AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission Rang S : Problème à Oto !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiruko
ANBU de Konoha
ANBU de Konoha
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
55/1000  (55/1000)
Affinités : Aucune !
Modus Operanti:

MessageSujet: Mission Rang S : Problème à Oto !   Sam 17 Juil - 12:37

    Comme souvent depuis ces derniers temps, Hiruko se levait, ce jour-là, de bonne humeur et assez tôt. A peine s'était-il dressé de son lit, qu'il était déjà prêt, se dirigeant vers le bureau de son Kage. Trottinant joyeusement dans les couloirs de la bâtisse, Hiruko était beaucoup plus heureux depuis qu'il était à Konoha ... C'est ainsi qu'il toqua à la porte, puis rentra, après avoir écouté quelqu'un acquiesçant, par un simple mot, son arrivée. Cependant, ce-dernier, refermant la porte, laissa transparaître sa surprise devant son interlocuteur. En effet, à la place de l'hokage, un haut dirigeant du village était assis. Néanmoins, l'homme installé en face de l'ANBU lui expliqua que le chef du village de la feuille était absent : il était simplement parti pour réaliser une énième alliance, et cette fois-ci avec Ame.
    Hakira avait raison de s'entourer en ces temps funestes, c'était l'opinion de Hiruko, tandis qu'il venait de se faire attribuer une mission de Rang S, en rapport avec Oto.
    Remerciant le vieil homme, il s'éclipsa de la salle, et se prépara à partir, en compagnie d'un expert en techniques médicales. Sur le court chemin menant à Oto, les deux personnages ne s'arrêtèrent que pour faire leurs besoins, manger et dormir, buvant en avançant et mettant au point certaines stratégies afin d'avoir plusieurs plans si les choses devaient être différentes de ce qu'ils avaient pensé.
    Aussi, au bout d'un jour et d'une nuit, l'ANBU et l'expert en Iroujutsu arrivèrent à la frontière du pays du riz. Ils avaient déjà passé la vallée de la fin, et maintenant, ils étaient en "mode" furtif, afin de ne pas se faire repérer par les ninjas avoisinant les lieux. Après une bref course, ayant pour but de parcourir la moitié du pays, les deux hommes arrivèrent enfin à l'ancienne planque d'Orochimaru. Hiruko analysa les environs, puis s'engouffra dans la cache, suivi de près par le ninja médecin. Après avoir cherché dans plusieurs salles, et n'ayant rien trouvé, ils décidèrent de rentrer à Konoha. Ils firent donc, avant leur départ, un court rapport.
    Le compte-rendu était destiné à l'Hokage. A l'intérieur, pendant que Hiruko surveillait les alentours, le médecin avait écrit que la cachette semblait avoir déjà été pillée, et que la seule chose qui restait, était le désordre. L'oiseau envolé, les deux Konohajins reprirent la route, avant de tomber, malencontreusement dans une embuscade tendue par des ninjas d'Oto. En supériorité numérique, la dizaine d'Otojins avait tout bien manigancé. L'expert en médecine et l'ANBU provenant de Konoha furent facilement capturés et emmenés dans un nouvel abri, à quelques kilomètres du guet-apens.

    Hiruko ouvrait doucement les yeux. Ses paupières semblaient lourdes, et ses jambes, ainsi que ses bras étaient attachés par des cordes bien serrées. Il se releva donc difficilement, et vit son acolyte à côté. La seule chance pour eux était de s'entraider. Hiruko attendit donc quelques instant que son camarde reprenne ses esprits, puis, il ne perdit pas de temps : dos à dos, tous deux tentaient de défaire les liens de l'autre. C'est comme cela que les deux Konohajins réussirent à s'échapper. Malheureusement, il leur fallait assassiner les témoins. La mission était de ne pas éveiller les soupçons, pourtant, les adversaires embusqués précédemment avaient obligatoirement vu leur bandeaux fronteaux. Toutefois, dans cette cellule, les deux compères ne pouvaient espérer faire quoi que ce soit. C'est donc pendant que Hiruko guettait l'arrivée d'Otojins, que l'expert en Iroujutsu, nommé Ishibu, usa de sa faculté, rendant ses moins aussi tranchante que des scalpels, pour découper les barreaux afin de s'échapper de ce cachot obscur et humide.

    Dans un premier temps, Hiruko s'occupa des deux gardes, assoupis au pied de la porte, en leur tranchant l'artère. En effet, une fois sorti, il se hâta vers ses armes, pour les récupérer. Ensuite, dans la plus grande discrétion, l'ANBU, ayant pris la forme de l'un des gardes, se dirigea donc vers le groupuscule, présent dans la "salle détente".

    "Hey, voilà Kyô. Que fais-tu là, tu n'es pas sensé surveiller les prisonniers ?", dit l'un d'eux, d'un ton quelque peu moqueur.

    Hiruko, ne connaissant en aucun cas la mentalité du personnage qu'il jouait, planta son kunaï, déjà tâché de sang, dans le ventre de son ennemi. Les autres, verres à la main, s'empressèrent d'entourer Hiruko, qui ne trouva rien de mieux que de tuer ces cinq derniers adversaires en utilisant sa technique Ranton : Raiunkûha. Sur dix ennemis, Hiruko en avait décimé huit. Seuls deux manquaient à l'appel. Hiruko fouilla un peu partout, puis se retira du refuge, pour voir, à ses pieds, deux hommes allongés. L'un était mort, et l'autre, respirant difficilement, était le médecin de l'équipe. Hiruko prit alors son comparse sur son épaule, puis le déposa derrière le buisson, avant de terminer sa mission. En effet, le Konohajin se sépara de son acolyte, et invoqua les trois chimères animales, qui fusionnèrent pour donner un monstre énorme mais puissant. Ce dernier s'empressa de détruire le petit bâtiment, caché derrière les arbres, en utilisant toutes sortes d'attaques, notamment des plumes explosives, provenant des ailes. En définitif, après que l'invocation disparaissent, Hiruko, marchant sur les ruines de la prison, examinait les environs. Rien ne semblait lui "sauter" aux yeux, lorsqu'il aperçut une sorte de passage, obligatoirement créé par la traversée d'une personne. Hiruko s'y faufila, après avoir annulé son Henge no Jutsu. lançant un dernier regard vers le buisson où il avait laissé son comparse.

    Enfin, au milieux d'une clairière, il vit l'homme. Il était chauve, portait, bien évidemment le bandeau frontal d'Oto, ainsi qu'une longue tenue noire, descendant jusqu'aux pieds. Une robe, en quelque sorte ... Même si cela ressemblait plus à un gros rideau. Il était plutôt grand, au corps musclé. Voyant arriver son adversaire, l'homme se présenta en quelques mots, sous le nom d'Akahito, puis détacha sa "cape", et la lança derrière lui, dévoilant à la fois son buste, où l'on voyait largement qu'il avait reçu plusieurs blessures reçues lors de la guerre, mais aussi ses bras et ses énormes mains, signes d'une activité physique régulière et dure. Hiruko vit ensuite l'espèce de long poncho tomber, dans un bruit anormal pour ce type d'objet, soulevant la poussière. Ce manteau semblait vraiment très lourd, et l'homme faisait déjà des mudras avec une grande vitesse, regardant Hiruko d'un air d'assassin.

    C'est alors qu'un immense pic de lave en fusion sortit de terre, à côté de Hiruko. Celui-ci fit un bond dans le sens opposé, puis vit le dit pic 'fondre", pour devenir malléable. Ainsi, l'homme, à la façon de Gaara, fit déplacer, à terre, la lave à une grande vitesse. Dès que celle -ci s'approchait de Hiruko, des pointes fines se formaient pour percer le Konohajin. L'ANBU se contentait d'esquiver. Cependant, il finit par utiliser son jutsu chimère, ainsi, comme Orochimaru, qui pouvait devenir aussi élastique qu'un serpent, Hiruko, lui, pouvait "modifier" son corps en une masse informe. C'est ce qu'il fit avec ses jambes. Une masse bleue se forma donc, élevant Hiruko à la même hauteur que la cime des arbres, puis un petit morceau se détacha, pour attaquer l'adversaire. Technique redoutable dans cette situation puisque le membre des forces spéciales du village caché des feuilles pouvait facilement se protéger des multiples attaques de son adversaire, tout en contre-attaquant. La masse, s'affairant avec Akahito, l'attaquait de toutes parts. Elle frappait l'homme, qui ne pouvait que se protéger, mais aussi, parfois, l'assaillir, en enfonçant malheureusement pour lui, son bras à l'interieur. Cette chose gluante faisait office de diversion, pendant que Hiruko préparait son jutsu. Son ultime technique Ranton en place, déjà, les cumulonimbus rasait le sol, volant le chakra de l'Otojin. Cependant, ce dernier, ayant réussi à s'échapper de la création de Hiruko pendant un bref instant, esquissa un sourire lorsqu'il parvint à transpercer son "adversaire" de part en part.
    S'étant libéré de l'emprise de l'amas gluant, Akahito s'attaqua directement à Hiruko. Il forma une lance de lave, qu'il lança sur son adversaire. Ce-dernier n'eut que le temps d'esquiver, avant de se prendre un coup dans le visage. Il partit s'écraser à quelques mètres, le sang coulant de son nez. L'homme, aux muscles développés, s'approchait lentement, le buste en avant, tandis que le nuage devenait de plus en plus opaque. L'Otojin prit Hiruko par la tête, de sa main droite, et le renvoya de l'autre côté de la clairière. Alors qu'il se relevait difficilement, à l'aide d'un arbre, son adversaire traversait lentement cette partie du bois dégarnie d'arbres, pour continuer son massacre. Cependant, l'ANBU, voulant attaquer, lui aussi, frappa ses mains avec une grande force. Une onde obscur, émanant de lui, frappa tout, sur un rayon d'environ 50 mètres. L'homme se fit donc toucher, et se retrouva à terre, à cause de la puissance de l'attaque.

    "Je suis obligé de vous tuer, vous avez vu nos bandeaux !"
    "Je m'en fous complètement, je t'aurais !"

    C'est alors qu'il se releva, et après deux ou trois signes, il s'écria : "Kazan' no Ryû". Un gigantesque dragon de lave s'élança sur le ninja de Konoha, alors que ce denier tendit tout simplement sa main gauche devant lui. Le dragon disparut, alors que l'homme ne savait que faire : il était totalement pétrifié et stupéfait. Il reculait de quelques pas, pendant que Hiruko faisait des mudras, semblable, pour certains, de ceux d'Akatoshi. C'est à ce moment que ce-dernier se fit brûler par une technique Yoton : Hiruko avait utilisé le jutsu "Nagareboshi Hakunetsu". L'Otojin à terre, le quinquagénaire calma ses râles d'agonie en le foudroyant, utilisant sa technique préparée.

    Tous ses adversaires morts, Hiruko reprit la route vers Konoha, son acolyte dans les bras. D'abord, le Konohajin pensait qu'il n'avait pas réussit la mission. Cependant, le ninja médecin, pendant que l'ANBU se battait dans la "salle de repos", avait trouvé les papiers importants, et les avait caché dans sa tenue ...
    Les papiers en main, le membre des forces spéciales put terminer son rapport de mission.





Dernière édition par Hiruko le Lun 19 Juil - 10:05, édité 4 fois
Mission Rang S - Problème à Oto

On parle d'expériences d'Orochimaru, et de notes sur des expériences. Ces dernières pourraient nous être utiles dans l'établissement de techniques de soin plus avancées, et il faudrait détruire celles que notre expert jugera inutilisable. Cependant, il faut se montrer discret, car les otojins rôdent, et que les autres pays croiront à des agissements peu glorieux... (le post doit indiquer la présence d'un ninja médecin de Konoha qui évaluera les documents, PNJ si il le faut)

Revenir en haut Aller en bas
Hakira Daikiri
Godaime Hokage
Godaime Hokage
avatar


Feuille de personnage
Expérience:
40/1000  (40/1000)
Affinités : Meiton ~ Raïton
Modus Operanti: " votre tirade préférée ici "

MessageSujet: Re: Mission Rang S : Problème à Oto !   Sam 17 Juil - 14:11

Validé +35 d'xp. Le piaf qui portait le rapport a sûrement été intercepté par les Otojins
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Rang S : Problème à Oto !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Memories :: Archives :: Shinobi Memories V1 :: Autres pays-
Sauter vers: