (bip), des éclaireurs d’ame ont commencer à faire leurs apparitions de l’autre coté de la frontière, ils ont observé les environs immédiats et ont passé la frontière, nous les avons rapidement neutralisé, grâce à une plante vénéneuse présente dans l’environ immédiat qui avait été projeté grâce au ninjutse de Rushuna, cette plante avait un poison cutané qui paralysait leurs victimes en quelques secondes, une fois neutralisé ont a attendu le gros des troupes, et là ce fut le véritable carnage… Ils étaient tellement nombreux, et sûr d’eux…………
L’apocalypse c’est abattue sur eux, nous les avons d’abord laissé entrer sur notre territoire, puis, Rushuna à activé ses pièges et fait exploser les plantes.

-Les plantes, les mines vous voulez dire.

-Non, les plantes, elle avait transformé le moindre brin d’herbe en mine, que se soit les fleurs, les feuilles les racines, tout, les troupes d’ame était pris d’une véritable souricières, il ne pouvait pas se réfugié dans les arbres ni même se coucher au sol, le moindre geste pouvait tout faire sauter, un véritable feux d’artifice infernal, une boucherie sans nom…..

-Mais quel était votre rôle a vous ?

-Moi, mon boulot était tout simple, comme moi et toute l’équipe nous étions nous aussi au beau milieu de se terrain miner, je devais me servir de mon art des kekkais afin de nous protéger des explosions et des projections d’objets, tel que des kunais des morceaux de bois calcinés des rocher ou autres petites surprises du genre, j’ai vraiment cru plusieurs fois que la barrière allait céder, tellement les chocs et les tremblement étaient violent…. Pendant se temps la eh bien, les deux autres activaient leurs propres pièges a distance, mais cela était rien comparer aux massacres fait pas Rushuna, c’était effrayant

Clic.

Evidement vous vous en doutez sûrement, ceci n’était que l’avant-garde d’une plus grosse armée, et contrairement à se que laisse comprendre le chef de cette mission, Rushuna Kaze, la situation n’était pas aussi apocalyptique, il n’y a eu au final que quelques dizaines de morts, par contre ils y eut des très nombreuse victimes de ces pièges qui ont été plus ou moins gravement blesser allant de la simple brûlure au premier degrés aux membres arraché par des déflagrations, dans un cas comme dans l’autre, le nombre de blesser avait considérablement ralenti l’armée entière, ce qui avait laissé le temps à l’armé de Suna d’arriver sur place à temps.

Une petite note d’un chef de bataillon envoyer au kazekage en même temps que son rapport, nous devons bien l’avouez, à légèrement fait rire l’équipe.

« Nous n’avons même pas eut besoin de faucon messager, ni même de fusée de repérage, pour nous indiquer notre destination finale, ont pouvaient entendre le gigantesque feux d’artifices à des kilomètres à la ronde. »

Finalement, on peut se demander si le témoignage vidéo de Katashi Ythimo n’était si exagérer que cela………………………………….

Mais se fut finalement cette rencontre qui fut le commencement d’une belle histoire.

Nous sommes maintenant à 3mois après cette fameuse mission, finalement Katashi Ythimo avait su surmonté sa peur de voir « des légumes lui explosé à la figure » et avait commencer une relation amicale avec Rushuna Kaze.
Ceci est un rapport de la police de Suna référencer 587-4758-258, signalent une altercation dans une boite de nuit branché de la ville, ou Rushuna et Katashi se serait rendu, une bagarre aurait éclaté sur la piste de danse, et les deux principaux protagonistes était vous l’avez deviné nos deux shinobis.
Dans le rapport de police, il est indiqué que la bagarre aurait éclaté lorsque le fils d’un notable du village aurait commencer à avoir les mains baladeuse après avoir « un peu trop levé le coude », visiblement la descende fut légèrment raide, le fils du notable répondant au nom de Yushi, aurait commencer à tripoter quelques fesses, avant de toucher celle de Rushuna, cette dernière aurait lavé l’affront elle-même en lui envoyant son poing dans la figure, vexez et blesser dans son orgueil de s’être fait frapper par une femme, Yushi aurait quitter la boite et serait revenu quelques minutes plus tard avec ses amis et ses gardes du corps, se dernier était tellement ivre qu’il n’avait pas vu le bandeau de ninja sur le front de Rushuna, si il l’avait remarqué, il se serait sûrement ravisé de revenir se vengé, mais le fait est qu’il est revenu, bien mal lui en prit…..
Une fois revenu dans la boite, Yushi chercha a se vengé, et se fut se moment que choisit Katachi pour défendre Rushuna, excédé par les propos du jeune imbécile, il lui envoya lui aussi un direct dans la machoire, et ainsi débuta une bagarre qui dégenerra rapidement en bataille générale. Nous nous permettons de rappelez à nous vénérable sage, que l’usage du ninjutsu est interdit sur les civils en-dehors des mission, malheureusement, le tempérament de feu de Rushuna fit qu’elle n’hésita pas a faire usage de celui-ci, le résultat fut prévisible, pas mal de grabuge, beaucoup de casse, et autant de nez et de bras cassé, au finale, le couple passa la nuit au commissariat sous très bonne garde.

Finalement, cette histoire rapprocha le couple à telle point que 4ans plus tard, Rushuna Kaze, donna naissance à notre actuel kazekage.

D’une naissance, naquit un Kazekage

4années, en 4années le famille Kaze avait une nouvelle fois faire usage de se temps avec sagesse, afin d’améliorer leurs ninjutsu, qui avait put faire des bonds en avant avec l’aide de Katashi Ythimo, ou plutot Katashi Kaze, ce dernier avait épousé Rushuna et rejoind sa famille, ces connaissance dans l’art des kekkais et la nature particulière de son chakra, avait permis de grandes avancé dans l’art de la nature, en effet les kazes avait vu leurs progrès au ralenti et l’arrivé de Katashi fut salvatrice. Et de nouvelle technique avait put voir le jour en même temps que naquit le sujet à savoir notre Kazekage.

Le sujet vit le jour un soir d’été à la résidence familial des Kaze, des ninjas médecins et des sages femmes étaient s’était déplacé jusqu’à la demeure afin d’assister la mère pour se grand moment. On peut dire que le sujet fut très aimé des son premier jour, tellement sa mère le couvrit de baisé ou moment ou il venait de naître, la fête se jour là a battue son plein, comme à chaque naissance d’ailleurs, mais ceci n’était que le commencement de sa vie, et une nouvelle page dans l’histoire des Kaze.

Nous avons peu d’information sur les premières années d’enfance du sujet, d’après le peu de rumeur ayant parvenu a filtré, l’entraînement des enfants commençait très tôt.
Dès l’age de 2ans, l’enfant était régulièrement emmener hors du village en pleine nature pour y vivre comme un véritable trappeur, vivant en pleine nature, dormant à même le sol, en contact directe avec les animaux et avec pour seul chauffage, le feu de camp que ces parents faisait quand le bois n’était pas trop mouillé par une pluie diluvienne, et tout cela, quelque soit la saison ou le lieu, que se soit en hiver aux pays de la neige, en été au pays de la Lune, ou tout simplement dans les forêts du pays du feu, cette vie entre Dame nature et la vie au village de Suna dura jusqu’à son entrée à l’académie ninja à l’âge de 6ans.
Entre temps, entre temps une période de trouble avait secoué le village, et la guerre avait de nouveau menacé, de nombreux ninja avait perdu la vie et Suna se trouvait dans une position de faiblesse, il lui restait juste à peine suffisamment de Juunins expérimenter afin de pouvoir garantir la sécurité du village, et le kage s’était vu obliger de renforcer les équipes de Chunins encore disponible pour des missions à l’extérieur, avec des genins afin de remplacer les précédents membres qui avait été tué ou affecter à la défense du village.
Pour les parents du sujet, tout deux furent affecté à la défense, plus particulièrement, leurs missions étaient de patrouiller et des former les autres équipes aux rôles d’éclaireur afin de prévenir une quelconque attaque ennemi. Quant au sujet, sa vie à l’académie commençait à s’améliorer, en effet, ayant passer la moitié de sa vie à vivre sous les arbres, il avait acquis une vision des chose pour le moins « sauvage », bien qu’il avait acquis les bases de la vie en société, son intégration présentait quelque difficultés. Ayant acquis certaine habitude dans la nature qui paraissait complètement déplace en pleine ville. Ces camarades avaient pris comme manie de l’éviter comme la peste. Certains élèves lui auraient même jouer des mauvais tours plus ou moins grave, malheureusement ce que personne ne savait, c’est que la vie entre civilisation et vie sauvage, lui avait donné une vison des choses presque sauvage, en temps normale, c’est un garçon joyeux, calme et réfléchit sur lequel on peut toujours compter, mais lorsque que la situation l’impose, il savait faire preuve de brutalité, de ruse, de cruauté, mais surtout d’un sang froid telle, qu’il ne semblait posséder aucune émotion, et ses ripostes étaient parfois disproportionner.

Notre équipe à retrouver une archive de l’académie attestant d’une de ces « ripostes » numéro de référence HTY-98746, étant alors âgé de 10ans à l’époque, le sujet et sa classe était alors en exercice de survie de 10jours au cœur d’une forêt perdu au milieu de nulle part, les élèves avaient été séparer par équipe de 4 et disperser dans des zones géographiques différentes, aux 4 coins du pays, leurs missions étaient simple, survivre durant 10jour, mais les membres de l’équipe du sujet avait une autre idée derrière la tête, dès le premier jour de l’exercice, les trois autres élèves firent preuve de cruauté et de traîtrise, profitant que le sujet était parti en reconnaissance, laissant son barda à ces compagnons, ces dernier emportèrent alors tout avec eux, que se soit les provisions, le matériel de premier secours, ou encore les armes, la seul chose qu’il laissèrent fut un kunai planté au sol afin de narguer le sujet.
Lorsque que les enseignants allèrent chercher les élèves 10 jours plus tard, se fut l’effroi, les enseignants avaient trouver le camps des 3 mauvais plaisantins, à ceci près que leurs camps ressemblait plus à un champs de bataille, avec un ours qui y trônait en son centre, une fois l’intru chasser, le matériel rassemblé, et les élèves terrifier retrouver, le corps enseignant put ainsi avoir une vue d’ensemble de l’enfer que c’est 3 jeunes venaient de vivre, entre les divers attaque de loups et d’ours, leurs réserves de nourritures détruite ou dévorer par les animaux sauvages, et les divers autres catastrophes qui s’étaient abattue sur eux, voilà qui suffisaient amplement à expliquer les multiples bandages qu’ils avaient sur le corps et leurs état quasi comateux, intrigué par c’est coïncidence, l’un des enseignant examina de plus près le camp et y trouva un morceau d’écorce, poser à même le sol, dessus il y a avait une forte odeur d’urine, l’écorce avait été visiblement été arracher et déposer récemment. Le déroulement des évènement qui avait précéder l’arriver de l’ours fut simple à établir, quelqu’un avait arracher l’écorce d’un arbre, ou un second ours avait marquer son territoire et l’avait déposer au centre du camps, ensuite le premier sentant l’odeur d’un rival aurait chercher à défendre son territoire et débouler dans le camps.
Le coupable fut trouvé quelques heures plus tard, le sujet c’était installé à 2kilomètres de ces camarades, il s’était construit un petit nid douillet au bord d’une rivière, ayant été interroger il reconnu immédiatement être le responsable des ennuis subit par les 3 mauvais blagueur. Les 10jours passer avait été pour lui une véritable promenade de santé, à en juger par le marcassin qui était en train de rôtir sur le feu de bois lorsque les enseignants l’on trouver.
De retour au village, le sujet fut punit pour sa cruauté envers ses anciens camarades, et il fut aussi décider qu’à l’avenir, durant les exercices de survit, le sujet serait seul et en permanence surveiller par un juunin.
Quand aux 3 autres, pour avoir abandonné un de leurs camarades au plein milieu de la forêt, leurs punitions fut exemplaire.
Voilà qui conclut donc cette incident, qui fit d’ailleurs pas mal de bruit.

Une mission improvisé


Suite a cette histoire les relations publique du sujet, ne se sont gère amélioré, ayant déjà une réputation de type à évité, il était maintenant devenu un sauvage à fuir comme la peste, aussi bien les garçon que les filles, mêmes les enseignants masculins avait pris l’habitude de garder un œil sur lui durant les exercices de groupes, mais chose étrange, les enseignantes féminines semblaient s’attacher a lui, et cette tendance à sympathisé avec la gente féminine se confirma rapidement.

Ceci est une nouvelle archives référencé sous le numéro ARX-789-BHY-154, nous devons l’avoué, l’équipe à bien faillit passé a coté de ce rapport, alors que nous recherchions des donné sur la jeunesse du sujet, nous avons trouver un petit morceau de papier purement par hasard, ou il était écrit le numéro cité plus haut, intrigué qu’un simple numéro est été ainsi glissé dans le dossier scolaire du sujet sans raison visible, après de nombreuse recherche, ce fut la surprise totale, ce numéro de référence correspondait à un dossier classé secret de classe A dans les archives DES SERVICES SECRETS DE SUNA, incroyable mais vrai, nous devons l’avoué, toute l’équipe fut piqué de curiosité et d’étonnement.

Cette archive ce passe, très exactement 1an, jour pour jour, après l’incident de l’exercice de survit, une nouvelle fois, les aspirants ninja devait faire un exercice à l’extérieur du village en équipe, et vus vous en doutez, personne ne voulait faire équipe avec le sujet, la coutume veut que l’on répartisse les élèves par niveaux, mais l’incident étant encore bien présente dans les mémoires des élèves et des enseignants, et aussi par désespoir de cause, le sujet fut affecter à une équipe de 2filles qui venait nouvellement d’intégrer l’académie, et qui n’avaient pas encore eut vent de l’incident, ni des ragots sur le sujet, et c’est peut être pour cela que son intégration se passa aussi bien.
L’exercice du jour était simple, les élèves devait pister et traquer un ninja en fuite et la capturer, le rôle du fuyard était délégué à un Chuunin qui devait faire semblant de tenter de semer c’est poursuivant, bien entendu, il devait faire en sorte de ne pas rendre l’exercice trop difficile, au vu de la différence de niveau, les élèves avaient 3jours pour accomplir leurs missions, ils devaient réussir avant que le délai ne soit écoulé ou avant que la « proie » ne parvienne a franchir une frontière imaginaire censé désigner la frontière du pays du vent, le rôle de la proie était aussi de veiller à la sécurité des élèves, et si besoin mettre fin à l’exercice pour demander du secours.
Pour accomplir leur mission, les élèves avaient l’équipement de ninja standard, à savoir, des kunais, des shurikens, des rations de survits, de l’eau, une carte et une boussole, les élèves avait le droit de prendre tout autre armes ou équipement qu’il jugerait utile, dans le cas du sujet, il avait opter pour une dague longue, à l’échelle d’un enfant de 11ans, une dague longue faisait pensé à un shinobi nagata (épée ninja courte) dont le fourreau était accroché horizontalement dans le dos au niveau de la taille.
Puis vint l’heure du départ, le jour J, les équipes étaient répartie dans des endroits divers, le signal fut donné à 15heure, les Chunnin avait 15minutes pour prendre de l’avance et commencer a préparer le terrain pour y laissé des traces légères, pour l’équipe 12, qui était celle du sujet, leurs cible se nommait Elis Kazehana, une Chunnin en passe de devenir Juunin, elle avait demander a faire une dernière fois le rôle de la proie, les Juunins n’était en générale jamais affecté a des missions d’entrainement d’aspirant, au grand déplaisir de Elis qui aimait enseigné aux aspirants, mais comme vous le savez, le rôle de prof à l’académie était toujours dévoué aux Chunnins, et la sélection était rude.

Pour en revenir à l’exercice, à 15h15 précise, les élèves partirent à la poursuite de leurs cibles, plus de la moitié perdirent la trace de leurs proies en à peine quelques minutes, mais pour l’équipe 12, les choses allait bon train, leurs point de départ se trouvait dans les montagnes à 30kilomètres du village de Suna.
Etant difficile de pister quelqu’un dans les montagne Elis la proie avait laissé des traces assez visible derrière elle afin de pas décourager les aspirants qui la traquait, mais elle comprit rapidement qu’elle allait devoir monté la difficulté de quelques cran si elle ne voulait pas se faire attraper, 5minutes à peine après le départ des élèves, l’équipe 12 avait déjà rattraper leurs cibles qui certaine d’être tranquille pour un moment sirotait un thé sortie d’un thermos, Elis surprise, du abandonné son thermos, et fuir, par la suite, elle tenta plusieurs fois de brouillé les pistes à travers la montagne avec des techniques qui aurait aisément trompé un aspirant, mais la non plus, sa n’a pas marché.
Vous avez sûrement compris que le sujet était la cause de tout cela, son art de la nature faisait de lui un pisteur hors pair à l’échelle d’un aspirant, les petits tours de passe-passe ne fonctionnait pas avec lui.
Amusé et surtout curieuse de voir jusqu’ou l’équipe 12 pouvait allez, Elis commença à utilisé des techniques pour brouillez les pistes du rang d’un Genin, cela commença enfin à faire son effet et l’équipe 12 finit par ralentir la cadence, sans pour autant s’arrêter.
C’est au moment, ou poursuivit et poursuivant entrèrent dans le désert, que l’incident se produisit, alors que l’équipe 12 se trouvait à environ 10minutes de Elis, cette dernière tomba nez a nez avec la dernière survivante d’une équipe de ninja membres des services secrets, l’équivalent de l’ANBU de Konoha, cette survivante du nom de code « Afkareru », avait en sa possession un rouleau dérober aux village de la cascade, ce dernier possédait des informations capitale pour le village du sable et devait a tout prix être remis au kazekage, mais durant leurs mission, l’équipe des services secrets de Suna fut découvert, et poursuivit par les forces spéciale du village de la cascade, afin de donné une chance au parchemin d’arrivé au plus vite, le chef de l’équipe avait donné le rouleau à l’élément le plus rapide du groupe, à savoir « Afkareru » et lui avait ordonné de partie devant, pendant que le reste de l’équipe ferait diversion, mais c’était sans compter sur le fait que les forces spéciales étaient en surnombre, deux équipes avaient été envoyé et les pauvres malheureux furent tout simplement massacré, quant à la survivant, il était clair qu’elle avait connu des jours meilleurs, la moitié de ses vêtements étaient en lambeaux et des filets de sang zébrait son visage. Voyant cela, Elis voulut envoyer la fusée destiné a appeler des secours, mais se serait envoyé l’équipe 12 vers une mort certaine, alors qu’Elis allait prendre la blesser sur son dos, les ninjas arrivèrent sur eux, tentant l’une et l’autre de combattre, le combat tourna vite à leurs désavantage.

Soudain surgissant de nul par l’équipe 12 arriva telle un éclair venant de nul par, bien que l’effet de surprise fut totale, cela empêcha pas le sujet et son équipe de se faire littéralement passé à tabac, finalement les deux filles du groupes ainsi que la Chunnin gisait au sol à demi inconsciente, seul le sujet et l’agent des service secret était encore debout, mais la situation était désespérer, le sujet refusait de laissé tomber les ses équipières et surtout refusaient de laissé seul « afkareru » alors qu’elle lui donnait l’ordre de fuir avec le rouleau, la situation pris une tournure encore plus dramatique, lorsqu’une pluie de kunai explosifs s’abbatirent autour d’eux, il y en avait aucune échappatoire et surtout aucune chance de survit.
Ce fur se moment que choisit le sujet pour s’illustré, voyant la situation désespérer, il utilisa l’art de la nature, et se servit du peu de feuille qu’il avait près de lui, pour formé des boucliers intégrales autours de ces compagnons, à une détails prêt, le sujet maîtrisait mal l’art de la nature et cela consommait pas mal de chakra, et surtout, il n’y avait suffisamment de feuille que pour 4personnes, le choix du sujet fut simple pour lui…..
Il choisit de se sacrifié et utilisa son sort de protection sur les femmes présente, l’agent « afkareru » avait alors noté dans son rapport une phrase que lui avait adressé le sujet juste avant de refermé le bouclier sur elle.

« La seul chose qu’un homme sache bien faire, c’est mourir pour sauvé sa femme et son enfant, mais dans mon cas, on dirai que c’est pour vous donné un avenir… »


L’agent « Afkareru » précisait qu’il avait dit cela avec le sourire avant de refermé sa technique sur elle, puis quelque secondes plus tard, elle sentit le bouclier vacillé et le sol tremblé avec une force terrifiante, quant au sujet, le souflle des explosions l’avait envoyé au loin et des éclat de kunais lui avait criblé le corps, il gisait au sol, aux de la mort, lorsque des renforts arrivèrent pour sauvé in extrémis la situation.

Au final, cette histoire se finit bien, les ninjas de la cascade avaient fui, le rouleau fut remis au kazekage, mais le sujet avait été gravement blesser, et son état était critique, heureusement il survécu, mais du faire un long séjour à l’hopital, quand aux filles de l’équipe 12, protéger par le bouclier de feuille, elle n’avait rien et avait put reprendre les cours normalement.

Petite anecdote, le diplôme d’un ninja se passe généralement 1fois par an, à l’age de 12ans, mais exceptionnellement, le sujet fut autorisé à passer son diplôme, 6mois après ces camarade, une certaine Afkareru Fuyutsuky avait fait une demande pour lui permettre de passer son diplôme plus tard.

Cette archives remonte au moment ou le sujet avait 14ans, soit 2ans après qu’il soit devenu Genin.

Voyant les résultats de son comportement avec les femmes, et surtout le sens du sacrifice qu’il avait démontré, les hautes instances de Suna avaient décidé de placé le sujet dans une équipe majoritairement féminine, mais les circonstance des placement avait fait qu’il était le seul garçon dans une équipement entièrement féminine, mais le Juunin du nom de Fuyutsuki Mashahiro censé les formé était une femme, qui bizarrement, il y a maintenant 2ans avait demandé à quitté les forces spéciales pour prendre précisément cette équipe sous son aile.
Cette mission est référencer sous le numéro 154-297-3486.

Cette mission avait été demandé par le pays de la neige, ce dernier avait entendu parler de maître botaniste capable de faire des miracle avec la nature, et avait donc sollicité l’aide de la famille kaze, malheureusement le seul membres disponible de la famille était le sujet, la mission étant d’un rang A, il fut décidé d’envoyer, le sujet avec une équipe de Juunin, afin de prévenir de tout risque, dont l’une des membres avait proposé de prendre la relève en tant que senseï afin de lui permettre de continuer sa formation, tout en accomplissant sa mission.
La mission du sujet était simple, à cette époque le pays de la neige souhaitait reboisé certaine parti de leurs pays, officiellement le but était de préservé leurs patrimoine, officieusement nous suspectons que le pays des neiges est voulu créer une barrière naturel afin de ralentir toute attaque ennemi à certain endroit clé, le sujet devait étudié la végétation local et reboisé certain endroits clé.
Cette mission promettant d’être longue, les deux autres membres féminins de l’équipe du sujet se virent affecté un nouveau partenaire, au grand mécontentement de la chef d’équipe, qui voulait laissé la place au sujet qui reviendrait tôt ou tard.
Le voyage jusqu'au pays de la neige se passa sans difficulté majeur, il y eut bien quelques brigands pour pimenté le voyage, mais rien qui pouvait inquiéter le groupe composé du sujet, de sa sensei et de 4autres Juunins.
Durant le voyage, la nouvelle senseï, du nom de Aoi Shinobi, ainsi que le sujet avait sympathisé plus qu’un simple lien maître élèves, il était clair maintenant que le sujet était plus a l’aise avec la gente féminine qu’avec les hommes, bien qu’il est là aussi réussit a développer des relations très amicales avec les hommes du groupes, il semblait que l’incident de l’exercice de survit était maintenant oublié pour de bon.
Arrivé au pays de la neige, le sujet commença rapidement sa mission, il passa les 4 premier mois a étudié la végétation locale, mais le choix était loin d’être simple, en plus de tenir compte du froid extrême, le sujet devait aussi tenir compte des migrations d’animaux, de la nature de la roche et de la terre, le taux d’ensoleillement, faire attention à ne pas rompre l’équilibre naturel, etc… Un véritable travail de titan pour un sujet homme.

Nous sommes maintenant 6mois après le début de la mission, l’opération de reboisement avait maintenant commencer, sous la main experte du sujet, les plants d’arbres avait été planter dans des endroits stratégiques, mais un détail attira rapidement l’attention du sujet.
Alors qu’il plantait un plant d’arbre sur un flanc de montagne, le sujet remarqua que la terre avait une texture bizarre, trop parfaite, intrigué, il aurait alors pris une poignée de terre avait de la goûté et de la recracher, puis aurait déclaré.

« Cette terre est beaucoup trop fertile, sur un flanc de montagne aussi peu exposé au soleil, c’est pas normale »

Voulant connaître le fin mot de cette histoire, le sujet entrepris d’enquêter, et une forêt proche du flanc de montagne attira toute son attention, au yeux d’un profane, cette forêt était tout se qu’il y avait de plus belle et surtout prospère, mais au yeux du sujet c’était une gigantesque abbération, comment une forêt aussi dense avait put voir le jour dans une zone aussi peu éclairé, le fait que la terre soit aussi saine n’expliquait pas tout, comment cela se faisait que la population animale soit aussi florissante, une sorte d’aura apaisante semblait émaner de cette endroit, pour un expert comme le sujet, cette endroit était une gigantesque anomalie. Pour les besoin du rapport, les Juunins qui accompagnait le sujet ont enregistrer la conversation suivante.

CLIC

-Tu sembles perplexe Kiki-chan. (voix chaleureuse)

-Mon nom est Eiki, et oui en effet je suis perplexe, cette forêt est anormale. (ton neutre)

-Tu trouve, moi j’ai presque envie de faire un barbecue au feu de bois, après avoir pris un bain chaud, il me semble avoir vu des souces chaudes ici, et si on allait se baigner tout les deux ? (voix chaleureuse)

-je n’arriverait jamais a comprendre pourquoi les femmes aime tellement les bains, et quand à en prendre un en votre compagnie j’éviterai, nous ignorons les causes de cette croissance. (ton neutre)

-Et alors quelle est le problème ? Tant mieux pour le pays et allons nous baigner, je pourrais te laver le dos. (ton chaleureux)

-Si cette forêt a reçu de l’aide par la main de l’homme, alors ils ont du utiliser de puissant engrais, se qu’il est bon pour les plantes peu s’avérer mortelle pour les humains, les produits ont put s’infiltrer dans le sol et donc dans l’eau de la source chaude, et j’aimerai savoir qui a fait cela et pourquoi…. (ton neutre)

-Tu es pas drole (ton chaleureux)

-Oh moins sa m’évitera d vous servir de jouet de bain (ton neutre)

-Oh ? Vraiment ? Tu semblait pourtant apprécié hier soir, notre petit tête à tête. D’ailleurs cela m’inquiète que tu n’est toujours pas eux de petite amie, tu devrait te trouver une petite femme pour prendre soin de toi. (Ton chaleureux)

-Vous m’avez traîner par la peau des fesses, veuillez vous montrer plus mature je vous prie. (ton neutre)

-Mature, tu veut dire quoi par mature ? Que suis vieille ? (ton calme et menaçant)

-Non, que je voudrais que vous soyez plus … (Ton neutre)

Clic

Par compassion envers le sujet, nous avons décidé de passer la suite sous silence, sachez seulement que le sujet à survécu.
Une fois l’incident terminé et les bobos soignés, il fut décidé que les deux compère irait seul inspecter la forêt tandis que le reste du groupe chercherait des indices aux alentour. D’après le rapport fournit par Aoi Shinobi, les deux compères entrèrent dans la forêt.Marchant çà et là, le sujet semblait errer dans le bois sans but, reniflant la neige et les arbres de temps à autre, griffant parfois l’écorce des arbre avec son épée, un peu comme un loup qui marquerait son territoire, se comportement inhabituel intrigua Aoi, on aurait dit un animal sauvage qui traquait quelque chose, une proie peut être, allant même goûter la neige aux pieds des arbres avant de la recracher, à croire que le sujet était devenu fou, mais celui-ci venait de trouver quelque chose, son comportement bizarre était en réalité une recherche d’indice, et cette recherche l’avait conduite à une surprise de taille, ayant suivit cette piste le sujet finit par arrivé dans une clairière, la nuit était tomber sur le bois et le ciel avait laisser place à une magnifique nuit étoilé, et la pleine lune éclairait les environs.

« Reste en arrière »

Aurait alors dit le sujet, pénétrant alors seul la clairière, une violente bourrasque de vent se leva, et formèrent un tourbillon fait de vent de neige et de feuilles, se même tourbillon finit par se dissiper et à laisser place à une gigantesque créature, une panthère des neiges, son pelage blanc luisait sous la lumière de la lune, n’ayant aucun signe agressif l’animal s’approcha lentement du sujet puis dans un tourbillon de vent laissa place à une magnifique jeune femme en tenue d’eve, elle avait les cheveux long couleurs blanc jusqu’au bas du dos, c’est yeux était de la même couleurs argenter que la Lune et son corps était gracieux et élancer, la jeune femme avait une queue et des oreille de chats recouverte d'une fourrure de la même couleurs que les cheveux.
Ce fut le début d’une très longue série d’incident, revenant à se moment là, un Juunin arriva pile au moment ou la créature pris forme humaine, et suite à un abondant saignement nasale, perdit connaissance après s’être fait corriger par Aoi, (le rapport sur l’incident est consigner dans la section C, numéro de dossier DDF-ET58643).

Pour en revenir au sujet et de son invitez surprise en tenue d’eve, une conversation s’est engager.
Clic

-Je me nomme Eiki, je devine que tu es la responsable de se qui se passe ici.

-Je me nomme Feena, et je suis celle qui aide la forêt, tu n’es pas un simple humain toi, pour l’avoir remarquer.

Clic.
Une bien étrange conversation c’est alors engagé, elle dura plusieurs heures, les deux protagoniste c’était alors mis à tourner en rond face à face, dans une sorte de danse mystique, que seul les deux ami de la nature semblait pouvoir comprendre, puis finalement lorsqu’un hurlement de loup retentit surprenant notre équipe, Lafiel et le sujet, c’est alors que la féline bondit sur se dernier et le plaqua au sol, notre équipe eut tout juste le temps d’entendre.

« Je te choisit pour maître »

Elle mordit le sujet au cou, faisant couler son sang sur la neige fraîche, avant de disparaître dans un tourbillon de vent et de feuille, de retour à la base le sujet c’était vu renforcer d’une nouvelle invocation.
Une rapide enquête nous as permis d’identifier l’invocation en question, la créature rencontrer répondant au nom de Feena, était en réalité la reine des créature de la forêt elle régnait en compagnie de sa sœur la louve Horo la sage, on pouvait le dire, le sujet venait de se faire de puissantes alliés.

Petite anecdote, les dites invocations avait tendance à « s’inviter » sans être appeler, se qui provoquait des incident plus ou moins grave avec Aoi ou encore parmis les membres de l’équipe, car à chaque fois les invocations apparaissait en tenu d’eve, et dans des situations pour le moins bien choisit, que se soit au moment ou le sujet allait se coucher, ou encore quand celui-ci prenait son bain seul ou en compagnie de Aoi, se qui manquait pas de provoquer un « crepage de chignon » au grand désespoir du sujet qui savait plus comment calmé les choses, les hommes de l’équipe eux prenait plaisir à voir la scène.

[u]code de règle: Check ♥


Dernière édition par Eiki le Dim 15 Aoû - 18:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eiki
Godaime Kazekage
Godaime Kazekage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
25/1000  (25/1000)
Affinités : Vent, eau, art de la nature
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Dim 8 Aoû - 16:25

(Suite)

Au final, la mission avait durée 1an et 7mois, à son retour à Suna, il s’était vu renforcé par une puissante invocation et de nouvelle technique.
Le retour au sein de son équipe fut la aussi des plus mouvementer, le garçon qui avait été choisit pour le remplacer avait été tué en mission, et c’est deux partenaire avaient atteint le grade de Chunnin, le sujet lui par contre était encore le seule Genin de sa promotion, les retrouvaille se virent compliquer lorsqu’une nouvelle fois, Feena fit son apparition, mais cette fois-ci elle avait fait l’effort de se vêtir……avec une tenu légère qui laissait guère de place à l’imagination…
Par solidarité masculine, nous avons décidé de taire la suite des évènement, sachez seulement, que le sujet à survécu.
Par la suite, en vue des divers rapports remis par les Juunins de l’équipe chargé d’escorté le sujet au pays de la neige, et le rapport de sa senseï de subtitution, le sujet se vit à son tour accordé le grade de Chunnin.
Pour fêter sa promotion, une épée ninja fut offerte conjointement par les deux senseï du sujet, Aoi et Fuyutsuki, le sujet baptisa par la suite cette nouvelle arme, Lafiel la chaleureuse.

La fulgurante ascension…..

La prochaine archive, remonte au moment ou le sujet était alors agé de bientôt 17ans, pour la première fois, la réputation des Kaze avait joué en leurs défaveur, il n’est pas rare de voir des villages ninjas tenté de volé les techniques hériditaires ou des techniques d’autre villages, allant parfois jusqu’au kidnapping, comme se fut le cas de kumo avec Konoha, qui avait tenté de kidnappé l’héritière de la famille Hyuga afin de percé les mystère du Byakugan.
Dans notre cas, se fut Konoha qui tenta de percé les secrets de la famille Kaze.
Comme vous le savez sûrement, le village de Konoha peut se targuer de posséder une gigantesque forteresse naturelle, une gigantesque forêt luxuriante entourant les murs épais du village à permis à plusieurs reprise de ralentir les assaillants, mais face à l’art de la nature, cette avantage se transformait en un gigantesque point faible de la taille d’une 100ene d’hectare.
Par contre, si Konoha avait en sa possession l’art de la nature, utilisé conjointement avec le célèbre ninjutsu Mokuton, le village de Konoha deviendrait alors le village le plus imprenable de tout les temps…
C’est justement cette possibilité qui attisa la convoitise du Hokage, et ce dernier avait alors ordonné une mission de kidnapping d’un membre de la famille Kaze.
Leurs opérations avait été préparé durant de très long mois, tout d’abord les agents de Konoha infiltré à Suna réunir tout les informations possible sur la famille Kaze, leurs but était de choisir la cible idéal, ni trop jeune, par ce qu’il y avait peu de chance pour qu’il puisse révéler les secrets de sa famille, ni trop vieux, car il ne serait peut être pas capable de supporter un interrogatoire musclé, ni trop fort, un ninja trop aguerrit pourrait leurs posé problêmes, finalement leurs choix se posa sur le sujet, un jeune Chuunin, fraîchement promu, les informations contenu dans son dossier indiquait que son répertoire ninjutsu ne comportait que des technique lié à l’art familial, quelques simples précaution permettrait de le rendre inoffensif, tout faisait du sujet une cible toute choisit.
Le kidnapping eut lieu au sein même du village du Suna, les ninjas de Konoha sont parvenu, on ne sait toujours pas comment à passer a travers toute nos lignes défensives, une fois franchit, ils pénétrèrent dans un quartier ou le sujet avait trouver un appartement et c’était installé récemment, de ce fait, il était pas aussi bien protéger que si il avait été dans la demeure familial, une fois le sujet neutralisé, bâillonné, et surtout aveuglé avec une cagoule sur la tête, il fut transporter en dehors du village.
Heureusement, une défaillance des services administratifs (vive les fonctionnaires) avait fait que le dossier du sujet était loin d’être a jour, et nos amis de Konoha allait l’apprendre à leurs dépend.
Sujet étant tout de même assez lourd, les ninjas de Konoha ont alors décidé de le faire marché, et afin de brouillé les divers pistes, utilisèrent tout les stratagèmes les plus élaborés, utilisations de leurs, utilisé des chien ninja afin qu’ils répandent l’odeur du sujet dans tout les sens, etc.
Mais, le sujet rusé comme un vieux renard était parvenu à laissé une piste, ayant concentré son chakra dans son pied droit, il insuflait de légère trace de chakra dans les éléments présent dans le sol, que se soit des racines mortes, ou de l’herbe, en passant par le sable, la terre ou tout simplement les arbres, un ninja normale aurait sûrement remarqué c’est petite impulsion de chakra si il avait posé la main directement sur la zone irradié, un ninja de type sensoriel remarquait de suite les traces, ce que Suna ne manquerait surement pas d’envoyer, mais comme l’avait justement remarqué le sujet, il n’y avait aucun ninja sensoriel dans l’équipe de Konoha, le plan était parfait, à un détail près, combien de temps mettrais Suna a remarqué sa disparition, et quand les renforts arriveront, car une fois la frontière passé, Suna ne pourrait plus rien faire sans déclenché une guerre, le sujet devait compter que sur lui-même.
C’est alors qu’il utilisa son chakra du vent, et fit une minuscule lame de vent, le sujet commença alors a trancher petit à petit c’est lien.
Et oui, le dossier sur son répertoire ninjutsu était loin d’être a jour, et ce dossier ne parlait pas qu’il avait appris des technique Fuuton.
Etant presque arrivé à la frontière du pays du vent, le sujet parvient a défaire ces liens, puis usant de l’effet de surprise, provoqua divers explosion un peu partout autour du groupe avant de s’enfuir, ce fut alors le début d’une course poursuite.
Le sujet étant dans un milieu familier, il lui fut facile de caché c’est traces, afin de ralentir c’est poursuivant, le but du sujet était de vite retourné au village du sable, au milieu d’un forêt, le sujet savait qu’il avait toutes c’est chance pour les battres, mais il avait pensé que le Kazekage voudrait sûrement interroger les poursuivant, c’est pourquoi il se dirigea droit vers Suna, entraînant les ninjas de Konoha derrière lui.
Au final, le plan élaboré fut un succès, le sujet rencontra une équipe parti rattraper les fuyards, les traces laissé par le sujet leurs avaient permis de pas perdre de temps, et les ninjas de Konoha malheureusement, purent s’échappé….
D’après les rapports fournit sur cette incident, une sentinelle aurait aperçut au loin un groupe sortir du village, de manière furtive, intriguer, il aurait alors donné l’alerte, c’est au moment du rassemblement, que l’on remarqua que le sujet manquait à l’appel.
Par la suite, Suna ne pus exigé des excuses de la part de Konoha, en effet ne possédant aucune preuve physique ou matérielle, Suna dut se résoudre à laisser tombé l’affaire.
A la suite de cette mésaventure, le sujet fut promu au rang de Juunin, en récompense pour son sang froid, sa ruse et ses capacités, bien que la promotion provoqua quelques vagues de contestation, aujourd’hui, le record de promotion est toujours détenu par le sujet.

La prochaine archives à lieu un an pus tard, au moment des faits le sujet avait alors 18ans, cela faisait 1an que le sujet était devenu Juunin, il avait accomplit toute sorte de missions dangereuse, allant à des missions d’espionnage, de reconnaissance, d’éclaireur, sabotage, etc…
Jusqu'à maintenant, le sujet avait réussir chacune des missions qui lui avait été confiés souvent des conditions particulièrement difficile.
Cette archive, donc, fait référence à l’un de ces fameuse mission, contrairement aux autres missions de rang A qu’il avait déjà effectué, cette mission était de rang B, mais se qui a attiré notre attention, se fut l’épaisseur étonnante du dossier, pour se qui semblait être une banal mission d’escorte, en feuilletant le dossier, nous nous sommes interrogé sur les raisons de cette affectation à cette mission, en effet, les capacités du sujet pour pister les ennemis était un atout précieux, mais un pisteur de sa trempe aurait été certainement plus utile sur des missions d’intérêt pour le village, alors pourquoi envoyé le sujet ? C’était une simple mission de protection d’un convoi qui transportait la fille d’un seigneur à un autre seigneur pour un mariage arrangé, la marié se nommant Shinobu Nanase, à première vu, un Chuunin aurait parfaitement fait l’affaire…
Une rapide enquête nous permit de comprendre que la véritable mission du sujet était d’être le garde du corps personnelle de la marié, qui s’était révélé être une peste sans nom, capricieuse, borné, et aux crise de nerfs insupportable, tellement insupportable que même les plus endurcit des shinobi perdait la raison. Un shinobi du village de la roche aurait d’ailleurs faillit tué sa protéger lors d’une mission du même genre.
Il était maintenant clair que la véritable raison de la présence du sujet, était qu’il était le seul a pouvoir assuré la protection de la marié tout en supportant l’horrible peste et ces crises.
Nous vous le rappelons, lors des moments importants, le sujet était capable de faire preuve d’un sang froid telle qu’il semble ne posséder aucune émotion, et c’était justement la raison de cette affectation, il était certainement le seul homme au monde capable de supporte cette furie….
Alors que nous pensions avoir fait le tour du sujet, un rapport d’un membre de l’équipe chargé de l’escorte, à savoir, un Juunin du nom de Eitachi Kiratashi, aurait été trouver par notre équipe.Ce document relaterait l’incident qui ce serait déroulé entre la marié et le sujet, ce rapport indiquait que le sujet aurait frapper sa protéger lui ordonnant de se taire, mettant cela sur le compte de la colère, cela nous intrigua fortement, comment le sujet avait put perdre sn célèbre sang froid ?
suite à se document, le Junnin en question fut interroger sur les circonstances de l’incident, par les services concerné de Suna, cette interrogatoire fut enregistrer sur casette audio, numéro de référence : DD1-GRE-RRZ, en voici le contenu :

Clic.

-Bien, décliner vos noms, grades et fonction durant la mission consistant a protéger le convoi de la nommé Shinobu Nanase, fille du seigneur Yun.

-Eitachi Kiratashi, Juunin du village des sables, charger de surveiller la carriole qui transportait le « colis » que nous devions escorté.

- Quel était la fonction du ninja Eiki ?

-Il devait assurer la protection rapprocher de Shinobu Nanase.

-Pouvez vous nous relater les faits je vous prie ?

-3 jours avant l’arrivé prévu à destination, dans l’après-midi, je me trouvait à mon poste, près de la carriole, à environ 2 mètres, de là je pouvait entendre la principale concerné de cette mission, piquer une nouvelle fois un de ces caprices, que seul le Juunin Eiki semblait pouvoir supporter. Alors que le temps passait, la crise ne semblait pas vouloir se calmer, elle en faisait qu’empirer devant le manque de réaction et l’ignorance d’Eiki à ces caprices…
Pour être honnête, je n’aurais pas voulut être à sa place, il semblait être le seul à pouvoir garder son sang froid.
Jusqu’aux moment ou j’ai entendu Eiki hurler « FERMER VOTRE GUEULE » et le bruit d’une claque, je me suis précipité dans la carriole et est constater que Eiki avait frappé Shinobu Nanase avant de l’empêcher de parler en plaquant sa main contre sa bouche.

-Connaissez vous les raisons de son geste ?

-J’imagine pare qu’il avait repérez quelque chose, quelques secondes plus tard, des ninjas de Ame no kuni, ont attaqué le convoi, par la suite, je n’y est plus repenser, mais vu se qu’il a fait, j’imagine que s’enfuir ave une peste pourrit gâté hurlant comme un veau sous le bras est impossible et qu’il a chercher à la faire taire dans se but…

Clic.

La suite de cette cassette étant dénuer d’intérêt, nous préférons vous relater nous même la suite des évènements :

Suite à l’attaque de Ame sur le convoi, le sujet aurait alors agrippé le sujet par la taille puis littéralement jeter sur son épaule avant de fuir le convoi, voulant profité de la confusion, et de l’avantage tactique qui l’entouraient, le sujet aurait durant les jours suivants l’attaque transporter sur son dos la jeune mariée, lui faisant vivre un véritable enfer comparer à sa vie habituelle, pas de bain, obliger de se rationner pour manger et boire, dormant peu, finalement une fois arrivé à destination, le convoi qui attendait le retour du sujet du faire face à une véritable crise d’hystérie de la part de la princesse, se plaignant du traitement subit, le client porta alors une réclamation a Suna, se qui avait obliger le Juunin de Suna de rédiger un rapport. Quand à l’explication sur le rang de la mission, le seigneur Yun voulait marié sa fille afin d’assurer une paix durable avec l’autre seigneur concerné, et cette paix n’était pas désirer par certains qui avait alors envoyer des ninjas.
C’est enfin la dernière information sur cette mission.
Suite a cela, le sujet ne reçu aucune sanction, la réputation de la marié étant bien connu, il reçu juste un blâme pour la forme.

Cette archive remonte au moment ou le sujet était agé de 19ans, cela fait maintenant deux ans que le sujet est Juunin, cette fois là, il avait été convoqué par le Kazekage dans son bureau, lui demandant de venir seul et discrètement.
Le Kazekage avait beaucoup entendu parlé de lui, que se soit de ces exploits personnelles ou de sa famille, et avait besoin de son aide.
Le Kazekage devait se rendre à un rendez vous secret avec le chef d’un des plus grand clan ninjas non affilié à un pays, à savoir le clan des ombres, leurs village se situait à la frontière du pays de la pluie et le pays des oiseaux, le lieu du rendez vous était un pont suspendu balayé en permanence par des vents violent, empêchant qui que se soit d’avoir des petites indiscrétions. Chaque chef avait droit à une escorte de 4hommes
Si le sujet avait été appeler, c’était pour ses capacités de protections et ces capacités physique et de pistage, on pouvait considérer son rôle comme celui d’un radar anti-mauvaise surprise.
Le rendez-vous avait lieu dans 10jours, et les 4 gardes du corps ainsi que le Kazekage mire à contribution se temps afin de préparer divers stratégie de défense.
Petite anecdote, les séances d’entraînement se sont rapidement montré difficile, Vous l’aurez sûrement deviné, Feena, l’invocation du sujet, prenait un malin plaisir a rendre visite à son maître, souvent dans des tenus légère voir dans sa tenu préférer, celle d’eve, tout cela sous le regard amusé des autres membres, en voyant que le sujet n’arrivait pas a faire entendre raison à son invocation, même le vieux Kazekage prenait plaisir à voir le jeune sujet essayer de discipliné Feena, quand c’était pas sa sœur Horo la louve qui venait le taquiné elle aussi en tenu légère. Malgré cela, l’équipe parvient a se mettre au point, et à l’aube du 4eme jour, le groupe parti vers le lieux de rendez vous, l’allez ainsi que le rendez vous se déroula sans le moindre encombre, mais se fut à mit chemin sur le retour, que les chose se sont gatés. D’autres clan, rivaux à celui qu’avait rencontré le Kazekage, voyait d’un mauvaise œil que le clan des ombres et Suna pactise, et ils cherchaient à le faire comprendre de la manière forte.
Le seul défaut de cette attaque surprise était justement le manque de surprise, la totalité du groupes avait repérer l’embuscade, grâce à l’aide du sujet, et s’était donc préparer à les accueillir…

Suite à cette mission particulièrement réussit, le sujet fut promu comme membres des services spéciaux, chargé à la protection personnelle du Kazekage, ce dernier en effet avait atteint un age particulièrement avancé, et avait besoin d’une garde rapproché plus importante qu’a l’habitude.


Kazekage

Par la suite, le sujet effectua de nombreuse mission pour le compte du Kazekage, allant à des missions d’espionnage au mission de protection rapproché du Kazekage lui-même, n’hésitant jamais à accepter les missions les plus dangereuses qui étaient toujours dans l’intérêt du village.
Durant 3 longue années, entre 2missions, le sujet accumula les anecdote, toute plus dingue les une que les autres, mélant parfois le Kazekage qui adorait en rire, l’une de c’est anecdote fit tellement de vague, que cette histoire devient une archive dans le dossier du sujet, que nous allons vous présentez.

Cette archive remonte au moment ou le sujet était alors âgé de 21ans, cela faisait maintenant 2ans que le sujet était directement sous les ordres du Kazekage, et parfois celui-ci lui confiait des taches administratifs, on pouvait dire que le vieille homme s’était attaché au sujet et aimait discuté avec lui entre deux dossiers, une personne extérieur aurait pu croire un à grand père qui discutait avec son petit fils, évidement ils abordaient tout les sujets lors de leurs longue discutions, que se soit dans un stand de ramen ou sur le toit du bâtiment du dôme du Kazekage, lorsque ce dernier voulait fumé sa pipe sans se faire remonté les bretelles par la jeune secrétaire Keiko qui mettait un point d’honneur à prendre soin du Kazekage.
Un jour, leurs discussions s’aventura sur le sentier des histoire amoureuse du sujet, en effet, depuis 2ans qu’ils travaillaient ensemble, le Kazekage savait peu de chose sur sa petite ami, à supposé qu’il en est une.
Par chance, le Kazekage avait l’habitude de s’enregistrer lorsqu’il dictait une lettre, nous avons retrouvé cette enregistrement.

Clic.

-« A l’attention du seigneur Yuuhi, j’ai bien reçu votre demande de mission, consistant à faire surveillé votre femme afin de prouvé que votre conjointe vous est infidèle, mais je tiens à vous faire par de mon étonnement, le fait de demander à des ninjas de réalisé un travail de détective privé est une première. » (voix de personne âgé)

-Pardon ? il veut que l’on file sa femme juste pour prouvé qu’il est cocu ? (voix jeune)

-Et il demande que j’envoie un de mes meilleurs éléments, rien que sa, hem hem, « Je peux comprendre que vous cherchiez par tout les moyens de prouver l’adultère de votre épouse, mais je dois avouez que le fait d’envoyé un membre des services spéciaux sur cette mission est particulièrement exagérer, comprenez que l’argent n’est pas le problème, mais les moyens utilisé » (voix de personne âgé)

-Rien que sa, les services spéciaux ? Il veut pas aussi un milliard de ryo dès fois que…. (voix jeune)

-Ah qui le dit tu ? « De se fait, je me vois obligé de vous proposez les services d’une équipe de genin que je vous recommande, car nous avons un besoin essentiel de nos agents spéciaux, amicalement votre, Kazekage de Suna ». Mais en parlant de femme, et toi Eiki, tu as une petite amie. (voix de personne âgé)

-Moi, et bien, euh non, pas récemment, je n’est rencontrer personne.(voix jeune)

-je m’inquiète pour toi tu sais mon garçon, je t’es encore jamais vu te balader en ville en compagnie d’une femme.(voix de personne âgé)

-Il m’arrive de temps en temps d’aller en ciné ou de me balader avec des femmes.(voix jeune)

-Mais jamais main dans la main, tu n’as personne en vue ? Tu ne vois personne en ce moment ?(voix de personne âgé)

-Eh bien, je pense pas… Et puis avec Feena et ses apparitions complètement dénudées, j’ai peur que les filles se fassent des idées sur moi.(voix jeune)

POUF

-Coucou, Eiki-chan, je t’es manqué ? A moi oui, tu m’as manqué.(voix de jeune fille)

-Feena, s’il te plait habille toi quand tu viens me voir, et comment veut tu que tu me manque, je te rappelle que tu es venu me rendre visite hier soir, en pleine nuit, dans mon lit, pendant que je dormais.(voix jeune)

-eheheheh…. Et bien dites moi…(voix de personne âgé, amusé)

-Pourtant sa avait l’air de te faire plaisir, surtout quand je suis venu me blottir contre toi, en ronronnant.(voix de jeune fille)

-Eh eh, je commence a comprendre se que tu voulais par « se faire des idées ».(voix de personne âgé amusé)

-J’ai cru comprendre que vous parliez des amours de mon Eiki, alors, dit moi, tu a quelqu’un en vu, moi peut être….(voix de jeune fille)

Clic

S’en suivit une très longue discussion, tournant autour des amours du sujet, c’est alors que Feena entreprit de trouver une petite amie pour son maître, bien que le geste venait du cœur, le résultat fut catastrophiques, Feena, s’était lancé dans une quête afin de séduire son maître, usant de tout les charmes féminins a sa dispositions, a telle point que le Kazekage fut obligé de créer une équipe entièrement féminine afin de tenir à distance l’invocation le temps qu’elle parvienne à calmer ces ardeurs, suite à cela, le sujet eut la réputation d’être l’un des pires obsédé sexuel que le village est jamais connu.
D’après les rumeurs, le Kazekage avait parfois des crise de fou rire en repensant à cette histoire.

La dernière archives du sujet remonte à peine 2 mois, agé actuellement de 22ans, le sujet de était alors en mission d’exfiltration, un agent infiltré dans les hautes sphères de Oto avait été capturé, ce dernier avait des informations crucial sur Suna, que se soit sur sa défense, ses avants postes, etc, cette agent devait à tout prix être sauvé pour la sécurité du village, et en vu de la gravité de la situation, le Kazekage en personne s’était déplacé pour cette mission, cette mission allait être la dernière pour celui qui fut un des plus grand shinobi.
La cible avait été envoyé dans un centre d’interrogatoire à une 20ene de kilomètres du village du son, en générale on interroge les prisonniers au sein du village, mais les personne présente dans se centre était considérer comme particulièrement récalcitrante au interrogatoire, pour faire simple, c’était un centre de torture perfectionné, particulièrement bien gardé.
Le sujet faisait parti des membres devant libéré cette agent, mais a peine arrivé à quelques kilomètres du centre, les difficultés ont commencer, la zone était remplit de piège tous plus dangereux les uns que les autres, et faits de telle manières, que si un seul était activé ou alors détruits, un alarme ameuterait en moins de 2minutes tout les ninjas d’Oto présent dans le secteur, et pour empirer la situation, le terrain autour du centre était a découvert sur un rayon de 1kilometre, impossible d’approcher sans se faire remarqué.
Ils furent obligé de passé cette zone de piège sans les activé et sans les désactivé, frolant parfois la catastrophes, ils aurait préférer tout mettre hors services, mais la situation ne leurs permettait pas, le retour s’annonçait difficile, car ils allaient devoir retraversé cette zone, ils parvinrent à franchir la zone, pour arrié devant la zone a découvert, à première vu, il n’y avait aucun moyen de passé.
La seule solution était d’usé de technique Doton pour passer sous terre, mais la aussi la tache s’annonçait ardu, le sol avait été miné, et les mine était sensible a la moindre vibration, heureusement l’art des kaze avait son rôle a joué, et permettait de détecter l’emplacement de ces mines.
Pénétrer dans le centre fut une chose, mais en ressortir avec le colis en fut une autre, a peine avait t’il localisé le colis, qu’une alarme se déclencha, on ignore toujours se qui l’a déclencher, la seul chose dont nous sommes sures, c’est que le sujet agrippa le colis, une femme de 25ans, du nom de code « aurora », avant de la prendre sur son dos et de courir, ils repartir vers le tunnel car tout les accès avait été verrouillé à la seconde ou l’alarme s’était déclencher, une fois ressorti à la surface, le sujet détruisit le tunnel, mais ils étaient loin d’être sauvé, « aurora » venait d’être torturé et était trop faible pour marché, et ils allient de nouveau devoir traversé la zone piéger tout en étant poursuivit, la situation était désastreuse, deux hommes étaient déjà morts en tentant de les couvrirs et un troisième avait pris un kunai dans le bras, laissant un mince filet de sang derrière lui.
Mais personne n’avait le temps de trouvé une solution, ils devaient avancé a tout prix, ou tout le monde se ferait massacrer, déjà les troupes d’Oto s’étaient lancé à leurs poursuites, plus de 50ninjas surentrainé et qui avait pour avantage de connaître la région ainsi que la zone des pièges mieux que leurs poches.
En désespoir de cause, l’équipe de Suna prit le chemin qu’il avait emprunté en sens inverse, le sujet avait insister pour passer en dernier, étant le plus lent car ralenti par sa passagère, ils avait préférer rester en arrière juste derrière le Kazekage, et si lui ou « aurora » était sur le point de se faire capturer, il n’hésiterait pas à mettre fin à leurs jours afin de ne pas trahir de secret.
Ils parvinrent à passer la zone pièger, mais cela les avaient ralenti, et les poursuivant les avait rattraper, déjà une pluie de kunai explosifs volaient autour d’eux, cette pluie dura plusieurs minutes sur un autre terrain dégager, lorsque miracle, une sorte de tranché naturel apparu, les memebres de Suna plongèrent dedans, profitant de la cachette providentiel pour réfléchir à un plan.
La situation était loin d’être brillante, 2 morts, 2 blesser, et le groupe allaient être encerclé si il restait sur leurs positions sans aucun espoir de pouvoir d’échapper voir même de recevoir du secours…
Quand à l’agent « aurora » cette dernière avait besoin de soin médicaux urgent, et c’était pas les soins intensif que le ninja médical lui administrait qui allait l’aidé, si elle ne voyait pas un bloc opératoire rapidement, elle allait y passé.
Aucune stratégie proposé ne semblait avoir une chance, sauf une, une leurre, sacrifié un membres qui ferait le maximun pour retenir l’ennemi pour permettre la survie de tous, mais personne n’osait la proposé à haute voix, personne ne voulait être l’appat et personne ne voulait avoir sur la conscience qu’il avait sacrifié un camarade pour sa survit.

« Et bien, on dirai que finalement, c’est a moi de joué »

Le sujet venait de prononcé cette phrase, mais son regard d’après les témoignage était froid, vide, comme si, il avait perdu tout émotion, aucune peur, ni celle de la mort ne se faisait entendre.

« Comme me la souvent répéter mon père, quitte à mourir, autant que ton sacrifice sauve des vies »

Alors qu’il allait quitté la tranché, le kazekage l’attrapa par le bras et le tira en arrière, en faisant un signe négatif de la tête, alors que le sujet allait protester, le Kazekage aurait alors levé la main pour imposé le silence. Voici se qui fut ces dernière paroles.

« Je commence à me faire vieux vous savez, tôt ou tard, mon devoir est de passé le flambeau aux enfants du village, ce village que j’ai tant aimé, ce village que j’ai vu grandir, j’ai vu chacun de vous grandir, aimé et chérir d’autre personne, certain d’entre vous on déjà des enfants, d’autres en auront bientôt et d’autres en auront plus tard, mais notre devoir à tous, est de veiller sur chacun d’eux comme si c’était les notre, de veiller à leurs avenirs…. »

Ce levant avec toute la grâce de sa sagesse acquisse au court des années, il fit un dernier sourire à son groupe. Avant de s’adresser au sujet.

« Je ne peut pas te laissé te sacrifié, notre village à besoin de quelqu’un comme toi, quelqu’un qui sache protéger l’avenir de notre village… Tu sais, j’aurais voulu te rencontrer il y a bien longtemps, lorsque j’ai entendu parler de toi pour la première fois il y a mainenant 11ans, lorsque tu t’es sacrifié pour sauvé toutes ces femmes pendant un exercice de pistage, mon instinct me disait que tu avait l’esprit de protégé l’avenir, l’esprit d’un Kazekage, j’aurais aimé te formé moi-même, mais hélas j’était Kazekage, et je n’aurait guère eux de temps a t’accordé, aujourd’hui, je vois que cette flamme en toi n’a fait que grandir pour devenir un brasier magnifique, je ne peut pas laissé sacrifié un Kazekage »

Caressant une dernière fois les cheveux du sujet comme un grand père et son petit fils.

« Tu es maintenant le chef de se groupe, je vais aller faire diversion, profiter s’en pour fuir, Eiki prend soin de tout le monde, car demain, tu sera Kazekage…………. Je te nomme comme mon successeur, et je tiens a se que ma dernière volonté soit accomplit, que chacun ici présent, me serve de témoin… »

Ceci dit il aurait tourné le dos à son groupe et dans un dernier sourire, bondit vers sa dernière bataille, quelque seconde plus de gigantesque boules de feu volèrent dans les airs, des explosions terrible de firent entendre, des hurlement de monstre gigantesque rugissant firent trembler le firmament des étoiles, soudain promu chef de groupe le sujet aurait alors ordonné la retraire.

Le lendemain, le groupe arriva juste à temps afin de faire soigné « Aurora » au village de Suna, le sujet aurait suivit sa jeune protégé jusqu'au bloque opératoire, sans arrêter de lui parler afin qu’il ne perde pas connaissance et en lui tenant la main, deux membre du groupe l’avait suivit, l’appellant « Kazekage-sama » évidement personne ne comprenait, tout le monde ignorait la triste vérité, le reste du groupe lui, par contre alla faire son rapport et rapporter les dernière volonté de feu le précédent Kazekage aux conseils des sages.
La nouvelle fit une tollé générale, un ninja de 22ans à peine, avait été choisit par feu le Kazekage, pour le succéder, personne en voulait le croire, mais grâce aux techniques d’hynoptisme des services spéciaux, les fait furent confirmé.

Feu le Kazekage, était réputer pour faire preuve de sagesse et de jugement, et le conseil bien que contre l’idée qu’un ninja d’à peine 22ans, devienne chef du village de Suna, du céder face aux dernière volonté d’un mort.

Le lendemain, le sujet, devient alors officiellement le Kazekage du village du sable.
Aujourd’hui encore, il veille sur le village, avec le même amour et ma même attention que son prédécesseur.


ENFIN FINI
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Dim 8 Aoû - 17:03

Yosha yosh !! Wahou ça c'est du pavé °°

Je te demanderais juste de respecter le modèle de présentation et de mettre le code des règles. Je m'occuperais de ta présentation une fois cela fait
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Mar 10 Aoû - 20:38

Parfait, parfait nous allons enfin pouvoir passer au chose sérieuse. Tu as un bon style d’écriture qui est assez agréable à lire et qui vaut certainement le rang de Kazekage. Tu évites habillements les incohérences en précisant les détails nécessaires. L’idée également décrire l’histoire sous forme de rapport est à mon goût une bonne idée, plutôt original. =)

Une fois les bons points cités il faut passer au mauvais. >< Et oui parce qu’il y en et pas des moindres hélas.
Tu fais beaucoup de fautes, beaucoup trop. Il y a énormément d’erreur de temps et d’accord avec er, é, és etc.. On a presque l’impression que tu les mets au hasard en espérant que cela passe… Il y a également des mots à moitiés mâchés ou en doubles. De nombreuses erreurs qui pourraient être effacées par une simple lecture. Je te conseillerais d’utiliser des logiciels comme bonpatron pour corriger tout cela.

Après il y a certain passage un peu familier. Rien de bien grave, mais le fais que ton histoire soit écrite sous forme de rapport ne peut pas te permettre ce genre d’écart. Exemple :

Citation :
Une fois revenu dans la boite, Yushi chercha a se venger, et ce fut ce moment que choisit Katachi pour défendre Rushuna, excédé par les propos du jeune imbécile.

Tu comprendras que ce genre de terme est à éviter. Ça peut faire tache dans un rapport :p

Tu fais également de nombreuse phrase à rallonge ponctuée de virgules qui pourraient aisément être remplacées par des points.

Le gros soucis vient également d’une grosse incohérence dans ton histoire (et oui il y en a bien une) concernant le Kazekage. Tu ne respecte en aucun cas l’histoire du manga et encore moins celle du forum. A l’époque où se déroule ton histoire il s’agit de l’air du quatrième Kazekage. Qui je le rappel étais quelqu’un de jeune. Celui-ci fut assassiné au cours de l’examen chuunin par Orochimaru et Kimimaro et non au court d’une quelconque mission de sauvetage. Ce fut ensuite son fils Gaara qui lui succédant en tant que cinquième Kazekage et qui dirige le village justement à l’époque de la promotion d’Eiki dans les forces spéciales. Par la suite Gaara perdit la vie au cours de la bataille de Kusa. (dans le contexte du forum). Hors tu n’y fais nulle allusion de près ou de loin.

Malgré tout tu arrives remplir deux condition importante dans le rp : Réussir à lier la qualité et la quantité. J’ai malgré tout prit un certain plaisir à lire ton histoire qui est ma foi et fort sympathique. =)

Je vais donc te proposer un test rp. Celui-ci sera simple.

Tu vas devoir réécrire le chapitre l’histoire en racontant l’obtention de ton titre de Kazekage, mais en respectant à la lettre le contexte du forum. Je prendrais principalement en compte ton orthographe.

Je te souhaite bonne chance !!



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Eiki
Godaime Kazekage
Godaime Kazekage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
25/1000  (25/1000)
Affinités : Vent, eau, art de la nature
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Sam 14 Aoû - 12:30

Oui effectivement, si j'oublie le contexte sa va pas le faire^^

Bon ben au boulot, c'est repartie pour un nouveau gros pavé^^

Non je déconne, je vais t'épargné^^
Revenir en haut Aller en bas
Eiki
Godaime Kazekage
Godaime Kazekage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
25/1000  (25/1000)
Affinités : Vent, eau, art de la nature
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Dim 15 Aoû - 10:22

Kazekage
La dernière archive du sujet remonte à peine 2 mois, âgé actuellement de 22ans, le jour que relate cette triste archive, est le jour ou notre bien aimé Kazekage le 5eme, Gaara-sama, est mort.
Bien que vous connaissez sûrement les détails de cette macabre journée, notre conscience professionnel, ainsi que notre respect pour feu, maître Gaara, nous avons décidé de rappeler aux membres du conseil les faits qui se sont déroulé.

Il y a de cela 2mois maintenant, une grande bataille eut lieu, une très grande bataille, certaine la plus terrible et la plus meurtrière de toutes, aujourd’hui encore nous ignorons combien de valeureux shinobis sont morts, mais il est malheureusement certains qu’une grande partie d’entre eux ne soit jamais comptabilisé, car il y à peu de chance que nous retrouvions leurs corps, le village de Suna lui-même compte au moins plus d’une centaine de disparu durant cette bataille.
La puissante organisation connue sous le nom d’Akatsuki la lune rouge et les villages ninjas unifiés se sont livrés à ce monstrueux carnage, l’un cherchant à vaincre l’autre, sur les terres fertiles et vertes de Kusa dans la plaine du Soleil, aujourd’hui, l’endroit ou à eut lieu cette bataille n’a de fertile et de verte que les noms, toute la zone est devenu un véritable charnier, désolation et chaos serait les thermes les plus appropriés pour décrire se que l’on y voit. Cadavre en décomposition, des armes et des kunais à même le sol, des cratères, sans oublié les parchemins explosifs qui n’ont pas explosé, devenant alors des sortes de mines anti-personnelle explosant à la moindre vibration un peu trop forte, rendant les recherches des victimes encore plus difficile qu’elle ne l’est déjà, enfin parlons de cette forte odeur de mort qui donne rapidement la nausée.

Lors de cette bataille, le village de Suna à déployé un grand nombre de combattant, allant du simple genin en passe de devenir Chunnin, aux ninjas d’élites et les membres des services spéciaux, seuls les blesser grave ou partiels et les jeunes génins on été autorisé à resté au village, si ils souhaitaient se joindre à la bataille, c’était en leurs ames et consciences, seul un détachement de Juunin expérimenter fut assigné au village, le strict minimum afin d’assurer la défense du village, maître Gaara avait préférer assurer la protection du village, quitte a se séparer d’un détachement.
Quand au sujet, lui et les membres de sa famille on été déployé sur la ligne de front, en effet, Kusa étant célèbres pour ces gigantesque forêts luxuriante, l’art de la nature allait fournir un avantage qui serait loin d’être négligeable face à une horde de bijuu déchainés, et leurs capacité défensives allaient certainement sauvé de nombreuse vies autant que leurs capacité offensive en prendrait.
Le sujet fut affecté à la protection de Gaara-sama, tandis que les autres membres de la famille Kaze, étaient répartit dans d’autres détachements, leurs missions étaient simples, usé de leurs arts pour couvrir leurs équipiers et les soutenir, vaincre leurs ennemis, et détruire l’Akatsuki.
La bataille commença de manière aussi brutale qu’inattendu, lorsqu’une explosion éclata prêt des troupes de Konoha, dès lors, il fallait tué ou être tué, la famille Kaze fut la première a contre attaqué, usant de leurs arts, ils transformèrent un grand nombres d’éléments végétales pour les rendre aussi dur et tranchants qu’un kunai, et provoquèrent une véritable pluie de feuille sur les ennemis, provoquant de grandes pertes chez l’ennemi.
Mais ceci n’était que la première phase de la stratégie mise au point par le sujet afin d’affaiblir l’ennemi, bien entendu il était totalement impensable que ce plan puisse fonctionner sur l’intégralité des troupes ennemis, mais au moins une petite partie d’entre elle serait diminué.
Suite à cette pluie de feuille, ces dernières se sont planté dans le sol ainsi que dans tout se qu’elle pouvait atteindre, toujours sous les effets de la technique usé sur elle, les feuilles devaient alors de redoutable makibishi, retardant l’avancé des troupes.
Et enfin, lorsque les troupes étaient entrées dans la zone des feuilles Makibishi, la famille Kaze transformèrent les feuilles en mine et firent tout explosé, je pense que vous l’aurez compris, le bataille s’annonçait aussi vicieuse que cruel.

Alors que la bataille faisait rage, Gaara-sama voulu combattre au coté de ces hommes, et contre l’avis de tous, s’engagea dans la bataille, ayant que 4membres des services spéciaux pour l’épaulé, dont le sujet.
Ce dernier s’était jusqu'à maintenant contenter de créer une barrière de feuille afin de protéger le groupe, et attaquait à distance avec son art, essayant de couvrir autant de ninja qu’il le pouvait, mais comme nous le disions plus tôt, le carnage était telle qu’il parvenait pas toujours à ses fins, à peine venait-il de sauvé un ninja d’Ame que celui-ci de faisait tué dans une explosion, un ninja de Konoha gravement blessé avait besoin d’un de ces boucliers de feuilles, le temps pour lui qu’un ninja médical vienne le secourir, en clair, il y avait beaucoup trop de personne à couvrir et pas assez de ninjas pour joué se rôle. Maitre Gaara en était pleinement conscient, et c’était sûrement pour cette raison qu’il s’est jeté dans la bataille.
Mais c’est alors que la situation déjà difficile devient totalement désastreuse, les bijuus rassemblés par l’Akatsuki venait d’être envoyé au combat, sous le contrôle de Madara.
Lorsque les jinchuuriki de kyuubi et de Hachibi apparurent, la situation put être sauvé.
Parvenant à libérer les démon à queue de celui qui les retenait prisonniers. L’espoir était en train de renaître. Mais la situation restait difficile, Akatsuki continuait à envoyer des troupes. Alors que celle de l’alliance commençait a fatigué.
C’est alors que le jinchuuriki de Kyuubi, Naruto Uzumaki hurla quelque chose, malheureusement, personne ne sait quel paroles furent prononcé, mais c’est quelques mots suffirent pour chamboulé la bataille.
Bien que nous ignorons quel furent les mots de Naruto Uzumaki, nous connaissons tous se qui c’est passé par la suite.

Mais quelques instant avant se moment fatidique, un évènement important pour le village se déroula au centre de ce carnage, une dizaine de ninjas avait rejoins le groupe du Kazekage, le sujet quand à lui faisait son possible afin de couvrir autant de monde, sentant que le moment était arrivé, Gaara-sama ordonna à tout les hommes qui l’avaient rejoins de se mettre a couvert dans une sorte de cratère qui c’était formé durant la bataille, puis une fois à l’abri, Gaara-sama ordonna au sujet de créer un bouclier de feuille autour d’eux, car le 5eme Kazekage avait un dernier devoir à accomplir.

« Il ne me reste que quelques secondes, alors je vous demanderai a tous de bien m’écoutez »


D’après les témoignages, cette simple phrase suffit à capter l’attention de tout le monde.

« L’heure est venu pour moi de vous quittez, cette bataille sera pour moi la dernière, je m’apprête à sacrifié ma vie afin de protégé les enfants de Suna…. Je me doute qu’il y aura bien de travail, nos villes, nos maisons, notre avenir, tout se qui fut réduit en poussière sera à reconstruire, il y aura sûrement des périodes de troubles encore qui suivront, peut être même de nouvelle guerre, moins sanglante, mais tout aussi cruel….. Des larmes et de la haine, mais dans le chaos existera toujours une pointe de lumière.
Il vous faut quelqu’un de confiance pour veiller sur le village… Il vous faut un successeur… Eiki, viens me voir je te prie… »


Ceci étant les dernières paroles d’un homme sur le point de mourir pour son village, le sujet s’approcha.

« Eiki, dit moi, quel est le rôle d’un kage envers son village ? »

« Sûrement… le même que celui d’un père, ou d’une mère envers son enfant, veillez sur lui, le protéger et lui préparez un avenir radieux, Gaara-sama »

« Alors tu sais se qu’il te reste à faire, car dès demain, tu sera Kazekage »


D’après les témoignages, Gaara-sama aurait disparu l’instant d’après pour apparaître en compagnie des autres kages encerclant Madara Uchiwa, puis se fit aspirer dans une grande fissure.

Quand au sujet, nouvellement investi du rang de Kage, il aurait d’abords ordonné au troupes présente dans les alentours de se rassembler dans le cratère, puis usant de l’art de la nature aurait érigé un dôme protecteur sur tout la surface du cratère permettant aux ninjas présent de pouvoir soigner les blessures légères et ainsi permettre au sujet de réfléchir à une stratégie.
Seul une poignée d’homme avait été témoins de la scène ou fut désigné le successeur, donc, il y eut évidemment un peu d’agitation, lorsque cette poignée d’homme s’adressait directement au sujet en l’appelant Kazekage-sama, finalement le sujet parvint a faire revenir le calme, et voici quel fut les premiers mots du sujet en tant que Kazekage.

« Aujourd’hui, Gaara-sama vient de disparaître afin de sauvé notre village, je sais qu’il vous parait totalement absurde que je sois le nouveau Kage de notre village, et je vous comprend, mais par respect pour la mémoire de ce grand homme, je vous demande de suivre mes instructions, ne serais-ce que durant cette bataille, si nous nous désorganisons maintenant, l’armée de Suna se fera tout simplement massacré, certains ont des personnes qui les attendent à notre village, une femme, peut être des enfants, ou plus simplement des amis qui nous sont cher, nous nous devons de rester unis, ou tout le village sera rasé, alors je vous pose la question ici et maintenant, êtes-vous avec moi ou pas ? Ceux qui n’ont absolument pas confiance en moi ont le droit de partir, ils ne seront pas considérés comme déserteur, ni traître, j’y veillerai personnellement… »

Aucun shinobi ne déserta son poste, face à se silence, le sujet donna c’est premiers ordres de bataille, il créa rapidement une équipe chargé de donné ces instruction aux différents détachement éparpillé sur le front afin que tous se rassemble en un point, puis, il fit rapidement évacué les blesser.

Alors qu’ils finissaient d’évacuer les blesser encore transportable, le bataille prenait fin.
Naruto Uzumaki ainsi que le jinchuuriki d’hachibi, gisait au sol mort, Madara avait été vaincu par les 5kages, prenant 3hommes avec lui, le sujet se serait alors rendu sur le lieu ou se trouvait le corps de Madara, afin de s’assurer que ce dernier était bien mort, à peine arrivé sur place, un long cris de douleur déchira alors le silence mortelle qui avait réussit a s’installé.
Ayant rapidement constaté la mort de Madara, le sujet et son escorte se dirigèrent alors vers le lieu d’où provenait le cris de douleur, juste à temps pour voir la jeune Sakura Haruno pleurer sur le corps inanimé de Naruto Uzumaki.

« Ouvrez grand vos yeux messieurs, voyez avec quel bravoure, tant de ninjas ont périt, nous sommes les témoins de la fin de cette guerre, que personne ne détourne les yeux, nous ne pouvons pas et nous n’en avons pas le droit »


Cette phrase fut prononcé par le sujet quelques instants avant que le dernier des Uchiwa fut tué.
S’approchant de cette jeune fille pris de terrible sanglot, le sujet aurait utilisé son art afin de faire poussé 3roses blanche, il en déposa une sur chaque jinchuuriki au niveau du cœur en guise de prière pour leurs âmes, enfin il donna la dernière rose, à celle qui venait de mettre fin à cette guerre, cette dernière était reparti vers le corps de son ami jinchuuriki et était tombé à genoux près de lui, le sujet déposa sa rose juste devant elle.

«Puisse cette fleur, permettre à ton ami, de reposé en paix.
Puisse cette fleur te permettre de te rappeler tout les bon souvenir que vous avez eut ensemble.
Puisse cette fleur, permettre à ton chagrin de s’envolé et que tes sentiments parviennent à atteindre ton ami à travers le grand océan stellaire. »


Ce fut les seuls mots de réconfort qu’il prononça, puis il tourna le dos et reparti vers son escorte qu’il avait laissé en retrait.
L’un des membres de l’escorte lui demanda pourquoi il n’avait pas essayer de mieux la réconforté, le sujet lui répondit.

« Comment un inconnu pourrait la réconforté ? Après tout je ne sais rien d’elle, j’ignore qui elle est, mais se que je sais, c’est que celui qui s’aura quoi lui dire, ce n’est pas moi, mon rôle, fut juste de lui permettre en se moment de deuil, de se rappeler les moments joyeux en compagnie de son ami, rien de plus…. »

D’après le rapport de se shinobi, la voix du sujet était vide d’émotion…

Suite à cela, le sujet ordonna la retraite prioritaire des troupes blesser, la guerre terminé, il fallait pensé maintenant à sauvé ceux qui pouvait encore l’être.
A son retour au village, les ninjas qui avaient combattue à ces cotés le désignèrent comme étant le successeur légitime de Gaara-sama, visiblement, même ceux doutant du sujet avait finit par se rangé derrière lui.
La nouvelle de la mort de Gaara-sama fit rapidement le tour du village, et comme l’avait souhaité ce dernier.
Le sujet fut rapidement élu Kazekage par le grand conseil des sages, après que les hommes présents eut confirmé sous hypnose les dernières volontés de Gaara-sama.

Aujourd’hui, le sujet veille sur le village, avec le même amour et ma même attention que son prédécesseur.


Et voila, un mini pavé, pour la table une.
Désolé Yoko, je me suis senti l'âme mélodramatique, j'ai un tout petit bidouillé le contexte pour faire pleurer tout le monde, pardon^^
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Dim 15 Aoû - 10:36

Pour ce qui est de ton test rp je m'en occuperais dans la journée.



Sinon a moins d'être bigleux. Je ne vois toujours pas le code des règles x3
Revenir en haut Aller en bas
Yoko
Nidaime Amekami
Nidaime Amekami
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
75/1000  (75/1000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   Dim 15 Aoû - 19:44

Alors, alors verdict... *roullement de tabour TADAAAAAAAAM* Ya bon °°

Il reste encore quelques fautes aisément corrigeables, mais cela me convient dans l'ensemble. Et pour le petit passage inventé aucun problème c'est justement un bon plus. Il faudra cependant continué de fournir des efforts pour l'orthographe dans tes rps =)

...


Désolé mais j'hésite encore à te valider. Car je sais que si je fais ça je vais créer une arme de destruction massive xP


...


Bon allez je le fais !!


Validé Kazekage très cher gentebloy °°
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eiki le kazekage de la nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eiki le kazekage de la nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Archives administratives :: Présentations-
Sauter vers: