AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oïshi Shugen
Bras droit du Tsuchikage
Bras droit du Tsuchikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/10000  (0/10000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Dim 18 Juil - 10:50

" Tss... et dire que j'ai été envoyé ici pour m'occuper de trous du cul dans votre genre... quelle perte de temps. "
" Ferme ta grande gueule shinobi de Kiri tu veux et arrête de nous faire chier sérieux, on t'as rien demandé, c'est toi qui est venu nous interrompres pendant notre journée de pillage ! "
" Il faut bien que des gens honnêtes s'occupent de cas dans votre genre, si on vous laisse faire, vous nous conduiriez tout droit vers une autre putain de guerre... "

La lame de mon épée le transperça soudainement, son regard prit une expression de souffrance qui s'immortalisa à jamais, du sang coulait le long de l'acier finissant sa course sur les terres malheureuses du pays de l'herbe. Le dernier des mercenaires venaient de tomber, ma mission se voyait terminée, il ne me restait plus qu'à rentrer au village. Je m'écroulais au sol dans l'herbe si abondante dans ce pays, abondante avant que cette fameuse bataille est lieue, sacagent sans remords la quasi-totalité de la région. Autrefois ce pays était partiellement composé d'une flore pour le moins inhabituelle. Certaines de ses forêts étaient normales, notamment, près du "Pont des Cieux et de la Terre", mais ailleurs on pouvait trouver des forêts de champignons gigantesques. Cet endroit est situé au nord du pays de la Pluie, Ame et au sud du pays de la Cascade, Kawa. C'est un village peu puissant qui ne possède pas de kage, mais qui se trouve sous le commandement d'un seigneur. C'est un pays plutôt faible qui ne pourrait pas subsister sans l'aide des autres surtout après la bataille qui s'est déroulé entre les cinq grandes nations et la terrible organisation de la lune rouge. Mais ce n'est pas la première fois que ce pays si prospère est le champ de bataille entre deux camps, lors de la troisième grande guerre ninja, Kusa possédait un pont, le pont " Kannabi " qui fut détruit par le légendaire " éclair jaune de Konoha " et son équipe. Sa destruction contribua grandement à la fin de la troisième grande guerre qui fut remportée par les forces de Konoha sur celle d'Iwa, ce n'est donc pas la première fois pour lui qu'il se voit ravagé.

Aujourd'hui il n'est plus qu'un bout de terre sans vie et complètement ravagé par les conflits qui ont lieu il y a quelques mois à peines, un lieu idéale pour les pourritures de mercenaires sans fois ni loi qui viennent ici pour se refaire les poches. Le village caché de la Brume avait décidé de me faire intervenir face à un groupe de types commençant à faire trop parler d'eux à leurs goûts de part leurs attaques fréquentes sur les habitants du coin. Une mission pas bien difficile qui tombait au bon moment, il se trouve que je devais me rendre en ces lieux pour des raisons personnelles qui ne regardait pas le village. Bien évidemment, je ne pouvais pas m'absenter comme bon me semblait, c'est pourquoi je prenais cette mission comme prétexte pour assouvir mes propres besoins. Il y a quelques semaines déjà que j'ai eu vent de cette rumeur concernant une organisation mystérieuse qui porterait le nom de Yuugure. Elle serait dirigée par un type inconnu se faisant appeler le Marchand de Mort Ecarlate, son but reste encore inconnu aux yeux du monde. Selon ce que l'on raconterait, ce Marchand de Mort Ecarlate offrirait à quiconque le rejoindrait tout ce qu'il voudrait, certains disent même qu'il serait assez puissant pour ramener les morts à la vie. Toutes ces bonnes choses ont néanmoins un prix à payer, en échange de telles choses, il faudra lui être totalement soumis et ne lui désobéir sous aucun prétexte, un choix à ne pas prendre à la légère. Bien sûr, n'importe lequel des clochards totalement dépourvu de puissance ne pourra pas intégrer une telle organisation, une certaine force est requise pour pouvoir travailler sous la direction de ce mystérieux inconnu.

" Des rumeurs disent qu’il apparaît chaque nuit de pleine lune à minuit au mémorial de Kusa. Je souhaite pour toi que tu ne m'as pas raconté de conneries Sora..."

Je ne voyais pas quand exactement aller arriver une nuit de pleine lune, tout ce dont je pouvais faire pour le moment était de retourner à l'auberge pour y passer la nuit. Une nuit qui ne semblait pas être celle que je voulais, la lune ne daignait pas se monter et rester bien sagement dissimuler sous une couche de nuages gris, il allait bientôt pleuvoir. J'ajustais un cours instant la position de ma nouvelle épée qui se trouvait soigneusement à l'abri dans son fourreau, mon père l'avait spécialement fait fabriquer sur mesure ce qui lui donnait un aspect peu courant. Mon fourreau redressait, je partais à la recherche de la taverne que j'avais repéré en traversant un petit village paisible et peu habiter. Il me fallut environ deux bonnes heures pour m'y rendre, la nuit était tombée et seul les lumières des demeures du coin était visibles. Un léger vent frais était apparut au bon moment pour me rafraichir le long du chemin me séparant de la taverne, qui contrairement à ce que je pensais était plutôt bien peuplé. Je m'étais revêtis de ma cape et de sa capuche afin de passer inaperçu, mon bandeau avait rejoint ma poche et y resterait le temps de mon séjour ici. Des jours passèrent et cette satané pleine lune ne se montra pas, le barman de la taverne où je dormais m'avait informé du prochain jour où elle ferait son apparition, un jeudi, ce soir plus exactement. L'angoisse et l'excitation me submergeait plus que jamais, je ne savais pas ce que je pouvais trouver en me rendant là-bas, peut-être serais-je trop faible pour intégrer cette organisation. Non, ce n'est pas possible, je suis assez puissant et avec son aide, j'obtiendrais une puissance encore plus grande !

" 11 heures moins le quart, l'heure est venue Kaiho ! "

Je m'enfonçais avec précipitation dans la fraicheur de la nuit, je savais parfaitement où le mémorial de Kusa avait été bâti, j'avais d'ailleurs choisi ce village pour ne pas à avoir trop de distance à parcourir. Une fois sur les lieux, j'attendais calmement avec une pointe d'impatience ce qui serait peut-être mon nouveau patron, assis sur une branche d'arbre non loin du lieu de rendez-vous. Une main pendante, l'autre sur le fourreau de la Buster Sword, mon corps toujours dissimuler sous les vêtements de mes sorties en affaires secrètes, mon bandeau à la chambre. C'était un magnifique soir de pleine lune...
Revenir en haut Aller en bas
Gin Ichimaru
Godaime Mizukage
Godaime Mizukage
avatar


MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Lun 26 Juil - 14:18

Le temps ensoleillé et radieux du pays de l'herbe me changeait de la monotonie de Kiri en ce moment . J'étais là pour des raisons , disons , diplomatiques . Beaucoup de rumeurs circulaient àtravers le village . D'autres ne tenaient pas la route , tandis que d'autres méritaient mon intérêt . Les rumeurs ont démarré dans une taverne , des ninjas fêtaient leur retour au village . Et parmi leurs discussions , figurait celle qui m'avait fait déplacé jusqu'ici . Une nouvelle organisation semblerait faire parler d'elle . Le marchand de mort écarlate ... Un nom qui me rappelait le surnom d'un héros de roman fantastique ... Jusqu'ici je n'avais pas pris ces ivrognes au sérieux . Mais lorsqu'un de mes espions vint m'informer qu'un dénommé Sora avait des informations à propos de cette organisation . C'était un mercenaire raté qui travaillait pour le Juunin Kaiho Tokuro . Cet homme là ne m'inspirait pas vraiment confiance . Encore moins depuis que j'ai appris qu'il souhaitait rencontré ce marchand de mort . Je savais chaque détail de son plan . Persuader un lâche de dévoiler toutes les intentions de son chef est simple . Une menace de mort a suffit à le faire parler . Je devrais le tuer pour avoir participé à ce plan mais j'avais encore besoin de lui . D'ailleurs ce Kaiho me mènera jusqu'à cet homme . J'avais besoin de lui parler , qu'il me révèle quelles sont ses motivations et pourquoi pas si celles-ci me plaisent , lui proposer une alliance . Peu importe ce que pensait les autres villages , j'œuvrais pour la paix . Konoha ... Ce village s'est toujours pris pour la police du Yuukan . Eux aussi , cherchent à faire durer la peu . A chacun ses manières voilà tout .

Mon plan était simple , Kaiho voulait une mission aux alentours de Kusa , j'allais la lui donner et il me suffirait de le suivre . Je tenais à y aller personnellement afin de parler à l'homme en question . Le conseil était contre , il voulait absolument arrêter Kaiho et sa bande tout de suite mais cela ne nous apporterait rien . Kiri était l'un des villages qui avait le plus souffert de la guerre et qui aurait sans doute le plus de mal à redresser la tête . C'était une opportunité comme une autre . Peut-être que ce marchand écarlate n'était pas disposé à débattre à propos d'une quelconque alliance . Peut-être qu'il n'existait tout simplement pas ...De plus , cela permettrait d'avoir un peu plus d'informations et de ne pas refaire la même erreur qu'avec l'Akatsuki ... Kaiho n'aurait qu'une seule chance de se racheter , si jamais nous parvenions à rencontrer l'homme écarlate , Kaiho devra se débrouiller pour intégrer son équipe s'il ne voulait pas finir sa vie en prison ou banni du village . Quant à moi je devais négocier finement pour qu'il accepte mon alliance . J'avais mûrement réfléchi à tout ça , j'aurai en quelque sorte ... un bon jeu en main .

Un cri de douleur me sortit de mes pensées , le bruit de la lame s'ôtantd'un corps accompagnait ce râle . Kaiho venait d'exécuter le dernier homme de main . Cela faisait longtemps que je n'avais pas pisté quelqu'un . Ce qui était étrange c'est que c'était la première fois que j'étais chargé de pister quelqu'un sans avoir à le tuer ensuite . D'après les " on dit " ce fameux inconnu apparaîtrait les nuits de pleine lune . La prochaine est jeudi . Nous n'avions plus qu'à attendre jusque là sans se faire remarquer . J'observais chacun de ses faits et gestes . Il semblait en savoir autant que moi . Il n'était même pas sur de rencontrer cet homme . Je laissais une certaine distance entre nous de manière à ne pas me faire repérer . Le sentier semblait calme mais je me sentais observé à mon tour ... Mais il n'y avait aucune cachette potentielle ... Du moins je n'en voyais pas . Un mouvement furtif mais perceptible me fit frémir . je levais la tête et voyais trois shinobis ... Je fis un bond en arrière me laissant tomber dans les buissons , ces incapables allaient me faire repérer . Quelle imbécile j'étais , je m'étais focalisé sur ma cible et avait négligé les dangers potentiels . Kaiho se retourna sans vraiment s'être rendu compte de quoi que ce soit .L'un d'eux descendit de l'arbre et fourra sa lame dans le buisson . J'en étais déjà sorti et avait éliminé ses deux camarades . Je me laissais tomber de l'arbre et plaça ma dague sous sa gorge . Je le sentis déglutir difficilement , gêné par la lame froide ... Je ne le tuerais pas . Il allait me servir pour la suite des évènements . Nous restions dans cette position pendant cinq bonnes minutes , le temps que Kaiho s'éloigne . A la vitesse où il allait je ne devais pas tarder , sait-on jamais si il change de direction subitement .

" Je vais te laisser vivre encore un peu . Suis-moi et ne tente pas de t'enfuir "

Il s'exécuta sans poser la moindre question , il n'osait pas ... La peur le démangeait et lui clouait le bec . Excellent , je n'en attendais pas mieux . Il me suivait et je ne lui adressais pas un regard , pas une parole . La seule chose qui brisait ce silence de mort était son souffle régulier . Il s'était calmé , peut être avait-il compris que je n'allais réellement pas le tuer . Je ne mis pas longtemps avant de retrouver mon juunin . Il s'était rendu à cette auberge qui devait me servir de gîte le temps de la mission ... J'étais sur les lieux avant Kaiho et avait choisi celle-ci pour plus de discrétion mais il a fallu qu'il s'y rende aussi . Ce bandit irait récupérer mes biens à ma place afin que je ne me fasse pas repérer . Il ne lui fallut pas bien longtemps . Il connaissait les bases du ninjutsu et pouvait se camoufler aisément aux yeux des civils . Je savais qu'il ne s'enfuirait pas avec mes armes . J'étais assis sur le toit de l'auberge tandis qu'il ramassait mes biens . Il ne mit pas longtemps à me rejoindre . Je saisissais mon armement et lui fit signe qu'il pouvait partir . J'utilisais la technique de métamorphose afin de me transformer en simple civil et mes katanas en rouleau de parchemins . Je choisissais la voie des airs . Il n'y avait pas grand monde dans les rues , une bande d'enfants en train de jouer m'avait vu mais peu importe . Je devais trouver un endroit où dormir . Je me retournais vers eux , et leur tendait cinquante ryos en échange d'un renseignement . Je devais savoir où est-ce qu'il y avait une autre taverne comme celle-ci . Ils me pointèrent tous une auberge délabrée du doigt . Je leur fis un clin d'œil en leur donnant l'argent promis puis me dirigeais vers mon lit provisoire .
La dame qui s'en occupait n'était pas très aimable , voire agressive , elle n'aimait pas les étrangers ... Pas étonnant au vu de la manière dont nous avions retourné le village voisin lors de notre affrontement Karasu et moi ... Karasu ... Je ne l'avais toujours pas retrouvé mais je n'en avais pas fini avec lui ... Loin de là .

La nuit au gîte était assez mouvementée . La propriétaire ne semblait pas résignée à dormir . Chacun de ses pas était accompagnait d'un bruit désagréable , les planches grinçaient et se frottaient les unes contre les autres . De toute façon je ne comptais pas dormir . J'étais à la fenêtre et obervait Kusa au loin ainsi que les gens qui passaient . Il restait encore beaucoup de traces de notre passage . Ce restaurant avait toujours son toit de découper . La fontaine n'a pas été reconstruite ... Et beaucoup d'autres choses encore . Ce combat était l'un des plus intense , je n'avais jamais pris autant de coups en un seul affrontement . Il était devenu un rival , l'homme à abattre . Je ne l'avais pas mis dans les missions d'assassinat car je tenais à régler cette affaire personnellement . Même si je devais y laisser la vie ... Et puis , peut être qu'il faisait partie de cette soi disant organisation ... N'appartenant à aucun village cela ne m'étonnerait pas . Les jours étaient plus ennuyants les uns que les autres . Nous étions jeudi , jour de la présumée apparition du marchand de mort . Je ne m'étais pas pas préparé à un éventuel affrontement , je n'étais pas venu pour ça . Évidemment je ne pouvais pas en décider . Cette nuit était vraiment longue et monotone , je n'aimais pas la routine et encore moins attendre . Je me tenais sur le rebord de la fenêtre adossé contre un côté de celle-ci , la jambe droite recourbé et posé sur le cadre , l'autre jambe tombante le long du mur ( comme sur l'avatar sauf que je suis sur une fenêtre ) . je me tenais les yeux fermés et attendait que l'église sonne onze heures et demie . A la fin du gong je disparaissais comme un mirage et me trouvait sur le toit de l'auberge où se trouvait Kaiho . Seuls mes yeux étaient visibles , on aurait dit ceux d'un loup . J'attendais environ depuis vingts minutes quand le jeune Kaiho sortit de sa chambre et de l'auberge . Je le suivis jusqu'à Kusa . Mes pas étaient inaudibles , évitant chaque obstacle nuisant à ma filature . Bientôt nous arrivions au mémorial . Tandis que Kaiho se cachait dans un des arbres environnants , je l'ignorais et me dirigeais droit vers le mémorial sans qu'il puisse me voir . Je disparus pour réapparaitre en un clin d'œil sur le sommet du mémorial . J'avais pris quelques précautions avant d'arriver , je ne tenais pas à avoir de mauvaises surprises . Les douze coups de minuit firent s'envoler des nuées d'oiseaux noirs qui étaient perchés sur l'église . Une légère brise se leva venant caresser ma nuque ... On aurait dit que la nature pressentait quelque chose d'important ... J'attendais au bord du sommet du mémorial , comme un suicidaire . Les mains fourrées dans mes poches et les yeux fermés , je patientais ... Allez ... Montre-toi ..


Revenir en haut Aller en bas
Shino Mujou Akaishonin
Leader d'Akatsuki
Leader d'Akatsuki
avatar


MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Jeu 29 Juil - 19:22

Le pays de l'herbe se tordait de douleurs encore après la guerre qui avait signé la fin de ces terres paisibles. Et elles étaient à nouveau le théâtre de bien troubles rencontres, à l'ombre d'une lune imposante et d'une lueur crémeuse. Elle apparaissait comme impressionnante et menaçante, quelques nuages atténuants aléatoirement l'effet que cela donnait. Mais l'atmosphère restait lourde de perturbations en tout genre. Car on savait que l'astre sélénite pouvait perturber les personnes lorsqu'il était plein, bien que cela puisse plus s'avérer être une légende qu'un fait pondérant. Mais la présence de la Lune ici n'était pas un fruit du hasard, car c'était dans cette optique que le chef du nouveau groupuscule sortait pour faire sa moisson de fidèles. Les rumeurs couraient qu'on pourrait le retrouver au mémorial de Kusa, lieu idéal pour parlementer et appliquer une toute autre diplomatie, celle de la mort et du pouvoir. Et apparemment, cela n'avait pas laissé indifférent une paire de kirijins qui allaient pour rencontrer le marchand de mort écarlate.

Le temps lui même semblait propice à cette rencontre. Un air frais qui ne cessait de chuter en température, une bruine se profilant au loin, prenant la forme d'un brouillard chargé en rosée, qui allait balayer les plaines d'un moment à l'autre, et un léger mistral se levait pour arpenter les blessures de la guerre. Il faisait fi des obstacles, se démenait pour toujours arriver à sa destination. Libre et inaltérable, impossible de le mettre en cage. Il était également le symbole d'un esprit qui voyait loin et prévoyait les plus petites possibilités, sans pour autant qu'on puisse le qualifier de méfiant. Et c'était dans cet élément qu'il allait pour apparaître. Celui qui proposait puissance et pouvoir en échange de la soumission totale allait bientôt apparaître.

Quelques minutes avant que minuit ne sonne au loin. Kusa se remettait de ses blessures, endolori par la guerre et les souffrances. Profiter de la situation était une chose des plus facile, surtout quand on avait vécu au travers des âges, qu'on avait survécu à toutes les guerres, tel un parasite grandissant en se nourrissant des victimes des conflits humains. Pouvait-on d'ailleurs le considérer comme humain lui-même ? Les douze coups de minuit sonnèrent en résonnant au loin, portant jusqu'aux oreilles de nombre des personnes présentes, aucun obstacle empêchant la diffusion du carillon. Puis le calme revint, suivi peu après par un cliquetis semblant venir de toutes les directions à la fois. Il ajoutait une dose d'angoisse à l'atmosphère, bien que les deux ninjas présents n'y voient pas forcément là un danger potentiel.

Un craquement et une lumière rouge aveuglante apparurent derrière le monument de Kusa. Puis, appuyé sur sa canne, imposant de par sa stature hors du commun, il sortit. Le marchand de mort écarlate. Ce dernier portait bien son nom d'ailleurs, tout habillé de rouge et de noir, une paire de lunettes aux verres orangés et un haut de forme venant compléter l'attirail de ce personnage. Le cliquetis semblait désormais provenir de sa jambe, et on remarquait aisément qu'il boitait de cette même jambe. Qui donc pouvait lui avoir infligé une telles blessure ? Nul ne le savait. Du haut de ses deux mètres trente, il avançait lentement, le cliquetis de sa jambe métallique rythmant ses pas, brisant par saccades le silence pesant qui s'était installé autour. Il s'arrêta quelques mètres devant le kirijin, puis le regarda d'un regard intense au travers de ses lunettes. Plantant sa canne dans le sol pour s'en servir d'appui, il prit alors la parole, d'une voix traduisant son imposante musculature. Au loin, les dernières lumières du village agonisaient. Ils étaient désormais entre eux, et personne ne semblait aller les déranger.


[color=red]Qui êtes-vous, et que voulez vous?[color]
Revenir en haut Aller en bas
Gin Ichimaru
Godaime Mizukage
Godaime Mizukage
avatar


MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Mar 24 Aoû - 19:28

Les douze coups de minuit résonnaient à travers les environs de Kusa ... Ce bruit monotone et identique à chaque gong était rendu plus désagréable encore par l'écho qui l'amplifiait . Debout , j'attendais patiemment la fin de ce lugubre glas qui semblait annoncer la rencontre de deux êtres qui allaient changer le monde ... Je comptais dans ma tête ... Le douzième coup mis un peu plus de temps à s'évanouir ... J'ouvrais les yeux d'un coup sec après avoir entendu un craquement suspect ... Ce n'était pas Kaiho ... Un cliquetis régulier brisa la symphonie que le frottement du vent sur les feuilles provoquait . En tout cas , l'individu était seul ... Ce n'était donc pas une de ces mascarades créée par des Nuke-Nin qui chercheraient à piéger des ninjas dans une embuscade ... C'était un soulagement en soit , ma fierté en aurait prit un coup si je m'étais déplacé pour rien . Je fixais l'horizon , attendant qu'il arrive à ma hauteur . Ce cliquetis ne semblait pas menaçant . Une silhouette sortit de l'ombre , la pleine lune me permettait de voir sans effort mais je ne voyais pas pour autant à quoi ressembler celui qui semblait être mon futur interlocuteur . Je faisais rouler mes épaules tout en continuant de le regarder . L'homme était entièrement vêtu de rouge , de la tête au pied ... Je ne voyais pas son visage jusqu'à ce qu'il jette un regard furtif vers moi ... Des lunettes de soleil ... Ce type est plutôt louche ... Une démarche des plus étrange qui plus est ; il boitait et prenait appui sur une longue canne . Il arrivait bientôt à ma hauteur ...

Qui es-tu, et que veux-tu à celui qui commande ?

J'avais des principes , lorsque je devais parler à quelqu'un quelque soit son rang , la plus grande impolitesse était de se mettre plus haut que son " invité " ou encore " Hôte " ... Je sautais donc du mémorial avant d'atterrir dans un bruit sourd à peine audible , je m'accroupis à la réception pour ne pas me briser une jambe et ce n'est qu'en me relevant que je me rendis compte de l'immensité de cet homme . Cela m'avait surpris mais je ne le montrais pas ... Il devait bien faire presque trois mètres ... Si j'avais sauté plus près de lui j'aurais été contraint de me rompre le coup pour le regarder dans les yeux ... Toujours les mains dans les poches , je le regardais dans les yeux , malgré que je ne voyais pas ceux-ci à cause des verres teintées de ses lunettes ... Il semblait des plus aristocrates et fier voire arrogant et cette phrase qu'il avait dite toute à l'heure confirmait mes pensées . Je ne tenais pas à trop en dévoiler sur moi même . Je n'irais pas non plus par quatre chemins . Je devais surveiller Kaiho et rester concentrer sur le marchand de mort en même temps ... Tant pis , si Kaiho devait s'enfuir et bien soit , je le retrouverais plus tard ou enverrai des ninjas l'éliminer . Je le regardais toujours à travers ses lunettes avant de lui répondre tranquillement ...

" Je suppose que tu connais déjà mon nom... je suis Gin Ichimaru , Mizukage de Kiri ... Des rumeurs au sujet d'un homme en rouge se faisant appeler " le marchand de mort " circulent dans tout le Yuukan , il est dit que celui-ci serait le chef d'une organisation . Je suis maintenant sur qu'il s'agit de toi , j'ai quelques questions à te poser , nous ne savons rien de toi , ni de ton organisation , ses objectifs et le reste ... De plus , je ne t'ai vu dans aucun Bingo Book avant la guerre et tu n'arbores aucun bandeau rayé ... Ainsi je n'irais pas par quatre chemins ... "

Je fis une pause tout en le regardant fixement sans rien dire ... J'avais été assez audacieux et voulait voir sa réaction , je pourrais ainsi en déduire s'il est un homme calme apte à engager une conversation sans essayer de m'éliminer pour une question de manque de respect ... Il ne cillait pas , toujours droit sur sa canne avec une sorte de rictus sur le visage ... Je ne pouvais lui donner un âge ... Qu'importe ... je repris

" ... J'ai pris le risque de venir jusqu'ici pour avoir des renseignements , et selon tes réponses je te proposerai une alliance ou te dirais simplement que je t'ai à l'œil ... Audacieux de ma part je le sais mais maintenant que j'ai tout connu plus rien ne m'arrêtera ... Je tiens à maintenir la paix qu'importe la façon ... Si sacrifice il doit y avoir , sacrifice il y aura ... "

Je fis une seconde pause pour voir s'il avait quelque chose à dire ... Mais rien ne sortait , aucune expression n'émanait de ce type à part ce rictus des plus malicieux qu'il arborait au coin de sa bouche ... Ce type m'intriguait ...

" Qui es-tu ? Quel est ton passé ... Tes ambitions futures ... Dis moi tout sur toi ... J'en ferai autant "

Je n'avais pas hésité , il n'y avait pas trois milles solutions , soit il répondrait simplement soit il répondrait par les coups . Quoiqu'il en soit ce type avait une présence qui me dérangeait , j'avais l'impression qu'il se moquait de moi . Comme s'il avait un tour d'avance ... Je maintenais mon regard plongé dans le sien , attendant une réponse qu'elle qu'elle soit ...
Revenir en haut Aller en bas
Shino Mujou Akaishonin
Leader d'Akatsuki
Leader d'Akatsuki
avatar


MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Ven 27 Aoû - 20:53

Un dernier mouvement, un dernier cliquetis, le marchand de mort s’arrêta. Un autre homme se trouvait face à lui paisiblement installé sur le mémoriel. Le vénérable compris au premier coup d’œil qu’il s’agissait d’un gamin. Mais pas n’importe qu’elle gamin. Le mizukage en personne venait se présenter à lui. Cette nuit promettait d’être intéressante. Les lèvres du marchand arborèrent un sourire satisfait. Il se rapprocha un peu plus, puis planta sa canne dans le sol pour s’en servir comme appui. Son manteau grand ouvert, on pouvait aisément distinguer la jambe de métal qui soutenait sa carrure colossale. En effet lorsque l’Ombre de l’eau descendit pour lui faire face, celui-ci parut presque chétif comparé à son interlocuteur. L’astre lunaire venait se refléter dans les vers orangé de ses lunettes. Ceux-ci paraissaient ainsi comme briller dans la nuit. Seul dans cette plénitude ténébreuse résonnait le bruit roc et régulier de deux souffles. Telles des apparitions, deux bergers belges émergèrent du manteau du vénérable. A défaut de pouvoir paraître normal chacun d’eux possédaient trois paires d’yeux baignées d’un rouge flamboyant. Combiné à leur pelage noir cela leur donnait des airs d’araignées. On ne pouvait déterminer à qu’elle espèce ils appartenaient réellement bien que leur regard intense en disait longuement. Chaque respiration s’accompagnait d’un profond soupir. Lourde et continue, elle donnait l’impression que les bêtes se trouvaient sur le dernier fil de leur existence. Après avoir longuement fixé le mizukage ils allèrent s’allonger dans l’herbe près de leur maître, les yeux toujours ouverts comme s’ils ne pouvaient les fermer. Shino ne prêta aucune attention à ses familiers étant depuis longtemps accoutumé à cette présence des plus insolites.

-Mes respects Mizukage-sama. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un de votre rang.

Dit-il en autant son chapeau pour le poser sur son cœur tout en s’inclinant autant que son vieux corps boiteux le lui permettait. Il se redressa en prenant une posture plus singulière. Son esprit voguait déjà dans celui de son invité. Sa capacité à ressentir les émotions d’autrui lui permettrait de découvrir à quel genre de personnage il s’adressait. Fierté, dignité, attachement, protection, détermination, rancœur, désarroi, perte, solitude… Quel bien curieux jeune homme s’offrait à lui. Un garçon si semblait avoir vécu la vie sans avoir pour autant réussi à la comprendre. Il lui restait encore beaucoup à apprendre. Comme pour tout, le temps ferait son œuvre. En attendant, le dandy écarlate comptait bien profiter de cette inexpérience. Il écouta alors avec considération chacun de ses propos. A mesure que les mots parvenaient à ses oreilles son sourire satisfait s’élargissait. Une telle insouciance ne le surprenait guère. Voila ce que certain osait appeler la fougue de la jeunesse. Shino trouvait cette situation des plus amusantes. Cet homme avait parcourut tout ce chemin depuis son pays dans seul but de satisfaire sa curiosité. Voila ce que l’on pouvait appeler quelqu’un de déterminer. Une telle opportunité tombait à point nommée pour sa futur organisation et le marchand comptait bien à profiter. Il réajusta ses lunettes qui lui tombaient sur le nez tout en prépara sa réponse. Un légère brise balaya les environs transporta dans un tourbillon un petit amas de feuilles déchet. Le silence s’imposa… Puis il eu un petit ricanement rauque.

-Vous désirez connaître mon identité ?! Très bien…Je ne suis qu’un fantôme appartenant au passé. Vous n’avez guère besoin d’en connaître d’avantage si ce n’est mon titre de marchant de mort.

Ses quelques mots suffirent à refroidir l’ambiance. Le chien du nom de Crazy se releva brusquement pour humer l’air. On pu voir à cet instant la rangées de crocs jaunis qui ceinturait sa mâchoire. Celle-ci donnait l’impression dans contenir plus que la normal. Shino senti un nouvel élan d’émotion lui parvenir. Une soif de pouvoir insatiable se cachait quelque part derrière lui. Il comprit aussitôt que le mizukage n’était pas venu seul. Peut-être que d’autres hommes se trouvaient cachés dans les environs. Cette idée ne parut nullement le perturber. Bien au contraire il était curieux de découvrir ce qu’engendrerai cette rencontre. Préférant rester dans la conversation il enchaîna.

-Je souhaite cependant vous faire part de mes projets. Mes ambitions dites-vous ? Et bien… Je vais créer une organisation dans le seul but d’assouvir mon rêve. Je compte éradiquer intégralement le système shinobi afin de placer le monde sous un nouvel étendard de paix. Une paix éternelle… Les guerres n’ont que trop durées.

Il écarta un pan de son manteau enfin de bien mettre en évidence sa jambe de métal afin de laisser comprendre qu’il en avait souffert.

-J’ai récemment mi au point un sceau qui permettrait de retourner le pouvoir d’un bijuu contre lui-même. Hélas ce sceau ne peut-être utilisé qu’une seul fois. C’est pour cette raison que je vais recréer Juubi afin de tous les anéantir. L’explosion de son autodestruction sera suffisante pour détruire la moitié d’un pays. Je compte bien commencer par là enfin de m’attaquer aux restes des nations. Une fois cela fait je ferais disparaître l’art shinobi des mémoires afin que ce monde puisse enfin retrouver sa sérénité. Je possède tous les moyens nécessaires à la réalisation de cette œuvre. Je manque simplement de main d’œuvre.

Bien entendu cette histoire n’était qu’un fieffé mensonge du début à la fin. Shino ne comptait nullement apportait la paix de cette manière. Ni même réellement l’apporter tout court. Il ne faisait que dire ce que voulait entendre son interlocuteur. Il avait choisi ses mots en fonction des émotions que renfermait l’esprit du mizukage. Il ne s’agirait que d’un premier pion sur son échiquier. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer ses ambitions véritables s’élevaient bien au-delà. Il poursuivit alors, ne laissant pas le temps au dénommé Ichimaru de répondre. Il éleva la voix enfin que la personne qui les observait puisse l’entendre.

-Avant que vous ne me faisiez part de vos exigences je souhaiterais que l’homme qui vous accompagne nous honore de sa présence.

Une telle soif de puissance ne passait guère inaperçu. Du haut de son imposante carrure le marchant demeurait immobile tel un monument. Il avait prononcé ses mots sans prendre la peine de se retourner. Un petit sourire continuait d’éclairer son visage baigné par le clair de lune. Sa peau paraissait d’une palettée pure. Comme si la vie venait tout juste de la quitter.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Oïshi Shugen
Bras droit du Tsuchikage
Bras droit du Tsuchikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
0/10000  (0/10000)
Affinités :
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Ven 27 Aoû - 23:49

Quoi ? Mais qu’est-ce que ce con de Mizukage venait foutre ici ? J’étais malchanceux à ce point sérieux ? Putain j’en revenais pas, le mec trouve le moyen de venir me faire chier même jusqu’ici. On ne peut même plus être tranquille… Surtout qu’il ne devait pas être par hasard, bon ok je ne dis pas qu’il ne pouvait pas être venu pour le rencontrer sans savoir que je le voulais aussi. Fallait quand même avouer que le même soir et à la même heure, c’était vraiment trop gros pour ne pas être grillé. J’en revenais pas, les mecs m’avaient balancé ! J’tais pourtant sûr qu’il ne le ferait pas, ils n’avaient vraiment pas l’air d’être du genre à cracher le morceau entre deux gorgées. Gin avait très certainement dû les torturer ou un truc dans le genre. J’avais beau vouloir y croire même cette hypothèse ne me disait rien. Ce n’était vraiment pas leur genre. Quelque chose me disait que la fuite venait de l’extérieur ou pas… J’étais complètement paumé pour le coup, m’enfin bref, ce qui se passait sous mes yeux était plus intéressant.

Le marchand de mort écarlate venait de faire son apparition, une sorte de puissant flash rouge se matérialisa laissant apparaître un homme vêtu de rouge et de noir à la carrure démesuré. De sombres lunettes dissimuler à la vue de tous, ses yeux, le rendant plus mystérieux qu’il ne l’était déjà, plus effrayant aussi. Le colosse boitait, prenant appuis sur une canne probablement à cause d’une blessure lors d’un affrontement, un type pareil se faire blesser, c’était presque inimaginable. Ce mec devait détenir une puissance énorme, il était tout à fait ce que je recherchais ! Dès que Gin se cassera, je lui proposerais de devenir son homme de main. J’étais prêt à tout pour cela, rien ne m’arrêterait. Gin et lui commencèrent alors à discuter sur les projets du marchand de mort, je ne pouvais m’empêcher de sourire. Le mizukage semblait si faible face à un tel homme, c’était vraiment fou. Ce dernier allait même jusqu’à proposer une alliance à mon futur employeur, les choses devenaient intéressantes.

Sortirent alors deux bestioles vraiment bizarre, plutôt classe à mon goût, on aurait dit des chiens, je ne pouvais cependant pas confirmer. Je fus déçu par leurs comportements, je m’attendais à ce qu’ils se jettent sur Gin mais non, ils se couchèrent aux pieds de leurs maître. La conversation ne me passionnait pas plus que ça, j’en avais rien à foutre de leurs ambitions. Tout ce que je voulais, se trouvait à quelques mètres de moi mais se trouvait inaccessible pour l’instant. La voix du marchand de la mort me tira de mes pensées, il venait de le faire exprès, il m’avait grillé ! Eh merde ! J’étais obligé de me montrer à la vue de Gin maintenant, fait chier… Poussant un profond soupir, je sautais rapidement de ma planque. Venant me placer sur la gauche du colosse et de celle de Gin, j’observais avec amusement la situation. Il devait avoir une putain d’envie de me faire la peau. Pourtant, s’il bougeait, il serait vite balayé par mon futur patron qui ne laisserait pas de la main d’œuvre filer sous ses yeux.


" Je n’avais pas vraiment envie de me montrer à lui, je ne crois cependant plus avoir le choix puisque vous le désirez autrement… Honnêtement je n’ai rien à dire sur votre sujet de conversation, je ne suis pas là pour savoir quels sont vos projets. Tout ce que j’attends de vous, c’est de la puissance, une puissance que je n’ai pas réussi à acquérir dans mon village natal. Vous sentez-vous capable d’assouvir une telle soif marchand de mort ? "
Revenir en haut Aller en bas
Sunsay Higure
Godaime Raikage
Godaime Raikage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
650/1000  (650/1000)
Affinités : Fuuton, Raiton, Hakkooton
Modus Operanti:

MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   Lun 6 Déc - 23:15

si le rp est clot ( si à la fin c'est voulu l'effet de suspense et comme Kaiho est à présent chez Yuguure ), ce rp rapporte donc 15 Xp aux trois rolistes.



Incarne aussi Kaimetsu Higure et Chõ Masamune
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marchand de Mort Ecarlate, j'ai soif de puissance !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Autres pays-
Sauter vers: